Afficher un message
  #93  
Vieux 15/07/2007, 15h05
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 484
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
Citation:
RED SONJA Vol.3 N°9
Publié par Marvel en Mai 1985. "The Queen of Hearts!", 22p.
Scénario: Louise Simonson et Mary Wilshire. Dessin: Mary Wilshire. Encrage: Art Nichols.
Cover: Mary Wilshire.

Ho, Hisse! Ho, Hisse!

Critique du numéro précédent...

Branwyn, qui a été prise pour Red Sonja par le monstre ailé de la reine des Glaces, doit être exécuté par l'amant de la reine, Yuri, dans la forêt et il doit ramener son coeur. Mais.....


Red Sleeping Beauty?

La reine offre l'épée de Sonja à son époux, qui n'est pas plus invincible qu'avant avec: il trébuche etc...
Kynon, son père, Alin (architecte Hunk! ) et Sonja décident d'aller sauver Branwyn. Après avoir passé un pont dangereux, grâce aux bras musclés d'Alain, qui s'est démis l'épaule, nos héros doivent aussi subir l'assaut de brigands la nuit autour de leur feu de camp. Durant ce voyage, Red Sonja a un peu expliqué pourquoi elle a fait voeu de ne pas coucher avec un homme qui ne l'aurait pas d'abord vaincu au combat...


Whomp?! Je vous laisse méditer là-dessus.....

Un épisode à la réalisation graphique apparemment très précipitée, Nichols s'étant contenté d'appliquer un encrage très fin sur des crayonnés très lâche... Le résultat donne une impression de produit pas fini, avec des hachures peu gracieuses. Mary Wilshire nécessite plutôt peut être un encreur lourd sur ses dessins pour qu'on en ressente les qualités (souvenez vous de son New Mutants encré par Kyle Baker) .


Si vous avez pensé à faire un commentaire graveleux sur le premier panel, vous êtes un pervers!

Niveau scénario, le parallèle de plus en plus avéré avec Sleeping Beauty( la belle au bois dormant) se confirme. Si, résumé tel quel, le script peut paraître fade et basé sur l'action, il n'en est rien: Wilshire et Simonson, par quelques touches de dialogue, expressions du visage ou situations (Sonja devant tuer une sorte de caribou pour diner pendant son récit, la Reine faisant du rentre dedans à Yuri dans un bain à vapeur pendant que son mari joue à moitié fou avec son épée, Sonja qui s'énerve contre Alain parce qu'il la porte après qu'elle ait été mise ko par les brigands...)) donnent au récit des touches dramatiques et émotionnelles qui auraient mérité une plus grande attention sur la finalisation des dessins.


Une pin up qui sent le Chaykin, non?



Un numéro desservit par ses dessins à la finition bâclée.


Visitez le topic consacré à RED SONJA!
Réponse avec citation