Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #16  
Vieux 10/11/2015, 16h14
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 609
Eddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardin
DC GIRLPOWER TOP TEN

En 2012 DC comics s'est attiré les foudres des féministes par toute une série de petites gaffes concernant certaines de leurs héroïnes phares. Or c'est oublier qu'au beau milieu des années 90-2000, lorsque les good-girl et Bad girl art feurissaient en une pléthore de pin-up de plus ou moins bon goût, DC publiait d'excellents comics féminins à 100 lieues des clichés sur la chose.


WONDER WOMAN


1- Wonder Woman: Spirit of Truth Par Paul Dini et Alex Ross



Nous voilà plongée dans le spirituel et l'allégorie. Paul Dini nous brosse le portrait d'une femme comme image de l'homme amélioré. Symbole et paix en même temps que personnification des neuf muses de la mythologie, elle représente une utopie vivante d'une humanité emplie de sagesse qu'Alex Ross peint avec beaucoup d'emphase comme à son habitude. Lorsque la princesse intervient au moyen orient, son action est sans équivoque. Une merveille à posséder. Soleil l'avait publié et Panini avait compilé le cycle Dini/Ross dans une grosse bêbête à 70€.


2- Hiketeia par Greg Rucka et J-G Jones


Authentique graphic novel de l'amazone où Batman représente clairement tout ce que Diana se refuse d'incarner. Une jeune fille paumée et néo-payenne, trouve refuge auprès Diana car elle est poursuivie par les Erynies. Malheureusement pour elle, elle est également de Gotham. Batman la pourchasse donc aussi de son coté. Mais qu'a-t-elle fait aux bons dieux ?! Greg Rucka profite de cette intrigue pour bien camper le role de Wonder Woman face à ses deux collègues au sein de la fameuse Trinité fondatrice DC ( Superman/Batman/Wonder Woman). Le trop rare J-G Jones illustre avec brio et beaucoup de précision historique l'aspect typiquement grec (classique) de l'héroïne. Semic l'avait publé en en Semic Book. Si vous avez de la chance....

3- Gods and Mortals par George Perez et Eric Potter



Tandis qu'on parle beaucoup des relances de Batman et Superman au milieu des années 80 par Frank Miller et John Byrne, on oublie bien souvent que George Perez avait donné le même élan à notre belle amazone. A bien des égards, son histoire commença ici. Perez accentue encore ses origines mythologiques, développe son image d'icone fondamentalement pacifiste dans des intrigues plus politiques ou même sociales, et instaure son rôle d'émissaire divin auprès des hommes. Si Diana est issue de la glaise, voici celle des ses aventures et de son aura jusqu'à aujourd'hui. Je ne connais pas de version française à ce livre.


4- Wonder Woman: Blood par Brian Azzarello, Cliff Chiang et Tony Atkins


Enfin la toute dernière version de la belle. Débarassée de son décorum super héroïque, elle redevient la guerrière déjà esquissée avant. La mythologie se fait plus preignante et plus fantastique pour une saga placée sous les tonalités conjointes du Road Movie et de l'horreur pure et simple. Diana est plus à fleur de peau, plus fragile mais ne fait plus de concessions. Ses ennemis? La fratrie déglinguée de jalousie de Zeus. Son but? Protéger le bébé de ce dernier de la convoitise d'un Olympe décidement décadent. La saga des Atrides sous acid, quoi ! Dispo partout chez Urban.


CATWOMAN



1- The Dark Side of the Street par Ed Brubaker, Darwyn Cooke et Mike Allred


Catwoman est un personnage sensuel en diable. Une sorte d'Arséne Lupin en bas résille qu'il serait très facile à réduire à l'état de fanstasme Sado-maso pur et simple. Elle est séxuée, libre et dominante. Bigre ! C'est oublier ce créneau très particulier: la classe et le glamour. Pas bling bling malgré son coté Marylin. Sélina est complexe, méfiante, ingénue mais cynique. Bref un personnage pour Brubaker, le Donald Westlake du comics. Il sert une Sélina Kyle formidable très loin de la bimbo, combattant les hommes comme une sorte de coté sombre de Wonder Woman. Voilà une histoire en plein quartier chaud, pleine de flics ripoux, de mecs seuls qui tournent mal et de soirées poisseuses de sang. Urban vient d'exaucer nos souhaits en quatre tomes.

2- Selina's big Score par Darwyn Cooke


Revoilà Selina Kyle (puisqu'elle n'apparaît jamais costumée) plongée en plein polar noir seventies. Une bonne grosse histoire de braquage assez classique mais très pyschologique. Flanquée de deux complices chevronnés la féline échafaude un plan pour piquer la pognon de la mafia à la fronitère américano-canadienne. Glamour et endiablée, cette bd emprunte bien évidemment aux canons du genre mais avec une efficacité redoutable. Darwyn Cooke y appose son graphisme cartoony si charismatique transformant l'ensemble en un clasique instantané. Tellement motivé, il fera plus tard les adaptations des aventures de Parker le héros de Richard Stark avec le succés qu'on leur connaît. édité chez Panini donc plus dispo mais avec Urban qui sait?


3- The Trail of the Gun par Ann Nocenti et Ethan Van Sciver


L'écriture d'Ann Nocenti na' pas que des adeptes mais elle met au point des histoires sortant de l'ordinaire. Ici une arme aurait le pouvoir de ne jamais manquer sa cible. Elle a également été le témoin privilègié de nombre de tueries et de tragédies. Catwoman en tant que voleuse hors pair jette son dévolu sur cet objet si particulier mais c'est sans compter sur Batman qui abhorre ces objets meurtriers (il a une bonne raison pour ça). Batman d'ailleurs, n'est pas vraiment présent sur cet album, il ne sert que de jalon moral pour une Catwoman prise entre deux feux. Nocenti se sert de sa formation de journaliste pour glisser une vraie problématique sur la circulation en liberté des armes à feu sur le sol américain, histoire de dire qu'un comics, c'est pas forcément crétin. Non dispo


BIRDS OF PREY



1- Black Canary/Oracle: Birds of Prey par Chuck Dixon et Gary Frank


Barbara Gordon est une ancienne super-héroïne connue sous le nom de Batgirl. Une balle a tiré un trait définitif sur sa carrière. Clouée sur un fauteuil roulant, elle est parvenue malgré tout à se relever. Elle monte une association où des agents de terrain se battraient à sa place. Black Canary est efficace et se tient prête pour aider qui en aurait besoin. Le duo se forme ici, la recette est inédite et fonctionne parfaitement bien. Les deux personnages s'équilibrent maginifiquement et la scène dans laquelle Barbara exhorte Canary à se relever... pour celles qui ne le peuvent plus fait mouche en atteignant la corde sensible sans veser dans le mélo de toute façon proscrit pour Barbara. Inédit VF


2- The Hunt for Oracle Par Chuck Dixon, Butch Guice et Greg Land


Un peu plus tard, L'équipe consituée d'Oracle et Canary s'est faite remarquer au point d'attirer un certain nombre d'animosités contre elles, et la tête d'Oracle est mise à prix. Or seule à répondre physiquement, c'est Canary qui devient la cible des attaques. Course poursuite haletante, cette histoire donne droit à une conclusion épique digne d'une fin de saison de série TV. En prime le premier face à face physique entre les deux héroïnes jusque là toujours séparées. Inédit VF


3- Birds Of Prey: Of like Minds par Gail Simone et Ed Benes


Gail Simone monte à bord du navire et passe à la vitesse supérieure en y introduisant immédiatement Huntress, l'éléctron libre de la Bat-family. Toujours dans la ligne de mire des criminels, Oracle se fait traquer cette fois par une étrange duo d'adversaires, faisant office de reflet négatif d'elles même. Savant est un vrai rival pour Barbara, empli d'une admiration toute fanboy. Créote son homme de main. Jeux de miroirs et inversion des rôles impressionnants viennent scander l'action d'un comics de nanas décidémment jouissif. Inédit Vf



Liste subsidiaire
11- Batwoman Elegy par Greg Rucka et J-H williams
Claque visuelle pour l'héroïne phare de la cause LGBT Dispo chez Urban
12- Batgirl: Silent Running par Kelley Puckett et Damion Scott
Cassandra Cain eut le droit à sa propre série au style visuel et narratif percutant. Inédit VF
13- Manhunter:Street Justice par Mark Andreyko et Jesus Saiz
Série entre aventures, polars, thriller très sympa pour une héroïne de l'ombre. Inédit VF
14- Power Girl: A New Beginning par Jimmy Palmiotti, Justin Gray et Amanda Conner
Fun, fun, fun. Plein de fun service rigolo et ironique dispo chez URBAN en 2 tomes
15- The Question: Five books of Blood par Greg Rucka, Tom Mandrake, Jesus Saiz, Matthew Clarck
Déclinaison de la femme chez Rucka. toujours fidèle à ses principes. Montoya en question à la suite de la série 52. Inédit en VF


Aujourd'hui, le féminisme consiste à donner les personnages féminins à des artistes féminins preque uniquement, les expurger de leurs histoires et en faire des séries modernes à base de SMS, maquillage et mariages tout en strass.
Le temps nous dira si c'est un vrai progrès ou une tendance superficielle visant à surfer sur une ouverture bien illusoire d'un marché historiquement masculin à un public féminin.
Personnellement, les derniers titres que j'ai survolé m'ont donné l'impression de lire du Shojo maisen beaucoup moins bien...
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 10/11/2015, 16h15
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Dijon
Messages: 21 412
FredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur Thanagar
Faut absolument le Amazonia dans les WW
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 10/11/2015, 16h18
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 609
Eddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardin
Pas lu mais je suis preneur de toute façon de tout ce que je pourrais lire sur Diana...
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 10/11/2015, 16h20
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Dijon
Messages: 21 412
FredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur Thanagar
Si tu en as l'occasion je te conseille cet excellent GN Elseworld de Mesner Loeb et Winslade. Avec une très bonne réflexion sur le perso !

Réponse avec citation
  #20  
Vieux 10/11/2015, 16h28
Avatar de JB
JB JB est connecté maintenant
GenSen
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 6 285
JB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantium
Le run de Rucka (y compris Blackest Night) ; perso, j'avais bien aimé la période Eric Luke / Yannick Paquette. Le Realworlds: Wonder Woman était intéressant également. J'aurais bien suggéré The Blue Amazon mais ce GN fait partie de la trilogie Metropolis / Nosferatu. Après, elle est au centre de plusieurs crossovers : Justice Riders (JLA version Western) ou Trinity de Wagner.
A noter également, le numéro de JLA qui explore ses futurs possibles avec Batman (en référence à la romance Batman/Wonder Woman esquissée dans la série animée)

J'ai envie de me relire Legend of Wonder Woman de Busiek du coup.
__________________
Chroniques Rétro : Metallix #1, Knights on Broadway #1
Réponse avec citation
  #21  
Vieux 10/11/2015, 16h30
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Dijon
Messages: 21 412
FredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur ThanagarFredGri se prélasse sur Thanagar
Ah oui le realworld est excellent, ainsi que le Elseworld de Lofficier et McKeever (me les relirais bien tiens...)
Réponse avec citation
  #22  
Vieux 10/11/2015, 16h39
Avatar de JB
JB JB est connecté maintenant
GenSen
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 6 285
JB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantium
De mémoire, il y a aussi quelques numéros de Legends of the DC Universe consacrés à un story arc sur Diana (The 18th letter de Priest ?) et l'Event War of The Gods qui tourne autour de la série principale.
__________________
Chroniques Rétro : Metallix #1, Knights on Broadway #1
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 10/11/2015, 16h54
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 609
Eddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardin
Qu'est ce que j'ai pu adore la période où je lisais plein d'Elseworlds. C'était un laboratoire incroyable d'idées le plus délirantes.
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 10/11/2015, 17h24
Avatar de JB
JB JB est connecté maintenant
GenSen
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 6 285
JB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantium
A quand le top 10 Elseworld donc ? (je sens que Arrow va me citer Superman / Batman generations)
__________________
Chroniques Rétro : Metallix #1, Knights on Broadway #1
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 10/11/2015, 17h39
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
inconsolable
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: loin
Messages: 28 131
arrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chose
Citation:
Posté par JB
Voir le message
A quand le top 10 Elseworld donc ? (je sens que Arrow va me citer Superman / Batman generations)
Malheureusement je ne m'y connais guère en elseworld, en ayant lu trop peu (la somme doit être égale aux récents bons scénarios de Bendis, Way et Justin Jordan réunis).

Mais je l'ai bien lu le Superman / Batman generations (agréable sans plus).

Je suis plus étonné, cher double, que tu n'es pas cité le run sur WW de l'ami John comme incontournable
__________________
Secret Wars, il y a une explication pour cela....
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 10/11/2015, 17h52
Avatar de JB
JB JB est connecté maintenant
GenSen
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 6 285
JB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantiumJB a un string en adamantium
Je cite :
Citation:
Posté par arrowsmith
Voir le message
en fait byrne a écrit une série wonder woman sans wonder woman tant la pauvre est peu mise en avant au profit d'un folkore toujours de plus en plus conséquent au fur et à mesure que son run avance. La preuve, il l'a fait même mourir.
Il multiplie les hommages, souvent revisité à tord et se vautre laissant le sens of wonder au placard. Son run est découpé en arc, ce qui est une bonne idée sauf que les dénouements sont trop rapide et peu palpitant. Nombre de ces personnages n'ont pas de charisme et se marchent dessus (cassie pour ces début fait penser au robin de miller presque à l'envers tant elle ressemble à un garçon au lieu d'une fille). Pas mieux que toi sur donnay troy bien mal utilisé alors que l'idée n'est pas mauvaise (faire table rase de son passé devenu encombrant). La vie sentimentale de diana n'est guère palpitante. Je retiens par contre le retour de l'avion invisible et une excursion sympa (mais trop longue) sur la première ww.

Graphiquement ce n'est pas non plus le meilleur byrne qui travaille sans encreur ce qui donne un aspect un peu sale à beaucoup de planches loin de la majesté qu'il a voulu insuffler dans la vie de l'amazone (trop de détails, pas assez dépouillés).

Son run ressemble à celui de namor mais en nettement moins réussi accentuant tout les défauts qu'il avait commencé à accumuler après namor #12. Dès ww #104 on comprend que cela ne sera pas un run d'anthologie la conclusion sur l'arc sur darkseid étant indigne de ce que l'on pouvait attendre. Au milieu il nous sert son cross over genesis (pour enfoncer un peu plus donna troy et les dieux de l'olympe qui n'avaient plus besoin de cela) qui est mal exécuté malgré un ron wagner plutôt en forme.

Un run que j'ai lu l'été dernier et qui m'a beaucoup déçu. Je rejoins complètement l'avis et l'humour de jb.
__________________
Chroniques Rétro : Metallix #1, Knights on Broadway #1
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 10/11/2015, 18h15
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
inconsolable
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: loin
Messages: 28 131
arrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chose
Oh comme c'est petit. Je le mets sur le crédit de ton jeune age (plus aucun respect des ainés sur ce forum, mais que font les modos).

Sinon je reste d'accord avec moi même et avec ta prose (que tu aurais pu avoir l'élégance de ressortir également, à moins que ce week-end nous l'ayons légèrement falsifié).

Cela reste, malgré tout, un plaisir de converser avec toi, cher double.
__________________
Secret Wars, il y a une explication pour cela....
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 12/11/2015, 09h16
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 609
Eddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinEddy Vanleffe joue à l'Homme-Taupe dans son jardin
L'association terre/mer, sucré/salé, Pile et Face, le monde est rempli de métaphores pour désigner l'association par opposition. Quels autres personnages symboliseraient mieux ce contraste que Superman, l'alien aérien surpuissant et Batman, le terrien sans pouvoir et rattrappé constamment par la gravité ? Leurs aventures communes ont souvent de parfum de rivalité/amitié, conivence/ méfiance. Batman sert la main du kryptonnien tout en gardant une bague de kryptonnite dans un coffre en plomb. Il se bat à ses cotés et dresse la liste de ses faiblesse. Ces Rox et Roucky partagent une amitié sans tache, sachant qu'un beau jour tout ce qui les réunit les ménera à l'affrontement comme ce dernier épisode de Dark Knight dantesque. Souvent mis en scène au sein de la ligue de Justice, il sont parfois partagé l'affiche ensemble pour atteindre des sommets:

1- World's Finest par dave Gibbons et Steve Rude



Commencons bien evidemment par le chef d'oeuvre absolu. Dave Gibbons troque ici sa casquette de dessinateur contre celle de scénariste. Il voue un amour immense aux personnages et va sans cesse les oppsoser. Leurs villes d'abord, leurs cauchemars ensuite et évidemment leurs ennemis. Le Joker et Luthor las de prendre des vestes, décident d'échanger leurs territoires. Les héros vont forcément répondre mais tout ne tient pas que sur cela. Un orphelinat aux faubourgs de Gotham fait office de lieu neutre où tous les acteurs vont finalement se percuter dans un certain chaos. Graphiquement, Vous aurez l'occasion de faire connaissance avec Steve Rude qui se fait trop rare. C'est un fan de la première heure et il n'aura de cesse de rendre hommage à Dick Sprang et Alex Toth pour Batman et à Curt Swan et au dessin animé des frères Fleisher pour Superman. Il dessine donc dans une ambiance délicieusement rétro des cheveux gominés, des immeubles art-déco. C'est sensationnel. A cet égard, les doubles pages de quai de gares de Metropolis et de Gotham achèvent de nous convaincre que l'artiste s'est défoncé pour rendre les spécificités des deux personnages, leurs univers, leurs décors. Dispo chez URBAN.

2- Batman/Superman: Generations par John Byrne


John Byrne, l'homme qui a régné sur les super-héros dans les années 80 (avec un nombre de pages qui ferait rougir de honte tous ces Coipel, Cheung et autres feignasses du pinceau), fabrique un univers tout seul comme un grand autour de ces deux figures. Le concept? Le temps se déroule normalement. Bruce Wayne et Clark Kent ont débuté en 1939 et depuis leurs lignées se croisent au gré des deux guerres mondiales, du Watergate, du conflit au Viet-nam etc.. jusqu'en 2000 et des brouettes. Le tour de force? Recaser tous les costumes des deux héros à travers les modes ainsi que l'atmosphère particulière à chaque période. De la naïveté et l'optimisme scientifique des années 50 jusqu'à la désillusion violente des années 80. Au finish, une saga familiale hors du commun et une multitudes de clins d'oeils. John Byrne rules mais ça on vous l'a déjà dit non? Inédit en VF
(spécial dédicace à JB, niark niark!)

3- Legends of the World's Finest par Walt Simonson et Dan Brereton


Le scénario de Walter Simonson se met au service de la peinture de Dan Brereton à l'opposée de celle d'un Alex Ross très Norman Rockwell. Inégalable lorsqu'il s'agit de rendre cauchemarderque ou inquiétant un visage, ce dernier illustre une histoire dans laquelle un couple de Démons vaudous s'amusent à échanger les traumas des deux protagonnistes. Il est amusant de de voir comment Superman réagit au deuil imaginaire de ses parents morts par balle. Les héros, car c'est dans leur nature vont parvenir à dépasser cela au terme d'un conflit psychologique autant que physique jouant une fois de plus sur leur opposition totale. Ensemble, ils sont donc à ce titre, imbattables.

4- Trinity par Matt Wagner


Je triche un peu, mais dans l'ensemble on s'y retrouve. On Met simplement entre les deux hommes une sorte d'arbitre, et quel arbitre: Wonder Woman en personne. Si elle avoue très vite beaucoup de points communs avec l'homme d'acier, La chauve-souris de Gotham ne lui inspire que du mépris. Il n'est pour elle q'une démonstration vivante qu'il faut se méfier de la gente masculine. Violent, sombre, grossier et cachotier, il est l'antithèse de l'utopie des amazones. Mais ce sera par son entremise qu'elle pourra comprendre le monde des humains. Superman et Batman se connaissent déjà et se respectent mutuellement. Ils utilisent leurs forces respectives pour régler les conflits mais avec cette femme entre eux, sauront-ils prendre de nouveaux repères? Matt Wagner livre comme à son habitude une boulot iconique du même tonneau-bien que plus grossier-que Steve Rude cité plus haut. Edité par Panini non dispo à ce jour.

5- Public Ennemies par Joeph Loeb et Ed Mac Guiness


Bienvenu dans le monde du pop-corn!! Les deux plus gros noms de chez DC sur un même titre, fallait pas sortir de Saint-Cyr pour deviner que ce serait vendeur. Une série prend donc les éléments précédents comme socle pour en faire un titre à part entière. Lex Luthor est devenu le président des états-unis et entant que tel, il en a un peu assez de voir ces deux zigotos super-balèzes lui ruiser régulièrement ses plans. Il met donc leurs têtes à prix après leur avoir tendu un piège donc il a le secret. La moitié des super-héros des Etats-Unis leur courent donc après. c'est oublier un peu vite qu'ils ont de la ressource et un copain japonais constructeur de robots géants. Un pur délire mis en image par un Mac Guiness qu s'amuse franchement. Ma foi que demande le peuple? Dans mon oreillette, un grincheux me dit que ça n'est pas du Alan Moore tout ça... C'est sûr! Mais le fun chez Alan Moore... Curieusement URBAN va le publier début 2016
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 12/11/2015, 09h23
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 168
Zen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec LéonZen arcade mange des moules avec Léon
Superman, Batman, Gibbons, Rude : nuff said.
Magnifique.
__________________
"There are very few legitimate reasons to kick your mother in the vagina." (Louie ep.5)
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 12/11/2015, 09h26
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
inconsolable
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: loin
Messages: 28 131
arrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chosearrowsmith chausse du 59 comme la Chose
Si on veut continuer à tricher, j'aurais bien rajouté Kingdom Come de Waid et Ross, tant la relation entre Clark et Bruce est primordiale dans le déroulement du récit.
__________________
Secret Wars, il y a une explication pour cela....
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h52.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !