Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Manga & Franco-belge

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 21/01/2016, 20h28
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 757
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Manga Panorama des anime de l'hiver 2015 au Japon



Malgré un plantage de firefox et le froid de l'hiver, voici les anime de l'hiver, avec comme d'hab les anime de l'automne (et même de l'été!) qui continuent cette saison en italique.


Boku wa tomodachi est l'anime de l'hiver et se paie le luxe d'avoir le meilleur opening!


Catégorie “excellent”


1/ Boku dake ga Inai Machi/Erased (= "La ville où moi seul ait disparu") 18/20
2/ Durarara X2 Ketsu 18/20
3/ Gate Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri second season (=" La porte : Ici ont combattu les forces d'autodéfense 2ème saison")



Catégorie “très bon”

4/ Lupin III 2015 16/20
5/ Dagashi Kashi 16/20
6/ Sekkou boys (="Les bustes boys") 16/20
7/Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu 16/20
8/ Utawarerumono : Itsuwari no kamen (="Celui dont on chante les louanges : les faux masques") 16/20
9/ Yamishibai third season (="Le kamishibai des ténèbres saison 3") 15/20


Catégorie “bon”

10/ Hai to Gensou no Grimgar (="Grimgar de cendres et d'illusion") 14/20
11/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!(="Accordez vos bénédictions à ce monde merveilleux!") 14/20
12/ Oji~san to marshmallow (="Le vieil homme et les marshmallows") 14/20
13/ Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu (="Les filles qui vont au-delà des étendues désolées") 15/20
14/ Mobile suit Gundam : Iron blooded orphans 14/20
15/ Nurse Witch Komugi-chan R 14/20
16/ Heavy object 14/20
17/ God eater 14/20
18/Schwarzesmarken 14/20
19/ Oshiete! Galko-chan (=Dis-moi, Galko~chan!") 14/20
20/ Assassination Classroom S2 14/20
21/ Macross Delta 13/20


Catégorie “sympa”

22/ Garo : Guren no tsuki 12/20
23/ Musaigen no Phantom World (="Le monde aux mille couleurs des fantômes") 12/20
24/ Sushi police 12/20

Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

RIEN



Catégorie “excellent”

1/ Boku dake ga Inai Machi/Erased (= La ville où moi seul ait disparu )



Episodes vus : 2/12

Adaptation de l’excellent manga paru sous le titre Erased chez Ki-oon (6 volumes parus et ça continue), cet anime raconte les déboires d’un mangaka sans succès qui travaille dans une pizzeria pour payer les factures.
Il a des flashs sans le vouloir et revit des « retours en arrière » brefs dans le temps, qui ne cessent de se reproduire jusqu’à ce qu’il repère le problème qui l’a provoqué et l’empêche de se produire.
Un jour où il sauve un enfant d’un accident de la route et finit à l’hôpital, sa mère lui rend visite et lui rappelle un drame oublié et bouleversant qui va changer sa vie de la manière la plus drastique qui soit : des meurtres d’enfants non élucidés qu’il a occultés refont surface à la faveur d’un nouveau crime récent qui semble avoir été commis par le même tueur…

Erased est un des meilleurs mangas de ces dernières années, dont chaque tome impressionne par sa maîtrise narrative et ses rebondissements haletants.
Les personnages sont tous assez finement brossés et l’auteur excelle à recréer l’enfance de notre protagoniste, à laquelle il est une nouvelle fois confronté.

L’adaptation n’est pas en reste, franchement somptueuse et mettant parfaitement en valeur l’œuvre d’origine, que ce soit pour le seiyuus, la musique ou les effets 3D sur les flashbacks.
Une immense série dont je pense qu’elle connaîtra deux saisons pour être bouclée.

Le vrai titre de la série : Groundhog day, the animation
Si vous aimez : La traversée du temps, les uchronies personnelles, les très bons anime nantis de nombreuses qualités, les séries réalistes, les thrillers, Steins ; gate, Charlotte
Note, pour l’instant : 18/20

Taux de moe : 0% Anime réaliste
Taux de harem : 0% Pas le propos


2/ Durarara X2 Ketsu



Episodes vus : 2/12

Après les diverses agressions physiques qui ont blessé des membres influents des dollars, Ikebukuro est affaibli face aux menaces tant intérieures (une fille qui veut se venger d’Izaya et met en danger Celty) qu’extérieures (le bellâtre au chapeau envahirait bien le coin maintenant qu’il est aussi divisé).

Comment va finir cet anime génial, dont Ketsu est la dernière saison et la conclusion ?
Les premiers épisodes démarrent sur les chapeaux de roue et on se désole que la fin soit si proche.
Narration éclatée mais qui sait toujours raccrocher les wagons au dernier moment, personnages variés, originaux et attachants, BO un rien Jazzy, discrète mais qui appuie où il faut les moments importants…Durarara est une perle.


Le vrai titre de la série : La vie à Ikebukuro vaut bien le New York de Marvel saison 3
Si vous aimez : les saisons 1 et 2, Baccano !, les anime à la narration superbe, Bakemonogatari, j’en passe et des meilleurs.
Note, pour l’instant : 18/20

Taux de moe : 20% Un style plutôt réaliste mais on trouve du moe, comme pour les sœurs d’Izaya par exemple.
Taux de harem : 0% Réaliste, on a dit ! Ceci dit, un des antagonistes a toujours une cour d’admiratrices autour de lui.



3/ Gate Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri second season (=" La porte : Ici ont combattu les forces d'autodéfense 2ème saison")



Episodes vus : 2/12

Les forces d’autodéfense rencontrent deux menaces inédites : le frère de la princesse Pina colada, violent et amoral, et…le premier tremblement de terre de grande ampleur de l’outre-monde depuis des générations ! En bons Japonais, ils sont habitués au phénomène et vont profiter de ce qui est considéré comme une malédiction des dieux par les habitants pour asseoir leur domination. Mais l’empire leur a caché bien des choses…

On retrouve avec un plaisir non feint Rory Mercury et ses acolytes pour cette suite tant attendue !
Le deuxième épisode est une petite merveille de rythme et renouvelle totalement l’intérêt pour cet anime tant il est riche en tensions et en surprises.
Très facilement l’un des meilleurs anime de la saison.

Le vrai titre de la série : Outbreak company 2016
Si vous aimez : Outbreak company, les anime de fantasy et de rencontres entre mondes radicalement différents
Note, pour l’instant : 18/20

Taux de moe : 30% le trio principal d’héroïnes représente le moe de la série
Taux de harem : 20% Rien n’est très clair. On commence à percevoir un triangle amoureux qui se dessine.


Catégorie “très bon”


4/ Lupin III 2015



Episodes vus : 14/24

La série continue à se renouveler et à épater avec une trame de fond légère mais qui sert de fil conducteur inédit dans une série Lupin jusqu’ici (si on excepte le préquel Minne Fujiko no onna). Les épisodes se suivent mais ne se ressemblent pas, oscillant entre l’hommage (le vol de la Joconde, déjà fait dans la saison 2) et l’inédit (Zenigata capture Lupin dans une prison inviolable).

Une très bonne cuvée pour l’instant.

Le vrai titre de la série : Lupin III saison 4
Si vous aimez : Lupin III et sa bande, les anime enlevés et joyeux, l’action, l’Italie
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 20% ça reste assez discret sauf quand Fujiko est dans les parages
Taux de harem : 0% Triangle amoureux ? On ne sait pas si la femme de Lupin l’aime ou pas tant elle est inconséquente



5/ Dagashi Kashi



Episodes vus : 2/ ?

Kokonotsu Shikada, surnommé « Coconuts » par ses amis les jumeaux Endou qui tiennent un café voisin, habite une petite ville campagnarde où il ne se passe jamais rien.
Il rêve de devenir mangaka et travaille d’arrache-pied sur son manga shojo dont l’héroïne est l’incarnation de son idéal féminin.
Problème : c’est le fils du confiseur du coin, qui aimerait bien le voir lui succéder.
Un jour, une semi-folle, Shidare Hotaru, qui semble être physiquement l’héroïne de son manga incarnée dans un être de chair et de sang, débarque pour démarcher son paternel : héritière d’une célèbre firme de bonbons, elle est chargée de recruter ce qui est à l’insu de son fils une célébrité dans le monde des friandises.
Ce dernier y met une condition : qu’Hotaru convainque son fils de lui succéder. Aussitôt dit aussitôt fait : elle s’installe à demeure chez les jumeaux et va faire tout faire pour faire découvrir les ressources insoupçonnées du monde des confiseries afin d’éveiller en lui une passion.

Avec un synopsis pareil, il est clair que l’anime ne semble pas très engageant de prime abord. Il fait énormément penser à l’excellent Barakamon par sa description du Japon rural, dont on ressent parfaitement le côté torride de l’été par l’ambiance, la réalisation et les bruitages.

L’anime est fascinant pour un étranger car il nous montre la diversité et la variété incroyable des confiseries nipponnes de marque, mêlant bien plus le salé et le sucré que sous nos latitudes.

Enfin, la galerie de personnages haute en couleur vaut à elle-seule le visionnage de cet anime, entre Hotaru, sorte de Haruhi sous amphets ou de cousine de Nyarlko~san, complètement survoltée et pleine d’idées tordues, Saya, la jumelle tsundere qui est à son insu un génie en presque tout ou le père de Shikada, complètement fantasque et à fond.

La réalisation d’une très bonne qualité avec un détail assez impressionnant pour les expressions très variées et drôles des héroïnes, vaut aussi le coup d’œil.

Le vrai titre de la série : Haruhi 2015
Si vous aimez : Barakamon, les anime tranche de vie, Haiyore ! Nyarlko~san, La mélancolie de Suzumiya Haruhi
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 50% Des héroïnes super moe, aux expressions travaillées
Taux de harem : 30% Triangle amoureux

6/ Sekkou boys (="Les bustes boys")



Episodes vus : 2/12

Notre héroïne va enfin réaliser le rêve de sa vie : bosser loin des arts plastiques dans lesquels elle a gâché sa jeunesse en peignant sans cesse des bustes, longueur de journée.
Elle sera donc manager d’un groupe d’idols masculines. Las ! Son directeur, lassé des frasques des idols humaines et de leurs caprices de stars s’est reconverti dans un tout autre business : les idols non humaines !
Et pas n’importe lesquelles : les bustes de pierre parlants de Saint Georges, du dieu guerre Mars, du dieu Hermès et d’un membre de la famille Medicis, tous avec leur caractère bien trempé et leur punch line perso d’introduction. Ensemble, ils forment le groupe des Sekkou boys (les bustes boys).
Et comme ils ne savent pas marcher, notre protagoniste va devoir les conduire en voiture et les porter dans les lieux où ils se produisent ou les plateaux sur lesquels ils sont invités !

Je sais pas vous mais c’est typiquement le genre d’OVNI qui me fait adorer l‘animation japonaise en particulier.
Les 4 seiyuu qui doublent les Sekkou boys sont connus et talentueux, complètement déchaînés dans ces rôles improbables, balançant des instant classics comme « c’est plus dur d’être une idol qu’un dieu ».
Si vous aimez l’humour absurde et les séries loufoques, fussent-elles courtes (les épisodes font sept minutes, durée idéale vu le thème), celle-ci est la perle de la saison dans le genre.

Le vrai titre de la série : Les seiyuus en folie
Si vous aimez : Nichijou, l’humour absurde, les anime courts
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 30% Les héroïnes sont moe et les héros sont des canons de beauté !
Taux de harem : 0%


7/Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu



Episodes vus : 2/13

Adapté d’un manga josei (comme les cultes, pour moi, Tensai family company et Nodame cantabile), cet anime s’intéresse à un ancien détenu récemment libéré, petite frappe yakuza un peu simplette qui a eu le coup de foudre pour un spectacle de rakugo donné par un grand maître du genre.
Passionné, il décide d’abandonner son ancienne vie pour devenir le disciple de celui-ci et, contre toute attente, réussit son pari.
Logé et nourri par son nouveau maître, il découvre que cet art traditionnel qui consiste à tenir son auditoire en haleine par un mélange d’art du conteur, de mimiques et d’humour lié aux circonstances est si dur que même la fille adoptive de son maître n’est pas jugée digne de lui succéder malgré son travail et son talent.
Plus important, il va plonger dans son passé et découvrir que son jeu personnel ressemble à celui du défunt ami de son maître, avec lequel il entretenait une rivalité intense et complexe, ce qui ravive les regrets et les espoirs de ce dernier…

Avec un premier épisode qui dure 45 minutes et une qualité parfois proche de longs métrages par son ambiance de film des années 60 à 80, cet anime passionnant est l’un des plus prometteurs de la saison mais est assez exigeant par son thème un peu aride. Le rakugo est une forme de divertissement dont l’humour échappe parfois un peu au spectateur occidental. Ne vous attendez donc pas à un anime comique mais bien plus à un drame social qui nous replonge entre autres dans le Japon de l’après-guerre et dans celui des années 60 à 80.

Les personnages sont très intéressants et fins, loin d’être unidimensionnels, particulièrement le maître et sa fille adoptive. La musique joue un grand rôle pour souligner l’aspect dramatique ou l’intensité émotionnelle de certaines scènes, ce qui est un point particulièrement positif à mes yeux.
Une des très bonnes surprises de la saison.

Le vrai titre de la série : Docteur Rakugo
Si vous aimez : Joshiraku, les années 70, le rakugo, les anime réalistes
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 0% Anime réaliste
Taux de harem : 0% Nyet

8/ Utawarerumono : Itsuwari no kamen (« Celui dont on chante les louanges : les faux masques »)



Episodes vus : 14/25

La guerre est déclarée depuis l’épisode 12 ! Une tribu de barbares nomades qui n’est pas sans rappeler les huns attaque l’empire. C’est l’occasion pour le protagoniste et les héroïnes de partir à la guerre avec les 8 piliers de l’empire et toutes leurs armées.

Les masques montrent enfin leur vrai pouvoir et celui-ci est terrifiant. Cette seconde partie de série, après nous avoir fait nous attacher aux personnages, nous présente une facette essentielle de leur vie, la défense de l’empire.
Si vous aimez Dynasty warriors et la légende des 3 royaumes, vous ne devriez pas être dépaysé par les combats à un contre cent et par les personnages démesurément puissants.
Haku semble comprendre quelque chose qui échappe aux autres personnages et cela augure du meilleur pour la suite de la série.

Le vrai titre de la série : Utawarerumono 2
Si vous aimez : la série éponyme de 2006, l’heroic fantasy dans un cadre quasi nippon, les filles chats, le tranche de vie
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 50% Kuon, fille chat moe en diable, qui a même une capuche qui épouse la forme de ses oreilles ! Pas mal de scènes de bain très sages impliquent la vingtaine d’héroïnes mais aussi les hommes, souvent dans les rêves yaoï de Rurutie.
Taux de harem : 20% ça a méchamment les apparences d’un harem qui ne dit pas son nom mais comme il n’y même pas de trio amoureux clair et déclaré…

9/ Yamishibai third season (="Le kamishibai des ténèbres saison 3")



Episodes vus : 2/13

Après une saison 1 très bonne et une saison 2 décevante à trois épisodes près, cet anime relèvera il le défi de faire flipper sur la mode des anciens kamishibai/théâtres de papier en racontant ses histoires d’horreur en 4 minutes, génériques compris?

Les deux premiers épisodes sont de très bonne facture pour l’instant, avec un baigneur qui apprend à se méfier des inconnus et deux amis qui ont emprunté un tunnel qui n’était pas sur leur plan et auraient dû investir dans un GPS…

Le vrai titre de la série : Yamishibai 3
Si vous aimez : Les deux premières saisons, Kagewani, les histoires d’horreur bien fichues
Note, pour l’instant : 15/20

Taux de moe : 0% Pas le propos
Taux de harem : 0% Pas le propos


Catégorie “bon”


10/ Hai to Gensou no Grimgar (="Grimgar de cendres et d'illusion")



Episodes vus : 2/12

Une vingtaine de jeunes Nippons amnésiques se retrouvent sans savoir pourquoi dans un monde d’heroic fantasy, Grimgar.
Contrairement aux conventions des jeux vidéo, ils devront se débrouiller avec leurs compétences de la vie de tous les jours pour survivre difficilement.
Afin de gagner quelque argent, ils deviennent membres de la milice d’aventuriers chargée de protéger la ville qu’ils habitent des monstres et apprennent un métier afin d’obtenir une première expérience du combat.

Mais un simple combat raté contre des gobelins agiles et vicieux et c’est votre courage et vos réflexes qui feront toute la différence entre vie et trépas.

Pas de héros surboostés, pas de compétences automatiques qui les différencient du reste des mortels, les héros de Grimgar sont lâchés dans la nature avec leurs stats et leurs compétences IRL et vont devoir se pousser du coude pour survivre au jour le jour.

Nantie d’une très belle réalisation, d’un magnifique character design et d’une insert song d’épisode 2 qui rappelle les meilleurs anime des années 80, on a fortement envie de croire que Hai to Gensou no Grimgar va se bonifier au cours des douze épisodes qui le composent et devenir une des mellieures surprises de l’hiver.
Pour l’instant, elle nous fait totalement croire à la difficulté pour des Japonais lambda du 21ème siècle à survivre à un combat à mort contre des créatures relativement faibles.
Ce sont aussi les gobelins les plus flippants que j’ai vus évoluer dans un anime depuis Lodoss : dépourvus de parole, ils tiennent plus de l’animal que de l’Homme et leur cri est glaçant.

J’avoue attendre beaucoup de cet anime.

Le vrai titre de la série : Log Horizon, version réaliste
Si vous aimez : Sword art online, Log Horizon, Overlord…
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 40% Uniformes moulants, sexy et moe
Taux de harem : 0% C’est réaliste

11/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!(="Accordez vos bénédictions à ce monde merveilleux!")



Episodes vus : 1/ ?

Notre protagoniste est un gamer campagnard loin d’être l’otaku cliché. Plutôt avenant et bien dans sa peau, il revient de Tokyo avec le jeu de ses rêves en édition limitée, acheté après un long voyage à Akiba.

Dans un élan altruiste qui lui est inhabituel, il sauve une fille qui allait être percutée par un train et meurt.
Une déesse hilare, sorte de sosie d’Hestia de Danmachi, lui explique que ses nuits blanches l’ont fait halluciner et qu’il est mort pour rien. Responsable de la population de différents mondes et le sachant gamer, elle lui propose de le réincarner dans un univers d’heroic fantasy dont la population décline car aucun de ceux qu’elle y’a envoyé n’a réussi à vaincre le roi démon.
Elle lui propose de choisir quelque chose avec lequel il sera envoyé, pour l’aider dans sa quête. Afin de se venger de ses quolibets et pour lui donner une leçon, il la choisit elle, à son grand dam…

Le premier épisode de cet anime est une bonne surprise, amusante, bien rythmée et qui se joue pas mal des clichés des mondes d’heroic fantasy.
Son attrait principal est la déesse, personnage sûr de lui et un peu simplet, donc drôle.
Ce devrait être une série très agréable à suivre.


Le vrai titre de la série : La petite sœur d’Hestia aurait dû la fermer
Si vous aimez : les anime comiques, Hestia de Danmachi, No game no life, Zero no tsukaima
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 40% Un univers chatoyant et des filles moe
Taux de harem : 20% ça en a tout l’air vu qu’il y’a trois filles et un gars dans le groupe d’aventuriers mais attendons


12/ Oji~san to marshmallow (="Le vieil homme et les marshmallows")



Episodes vus : 2/?

Kusaka est l’employé réservé d’une société liée au web et il adore les marshmallows, ne mangeant que certaines marques.
Wakabayashi est une office lady au visage éternellement neutre qui en est raide dingue.
Un brin sadique, elle adore le faire tourner en bourrique en le tentant avec ses friandises favorites pour le faire tomber amoureux d’elle, ce dont l’intéressé ne s’aperçoit pas.

Leur relation étrange et comique est un spectacle connu de tout le bureau…
Cet anime composé d’épisodes de 3 minutes est une curiosité amusante et attendrissante pour qui aime les programmes courts.

Le vrai titre de la série : Trouvez-vous une chambre, sérieux !
Si vous aimez : Acchi kocchi, Danna ga nani wo Itteiru ka wakaranai ken, les relations entre individus radicalement différents
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 10% Une relation étrange et attendrissante à la fois
Taux de harem : 0% Faudrait déjà qu’ils sortent ensemble

13/Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu (="Les filles qui vont au-delà des étendues désolées")



Episodes vus : 2/ ?

Notre protagoniste est l’auteur à succès d’une pièce de théâtre originale qui a été jouée par son club et qui va bientôt quitter le lycée. Populaire et notamment entouré d’une dynamique actrice amateur joviale et d’un ami discret et gentil, il est approché par la fille la plus mystérieuse de sa classe pour un motif qui lui semble au départ amoureux. Il n’en est rien, la taciturne élève souhaitant le recruter pour le club dont elle est la présidente et unique membre : le club de création de galge !

Elle l’a en effet repéré pour ses talents d’écrivain qui vont lui être bien utiles pour développer son premier jeu, ce qui devrait lui éviter de traverser sans succès les « étendues désolées » que sont le monde du travail selon elle. Mieux, elle compte sur lui pour recruter le reste de l’équipe, étant assez faiblarde du point de vue des relations sociales.
Fasciné par sa beauté et sa détermination, il accepte.
Il va découvrir un monde otaku dont il ne soupçonne pas la nature…

Cet anime somme toute assez classique dans son propos est agréable par son traitement réaliste assez original, laissant de côté le moe auquel le synopsis aurait pu faire penser.
La galerie de personnages est plutôt sympathique et on a hâte de voir si ce sera plus convaincant que sa série sœur dans l’âme, Saekano, bien plus axée sur l’aspect harem que sur la création.

Le vrai titre de la série : Saekano 2
Si vous aimez : Saekano, la Melancolie de Suzumiya Haruhi, les anime basés sur des clubs aux grandes ambitions
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 20% L’anime est réaliste mais joue un peu des codes du genre
Taux de harem : 0% Pour l’instant, c’est une relation à sens unique


14/ Mobile suit Gundam : Iron blooded orphans



Episodes vus : 14/25

Depuis que nos héros sont partis dans l’espace, ce Gundam a pris son rythme de croisière et poursuit agréablement sa route vers la Terre.
Le principal reproche qu’on peut faire à cet anime est qu’il ne prend aucun risque et manque terriblement d’originalité et de folie.
Le principal compliment qui vient à l’esprit est qu’il renouvelle très bien la licence en l’adaptant au goût du jour, bénéficiant d’une très belle réalisation.

Personnages trop cliché et géopolitique à la truelle mais combats de robots magnifiques et qualité globale étonnante pour l’instant.

Le vrai titre de la série : Gundam millésime 2015
Si vous aimez : l’univers de Gundam, Aldnoah zero, Tengen Toppa Gurren Lagann
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 20% Les pilotes musclés doivent combattre torse nu pour se synchroniser avec leur machine mais seulement dans les premiers épisodes. Des personnages féminins sexy apparaissent avec le départ pour l’espace
Taux de harem : 30% Triangle amoureux

15/ Nurse Witch Komugi-chan R



Episodes vus : 2/12

Comme toutes les héroïnes à cheveux roses, Komugi est gentille, naïve et un peu stupide. Contrairement à la majorité d’entre elles, elle est aussi très dynamique et volontaire. En plus d’être une élève appréciée de tous, elle est aussi une idole très aimée dans la galerie commerciale de ses parents et son agence la fait jouer de petits rôles dans des séries TV pour la faire connaître.
A l’insu de tous et à son corps défendant, elle est devenue une magical girl chargée de capturer des monstres issus de cartes magiques perdues par une déesse. Il faut dire que la mascotte qui lui a donné ses pouvoirs l’a fait chanter alors qu’elle était pétrifiée par la vision d’un cafard avançant vers elle pour qu’elle accepte…

Etant un grand fan du character Watanabe Akio (The world God only knows, Bakemonogatari, la moitié des designs des personnages du cycle de la Grisaïa), je ne pouvais pas passer côté de cette série qui parodie la grande majorité des œuvres de tatsunoko en prime (Yatterman, Cashern, Gatchaman…)
On assiste pour l’instant à une série qui respecte tous les codes du genre mais les détourne avec humour et c’est un plaisir de rechercher les œufs de Pâques semés dans les épisodes.

Le vrai titre de la série : Card captor Doronjo
Si vous aimez : les parodies, les séries de la Tatsunoko, Card captor Sakura
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 60% Filles et mascottes moe au programme
Taux de harem : 0% Nyet


16/ Heavy object



Episodes vus : 14/25

A mi-saison, Heavy object est un anime toujours aussi agréable et léger, avec de bons aspects tactiques prenants, des mechas assez originaux dans leur genre et pas mal d’humour.

Les situations personnelles des personnages ont beaucoup évolué depuis l’épisode 1 mais je ne pense pas que l’épisode 25 bouclera la boucle tant c’est un peu toujours le même schéma directeur en arcs de deux ou trois épisodes qui constituent une mission à remplir.

Un petit anime sans prétentions et réussi.

Le vrai titre de la série : Military Pac-man
Si vous aimez : les anime de robots, le fanservice, les anime tragicomiques
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 70% Centré sur la princesse et sa tenue bizarre qui devient révélatrice quand elle est serrée et sur la supérieure de nos héros, avec ses bas et la mini-jupe de son uniforme. La cheffe des héros y’a droit aussi plus souvent qu’à son tour, avec forces cadrages et gros plans. Pas mal de vannes sur le sujet aussi.
Taux de harem : 20% Embryon de triangle amoureux


17/ God eater



Episodes vus : 9/13

Après une saison de pause, espérons que nous verrons la fin de cet anime de l’été cet hiver !
Nos héros sont en une un peu meilleure posture qu’au début de la série et un espoir semble poindre à l’horizon. Cela suffira il à vaincre les monstres géants ?
Alisa va elle tout faire rater ?

Le vrai titre de la série : Monster hunter the animation
Si vous aimez : Black bullet, le jeu d’origine, les futurs apocalyptiques, Monster hunter, Shingeki no kyojin
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 30% Alisa contribue beaucoup au fan service depuis son apparition à l’épisode 3.
Taux de harem : 30% ça commence à ressembler à un début de triangle amoureux.


18/Schwarzesmarken



Episodes vus : 2/ 12

En 1973, de mystérieux extra-terrestres surnommés de l’acronyme BETA ont envahi la Terre. Inhumains et silencieux, ils composent des hordes de tanks et d’unités militaires entièrement biologiques, aux capacités très normées.

Les humains ont développé des robots géants pour lutter contre la menace mais restent très divisés.
Dans ce spin off de Muv luv alternativ, la situation est centrée sur les deux Allemagnes, toujours en pleine guerre froide malgré l’invasion. Les schwarzesmarken sont les troupes d’élite d’Allemagne de l’est et le bataillon 666 est le plus mortel.
Malgré la mainmise de la Gestapo, dont l’influence s’est développée jusqu’à supplanter tous les autres organismes d’Etat, elle reste soudée jusqu’au jour où elle recueille une jeune Allemande de l’ouest, pilote de mecha ayant illégalement passé la frontière…

Je n’ai pas vu la série dont est issu ce spin off et c’est un tort car j’ai l’impression qu’il me manque des bouts du scénario (notamment l’origine de la technologie futuriste utilisée par les humains) et aussi tout simplement parce que c’est vraiment bien !

Cet anime expose bien l’ambiance de guerre froide et décrit très bien l’influence de la Gestapo historique sur la société est-allemande. Les phases de combat sont bien fichues, les personnages simples mais bien brossés…Il y’a tout ce qu’il faut pour développer une uchronie intéressante et réussie.
Il faut quand même que je m’attaque à la série d’origine un de ces quatre.

Le vrai titre de la série : Red alert the animation
Si vous aimez : les anime de mechas sérieux, l’ambiance de guerre froide, les uchronies, les mentonnières stylées
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 30% Uniformes moulants au programme
Taux de harem : 0% Nichts


19/ Oshiete! Galko-chan (=Dis-moi, Galko~chan)

Episodes vus : 2/12



Dans une classe lambda d’un lycée lambda, nous suivons trois filles dont les archétypes sont gravés dans leur nom :
Galko~chan, l’héroïne, est une gyaru, une fille qui semble vulgaire et de mauvaise vie de prime abord mais dont le caractère empreint de gentillesse est à l’opposé de l’apparence. Otako~chan est sa meilleure amie, une otaku cérébrale et taciturne. Enfin, Oujo~chan est une oujo~sama (fille de bonne famille) gentille et calme mais qui cache une grande vulgarité et un tempérament étrange.

Au travers des saynètes de chacun des épisodes de sept minutes, nous en apprenons plus sur leurs interrogations de tous les jours, qu’elles volent haut ou pas, parfois vulgaires et parfois attendrissantes (Galko~chan est une grande gamine un peu stupide).

Une petite série tranche de vie simple et efficace, dynamique, amusante et attachante

Le vrai titre de la série : La vie secrète des jeunes, the animation
Si vous aimez : les tranche de vie lycéens, les conversations crues, les anime comiques
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 50% La gironde Galko~san est l’objet de bien des discussions salaces
Taux de harem : 0% Nyet

20/Assassination Classroom S2



Episodes vus: 2/25

La suite directe de la saison 1, dans laquelle les élèves ostracisés de la pire classe d’un collège expérimental basé sur la discrimination exclusive par le mérite sont chargés en secret par le gouvernement japonais d’assassiner la surpuissante et tentaculaire créature qui est devenue leur professeur principal. S’ils n’y parviennent pas, le monstre détruira la Terre…

Assassination classroom est un titre assez inclassable avec son synopsis malsain, son humour bon enfant et son antagoniste fantasque.
La critique sociale de l’enseignement japonais est simple mais bien menée et l’impressionnante galerie de personnages est très bien exploitée.

Je me demande si cette saison marquera la fin de l’histoire ou si une troisième sera nécessaire. En tout cas, c’est une belle adaptation du bon manga de Kana aux couvertures si étranges et flashy.

Le vrai titre de la série : Assassination classroom 2
Si vous aimez : La saison 1, les shonen plutôt originaux
Note, pour l’instant : 14/20

Taux de moe : 20% Bitch~sensei essaie de faire grimper la température mais ça reste sage
Taux de harem : 0% Queud


21/ Macross delta



Episodes vus : 1/?

Cet anime est situé quinze ans après les évènements du cultissime Macross Frontier.
Un mal mystérieux, le Var, infecte les individus et les pousse à la violence, ce qui provoque des attentats un peu partout.

Notre héros s’ennuie dans des petits boulots qui ne l’enthousiasment pas, comme conducteur de mécha monte-charge dans un entrepôt.
Un jour, il fait la connaissance d’une jeune fille qui a fui un mariage dans sa cambrousse pour aller à la rencontre de ses idoles favorites, les Walkure.

Il s’agit à la fois de chanteuses et de combattantes, car elles sont accompagnées de pilotes qui leurs servent autant de protection que de scène volante pour galvaniser les troupes, les chansons ayant un impact réel sur les capacités des pilotes et des humains dans l’univers de Macross.


Le premier épisode est franchement bizarre et fait penser au fils bâtard de Macross Frontier et d’AKB0048, cet étrange anime adaptant les exploits du groupe d’idols le plus large à ma connaissance à un univers de SF dans lequel elles sont des résistantes à l’oppression.
Ce n’est pas désagréable mais on est très loin de tout ce qui s’est fait en Macross jusque-là. Ou plutôt, il y’a de troublantes similitudes avec le très désavoué Macross seven…
Mais espérons que nous serons agréablement surpris par la suite.

Le vrai titre de la série : MAKB48SS
Si vous aimez : les anime d’idols, AKB48 the animation, Macross frontier
Note, pour l’instant : 13/20

Taux de moe : 40% Des designs typiquement moe avec des couleurs itou mais pas de sexy
Taux de harem : 0% Rien pour l'instant mais, suivant la tradition macrossienne, le triangle amoureux paraît inévitable.

Catégorie “sympa”


22/ Garo : Guren no tsuki (=«Garo, la lune pourpre»)



Episodes vus : 14/25

Depuis l’épisode 11 (et si on excepte le bizarre épisode 12, une interview de groupe des seiyuus en train de manger un nabe), la série commence à devenir intéressante en s’attardant enfin sur l’héroïne de la série, Seïmei, en proie au doute.
Un nouveau chevalier makai fait son apparition et les complots de cour commencent àéclater au grand jour.
Ça a été long mais la série va peut-être s’avérer enfin vraiment bonne dans sa deuxième partie !

Le vrai titre de la série : Garo saison 2
Si vous aimez : la saison 1, la série live, les metal heroes, le shinto, les séries un peu chiantes
Note, pour l’instant : 12/20

Taux de moe : 20% Tenue parfois un peu sexy pour l’alchimiste makaï
Taux de harem : 0% Nichts

23/ Musaigen no Phantom World (="Le monde aux mille couleurs des fantômes)



Episodes vus : 2/?

Dans un Japon contemporain, les fantômes existent et causent toutes sortent de tracas, pouvant apparaître de mille formes différentes, tels des yokaïs. Ce peuvent être des objets animés et devenus conscients, des monstres ou des fées, comme la petite Ruru qui accompagne le héros.

Justement, certains humains naissent avec un don permettant de lutter contre les fantômes. Détectés dès la naissance et entraînés, ils sont au service de la population et gagnent de l’argent contre les services qu’ils rendent aux gens normaux, étant rassemblés en petites unités complémentaires.
Notre héros a le pouvoir peu puissant de dessiner un fantôme immobilisé par une de ses alliées, ce qui emprisonne celui-ci dans le papier et de le neutraliser.
Sauf qu’un jour, une jeune fille avec un pouvoir similaire au sien mais plus puissant est adjoint à son unité…

Sacré Kyoto animation ! Depuis K-on et à quelques rares exceptions près (Amagi brilliant park), ils adaptent seulement des light novels très classiques, peu originaux et sans prise de risque, comme Kyoukai no kanata ou même le déjà plus réussi chuunibyou demo koi ga shitai.
Résultat : c’est beau, c’est très bien animé et c’est assez amusant mais on a déjà l’impression d’avoir vu mille Musaigen no Phantom world, qui pèche par un manque de personnalité.
On note un peu de fan service assez sage sur les personnages féminins, ce qu’Amagi brilliant park avait initié en 2014. Mais bon, niveau scénario, c’est ultra cliché.

Le vrai titre de la série : La Kyoanerie de l’hiver 2015
Si vous aimez : les anime légers made in Kyoto animation, Kyoukai no kanata, les histoires d’esprits
Note, pour l’instant : 12/20

Taux de moe : 60% Beaucoup de filles moe, au premier plan desquelles la sportive Kawakami Maï, très en formes et la fée Ruru, personnage très Gainax dans l’esprit. Fan service sexy léger.
Taux de harem : 20% ça en a tout l’air mais patientons un peu pour être sûrs.

24/ Sushi police



Episodes vus : 2/?

L’heure est grave !
Les JO de 2020 approchent et avec eux une passion mondiale pour les sushis. Las ! Ces diables d’estrangers n’y connaissent rien et servent dans leurs restaurants des approximations infâmes à leurs clients, ternissant la renommée de la gastronomie nippone !

Heureusement, le gouvernement japonais a dépêché trois experts, Honda, Suzuki et Mitsubishi (aucun rapport avec les conglomérats, bien sûr…) qui forment à eux trois la Sushi police.

A bord de leur dirigeable bizarre, ils confondent les margoulins et détruisent les infâmes gargotes dont les normes gustatives ne correspondent pas à leurs critères…

Cette série en 3D assez moche est une sorte de Charlie hebdo en DA. C’est une grosse caricature des nationalistes nippons qui refusent que les sushis soient servis ailleurs qu’au Japon. Il y’a quelques années, certains avaient émis l’idée d’une patrouille secrète chargée de noter et discréditer les établissements barbares ne respectant pas la recette nipponne de ce plat populaire, ce qui avait provoqué l’hilarité dans les médias.
Sushi police est une retranscription de cet état d’esprit déconnant : les trois « héros » sont des caricatures ambulantes, entre le gros oyabun inflexible, l’affidé servile et sans charisme et le fou demeuré.

Les établissements visités ne sont pas plus politiquement corrects, comme ces deux Français hâbleurs et voleurs qui n’entendent rien à la cuisine japonaise mais doivent s’y mettre car « la cuisine française est passée de mode », ce à quoi Honda répond que « le sushi est la forme ultime de cuisine qui enterre toutes les autres. »

Un petit anime déroutant avec ses épisodes de 3 minutes bien troussés qui font également penser à du Pixar fauché

Le vrai titre de la série : Charlie hebdo nippon
Si vous aimez : la 3D moche, les anime façon Pixar, Charlie hebdo
Note, pour l’instant : 12/20

Taux de moe : 0% Rien
Taux de harem : 0% Que dalle


Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

RIEN


Réponse avec citation
  #2  
Vieux 24/01/2016, 12h53
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 686
Jorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
Le top comme d'hab!!

De mon côté en simulcast :

- Yami Shibai saison car c'est toujours funny (genre le n°2 dans le tunnel avec les insectes géants à tête humaines).

- Gate saison 2, j'avais été étonné par la 1 que j'avais regardé sans trop d'envie, et en me forçant un peu. Puis l'univers s'est mis en place, le contexte géopolitique, la multitude de personnages, le héros assez cool, la prêtresse de la Mort aussi ^^ et le principe d'en faire un anime bien long va permettre de continuer de développer cet univers bien ficelé.

- Schwarzesmarken car j'ai pas maté de mecha depuis un moment. Maté les 2 premiers, ça ressemble à un gros mix de Blue Gender, Attack on Titans et Terraformars dans le genre violence. Pas fan des animes avec ce genre de perso visuellement clichés mais l'animation, le contexte RDA/police de l'état et la dystopie sont assez intéressant, à voir.

J'ai commencé Dimension W aussi, je ne sais pas si c'est un anime de cet hiver, assez intriguant, super bien animé, 2 épisodes qui ne révolutionnent rien (un anti-héros asocial obligé de faire équipe avec une kawaï cyborg qui est bien plus que ce qu'elle semble, un fil rouge et des méchant super puissant...) mais la réa et encore une fois l'animation font bien passer le tout pour l'instant.

Du coup, j’essaierai Sekkou Boys aussi, ça a l'air bien con!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 24/01/2016, 13h46
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 757
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Dimension W est bien un anime de l'hiver. J'ai fait l'impasse car ça ne m'atire vraiment pas.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 24/01/2016, 13h59
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 686
Jorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
Ah j'ai oublié Ajin aussi qui doit arriver sur Netflix il me semble.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 24/01/2016, 14h03
sam331 sam331 est déconnecté
Super Héros amateur
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 35
sam331 est une petite crotte de super héros pourri
Assez peu de choses qui m'intéressent cette saison :

- j'ai essayé Dimension W, qui est une bonne surprise, car le concept ne m'attirait pas forcément, mais l'histoire va dans des directions inattendues. Il y a là un univers plus riche que le pitch ne le laisse paraître.

- Gundam Iron blooded orphans, j'avais beaucoup aimé la première partie de de cette saison, mais derniers épisodes ne sont pas franchement grandioses, un peu l'impression que l'on piétine...

- Dagashi Kashi : essayé le premier épisode...je doute y revenir. Le ton ne m'attire pas vraiment...je donnerais peut être une seconde chance en allant voir l'épisode 2, mais guère convaincu.

Bref une toute petite saison, en espérant que le printemps sera un peu plus riche
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 24/01/2016, 14h03
sam331 sam331 est déconnecté
Super Héros amateur
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 35
sam331 est une petite crotte de super héros pourri
Ah et j'oubliais l'immanquable Gintama. La saison actuelle est excellente et l'arc actuel épique !
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 24/01/2016, 14h19
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 757
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Ajin, le manga tome 1 m'a fait dormir.
Pour Gintama, c'est l'exemple type de série qui me dit bien mais qui est bien trop longue. Dejà la saison 4 ou 5 diffusée cette saison. IDingue. Impression que ça finira jamais.

Franchement, essayer Gate et Durarara, c'est les adopter. Et ne faites pas l'impasse sur Erased, c'est juste grand.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 24/01/2016, 14h27
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 686
Jorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
Je rajoute Erased vu que j'ai adoré Steins Gates et que tu le mets en comparatif. Comme toi y a plein d'animes qui me disent bien mais je suis découragé par le nombre d'épisodes, plus ça va, plus des saisons de 12 épisodes me conviennent (même si c'est souvent trop court, ou du moins la prod a du mal à équilibrer le tout, genre Kekkai Sensen, génial pendant 10 épisodes, chiant à mourir avec une fin zzzzzzz sur les deux derniers).

Je vais jeter un oeil à Durarara mais je connais pas du tout, y a des séries à voir avant celle là?

J'avais testé rapidos Sushi Police aussi mais assez peu emballé malgré l'originalité du truc.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 24/01/2016, 15h07
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 757
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Durarara est une série au long cours mais qui a démarré en 2009. La première saison comptait 24 épisodes et adaptait un light novel en cours. Je ne m'attendais pas à avoir la suite un jour et j'ai bondi de joie en 2015 quand j'ai appris que la suite et fin sortirait en 3 parties de 12 épisodes chacune.

Durarara X2 shou
Durarara X2 ten
Durarara X2 Ketsu

Et après la série est finie et bouclée.

Si tu l'as déjà vue, c'est des mêmes auteurs que cette petite merveille de Baccano!

Réponse avec citation
  #10  
Vieux 24/01/2016, 20h30
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 686
Jorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
Cool, je me la note! Thankx!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 26/01/2016, 20h30
sam331 sam331 est déconnecté
Super Héros amateur
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 35
sam331 est une petite crotte de super héros pourri
Pour Gintama, je n'ai commencé qu'avec cette saison, sans connaissance préalable issu du manga et même si on est un peu largué au début, c'est vraiment accrocheur. D'autant plus qu'au début de cette saison, il y avait beaucoup, et même essentiellement des petites histoires surtout humoristiques qui ne demandaient pas de connaissance de la continuité.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 27/01/2016, 10h48
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 686
Jorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
2 épisodes d'Erased plus tard : merci Man-Thing car c'est vraiment cool, un potentiel énorme, un pitch diablement prenant et qui tient déjà en haleine, un chara design réaliste et une animation superbe...cool quoi!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 18/02/2016, 19h50
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 686
Jorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'arJorus C'Baoth a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
6 épisodes plus tard :

- Yami Shibai reste bien cool, j'ai l'impression que c'est moins banché sur le folklore japonais que la première saison mais plus sur un peu tout et n'importe quoi. M'enfin bon, y a systématiquement un moment bien balisant et pour 4min/semaine, petit plaisir!

- Gate saison 2, bien cool aussi même si je trouve que ça ne bouge pas beaucoup beaucoup. Cela dit avec
, ça devrait s'accélérer. Anime au potentiel sympathie énorme, pas le plus beau, pas le plus inventif, mais on s'attache vraiment aux personnages, surtout à ce Itami bien singulier.

- Schwarzesmarken m'amuse bien. Je peux pas pifer le chara design avec leurs cheveux de toutes les couleurs et leurs perso assez clichés mais l'ambiance sombre, violente et cette dystopie me plaise bien. Puis y a looooooongtemps que j'avais pas mater de mecha.

- Dimension W m'a un peu refroidit j'avoue, même si l'animation est top, l'anime déroule comme beaucoup que j'ai pu voir : personnage mystérieux au contre d'un gros fil rouge qui doit s'associer avec un gars au lourd passé.. tout cela permettant d'entretenir un mystére quasi constant en fond, que l'on découvre peu à peu au milieu d'épisodes stand alone. Bref pas mal mais pas assez original pour être passionnant. Si y a 12 épisodes, j'irais au bout car je suis curieux mais pas plus.

- Erased c'est 'achement bien! très prenant dans le genre réaliste même si un effet surnaturel vient s'ajouter à l'équation. Bien écrit, bien ficelé, perso intéressant..

- Sekkou Boys : mmmh j'ai pas accroché j'avoue, stoppé aprés 2 épisodes. Pas dans le délire, un peu trop bavard et je me suis dit que les épisodes aller tous se ressembler un peu.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 04/04/2016, 19h04
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 757
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Il est temps de tirer un trait sur l’hiver anime. En Italique, les deux séries qui continuent ce printemps.

Place au bilan!!!!





Catégorie “excellent”


1/ Boku dake ga Inai Machi/Erased (= "La ville où moi seul ait disparu") 18/20
2/ Durarara X2 Ketsu 18/20
3/ Gate Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri second season (=" La porte : Ici ont combattu les forces d'autodéfense 2ème saison") 18/20

Catégorie “très bon”

4/ Lupin III 2015 16/20
5/ Dagashi Kashi 16/20
6/ Hai to Gensou no Grimgar (="Grimgar de cendres et d'illusion") 16/20
7/ Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu 16/20
8/ Utawarerumono : Itsuwari no kamen (="Celui dont on chante les louanges : les faux visages") 16/20
9/ Yamishibai third season (="Le kamishibai des ténèbres saison 3") 15/20
10/ Osomatsu~san 15/20
11/ Sekkou boys (="Les bustes boys") 15/20


Catégorie “bon”

12/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!(="Accordez vos bénédictions à ce monde merveilleux!") alias Konosuba 14/20
13/Schwarzesmarken 14/20
14/ Heavy object 14/20
15/ Oshiete! Galko-chan (=Dis-moi, Galko~chan!") 14/20
16/ Mobile suit Gundam : Iron blooded orphans 14/20
17/ God eater 14/20
18/ Assassination Classroom S2 14/20
19/ Nurse Witch Komugi-chan R 14/20
20/ Macross Delta 13/20


Catégorie “sympa”

21/ Oji~san to marshmallow (="Le vieil homme et les marshmallows") 12/20
22/ Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu (="Les filles qui vont au-delà des étendues désolées") 12/20
23/ Garo : Guren no tsuki 12/20
24/ Musaigen no Phantom World (="Le monde aux mille couleurs des fantômes") 12/20
25/ Sushi police 12/20

Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

RIEN



Catégorie “excellent”

1/ Boku dake ga Inai Machi/Erased (= La ville où moi seul ai disparu)

Episodes vus : 12/12



Au final, une superbe adaptation d’un excellent manga, avec une ambiance digne des meilleurs films policiers et drames.
Le format réduit de l’anime (12 épisodes seulement) a contraint à simplifier l’intrigue pour ce qui concerne les motivations et le passé du tueur mais l’exécution est magistrale.

Très clairement la série à voirde ce début d’année.

Le vrai titre de la série : Groundhog day, the animation
Si vous aimez : La traversée du temps, les uchronies personnelles, les très bons anime nantis de nombreuses qualités, les séries réalistes, les thrillers, Steins ; gate, Charlotte
Note, au final : 18/20

Taux de moe : 20% Anime réaliste mais Kayo est kawaï
Taux de harem : 0% Pas le propos


2/ Durarara X2 Ketsu

Episodes vus : 12/12



Ce troisième chapitre de saison 2 apporte tous les éclaircissements souhaités et offre un beau final à presque tous ses protagonistes (il y’en a deux qui prennent très cher même si c’est mérité).

La fin est suffisamment ouverte pour appeler une suite et cet anime va diablement me manquer.
Celty a une classe incroyable.

Le vrai titre de la série : La vie à Ikebukuro vaut bien le New York de Marvel saison 2, chapitre 3
Si vous aimez : les saisons 1 et 2, Baccano !, les anime à la narration superbe, Bakemonogatari, j’en passe et des meilleurs.
Note, au final : 18/20

Taux de moe : 20% Un style plutôt réaliste mais on trouve du moe, comme pour les sœurs d’Izaya par exemple.
Taux de harem : 10% Réaliste, on a dit ! Ceci dit, un des antagonistes a toujours une cour d’admiratrices autour de lui et un autre a deux filles à ses trousses mais court après une troisième !

3/ Gate Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri second season (=" La porte : Ici ont combattu les forces d'autodéfense 2ème saison")

Episodes vus : 12/12



Une seconde saison encore meilleure au final, avec des antagonistes vraiment détestables, un duel épique contre un dragon et les forces d’autodéfense nipponnes plus impressionnantes que jamais dans l’anime.

Vivement une obligatoire saison 3 pour avoir la suite de l’histoire !

Le vrai titre de la série : Outbreak company 2016
Si vous aimez : Outbreak company, les anime de fantasy et de rencontres entre mondes radicalement différents
Note, au final : 18/20

Taux de moe : 40% le trio principal d’héroïnes représente le moe de la série et il y’a pas mal de persos moe comme la princesse à couettes qui court après le diplomate nippon
Taux de harem : 40% Carré amoureux !


Catégorie “très bon”

4/ Lupin III 2015

Episodes vus : 24/24



Une saison 4 vraiment réussie de Lupin, captant toute la spécificité et l’ambiance de cet univers tout en gardant de nouveaux personnages récurrents intéressants et un fil conducteur tout du long, aussi ténu soit-il.

La fin est simple mais spectaculaire et réussie.

Le vrai titre de la série : Lupin III saison 4
Si vous aimez : Lupin III et sa bande, les anime enlevés et joyeux, l’action, l’Italie
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 20% ça reste assez discret sauf quand Fujiko est dans les parages
Taux de harem : 0% Triangle amoureux ? On ne sait pas si la femme de Lupin l’aime ou pas tant elle est inconséquente

5/ Dagashi Kashi

Episodes vus : 12/ 12



La folle aux bonbons nous aura fait découvrir ce pan inconnu de la gastronomie industrielle nipponne aux multiples facettes.
Les épisodes sont tous aussi intéressants les uns que les autres, portées par des héroïnes moe en diable et un humour simple mais réussi.

On s’y attache, à cette bande d’amis campagnards !

Le vrai titre de la série : Haruhi 2016
Si vous aimez : Barakamon, les anime tranche de vie, Haiyore ! Nyarlko~san, La mélancolie de Suzumiya Haruhi
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 50% Des héroïnes super moe, aux expressions travaillées
Taux de harem : 30% Triangle amoureux


6/ Hai to Gensou no Grimgar (="Grimgar de cendres et d'illusion")

Episodes vus : 12/12



Ce tranche de vie d’heroic fantasy a tenu toutes ses promesses et appelle clairement une suite.
Espérons que celle-ci viendra vite car je regrette déjà les somptueux paysages façon aquarelle, les superbes insert songs et une bande de héros en devenir très attachante.

Et avec un peu de chance, le succès de l’anime fera qu’elle viendra vite.

Le vrai titre de la série : Log Horizon, version réaliste
Si vous aimez : Sword art online, Log Horizon, Overlord…
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 40% Uniformes moulants, sexy et moe, pas mal de fan service mais peu poussé
Taux de harem : 20% C’est réaliste mais il y’a des triangles amoureux suggérés.


7/Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu

Episodes vus : 13/13



Une série ultra réaliste dont on pas assez parlé, la faute, justement, à sa nature historique et à son sujet un peu obscur, le rakugo, sorte de chansonnier et conteur en one man show.

Parmi les nombreuses qualités de la série, une réalisation de grande qualité, des personnages profonds, humains et attachants et une recréation impressionnante de diverses périodes historiques du Tokyo disparu, l’immédiat avant et après-guerre en tête.

Une découverte fascinante d’une époque disparue et d’un art en passe de l’être.

Le vrai titre de la série : Docteur Rakugo
Si vous aimez : Joshiraku, les années 30-40 et 60, le rakugo, les anime réalistes et sérieux
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 10% Anime réaliste mais des sous-entendus yaoï sont perceptibles
Taux de harem : 30% Triangle amoureux

8/ Utawarerumono : Itsuwari no kamen (« Celui dont on chante les louanges : les faux masques »)

Episodes vus : 25/25



La perfection du dernier épisode fait qu’on a de cette série une puissante impression finale, qui efface presque ses rares défauts. Parmi ceux-ci, une prédominance d’épisodes tranche de vie et de comique ultra réussis mais qui ne plairont pas à tout le monde, la série comportant peut-être le record de scènes de bain que j’ai vu dans un anime !

Reste une ambiance proche de la série des Sengoku musou (Dynasty warriors chez nous) mais aussi une pelletée de personnages charismatiques et attachants, des batailles superbes et des moments dramatiques prenants.

L’imbrication du scénario de l’anime de 2015-16 dans la série de 2006 (Utawarerumono) nécessite d’avoir vu celle-ci pour comprendre la nature profonde ce monde et de quelques phénomènes inexpliqués ici (comme les malédictions), ceci n’étant pas un mal car celle-ci (traduite en DVD VF par « le chant des rêves ») a remarquablement bien vieilli, possédant elle aussi un final grandiose.

Au vu des évènements de cette saison 2, une suite est obligatoire.
Ça va donner…Mais quand ?


Le vrai titre de la série : Utawarerumono 2
Si vous aimez : la série éponyme de 2006, l’heroic fantasy dans un cadre quasi nippon, les filles chats, le tranche de vie
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 50% Kuon, fille chat moe en diable, qui a même une capuche qui épouse la forme de ses oreilles ! Pas mal de scènes de bain très sages impliquent la vingtaine d’héroïnes mais aussi énormément les hommes, souvent dans les rêves yaoï de Rurutie.
Taux de harem : 20% ça a méchamment les apparences d’un harem qui ne dit pas son nom mais comme il n’y même pas de trio amoureux clair et déclaré…

9/ Yamishibai third season (="Le kamishibai des ténèbres saison 3")

Episodes vus : 13/13



Cela m’a a fait bien plaisir de voir une saison aussi angoissante que la première, après une seconde saison en demi-teinte.

L’épisode du manège, celui du musée de cire ou encore celui des inconnus qui demandent à ce qu’on leur serre la main restent bien en tête.
Au printemps, on aura la saison 2 de Kagewani, dans un style horrifique similaire.

Le vrai titre de la série : Yamishibai 3
Si vous aimez : Les deux premières saisons, Kagewani, les histoires d’horreur bien fichues
Note, au final : 15/20

Taux de moe : 0% Pas le propos
Taux de harem : 0% Pas le propos

10/ Osomatsu~san

Episodes vus : 25/25



Les aventures des sextuplés les plus feignasses et moralement douteux de l’animation nipponne ont connu un succès phénoménal et inattendu auprès des fujoshi du pays.

On note des seiyuus complètement déchaînés, des gags absurdes de qualité globale très satisfaisante malgré quelques loupés, une galerie de seconds rôles pitoyables et attachants à la fois et quelques parodies plutôt réussies (Anpanman n’a jamais été aussi trash)

Le final hautement n’importe quoi t’esque laisse une très bonne impression d’un des remakes les plus improbables jamais faits au Japon.

Le vrai titre de la série : Les sextuplés
Si vous aimez : Nichijou, l’humour absurde, les reboot barrés
Note, au final : 15/20

Taux de moe : 20% De rares allusions yaoï. Les épisodes où les frères sont moeïfiés sont plein de fan service pour filles
Taux de harem : 0% Nyet. Mais Tatsuko~chan pourrait avoir son reverse harem si elle voulait


11/ Sekkou boys (="Les bustes boys")

Episodes vus : 12/12



Les aventures nawak des bustes boys ont été un beau petit morceau de bravoure et de maîtrise des 7 minutes de temps imparti par épisode.
Avec ses seiyuus déchaînés et son héroïne au bord de la crise de nerfs (et du lumbago), cet anime comique apporte un vrai sang neuf à l’humour absurde nippon.

Le vrai titre de la série : Les seiyuus en folie
Si vous aimez : Nichijou, l’humour absurde, les anime courts
Note, au final : 15/20

Taux de moe : 30% Les héroïnes sont moe et les héros sont des canons de beauté !
Taux de harem : 0% Nichts


Catégorie “bon”


12/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!(="Accordez vos bénédictions à ce monde merveilleux!") alias KonoSuba

Episodes vus : 10/ 10



La première série du printemps à s’être achevée.
Prise comme une série purement comique et parodique des univers d’heroic fantasy, Konosuba a de nombreux atouts à faire valoir et notamment son attachante bande de bras cassés.
L’épisode final appelle une suite qui sera vraiment bienvenue tant cet anime est divertissant.
Dommage qu’il manque un peu d’ampleur.

Le vrai titre de la série : La petite sœur d’Hestia aurait dû la fermer
Si vous aimez : les anime comiques, Hestia de Danmachi, No game no life, Zero no tsukaima
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 40% Un univers chatoyant et des filles moe
Taux de harem : 0% Rien mais le héros aimerait bien, malgré ses dénégations

13/Schwarzesmarken

Episodes vus : 12/ 12



Schwarzesmarken est une petite uchronie sans prétentions mais vraiment bien foutue, avec de très beaux combats de mechas et une intrigue simple mais prenante et bien menée, riche en coups de théâtres réussis.

La fin est également très belle.

Le vrai titre de la série : Red alert the animation
Si vous aimez : les anime de mechas sérieux, l’ambiance de guerre froide, les uchronies, les mentonnières stylées
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 30% Uniformes moulants au programme
Taux de harem : 40% Carré amoureux !


14/ Heavy object

Episodes vus : 25/25



Voilà une petite série déconnante, sexy et bien réalisée qui vaut le coup d’œil. Son univers réaliste et nawak à la fois, ses héros libidineux et attachants et ses méchants très méchants sont hautement divertissants, avec des « conquêtes » tactiques et assez épiques d’objets par nos deux héros.

Une série qui utilise parfaitement ce qu’elle a sous la main, avec énergie et bonne humeur !

Le vrai titre de la série : Military Pac-man
Si vous aimez : les anime de robots, le fanservice, les anime tragicomiques
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 70% Centré sur la princesse et sa tenue bizarre qui devient révélatrice quand elle est serrée et sur la supérieure de nos héros, avec ses bas et la mini-jupe de son uniforme. La cheffe des héros y’a droit aussi plus souvent qu’à son tour, avec forces cadrages et gros plans. Pas mal de vannes sur le sujet aussi.
Taux de harem : 20% Embryon de carré amoureux


15/ Oshiete! Galko-chan (=Dis-moi, Galko~chan)

Episodes vus : 12/12



Une série pleine de pèche et de bonne humeur. Le format de 13 minutes hebdo empêche la série de tourner en rond ou d’ennuyer et on apprend même plein de choses qu’on ne voulait pas savoir.

Une curiosité amusante, qui vaut surtout par l’énergie dégagée par son héroïne et son humour bon enfant.

Le vrai titre de la série : La vie secrète des jeunes, the animation
Si vous aimez : les tranche de vie lycéens, les conversations crues, les anime comiques
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 50% La gironde Galko~san est l’objet de bien des discussions salaces
Taux de harem : 0% Nyet

16/ Mobile suit Gundam : Iron blooded orphans

Episodes vus : 25/25



Après 25 épisodes, la série n’est pas finie et connaîtra une suite à la fin de l’année 2016.
Elle bénéficie de personnages simples mais bien construits et plutôt attachants, de superbes combats de mechas et d’une intrigue simple mais assez prenante.
C’est également un Gundam très facile d’accès pour les néophytes car une sorte d’Elseworlds non imbriqué dans la longue continuité de cet univers.
On regrettera seulement la décompression de l’intrigue, avec des épisodes d’un intérêt très relatif. Amateurs de séries trépidantes, je ne suis pas sûr que vous trouviez ici votre bonheur.

Une sorte de Légende des héros de la galaxie très light et imparfaite, si je devais résumer cette série.


Le vrai titre de la série : Gundam millésime 2015
Si vous aimez : l’univers de Gundam, Aldnoah zero, Tengen Toppa Gurren Lagann, la légende des héros de la galaxie
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 20% Les pilotes musclés doivent combattre torse nu pour se synchroniser avec leur machine mais seulement dans les premiers épisodes. Des personnages féminins sexy apparaissent avec le départ pour l’espace
Taux de harem : 30% Triangle amoureux

17/ God eater

Episodes vus : 13/13



Incroyable ! Les 4 derniers épisodes de cette série datant de l’été 2015 (quand même !) ont fini par être diffusés !!!
God eater est au final une série post apo classique mais réussie, bénéficiant d’une animation 3D assez impressionnante et extrêmement proche des qualités de la 2D (pour moins cher !).

Le scénario est simple mais efficace et les personnages sont des archétypes attachants.
Le héros n’est même pas énervant !

On note la qualité impressionnante de l’OST, rock et mélancolique à la fois, qui donne une identité unique à la série.
J’apprécierais que les autres jeux soient adaptés.

Le vrai titre de la série : Monster hunter the animation
Si vous aimez : Black bullet, le jeu d’origine, les futurs post apocalyptiques, Monster hunter, Shingeki no kyojin
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 30% Alisa contribue beaucoup au fan service depuis son apparition à l’épisode 3.
Taux de harem : 0% Rien au final


18/Assassination Classroom S2

Episodes vus: 13/25



Koro~sensei est toujours aussi truculent dans cette saison 2 mais ce sont ses élèves qui lui volent la vedette.
Ils ont tellement évolué qu’on a parfois peine à les reconnaître dans leurs actes.

Si ça continue, et avec une fin à la hauteur, cette saison va dépasser la première et constituer un des shonen les plus marquants de ces dernières années.
J’aime également beaucoup le personnage du principal, dont on a découvert une nouvelle facette dans l’épisode 13.
Vivement la suite !

Le vrai titre de la série : Assassination classroom 2
Si vous aimez : La saison 1, les shonen plutôt originaux
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 20% Bitch~sensei essaie de faire grimper la température mais ça reste sage
Taux de harem : 0% Queud

19/ Nurse Witch Komugi-chan R


Episodes vus : 12/12



Une série qui n’aura pas volé bien haut mais qui nous aura fait sourire avec ses nombreux caméos de diverses séries de la Tatsunoko.
Les épisodes sont inégaux mais ont un côté faussement naïf très réussi, comme le fait que les héroïnes ne se reconnaissent pas sous leur identité de magical girls.

Les scènes de chanson en 3D ne sont pas géniales mais réussissent à donner à peu près le change.
Une série sauvée par sa bonne humeur, son énergie et son humour.

Le vrai titre de la série : Card captor Doronjo
Si vous aimez : les parodies, les séries de la Tatsunoko, Card captor Sakura
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 60% Filles et mascottes moe aux couleurs acidulées au programme
Taux de harem : 0% Nyet


20/ Macross delta

Episodes vus : 1/?



Série en suspens qui démarrera la saison prochaine.

Le vrai titre de la série : MAKB48SS
Si vous aimez : les anime d’idols, AKB48 the animation, Macross frontier
Note, pour l’instant : 13/20

Taux de moe : 40% Des designs typiquement moe avec des couleurs itou mais pas de sexy
Taux de harem : 0% Rien pour l'instant mais, suivant la tradition macrossienne, le triangle amoureux paraît inévitable.

Catégorie “sympa”

21/Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu (="Les filles qui vont au-delà des étendues désolées")

Episodes vus : 12/ 12



Malgré un synopsis de base intéressant (des lycéens créent un visual novel et en font un plan de carrière pour échapper aux «étendues désolées » qui composent le monde et vivre leur vie avec passion), l’exécution est ennuyeuse, la faute aux personnages qui ne sont que des archétypes peu attachants et au scénario convoquant tous les clichés connus ou presque.

La réalisation est assez basique et seuls quelques épisodes surnagent. Dommage.

Le vrai titre de la série : Saekano 2
Si vous aimez : Saekano, la Melancolie de Suzumiya Haruhi, les anime basés sur des clubs aux grandes ambitions
Note, au final : 12/20

Taux de moe : 20% L’anime est réaliste mais joue un peu des codes du genre
Taux de harem : 30% Triangle amoureux


22/ Garo : Guren no tsuki (=«Garo, la lune pourpre»)

Episodes vus : 25/25



Au final, cette série de l’automne restera dans l’ombre de sa série sœur (« Garo : Honoo no kokuin ») à cause d’un scénario poussif et cliché, d’épisodes souvent ennuyeux et d’un cadre narratif mal exploité.

Les personnages sont des archétypes sans aucun relief et ce n’est pas l’héroïne charismatique qui peut suffire à combler ces carences.
Mention spéciale aux animations 3D des combats, aussi impressionnantes que celles de la première série.

Le vrai titre de la série : Garo saison 2
Si vous aimez : la saison 1, la série live, les metal heroes, le shinto, les séries un peu chiantes
Note, au final : 12/20

Taux de moe : 20% Tenue parfois un peu sexy pour l’alchimiste makaï
Taux de harem : 0% Nichts

23/ Musaigen no Phantom World (="Le monde aux mille couleurs des fantômes)

Episodes vus : 13/13



Les derniers épisodes, qui révèlent le passé du héros, apportent une touche de drame bienvenue à l’ensemble et se démarquent un peu mais la série souffre d’un fil conducteur trop ténu et d’un manque considérable d’enjeux.

Restent les héroïnes assez attachantes et une réalisation au top, comme d’habitude.
Mais ça ne fait pas une grande série.
Un petit Kyoani.

Le vrai titre de la série : La Kyoanerie de l’hiver 2015
Si vous aimez : les anime légers made in Kyoto animation, Kyoukai no kanata, les histoires d’esprits
Note, au final : 12/20

Taux de moe : 60% Beaucoup de filles moe, au premier plan desquelles la sportive Kawakami Maï, très en formes et la fée Ruru, personnage très Gainax dans l’esprit. Fan service sexy léger.
Taux de harem : 10% ça ressemble à un harem mais ça n’en est pas un, les héroïnes n’ayant pas de sentiments pour le héros (à part Maï ?)


24/ Oji~san to marshmallow (="Le vieil homme et les marshmallows")

Episodes vus : 12/12



La série souffre d’un comique trop répétitif malgré un couple de personnages atypique.
Certains épisodes se démarquent clairement mais le triangle amoureux de fin de série n’a rien apporté de positif.

Une petite série d’épisodes courts qui aurait pu être nettement plus enthousiasmante.

Le vrai titre de la série : Trouvez-vous une chambre, sérieux !
Si vous aimez : Acchi kocchi, Danna ga nani wo Itteiru ka wakaranai ken, les relations entre individus radicalement différents
Note, au final : 12/20

Taux de moe : 10% Une relation étrange et attendrissante à la fois
Taux de harem : 30% Triangle amoureux !



25/ Sushi police

Episodes vus : 13/13



Cette pochade a tenu ses promesses tout du long, parodiant avec force caricature une ridicule position nationaliste japonaise malgré un manque criant de budget.

La 3D n’est pas jolie mais elle est efficace, tout comme la durée parfaite des épisodes (de 3 minutes chacun).

Une série qui ne restera pas dans les annales, étant un peu trop répétitive.
Mais la Pasta police a la classe !

Le vrai titre de la série : Charlie hebdo nippon
Si vous aimez : la 3D moche, les anime façon Pixar, Charlie hebdo
Note, au final : 12/20

Taux de moe : 0% Rien
Taux de harem : 0% Que dalle


Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

RIEN


Dernière modification par Man-Thing ; 04/04/2016 à 19h10.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Panorama de l'automne anime 2015 au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 10 02/01/2016 00h11
Panorama des anime qui ont débuté en avril 2015 Man-Thing Manga & Franco-belge 9 07/07/2015 19h09
Panorama des anime qui ont débuté en avril 2014 au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 7 27/06/2014 18h58
Janvier 2014 : Panorama des nouveaux anime en cours au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 13 05/04/2014 21h23
Petit Panorama des nouveaux anime qui ont débuté en octobre au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 3 01/11/2013 12h11


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h35.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !