Afficher un message
  #1  
Vieux 02/04/2005, 10h14
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri
Marvel Les parutions vf : Strange



Strange n°181
Janvier 1985



L’INVINCIBLE IRON MAN : UN TRESOR AUX COULEURS ROUGE ET OR
(This Treasure of red and gold, in Iron Man v.1 #175, octobre 1983, 22 pages).

Scénario : Denny O’Neil.
Dessin : Luke McDonnell.
Encrage : Steve Mitchell.
Couverture : Luke McDonnell & Steve Mitchell.

Résumé :

Une course s’engage entre Iron Man, Nick Fury et Krang pour récupérer les armures de Stark abandonnées dans l’océan.

Après s’être affrontés durant quelques pages, Fury et Iron Man vont s’allier pour empêcher Krang de récupérer le butin. Avec l’aide de Morley Erwin, Iron Man finira par incinérer les armures.


Commentaire :

Une idée intéressante parfaitement gâchée. Le duel entre Iron Man et le S.H.I.E.L.D. tourne au pugilat sans intérêt, et ce n’est pas l’arrivée de Krang et ses sbires qui va relever le niveau.


A noter :

Krang avait déjà affronté Iron Man dans Tales of Suspense #79 (juillet 1966, trad. in Strange Spécial Origines n°166bis, octobre 1983). Leur route se croisera à nouveau dans Iron Man Annual #10 (1989, non traduit). Dans les deux cas c’est Tony Stark qui revêtait l’armure.

Tony Stark n’apparaît pas dans cet épisode.


Casting :

Iron Man/James ‘Rhodey’ Rhodes

Nick Fury

Krang

Morley Erwin, Clytemnestra Erwin.




L’HOMME ARAIGNEE : ET REVOILA LE VAUTOUR !
(Let fly these aged Wings !, in Amazing Spider-Man v.1 #224, janvier 1982, 22 pages).

Scénario : Roger Stern.
Dessin : John Romita Jr.
Encrage : Pablo Marcos.
Couverture : John Romita Jr. & Bob Layton.

Résumé :

Après sa dernière défaite contre l’Araignée, le Vautour semble fini. Mais une rencontre à l’hôpital où il est soigné va tout changer : Nathan Lubensky, l’ami de tante May, lui redonne confiance en lui. Il va rapidement se bricoler une paire d’ailes mécaniques et s’enfuir.

Le Vautour se lance dans une série de cambriolages qui va attirer l’attention de l’Araignée. Mais c’est bien involontairement qu’il va le retrouver, en rendant visite à tante May. Le Vautour s’est pris d’amitié pour Lubensky avec lequel il joue au poker. Craignant d’avoir été découvert, il kidnappe Peter Parker, et doit évidemment faire face à l’Araignée. Pour s’enfuir, le Vautour prend en otage Nathan Lubensky, mais ne peut se résoudre à lui faire du mal. Il parvient néanmoins à s’enfuir.


Commentaire :

Arrivée du scénariste Roger Stern sur le titre, qui va enfin redevenir intéressant à lire. Certes, ce premier épisode est gentiment anodin, et le Vautour fait ici presque peine à voir, mais le meilleur est à venir.


A noter :

Le dernier affrontement entre l’Araignée et le Vautour a eu lieu dans Spectacular Spider-Man #44-45 (juillet-août 1980, trad. in Nova n°42-43, juillet-août 1981).


Casting :

L’Homme-Araignée (Spider-Man)

Le Vautour (Vulture)

May Parker, Nathan Lubensky.

J. Jonah Jameson, Lance Bannon, Joe Robertson.




L’INTREPIDE DAREDEVIL : ELLE EST VIVANTE ! (19 pages).
(She’s alive, in Daredevil v.1 #182, mai 1982).

Scénario et dessin : Frank Miller.
Encrage : Klaus Janson.
Couverture : Frank Miller & Klaus Janson.

Résumé :

Matt Murdock refuse de croire qu’Elektra est morte. Il croit à un complot du Caïd. Menaçant de sombrer dans la folie, il va jusqu’à exhumer son cercueil, pour finalement se rendre à l’évidence : Elektra est morte.

Pendant ce temps, un agent des stups propose à Frank Castle de le faire évader de prison s’il l’aide à intercepter un convoi de drogues. Le Punisseur mène la mission à bien, puis parvient à disparaître dans la nature.


Commentaire :

Epilogue (momentané) de la saga d’Elektra, cet épisode offre un portrait fascinant de Matt Murdock, au bord de la folie.

C’est également une des premières utilisations vraiment intéressantes du personnage du Punisseur, à une époque où ses apparitions étaient encore rares.


A noter :

Les deux épisodes suivants de la série ne paraîtront pas dans Strange. Il faudra attendre 1989 et l’album Jeu d’Enfants (Super-Héros n°21, juin 1989, Comics USA) pour découvrir en vf l’affrontement Daredevil/Punisher.


Casting :

Daredevil.

Le Punisseur (Punisher)

Le Caïd.

Foggy Nelson, Debby Harris, Heather Glenn.

Turk, Grotto.




LA DIVISION ALPHA : LES OMBRES DU PASSE (17 pages)
(Shadows of the past, in Alpha Flight #2, septembre 1983)

Scénario, dessin et encrage : John Byrne.
Couverture : John Byrne & Terry Austin.

Résumé :

Lors d’un entraînement de routine, un drame a lieu : prise de convulsions, Marina éventre Puck, avant de s’enfuir. Son instinct la conduit vers le nord et elle entre dans un lieu étrange où l’attend un personnage non moins mystérieux : le Maître.


Commentaire :

Judicieux choix de la part de Byrne que de centrer ce premier arc sur la nouvelle recrue du groupe. Il en profite pour lui donner un passé, qu’il va développer par la suite.


A noter :

Première apparition du Maître, qu’on retrouvera à plusieurs reprises tout au long de la carrière de la Division Alpha.


Casting :

La Division Alpha (Alpha Flight) : Vindicator, Aurora, Véga (Northstar), Sasquatch, Shaman, Harfang (Snowbird), Puck, Marina.

Le Maître (Master).

Flashback (p.12-14) : Tom Smallwood, Gladys Smallwood, Dan Smallwood.


LA DIVISION ALPHA : AU DEBUT… (5 pages)
(In the Beginning..., in Alpha Flight #2, septembre 1983)

Scénario, dessin et encrage : John Byrne.

Résumé :

Apprenant que Jerry Jaxon a vendu ses travaux à l’armée américaine, James Hudson décident de reprendre l’armure qu’il a mise au point et de détruire ses plans.

A noter :

Première d’une série de back-ups s’intéressant aux origines de la Division Alpha.

Première apparition de Jerry Jaxon.


Casting :

James Hudson, Heather McNeil, Jerry Jaxon.

Dernière modification par Niglo ; 30/04/2006 à 23h44.