Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Moovies, Télé & Jeux vidéo > Moovies

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #631  
Vieux 24/11/2016, 12h26
Avatar de mellencamp
mellencamp mellencamp est déconnecté
Personal Jesus
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Marseille
Messages: 6 368
mellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léonmellencamp mange des moules avec Léon
Citation:
Posté par Zen arcade
Voir le message
Perso, plus que trop classique, je la trouve trop solennelle.
C'est ça. Un peu la liste des films d'auteurs qui ont scotché les journalistes européens il y a 40-50 ans. Il y a des films que j'aime bien là-dedans mais c'est un peu poussiéreux. Côté italien, entre Antonioni et Bertolucci, ça manque d'un Risi pour dérider tout ça.
Social Network et L'Impasse au milieu, ça fait punk.
Réponse avec citation
  #632  
Vieux 25/11/2016, 13h46
Avatar de Fredeur
Fredeur Fredeur est déconnecté
The Buzz heel
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2003
Localisation: SR-2 Normandy
Messages: 35 333
Fredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervéFredeur est plus vert que Hulk énervé
Bon allez, la suite :

Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone (1968)
Le second film culte de mon enfance.


La Cité de la peur de Alain Berbérian et Alain Chabat (1994)
Une exception : un film français dans mon top, qui plus est une comédie.


Fast Five de Justin Lin (2011)
Pour moi, la quintessence de la franchise Fast and Furious, l'ajout de The Rock est formidable.


X-Men: Days of Future Past de Bryan Singer (2014)
Mon X-Men préféré.
__________________
mes ventes comics et TPBs
Réponse avec citation
  #633  
Vieux 25/11/2016, 14h08
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 498
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Les deux premiers sont une évidence. Je ne connais pas Fast Five (mais je retiens). Par contre c'est quoi X-Men: Days of Future Past ? un film de super slip ?
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #634  
Vieux 26/11/2016, 18h36
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 47 216
gillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister Fantastic
Content que Mystique n'ait pas vu son genre inversé.
Réponse avec citation
  #635  
Vieux 29/12/2016, 10h44
Avatar de FrancoisG
FrancoisG FrancoisG est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 4 337
FrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter BuildingFrancoisG lave ses slips au Baxter Building
On a fait découvrir Heat aux fistons hier soir. Ils ont bien apprécié, visiblement. J'avais un peu peur qu'ils soient hermétiques au ton très 90' mais non, sauf peut être en ce qui concerne certaines voix françaises, très clichées.
Pour ma part, j'ai trouvé ça "daté" et j'ai eu du mal à me replonger dans le film, mais le temps aidant (et le réalisateur sait le prendre, le temps), l'immersion a ensuite été totale.

Aucun regret de l'avoir mis dans ma liste, ça avait été une grande claque à l'époque


(La fusillade dans la rue aux armes automatiques fait maintenant froid dans le dos, remise dans le contexte actuel).
__________________

- Oh, là mon pote je t'arrête, tu déconnes. Être complétiste et aimer les variantes, ça fait deux.
- Qui a dit le contraire ! Je te dis que c'est du même ordre !
Réponse avec citation
  #636  
Vieux 14/01/2017, 15h05
hannah hannah est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 3 467
hannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boy
Bon je commence avec 20 premiers films et espère finir avant fin 2017...
Avec les critères de Zen Arcade édictés en post #1 du topic.

ANDERSON, Wes - Rushmore (1998)
J' en aurais choisi un autre après 2000, mais ça me rends service, je n' aurais pas su lequel choisir.

ASHBY, Hal - Being there/Bienvenue Mr Chance (1979)
Probablement mon plus gros fou rire contenu en salles, avec la version disco et parodique de la musique de 2001, quand Peter Sellers quitte sa maison et découvre le monde extérieur.

BORZAGE, John - Lucky star (1929)
Beaucoup hésité avec The mortal storm (1940, plus grand film anti-nazi de tous les temps ?) et The river/la femme au corbeau. Mais les yeux de Janet Gaynor, les scènes de tempête et la plus improbable des bastons cinématographiques, deux rivaux qui se défient à coups de poings en haut d' un poteau téléphérique. Et il définit plus ce que j' aime chez Borzage, les personnages avant tout et ce mélange parfait de comédie et de drame.

BOYLE, Danny - Trainspotting (1996)
Meilleures 30 premières secondes d' un film et meilleure utilisation d' une chanson de Bowie (Lust for life, Iggy Pop mais écrit par Bowie) dans un film. Et découvert dans des conditions particulières, le projecteur de cinéma était très fatigué et tremblait légérement. Mais je croyais que c' était "normal" jusqu' au générique de fin...

BURTON, Tim - Batman returns/Batman le défi (1992)
Hypnotique, inventif (les origines de Catwoman et The penguin redéfinies) et philosophique, le méchant incarné par Christopher Walken n' ayant pas besoin de masque.

CAPRA, Frank - Mr. Deeds goes to town/L' extravagant Mr. Deeds (1936)
Capra est souvent perçu comme un réalisateur de comédie, mais on oublie qu' il aborde des sujets très sombres. Un héritier milliardaire décide de dilapider sa fortune aux plus nécessiteux, il lui faudra prouver sa bonne santé mentale. Avec un génial Gary Cooper au summum de sa folie et de son charme.

CARPENTER, John - Escape from L.A./Los Angeles 2013 (1996)
Seconde aventure de Snake Plissken, plus drôle, plus transgressive, plus maline. Avec un casting de seconds rôles hallucinants Peter Fonda, Pam Grier, Steve Buscemi, Valeria Golino, Stacy Keach.

CASSAVETES, John - Minnie and Moskowitz (1971)
Mon Cassavetes préféré avec Shadows, ses longueurs et ses hésitations/improvisations habituelles se prêtant mieux à une histoire d' amour, presqu' improbable. Avec Gena Rowlands et Seymour Cassel.

CHABROL, Claude - Les bonnes femmes (1960)
Incompris à sa sortie, quatre portraits de jeunes vendeuses émancipées et solitaires. Avec Stéphane Audran, Bernadette Lafont, et un Mario David bien plus inquiétant que dans ses futurs rôles auprès de Louis de Funès. Ca ne ressemble à rien, on ne sait pas si c' est un film à sketches, vu qu' elles se croisent et la fin est inoubliable.

CIMINO, Michael - Heaven's Gate/La porte du paradis (1980) version longue
Nihiliste, crépusculaire, une civilisation construite sur un carnage. Mais tellement bien réalisé et si audacieux qu' on ne peut détacher les yeux des aventures de 3 personnages (Kris Kristofferson, Isabelle Huppert, Christopher Walken) et de cette communauté d' immigrants.

COEN, Joel & Ethan - O Brother Where Art Thou? (2000)
Hésité avec Miller's Crossing pour ceux réalisés avant 2001, mais c' est le film qui synthétise le mieux leur oeuvre, à la fois débile et très intelligent, avec de multiples niveaux de lecture (la fiche wiki est très instructive, au passage)
Et j' ai un ami musicien qui chante systématiquement I Am a Man of Constant Sorrow en concert.

COPPOLA, Francis Ford - Gardens of stone/Jardins de pierre (1987)
Un film de guerre, qui est construit comme une comédie romantique et qui ne montre pas la guerre. Bouleversant et subtil, avec James Caan, Angelica Huston et James Earl Jones.

COSTNER, Kevin - Dance with wolves (1991) version longue 1993 ?
Dans sa version beaucoup plus longue, les scènes de comédie sont plus développées et on voit l' historique du fort abandonné dans lequel échouera John Dunbar.

DARABONT, Frank - The Shawshank redemption/Les évadés (1995)
Extrêmement consensuel et extrêmement violent, mécaniquement parfait.

DE PALMA, Brian - The untouchables/Les incorruptibles (1987)
J' adore tout, le casting, la photo, le script de David Mamet, chaque scène étant supérieure à la précédente (on sous-estime beaucoup la dernière dans le tribunal avec le plafonds qui "descends", truc qu' il reprendra dans The rainmaker).
Hésité néanmoins avec Snake Eyes, qui est peut-être plus représentatif de l' oeuvre de De Palma.

DE TOTH, André - Day of the outlaw/La chevauchée des bannis (1959)
Découvert il y a peu, révolutionnaire à plusieurs niveaux, esthétique, thématique, script, conditions de tournages. Les derniers Tarantino et Iñarritu y doivent beaucoup.

DEVILLE, Michel - Adorable menteuse (1962)
Sublime comédie en deux actes avec Marina Vlady. Dans la première partie, marivaudages de jeunes gens aisés. Dans la seconde partie plus longue, un thriller amoureux pour un personnage qui prône le mensonge comme défi à l' ennui. Je l' ai toujours vu comme la réponse européenne à Ariane/Love in the afternoon de Billy Wilder.

DONEN, Stanley - Singin' in the rain/Chantons sous la pluie (1952)
La scène titre est presque celle que j' aime le moins. Un enchantement et un des plus beaux films sur le cinéma.

DUVIVIER, Julien - Le retour de Don Camillo (1953)
C' est un film qui commence par le départ du héros principal et qui finit par une inondation apocalyptique, avec au milieu une succession de scènes comiques et poètiques. Notamment le garçon que doit escorter Don Camillo à l' école, et qui refusera finalement de l' "enfermer".

EASTWOOD, Clint - Unforgiven/Impitoyable (1992)
Il n' y a que le titre français que je n' aime pas, peut-être car j' adore aussi le film de Huston (The unforgiven - 1952). Je découvre sur la fiche Wiki que William Munny était un des faux noms de Billy the kid. Et je me demande si il existe un autre film ayant connu un tel succès critique avec 3 acteurs de + 60 ans au moment du tournage (Eastwood, Hackman et Harris étant tous nés en 1930).

Dernière modification par hannah ; 15/01/2017 à 01h41. Motif: Merci à Zen pour acoir corrigé Wes Anderson et pas PTA...
Réponse avec citation
  #637  
Vieux 14/01/2017, 16h57
hannah hannah est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 3 467
hannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boy
Allez 20 autres !

FARRELLY, Peter & Bobby - There's something about Mary/Mary à tout prix (1998)
Ofni, souvenir de la découverte en salles, avec une sublime courte séquence de comédie romantique au moment où Ben Stiller retrouve Cameron Diaz, en milieu de film.

FERRARA, Abel - The King of New York (1990)
Le seul film que j' adore vraiment de ce réalisateur, donc pas trop de difficultés à choisir. Walken est génial.

FLEISCHER, Richard - The vikings (1958)
Grand film d' aventures avec décors réalistes. J' apprends que le succès du film a inspiré une série tv.

FORD, John - The quiet man/L' homme tranquille (1952)
Hésité avec 8 autres films de Ford. Mais bon il y a John Maureen et Victor.

FRIEDKIN, William - Sorcerer/Convoi de la peur (1977)
Découvert récemment à sa resortie en salles et a totalement bouleversé ma hiérarchie des années 70.

FOSSE, Bob - All that jazz/Que le spectacle commence (1979)
Mon film de spectacle préféré, avec un superbe Roy Scheider. Me suis souvent révéillé comme le perso principal quand je dormais peu, l' absorption de drogues en moins.

GILLIAM, Terry - Fear and Loathing in Las Vegas/Las Vegas Parano (1998)
Plus jeune j' aurais préféré Twelve monkeys. Et le film est peut-être une succession de scènes inégales, mais ça a alimenté beaucoup de mes discussions cinéphiliques pendant 10 ans.

GRANT, James Edward - Angel and the Badman (1947)
Le premier film, pas très connu, produit par John Wayne et réalisé par un de ses amis où un hors-la-loi qui n' a aucun problème à tuer est recueilli par des quakers/mormons. Très subtil et une confrontation inédite de deux mondes.

HARK, Tsui - Green Snake (1993)
Un de ses moins connus et un de ses meilleurs. Celui qui a plus de charme à mes yeux, pas uniquement à cause de Maggie Cheung mais l' univers de fantasy très riche.
Un des quelques films pour lesquels je conserve un magnétoscope.

HAWKS, Howard - Only Angels have Wings/Seuls les anges ont des ailes (1939)
Comédie romantique et héroisme dans un subtil mélange avec Cary Grant.

HILLER, Arthur - The americanization of Emily/Les jeux de l' amour et de la guerre (1964)
Avec James Garner, Julie Andrews, et James Coburn en 2nd rôle. La lâcheté promue au rang de valeur de survie en temps de guerre, comment faire plus subversif et révolutionnaire ?

HITCHCOCK, Alfred - The Lady vanishes/ Une femme disparaît (1938)
Le dernier de sa période anglaise, ça commence comme une comédie, ça enchaîne avec une enquête et ça finit en western. Et il y a même des entractes avec un duo de comiques.

HUSTON, John - Heaven knows Mr Allison/ Dieu seul le sait (1957)
Un GI échoué, une religieuse et des japonais. Mon rôle préféré de Mitchum.

IMAMURA, Shõhei - L' anguille/Unagi (1996)
Comédie et réinsertion sociale. Enorme découverte de ce réalisateur provocateur, burlesque, jouant parfois avec les codes du documentaire. Merci Cannes (plusieurs fois primé) !

IRVIN, John - Robin Hood (1991)
Diffusé en téléfilm en France je crois, mais ma version préférée de Robin Hood avec Patrick Bergin et Uma Thurman. A la fois plus réaliste et plus orienté comédie que les autres versions.

KAR-WAI, Wong - Chungking Express (1994)
Une histoire d' amour sublime avec la notion de frontière, où il faut investir le territoire de l' autre. Et un alliage magique d' acteurs, photographie et bande-son.

KAZAN, Elia - The Arrangement (1969)
Vu une première fois très jeune à une heure très tardive, pas tout capté alors mais fasciné. Ma mémoire a même inventé une scène du film qui n' existe pas.

KITANO, Takeshi - Kids return (1996)
Pas son film le plus connu, une amitié entre deux jeunes gens qui vont s' essayer à la boxe et aux yakuzas. Un peu hésité avec Hana-bi mais ça s' est joué à la scène finale.

KUBRICK, Stanley - 2001: A Space odyssey (1968)
Je préfère 10 000 fois le film au roman, que je trouve plus drôle, ambitieux et poétique.

KUROSAWA, Akira - Chien enragé/Nora inu (1949)
Hésité avec Sanjuro, La forteresse cachée, Barberousse et Vivre. Mais sans Chien enragé, pas de duo de flics et pas les deux meilleurs acteurs de Kurosawa.
Réponse avec citation
  #638  
Vieux 14/01/2017, 17h02
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 498
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
On en a déjà discuté ensemble, mais maintenant que ta liste est faite il me tarde que l'on remette cela autour d'une bonne bière
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #639  
Vieux 14/01/2017, 18h12
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 263
Zen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John Constantine
Citation:
Posté par hannah
Voir le message
Bon je commence avec 20 premiers films et espère finir avant fin 2017...
Chouette !


Citation:
BORZAGE, John - Lucky star (1929)
Beaucoup hésité avec The mortal storm (1940, plus grand film anti-nazi de tous les temps ?) et The river/la femme au corbeau. Mais les yeux de Janet Gaynor, les scènes de tempête et la plus improbable des bastons cinématographiques, deux rivaux qui se défient à coups de poings en haut d' un poteau téléphérique. Et il définit plus ce que j' aime chez Borzage, les personnages avant tout et ce mélange parfait de comédie et de drame.
Tu me rappelles un de mes très grands oublis.
J'ai complètement oublié Borzage dans ma liste.
Mais ça me fait plaisir qu'il soit dans la tienne.

Je me suis prévu une grande rétro Borzage cette année.

Citation:
BURTON, Tim - Batman returns/Batman le défi (1992)
Hypnotique, inventif (les origines de Catwoman et The penguin redéfinies) et philosophique, le méchant incarné par Christopher Walken n' ayant pas besoin de masque.
Pas revu depuis très longtemps mais c'est mon Burton préféré.

Citation:
CAPRA, Frank - Mr. Deeds goes to town/L' extravagant Mr. Deeds (1936)
Capra est souvent perçu comme un réalisateur de comédie, mais on oublie qu' il aborde des sujets très sombres. Un héritier milliardaire décide de dilapider sa fortune aux plus nécessiteux, il lui faudra prouver sa bonne santé mentale. Avec un génial Gary Cooper au summum de sa folie et de son charme.
Capra avait un sens du rythme exceptionnel qui en a fait un extraordinaire réalisateur de comédies.
Mais on oublie souvent l'apport de son scénariste Robert Riskin, capital pour le versant plus social et politique de son œuvre.
J'ai découvert il y a quelques jours leur collaboration sur La ruée (American Madness) et c'est particulièrement visible sur ce film (qui préfigure le new deal alors que Capra n'était pas un fan de Roosevelt)


Citation:
CARPENTER, John - Escape from L.A./Los Angeles 2013 (1996)
Seconde aventure de Snake Plissken, plus drôle, plus transgressive, plus maline. Avec un casting de seconds rôles hallucinants Peter Fonda, Pam Grier, Steve Buscemi, Valeria Golino, Stacy Keach.
Je me souviens l'avoir vu à sa sortie et ne pas avoir aimé du tout.
Faudrait que je le revoie.

Citation:
CASSAVETES, John - Minnie and Moskowitz (1971)
Mon Cassavetes préféré avec Shadows, ses longueurs et ses hésitations/improvisations habituelles se prêtant mieux à une histoire d' amour, presqu' improbable. Avec Gena Rowlands et Seymour Cassel.
Magnifique.

Citation:
COEN, Joel & Ethan - O Brother Where Art Thou? (2000)
Hésité avec Miller's Crossing pour ceux réalisés avant 2001, mais c' est le film qui synthétise le mieux leur oeuvre, à la fois débile et très intelligent, avec de multiples niveaux de lecture (la fiche wiki est très instructive, au passage)
J'aime beaucoup Miller's crossing mais en vrai je ne suis pas très fan des frères Coen.


Citation:
COPPOLA, Francis Ford - Gardens of stone/Jardins de pierre (1987)
Un film de guerre, qui est construit comme une comédie romantique et qui ne montre pas la guerre. Bouleversant et subtil, avec James Caan, Angelica Huston et James Earl Jones.
Pas vu.
Pensait pas que c'était si bien que ça.

Citation:
DARABONT, Frank - The Shawshank redemption/Les évadés (1995)
Extrêmement consensuel et extrêmement violent, mécaniquement parfait.
Décu par rapport au texte de Stephen King, contrairement à Stand by me de Reiner tiré du même livre.

Citation:
DE TOTH, André - Day of the outlaw/La chevauchée des bannis (1959)
Découvert il y a peu, révolutionnaire à plusieurs niveaux, esthétique, thématique, script, conditions de tournages. Les derniers Tarantino et Iñarritu y doivent beaucoup.
Vu récemment également.
Bien aimé, mais j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose pour en faire un film vraiment marquant.

Citation:
DONEN, Stanley - Singin' in the rain/Chantons sous la pluie (1952)
La scène titre est presque celle que j' aime le moins. Un enchantement et un des plus beaux films sur le cinéma.
Dignity, always dignity.

Citation:
EASTWOOD, Clint - Unforgiven/Impitoyable (1992)
Il n' y a que le titre français que je n' aime pas, peut-être car j' adore aussi le film de Huston (The unforgiven - 1952). Je découvre sur la fiche Wiki que William Munny était un des faux noms de Billy the kid. Et je me demande si il existe un autre film ayant connu un tel succès critique avec 3 acteurs de + 60 ans au moment du tournage (Eastwood, Hackman et Harris étant tous nés en 1930).
Un film qui fait partie de la période où j'ai beaucoup aimé Eastwood réalisateur mais dont l'intérêt s'est à mes yeux effiloché dans le même mouvement que mon intérêt pour Eastwood en général.
__________________
"There are very few legitimate reasons to kick your mother in the vagina." (Louie ep.5)
Réponse avec citation
  #640  
Vieux 14/01/2017, 18h29
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 263
Zen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John ConstantineZen arcade part en virée avec John Constantine
Citation:
Posté par hannah
Voir le message
FARRELLY, Peter & Bobby - There's something about Mary/Mary à tout prix (1998)
Jamais vu aucun film des Farrelly.
Faudrait peut-être mais j'ai toujours eu l'impression que c'était pas pour moi.

Citation:
FERRARA, Abel - The King of New York (1990)
Le seul film que j' adore vraiment de ce réalisateur, donc pas trop de difficultés à choisir. Walken est génial.
Tu as vu Nos funérailles ?

Citation:
GRANT, James Edward - Angel and the Badman (1947)
Le premier film, pas très connu, produit par John Wayne et réalisé par un de ses amis où un hors-la-loi qui n' a aucun problème à tuer est recueilli par des quakers/mormons. Très subtil et une confrontation inédite de deux mondes.
Pas vu.
Tu me donnes bien envie.

Citation:
HARK, Tsui - Green Snake (1993)
Un de ses moins connus et un de ses meilleurs. Celui qui a plus de charme à mes yeux, pas uniquement à cause de Maggie Cheung mais l' univers de fantasy très riche.
Un des quelques films pour lesquels je conserve un magnétoscope.
J'ai toujours la VHS... mais plus de magnétoscopes.
J'adore ce film.

Citation:
HAWKS, Howard - Only Angels have Wings/Seuls les anges ont des ailes (1939)
Comédie romantique et héroisme dans un subtil mélange avec Cary Grant.
J'ai toujours trouvé que c'est dans la comédie que Hawks a livré ses meilleurs films.


Citation:
HILLER, Arthur - The americanization of Emily/Les jeux de l' amour et de la guerre (1964)
Avec James Garner, Julie Andrews, et James Coburn en 2nd rôle. La lâcheté promue au rang de valeur de survie en temps de guerre, comment faire plus subversif et révolutionnaire ?
Pas vu.
Faut que je le chope.

Citation:
HITCHCOCK, Alfred - The Lady vanishes/ Une femme disparaît (1938)
Le dernier de sa période anglaise, ça commence comme une comédie, ça enchaîne avec une enquête et ça finit en western. Et il y a même des entractes avec un duo de comiques.
J'ai d'autres idées de tops et si je concrétise un jour l'un d'entre-eux, ce film y figurera.

Citation:
HUSTON, John - Heaven knows Mr Allison/ Dieu seul le sait (1957)
Un GI échoué, une religieuse et des japonais. Mon rôle préféré de Mitchum.
Pas vu, mais comme je n'aime en général pas John Huston et que je ne suis pas un inconditionnel de Mitchum, ça n'a rien d'étonnant.

Citation:
IMAMURA, Shõhei - L' anguille/Unagi (1996)
Comédie et réinsertion sociale. Enorme découverte de ce réalisateur provocateur, burlesque, jouant parfois avec les codes du documentaire. Merci Cannes (plusieurs fois primé) !
Ce film a très longtemps figuré dans ma liste avant que je le retire à la dernière minute.
J'estimais que j'avais déjà beaucoup de films japonais, mais j'aurais dû le laisser.

Citation:
KAZAN, Elia - The Arrangement (1969)
Vu une première fois très jeune à une heure très tardive, pas tout capté alors mais fasciné. Ma mémoire a même inventé une scène du film qui n' existe pas.
Kazan, je n'arrive pas à me retirer de la tête son rôle lors de la chasse aux sorcières maccarthyste et ça m'empêche de regarder ses films.
Je ne devrais pas mais c'est comme ça.

Citation:
KITANO, Takeshi - Kids return (1996)
Pas son film le plus connu, une amitié entre deux jeunes gens qui vont s' essayer à la boxe et aux yakuzas. Un peu hésité avec Hana-bi mais ça s' est joué à la scène finale.
Pas le plus connu parce qu'il est un peu atypique dans sa production de l'époque mais c'est en effet un film magnifique.

Citation:
KUROSAWA, Akira - Chien enragé/Nora inu (1949)
Hésité avec Sanjuro, La forteresse cachée, Barberousse et Vivre. Mais sans Chien enragé, pas de duo de flics et pas les deux meilleurs acteurs de Kurosawa.
J'avais choisi l'évidence avec Les 7 samourais mais j'avais hésité avec un film moins évident, Dodes'kaden.
Il y a de toute façon tant de films importants dans sa filmo.
__________________
"There are very few legitimate reasons to kick your mother in the vagina." (Louie ep.5)
Réponse avec citation
  #641  
Vieux 15/01/2017, 01h34
hannah hannah est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 3 467
hannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boyhannah mange des frites avec Moule Boy
Citation:
Posté par Zen arcade
Voir le message
Pas vu, mais comme je n'aime en général pas John Huston et que je ne suis pas un inconditionnel de Mitchum, ça n'a rien d'étonnant.
La filmographie de John Huston est très décousue, mais certains de ses films sont hors normes. Et c' est mon rôle préféré de Mitchum.

Et oui j' ai vu Nos funérailles, qui est mon 2nd Ferrara préféré.
Réponse avec citation
  #642  
Vieux 18/01/2017, 10h57
Avatar de rik spoutnik
rik spoutnik rik spoutnik est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2004
Messages: 4 345
rik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Millerrik spoutnik trinque avec Frank Miller
Est-ce quelqu'un connait l'Année du Dragon? C'est un polar violent avec Mickey Rourke qui se déroule dans le quartier chinois de New York.
Réponse avec citation
  #643  
Vieux 18/01/2017, 11h06
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 498
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Bon polar. Pas le meilleur Cimino mais il tient bien la route. Le roman porte plus le sujet xenophobe et raciste (envers et de la communauté asiatique).
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #644  
Vieux 18/01/2017, 12h43
Avatar de JB
JB JB est déconnecté
GenSen
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 6 645
JB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr PaboJB est plus beau que Mr Pabo
Epoque VHS pour moi, mais je crois me souvenir d'une présentation de tête décapitée assez glauque
Réponse avec citation
  #645  
Vieux 18/01/2017, 19h30
Avatar de HiPs!
HiPs! HiPs! est déconnecté
- . ... .- .-.. ..- .
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: 93
Messages: 10 315
HiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'Elektra
Citation:
Posté par hannah
Bon je commence avec 20 premiers films
Citation:
Allez 20 autres !
C’est rigolo parce que pour la grande majorité de ces 40 cinéastes, j’aurais (et j’ai) choisi un tout autre film. En fait, on est raccord sur le Costner, le Darabont (mais bon, ont-ils fait d’autres bons flims?) et sur le Donen et le Fleischer.

(Et il faut vraiment que je me dépucèle en Borzage)

Ah, et à propos:
Citation:
Posté par hannah
Voir le message
FLEISCHER, Richard - The vikings (1958)
Grand film d' aventures avec décors réalistes. J' apprends que le succès du film a inspiré une série tv.
Oui, alors, une inspiration très lointaine. A part que le héros s’appelle Ragnar comme Ernest Borgnine, je ne vois pas. Ou alors c’est une sorte de préquel, je n’ai fait qu’un bout de la S1.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Fan films JB Moovies, Télé & Jeux vidéo 16 18/03/2016 13h39
Les combats les plus marquants JB Retro - Hall of Heroes 34 18/09/2013 15h30
TOP 10 films 2012 Aguéev Moovies 277 06/01/2013 11h42
Vos Meilleurs Films de 2011 John Keats Moovies 131 07/02/2012 14h53
Fans films !! Preacher 59 Liens 7 15/05/2007 07h26


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h59.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !