Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Manga & Franco-belge

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 12/01/2017, 20h03
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 755
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Manga Le top des anime de 2016




J’en ai bavé cette année, car on a eu pas mal de poids lourds. J’ai essayé de laisser de la place à certains anime qui ont été moins en vue que le grand gagnant de 2016 qui a mis tout le monde d’accord, tant il regorge de qualités, ce qui fait qu’il ne rafle pas tous les prix ou presque. Vous verrez qu’il se taille quand même la part du lion et que vous aurez vite deviné son identité.

Mais assez de blabla, place aux 31 catégories qui composent mon classement des meilleurs anime de l’année 2016.


Le meilleur opening

« Re : Re » d’Asian Kung Fu generation (Erased)

Sangatsu no Lion, Mob psycho 100, Ushio to Tora 2 et Kiznaiver ont été parmi les anime disposant d’openings particulièrement enthousiasmants cette année mais aucun n’a aussi bien mélangé suspense, action et nostalgie que celui d’Erased.

Le mélange des deux époques à travers les deux versions du héros, l’utilisation de l’eau ; élément puissamment lié à la mémoire, qui se déverse ici comme un torrent et la chanson elle-même, tout est bon dans cet opening impressionnant parfaitement adapté à l’excellent anime auquel il sert d’introduction et qu’il met très bien en valeur.




Le meilleur ending

“Fighter” de Bump of chicken (Sangatsu no Lion)

La concurrence est moins rude pour ce qui concerne les endings. J’ai beaucoup aimé ceux de Re : zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu et de Hai to Gensou no Grimgar, mais c’est bien le premier ending de Sangatsu no Lion, excellent anime tranche de vie tiré d’un manga de la non moins excellente auteure d’Honey and clover qui m’a vraiment épaté.
Très bonne chanson et réalisation habituelle du studio en font un ending d’une qualité équivalente à celle de l’opening, en plus marquant.




La meilleure bande originale

Hai to Gensou no Grimgar

Avec son esprit très eighties, que ce soit au point de vue de la réalisation ou de la bande-son, Grimgar est un des chocs de l’année.
Rarement un anime avait autant joué la carte du réalisme dans le médiéval fantastique, avec des personnages qui montent péniblement les niveaux de progression en démarrant tout en bas de l’échelle et en devant même payer pour de simples vêtements.
Leur souffrance pour simplement survivre et vaincre de simples gobelins sont particulièrement mis en valeur par des musiques et surtout des insert songs superbes et vibrantes d’émotion.
Certains pourraient dire que la série n’est qu’un immense clip pour mettre en valeur le disque du groupe tant leurs compositions musicales sont mises en avant mais je pense pour ma part que c’est excessif.
En tout cas, si une bande-son est à retenir cette année, avec celle, très honnête, de Macross delta, c’est bien celle-ci.



La plus belle série du point de vue technique :

Hai to Gensou no Grimgar

Hai to Gensou no Grimgar est une merveille du point de vue technique, avec des décors superbes et impressionnants, qui ressemblent beaucoup à de l’aquarelle, mais aussi des couleurs judicieusement choisies, une très bonne animation et des personnages bien identifiables visuellement et bien construits.
Les combats sont de toute beauté et vraiment prenants.
Koutetsujou no kabaneri, le divertissant nanar de luxe financé par Amazon, Sangatsu no Lion de Shaft et Hibike ! Euphonium 2 de Kyoani le suivent.
C’est d’ailleurs bien la première fois que je ne décerne pas le prix à Kyoani ou Shaft.




Le meilleur character design

Koutetsujou no kabaneri

Hai to Gensou no Grimgar a failli encore une fois remporter le match mais le character design que le grand Mikimoto (Macross, Gunbuster…) a assuré pour le jouissif nanar qu’est Koutetsujou no kabaneri remporte la palme de peu.
Ses personnages féminins sont particulièrement marquants mais c’est surtout leurs tenues variées qui sont impressionnantes.
Un vrai plaisir pour les yeux.


Le meilleur scénario :

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Malgré la répétitivité des épisodes, ce qui est dû à la nature même de cet anime, il est bien difficile de s’ennuyer en le regardant tant les coups de théâtre sont nombreux et bien amenés, les personnages touchants et les drames poignants.
Subaru est très bien écrit et permet l’identification du spectateur. Son sort nous prend souvent aux tripes.

Le moment le plus fort

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

J’ai beau être un fan d’Emilia en phase terminale, je dois reconnaître que c’est bien le magnifique échange entre Subaru et Rem dans Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu épisode 18 qui constitue le moment le plus fort d’une série riche en émotions mais surtout le plus beau et le plus émouvant de l’année.
Rem a marqué bien des points auprès des fans le jour de sa diffusion…


Les meilleurs dialogues

Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu

Cet anime remporte assez facilement la palme par la performance de ses seiyuus qui semblent habités et rendent parfaitement bien hommage au talent des animateurs ainsi qu’aux pratiquants de cet humour un rien désuet.
La recréation de l’ère Showa et les multiples sous-entendus des dialogues sont pour beaucoup dans le plaisir qu’on à suivre cet anime dont la saison 2 a débuté à l’hiver 2016.

Le meilleur personnage féminin

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Il semble bien que Rem fasse presque l’unanimité sur internet mais en face, il y’a Emilia, quoi !
Personnage charmant, calme et apaisant, qui suscite autant l’admiration que la pitié, la belle demi-elfe est pour moi le personnage féminin le plus marquant de l’année écoulée.



Le meilleur personnage masculin

Drifters

Au milieu des dizaines de versions de ce personnage historique japonais bien connu et très représenté en animation comme en manga, cette version d’Oda Nobunaga est la plus convaincante avec celle du fabuleux manga « le chef de Nobunaga » (chez Komikku, achetez, achetez !).
Entre grande gueule charismatique, stratège sadique et homme en proie au remords, on a affaire à un personnage haut en couleurs qui éclipse ses compères.
Et en plus, il est drôle !




La meilleure seiyuu

Endou Rina (Tsumugi dans Amaama to Inazuma)

Ça faisait depuis Barakamon que je n’avais pas été autant convaincu par une seiyuu doubleuse de personnage enfantin.
La jeune Endou Rina a seulement onze ans mais a tout d’une grande. Sa Tsumugi, en classe de maternelle, respire la crédibilité et la joie.
Prometteuse.

Le meilleur seiyuu


Uchida Naoya (Oda Nobunaga dans Drifters)

C’est déjà un vieux briscard qui a doublé Cobra dans les récentes OAV et est habitué aux seconds rôles de son âge mais il irradie de charisme dans Drifters.
La classe.


La meilleure série tranche de vie

Flying witch


La lutte a été impitoyable tant on a été gates en matière d’excellents trancje de vie cette année. Pour vous dire, Tanaka-kun wa Itsumo Kedaruge, Kuma miko, Amanchu!, Relife, Udon no Kuni no Kiniro Kemari ou encore Fune wo Amu ont failli décrocher ce prix qui compte pour un, si ce n’est MON genre favori en anime.
Mais Flying witch est irrésistible, tant par ses personnages, son ambiance relaxante et amusante et ses fabuleux décors que par son monde réaliste et discrètement fantastique à la fois.
L’humour tendre qui le jalonne fait également beaucoup pour sa cause.




Le meilleur anime de baston

Jojo’s bizarre adventure : diamond is unbreakable

Bon, y’a même pas débat. Je ne suis pas un des plus grands fans du genre mais cette saison 4 de Jojo est encore une fois une grande claque dans le museau.
Je n’ai que des bonnes choses à dire d’un des anime qui auraient pu rafler le grand prix cette année.

Le meilleur anime de fantasy

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Encore une catégorie où la bataille a été rude avec ces 3 autres perles que sont Hai to Gensou no Grimgar, Drifters et Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! (malgré la réalisation pas toujours très belle de ce dernier).

Mais bon, Re : zero est l’anime de fantasy qui m’a le plus enthousiasmé cette année tant il est complet, surprenant et surtout bien raconté.


Le meilleur anime de SF

Erased

Je n’ai eu aucun mal à sélectionner Erased, malgré une fin un peu abrupte car ses deux concurrents (Kiznaiver et Orange) avaient des défauts plus rédhibitoires.
Erased est une perle aussi passionnante qu’émouvante et même assez inédite en animation.
L’année avait très bien commencé.




Le meilleur anime de mechas

Schwarzesmarken/ Macross delta

Je ne parviens pas à départager ces deux anime qui ont chacun des qualités différentes tout en étant assez réussis malgré certains défauts un peu trop visibles.

Le premier bénéficie d’un contexte de guerre froide et d’invasion extraterrestre intéressant, ainsi que d’un character design assez beau malgré des E.T en 3D ratés et un clacissisme de son intrigue, rarement surprenante.

Le second possède une très bonne bande-son, de quelques morceaux de bravoure et rend très bien hommage aux séries Macross qui l’ont précédée mais est trop long et peu passionnant pour vraiment convaincre.

Au final, une des catégories qui m’ont le plus déçu cette année.


Le meilleur anime fantastique/horreur

Danganronpa 3 The End of Kibougamine Gakuen - Mirai-hen et Zetsubou-hen

Les deux anime qui composent Danganronpa 3 sont assez glaçants par le côté inéluctable qu’ils dégagent, leur horreur psychologique franchement inquiétante et le sadisme de son antagoniste.

Deux anime à l’univers travaillé et qui prennent aux tripes quelque chose de bien.



La meilleure série harem

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! alias Konosuba

Il fallait bien que Konosuba obtienne un prix, alors pourquoi pas pour un des trois genres qui le définissent ?
D’autant que ses héroïnes, Haqua la déesse orgueilleuse et flemmarde, Darkness la paladine masochiste, Megumin la mage ultraspécialisée assez stupide et Satou, le héros libidineux et méchant font assez original pour du harem.
Et surtout, ils sont très attachants avec leurs multiples défauts et leurs relations très compliquées et faussées par leur bêtise.
Et puis bon, Konosuba est une des claques de l’année 2016, donc bon.



La meilleure histoire d'amour

Netoge no Yome wa Onnanoko ja Nai to Omotta? Alias Netoyome

Ce titre a été sélectionné par défaut, car j’ai vu très peu d’anime du genre et aucun ne m’a vraiment convaincu.
De Netoyome, je retiens surtout le character design réussi et les personnages sympathiques.
J’aime beaucoup la présidente du club, très drôle.


La meilleure série tragicomique

Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu

Une des grandes forces de cet anime tient de son réalisme qui présente différentes facettes de la vie en général, dans ses hauts comme ses bas.
Tout le talent du studio et des doubleurs a été d’insuffler la vie dans ce drame de la vie quotidienne qui sait aussi amuser et faire sourire.

La meilleure série comique

Sakamoto desu ga?

Clairement la catégorie qui m’en a fait le plus baver cette année avec les tranches de vie, tant on a eu de bonnes séries comiques en 2016 (et Dieu sait qu’on en a besoin) :

To be hero, qui lorgne vers la tragicomédie, Sekkou boys et son comique absurde en diable, Dagashi kashi, qui hésite entre le tranche de vie, l’ode moe aux bonbons nippons et l’humour ou encore Sansha sanyou, mélange de tranche de vie, de personnages attachants et de comique bon enfant… ne parviennent quand même pas à la taille de Sakamoto desu ga ?, qui narrent les aventures de Sakamoto, l’homme le plus classe du monde, en toutes circonstances.



La meilleure adaptation d’un light novel

Gi(a)rlish Number

Je n’ai pas eu trop de mal à me décider car l’univers très cynique de l’auteur d’Oregairu, qui avait déjà beaucoup de qualités, est magnifié dans Gi(a)rlish number, qui va encore plus loin.
Et puis, c’est tellement rare d’avoir autant de personnages cyniques dans un anime et une description assez réaliste d’un milieu professionnel que c’est un vrai plaisir.

La meilleure adaptation d’un visual novel

Planetarian : chiisana Hoshi no Yume

Planetarian est clairement mon coup de cœur en la matière cette année, même s’il est vrai qu’il y’a eu très peu d’adaptations de ce medium en 2016, ce qui restreint le choix.
Avec sa gynoïde qui fait découvrir les étoiles à un protagoniste désabusé vivant dans un futur post apocalyptique, Planetarian frappe juste et suffisamment fort pour faire oublier, à l’aide de l’émotion qu’il dégage, son manque criant d’originalité.


La meilleure adaptation d’un manga

Mob psycho 100

Sangatsu no Lion a bien failli gagner mais les combats franchement fabuleux de Mob psycho 100, son générique assez impressionnant et son style graphique adaptant parfaitement le style de ONE méritaient la victoire pour la quantité d’efforts déployés.


La meilleure suite

Assassination Classroom S2

Comme prévu, la saison 2 d’Assassination classroom explose la première et la sublime, avec une fin très émouvante et intelligente.
Un shonen original, intéressant et bien fichu qui évoque avec talent des thèmes comme la transmission, la filiation, l’amitié, la vengeance et le sacrifice.

Ushio to Tora 2 le suit de près, car c’était une grosse claque.

Le meilleur anime à épisodes courts

Tonkatsu DJ Agetarou

Uchu patrol Luluco (du très bon studio Trigger) a tout fait pour vaincre mais j’ai préféré Tonkatsu DJ Agetarou, original tant par le sujet traité (l’univers des DJ) que par le style graphique très underground.
Des épisodes de 10 minutes bien remplis et jamais ennuyeux pour un OVNI hautement sympathique et jamais lassant.

L’anime dont on attendait vraiment rien et qui est une bonne surprise

Joker game

Voilà un titre assez difficile à résumer mais ces tranches de vie de super espions japonais peu avant la Seconde guerre Mondiale sont souvent passionnantes et recréent très bien l’époque.
Le studio Production I.G tire encore une fois son épingle du jeu.



L’anime qui promettait et s’est révélé fort décevant

Occultic ; nine

Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu, qui racontait les origines du premier jeu d’une bande lycéens, avait placé la barre haut dans la déception, seulement battu par le plus récent Rewrite, véritable pétard mouillé pourtant issu d’une oeuvre de Leaf (Clannad, Kanon…). Occultic ; nine, tiré d’une œuvre des studios 5pb et Nitroplus (l’excellent Steins ; gate et les plus décevants Chaos ; head et Robotics ; note, bien que je ne parle des anime qui ont été tirés des jeux) décroche quand même le pompon avec son rythme frénétique, ses dizaines de personnages à peine esquissés quand ils ne sont pas crispants et son intrigue pleine de bonnes idées…mal exploitées.
Chaque épisode est ennuyeux au possible malgré un concept de base très intéressant que nous devons attendre bien trop longtemps pour qu’il convainque pleinement.
Même les flashbacks dédiés aux protagonistes sont ennuyeux.
Vraiment frustrant.

Le pire anime

Classicaloid

Quelques mois avant, Big order avait été le plus gros ratage de l’année dans le genre montagnes russes nawak lorgnant du côté de Code Geass, d’Evangelion et Mirai nikki du même auteur mais un challenger l’a défié et a emporté ce prix peu convoité.

Classicaloid est chiant. Vraiment chiant.
Chaque épisode est presque un supplice tant la série est peu originale et mal rythmée.
Les gags tombent toujours à plat, la réalisation est assez pâlotte et il ne se passe presque rien dans cet anime gentillet.
Même les reprises des grands classiques sont catastrophiques et ne peuvent être sauvés malgré les assez belles animations 3D qui les accompagnent.
Notons quand même que les seiyuus sont motivés et assez convaincants mais l’indigence des textes qu’on leur fait débiter gâche tout.

Le meilleur anime

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Non, ce n’est pas original comme choix et oui, je l’assume entièrement.
Mangez-en !


Dernière modification par Man-Thing ; 12/01/2017 à 21h56.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 12/01/2017, 22h28
Avatar de choubynet
choubynet choubynet est déconnecté
Super Héros galactique
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Lyon
Messages: 590
choubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lanternchoubynet prend sa vessie pour une Green Lantern
Wow ! Je ne connais pas grand chose là dedans (j'ai juste vu Jojo cette année), mais chapeau pour tout ce travail ; ça donne vraiment envie de regarder plein de séries !
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Panorama des anime de l'automne 2016 Man-Thing Manga & Franco-belge 10 02/01/2017 19h52
Panorama des anime de l'été 2016 Man-Thing Manga & Franco-belge 24 11/10/2016 18h15
Panorama des anime du printemps 2016! Man-Thing Manga & Franco-belge 17 28/09/2016 10h36
Sans vous, BUZZ fermera le 29 mai 2016... BUZZTHON 2016-2017! Achille Talon Buzz Comics : Règles et Commentaires 212 15/06/2016 21h50
Unlimited anime works : l'automne animé au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 3 24/10/2014 22h29


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h28.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !