Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #16  
Vieux 23/08/2014, 21h57
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 927
doop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namor
je l'ia pas encore mais du coup je
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 27/12/2014, 19h00
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 484
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Vertigo The sandman Overture #4

THE SANDMAN OVERTURE #4 (Neil GAIMAN / J.H. WILLIAMS III)



C'est surement le numéro sur lequel j'ai eu le plus de mal à rentrer dedans alors qu'il offre énormément.

Neil GAIMAN est très généreux et le leitmotiv de ce quatrième opus est le temps, dont je laisse aux adeptes apprécier la personnification. Gaiman le tord dans tous les sens, en fait des utilisations littérairement très intéressantes. Bien plus qu'une ouverture c'est une pièce supplémentaire à la mythologie des Endless à laquelle nous sommes conviés. Car au dessus d'eux il y a ... leur parent. Evoqué ou bien personnifié ils ne laissent pas indifférents. Le temps est également utilisé comme boucle avec des références directes à la série mère mais également à la présente (The Sandman Overture #2 et #3) comme un ruban de Möbius.

J'ai beaucoup apprécié l'histoire que compte Dream qui nous rappelle les épisodes one shot de Sandman, sauf que là le tour de force c'est de raconter cela en peu de pages.

Le séjours dans la cité des étoiles est le passage qui m'a posé le plus de problème. Déjà graphiquement, J.H. WILLIAMS III, pour la première fois depuis le début, m'a perdu. C'est tellement travaillé et ingénieux qu'il faut se parfois se forcer pour rentrer dedans et se laisser porter.
La rencontre entre Dream, Hope (qui a une importance et un rôle très étrange) et les étoiles s'est passée pour ma part avec un certain décalage. La prose de Gaiman fut elle si claire que cela ? Je croyais avoir touché du doigt les messages de Gaiman, et je n'en suis plus si sur. Mon esprit c'est embrouillé. Je ne sais pas, je ne sais plus, mais savais je seulement ? On voit le bout du chemin, on nous explique comment l'atteindre mais on se perd en cours de route. Fallait il forcément le parsemer avec autant d'embuches ? Je ne sais pas, je me pose encore la question.

Le tout en fait un épisode forcément grandiose qui montre que Sandman Ouverture est largement dans le haut du panier. Chaque lecture est éprouvante, dans le bon sens du terme, avec beaucoup de réflexions mais aussi des regards en arrière, sur le passé (le notre et celui de la série). Un comics à part, qui se mérite qui à y revenir plus tard, car comme les Endless cela se déguste sans FIN.
__________________
amateur de comics

Dernière modification par arrowsmith ; 27/12/2014 à 19h19.
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 27/12/2014, 19h18
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 47 215
gillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister Fantastic
Viiiiiiiiite !!
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 19/06/2015, 15h27
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 484
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Vertigo The sandman overture #5

THE SANDMAN OVERTURE #5 (Neil GAIMAN / J.H. WILLIAMS III)



La dernière ligne droite, on y est. Il reste certes encore un numéro avant de conclure Overture, le prélude à la série Sandman de Neil GAIMAN, mais avec ce #5 on fait un grand pas vers la lignée d'arrivée, si elle existe.

Après le père de Dream dans le précédent numéro Neil Gaiman nous propose un ni plus ni moins un sommet avec la rencontre avec sa mère avec en toile de fond l'univers qui est en proie à des mondes en guerre. Et c'est à une véritable scène de famille que l'on assiste où les propos de la mère de Morpheus semblent résonner en parallèle dans l'effondrement de l'univers. Pour des Endless ce passage est très humain. Dream se rend encore un peu plus compte de la conséquence de son acte qui a entrainé la situation actuelle, et sa mère joue son rôle à la fois protectrice, accusatrice voire moraliste.

Et puis Gaiman enchaine sur son Multiversity ou son COIE à lui. C'est clairement un hommage aux épopées DC de Wolfman et Morrison. Dream arracheé de ses tourments freudien par son frère Destiny se voit proposer d'être tel Noé le capitaine d'un vaisseau sauveur de l'univers et garant de ses représentants. Gaiman n'oublie pas de nous donner des nouvelles de Hope et l'incarnation féline de Dream se révèle encore une fois d'une clairvoyance à toutes épreuves.

Rien de plus qui n'est déjà été dit sur la prestation graphique de J.H. WILLIAMS III et Dave STEWART. C'est superbe, inventif, onirique. Rien pour les compostions des planches la relecture de Sandman Overture s'impose. Néanmoins quel dommage d'avoir perdu cette sensation d'être dans une épopée extraordinaire et lyrique. Les délais de publication entre deux numéros nuisent à l'appréciation globale et la relecture du précédent numéro ne suffit plus. C'est en recueil ou les 6 numéros à la suite que Sandman Overture se dévoilera pleinement comme un des chef d'oeuvre de ces dernières années.

Dernière modification par arrowsmith ; 19/06/2015 à 15h48.
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 19/06/2015, 15h46
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Dijon
Messages: 21 556
FredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervé
J'attends le dernier pour tout lire
Réponse avec citation
  #21  
Vieux 19/06/2015, 15h49
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 927
doop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namordoop est à poil comme Namor
moi aussi !
Avec ma mémoire de poulet, j'aurais été obligé de tout relire de toutes façons.
Réponse avec citation
  #22  
Vieux 19/06/2015, 16h00
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Dijon
Messages: 21 556
FredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervéFredGri est plus vert que Hulk énervé
Puis Gaiman c'est vraiment pas le style de scénariste qu'il faut lire en diagonale, donc autant etre patient...
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 19/06/2015, 16h03
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 484
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Oh mais je me lirai l'ensemble à nouveau également (le #4 y est repassé avec d'attaquer ce #5) mais j'aime bien m'immerger une première fois. Je relis beaucoup de truc en fait.
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 24/10/2015, 14h22
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 484
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Vertigo The sandman overture #6

THE SANDMAN OVERTURE #6 (Neil GAIMAN / J.H. WILLIAMS III)



Je ne suis pas encore complètement remis de cet issue et de la maxi en général. Je continue à en avoir des réminiscences, mon esprit dans les étoiles, mon être entre deux monde. Après avoir balayé de la main quelques grains de sables égarés dans mon lit, j'ai observé mystérieusement mes deux chats ce matin. Comme si....

Etonnamment il m'a semblé que ce numéro était le moins "cryptique", le plus facile d'accès. Bien sur avec Gaiman et son bébé, Sandman, rien n'est simple et il est clair que l'ensemble de Sandman Overture mérite une nouvelle lecture pour s'immerger encore un peu plus dans cette oeuvre fascinante et déjà un classique.
De plus la conclusion n'est pas tant surprenante car Overture est un prequel, donc en s'y plongeant dedans on pouvait déjà se douter de l'orientation prise par Gaiman pour conclure son récit. Néanmoins quand on a dit cela on a rien dit. Et il fallait encore la maestria du scénariste anglais pour l'écrire de façon brillante et surtout dans la lignée de la série mère. Pour ce final, grandiose, Neil GAIMAN a le bon gout de convier ou évoquer les frères et soeurs de Dream sans renier la façon dont il les a écrit dans Sandman. Et comme en plus les compositions graphique de J.H. WILLIAMS III sont à l'unisson cela donne un numéro passionnant et passionné (et facile à lire en VO pour ceux qui en douteraient encore).

Du grand art.
__________________
amateur de comics

Dernière modification par arrowsmith ; 30/12/2015 à 12h44.
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 24/10/2015, 16h28
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
Pas champion, mon frère
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: A quai, en L1
Messages: 115 079
scarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Paboscarletneedle est plus beau que Mr Pabo
J'ai tous les numéros mais il faut d'abord que je finisse Sandman...
__________________
Ma galerie sur Comic Art Fan
Mes ventes mises à jour au 04/09/15 (ventes)
Buzz Comics sur Twitter et sur Facebook
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 07/01/2016, 19h25
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 734
Oloreen est une petite crotte de super héros pourri
Sandman Overture: The Deluxe Edition

Les rêves sont une choses étrange.
Parfois, le plus souvent en fait, vous ne vous en rappelez pas. Ils surgissent et disparaissent dans les profondeurs de la nuit, ne laissant rien de leur passage dans l'esprit éveillé. Pourtant, vous les avez rêvés.
Certains vous font mal. Ils vous extirpent du sommeil et vous hurlez, en sueur, avant de vous rendre compte que vous êtes en sécurité chez vous, dans votre lit. Et vous souriez de vous être ainsi effrayés.
Et puis… Et puis il y a une autre sorte de rêves. Des rêves dont vous vous souvenez une fois dans le monde de l'éveil. Des rêves auxquels vous repensez, qui vous marquent, qui ne vous quitteront plus jamais. Et qui vous changent.

Les histoires, et les comics qui ne sont rien d'autres qu'une façon de raconter des histoires, sont un peu comme les rêves. Les psychanalystes ne seront pas tout à fait d'accord, et vous diront que les rêves sont bien d'autres choses. Oui, mais ils sont cela aussi. C'est un de leurs aspects, une de leurs facettes. Et pour Neil Gaiman, c'est cet aspect des rêves qui compte plus que tout autre.

Gaiman a passé pratiquement dix ans de sa vie à écrire sur le Seigneur des Rêves, sur le Prince des Histoires. Il a écrit une fresque unique, mêlant Histoire et mythes, réalité et onirisme, humanité et divinités. Cette oeuvre a résonné en moi de manière très particulière, plus qu'aucune autre, tout média confondu, pour des raisons qui n'appartiennent pas à cette chronique. Alors, quand Gaiman décida, près de vingt ans après la fin de sa série, d'écrire un début, un avant-propos, à son histoire, l'attente et l'excitation le disputaient à la crainte. La crainte que le rêve, si fort, qui ne m'avait jamais quitté depuis tout ce temps, ne puisse revenir, ne puisse se faire aussi marquant que la dernière fois. Les épisodes furent lents à venir à nous, et je compris que je ne pourrais véritablement les comprendre et les apprécier qu'une fois qu'ils formeraient un tout. C'est chose faite aujourd'hui avec cette édition Deluxe qui se tient à côté de moi. Alors, que s'est-il passé durant ce nouveau voyage? Où nous a-t-il amené? Et surtout, après tout ce temps, nous a-t-il apporté autant que la première fois?
Détendez-vous, laissez-vous porter par votre esprit qui s'échappe dans l'Onirique, laissez vos yeux se fermer, et vous verrez Morphée une toute dernière fois. Une toute première fois.
__________________
"Elle était de ce monde où les plus belles choses
Ont le pire destin
Et Rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L’espace d’un matin."

François de Malherbe
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 07/01/2016, 19h27
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 734
Oloreen est une petite crotte de super héros pourri
Chapitre 1:
Où un Rêve part dans une quête étrange
Où l'Espoir vacille
Et où on ne spoile pas le gentil lecteur


Bon, on va d'abord parler de la mini-série en général et de mon sentiment là-dessus. Et puis, dans un second temps, on va essayer de décortiquer les événements et les références; mais là, ça sera pour ceux qui ont déjà tout lu.
Déjà, il faut le préciser et le répéter: Sandman Overture s'adresse EXCLUSIVEMENT à ceux qui ont fini la série mère. D'abord parce que ça spoile, en un sens, la fin de la-dite série. Et ensuite, et surtout, car cela fait référence à tout un tas de détails et de mystères qui étaient restés en suspend. On peut certes lire Overture si on n'a pas fini Sandman, mais ça serait dommage.

Cette précision étant posée, est-ce que Overture tient ses promesses? Est-ce du Sandman? Du bon Sandman?
Tout d'abord, Gaiman, vingt ans après, se glisse à nouveau dans son personnage et son univers de façon remarquable. On le sait, il est difficile de revenir sur un univers de fiction après tout ce temps. Car l'auteur change, évolue; le monde, ses lecteurs aussi. Et l'auteur peut avoir du mal à retrouver sa "voix" après si longtemps.
Ce n'est pas le cas ici. Gaiman et son univers se réalignent quasi-immédiatement (seule la scène d'ouverture m'a paru un peu forcée dans l'écriture), et pour un fan, c'est jubilatoire.
Autre aspect de cette Overture dont il faut parler tout de suite, tant il saute littéralement aux yeux, c'est J.H. Williams III. Le gars est à un niveau hallucinant. Ceux qui ont lu Prométhéa seront en terrain connu, il reprend pas mal des expérimentations de l'époque, avec double-pages (voire quadruple-pages) inventives, découpages complètement fous, et techniques différentes en fonction des lieux, des personnages, du temps… C'est aussi splendide que l'on pouvait l'espérer.
Ca a son revers toutefois. Et les épisodes sont sortis au compte-gouttes. Pas uniquement à cause de Williams d'ailleurs, Gaiman étant tellement impressionné par le travail du dessinateur qu'il a, épisode après épisode, poussé son écriture pour se mettre à la hauteur et pour donner à illustrer des scènes toujours plus folles.

Du coup, est-ce qu'on ne s'éloigne pas un peu de l'essence même d'un Sandman?
Et bien si, mais ce n'est pas un problème. Car Overture n'est pas Sandman justement. Sandman nous parlait du Rêve pour nous parler de la réalité. Il nous faisait suivre un être quasi-omnipotent pour nous parler de l'humanité et de sa fragilité.
Overture est une sorte de symphonie, grandiose et baroque, sur le Sandman et sur l'univers. L'humain y est peu, voire pas du tout, présent. Cette mini est un cadeau de Gaiman, à lui même, à Williams III, et surtout aux fans. On y suit les mêmes personnages qu'avant, on a la même petite musique, mais on ne parle pas de la même chose.
Ca va parfois un peu trop loin, dans le grandiose et l'avalanche graphique. Ca en dit parfois un peu trop sur le passé et les mystères, qui sont toujours plus intéressants que les révélations. Mais c'est un plaisir constant. Chaque épisode apporte son lot d'excitation et de références. Et même si à la fin, on sait presque tout, on en veut encore.

Un mot sur cette Deluxe Edition: rien à redire. C'est beau, le papier, brillant, est épais et agréable. Les "posters" dépliables sont parfaitement lisibles. Quelques bonus, sur la méthode de travail des artistes (dessinateur, coloriste, lettreur, couvertures), quelques petites interviews, et de notes de Gaiman à Williams III. Rien de transcendant, mais c'est agréable et intéressant.

Difficile d'en dire plus sans entrer dans les détails. Je pense de toute façon que ceux qui ont lu et apprécié Sandman ont lu ou vont lire cette Overture. Pour les autres, lisez Sandman (le travail d'Urban est plus que bon sur cette série), et finissez par cette mini, explosion graphique et conceptuelle permanente, qui clôt magistralement l'aventure de Morphée autant qu'elle la fait débuter.
Gaiman a vraiment réussi avec Sandman quelque chose d'unique, il serait dommage pour tout amateur de comics, et d'histoires en général, de passer à côté. Ca reste un monument du comics, et ça restera pour moi un monument dans mon univers personnel.
__________________
"Elle était de ce monde où les plus belles choses
Ont le pire destin
Et Rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L’espace d’un matin."

François de Malherbe
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 07/01/2016, 19h28
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 734
Oloreen est une petite crotte de super héros pourri
Chapitre 2:
Où l'on va décortiquer les détails
Où l'on va sans doute en oublier
Et où l'on s'adresse à ceux qui ont tout lu du Rêve


On l'a dit plus haut, Overture s'adresse d'abord aux fans, et fourmille de détails et de révélations. Elle pose aussi certaines questions et ajoute quelques mystères. Je vais essayer de lister tout cela. Je le fais avec la mini sous les yeux mais sans la série-mère à côté. Donc, de mémoire, je vais probablement en oublier ou ne pas être très précis sur les épisodes auxquels les références renvoient. N'hésitez donc pas à me reprendre ou à ajouter des éléments, c'est fait pour. Je fais également ça sans avoir fait de recherche sur le net au autre. Pour ne garder que mon impression et interprétation; et permettre la discussion, si d'autres ont vu d'autres choses, ou les ont interprétées différemment. En avant:

-Overture débute comme Sandman se terminait: par la mort d'un Dream. C'est sans doute l'élément le plus perturbant et mystérieux de cette mini. On avait compris, ou on pensait avoir compris, le fonctionnement des Endless, de leur existence et de leur mort. Chaque Endless représente à la fois un concept très précis, attaché aux êtres vivants de cet univers (sans êtres vivants, pas de Endless), et à la fois un aspect, une facette de ce concept.
Quand Morphée tient un cristal de rêve à la fin des Kindly Ones, son explication est très claire. Et lorsqu'il disparait, un autre aspect, une autre facette du cristal va prendre sa place. Toujours la même pierre, une autre facette. Toujours le même Dream, mais un autre aspect, Daniel à la place de Morphée. Tout comme il y a eu une autre Despair avant celle que l'on connait (et que l'on peut apercevoir dans Endless Nights).
Jusque là, pas de problème. Mais voilà que l'on assiste à la mort d'un Dream, d'un de ses aspect, ou du moins d'une de ses représentations. Ici, Dream est sur un monde floral et prend la forme d'une fleur, pour mourrir dans le rêve d'un des habitants du monde. C'est assez étrange, d'abord car Morphée ne semble pas sans rendre compte, ne semble pas le savoir.
Instinctivement, on comprend qu'étant donné le nombre d'êtres vivants, et de races différentes dans l'univers, les Endless interviennent simultanément partout dans l'univers et sous de multiples formes (Death a forcément un travail constant en simultané pour accueillir tous les morts à chaque seconde). C'est d'ailleurs le sens de la quadruple-page finale de l'épisode.
Mais qu'une forme de Dream, de Morphée, puisse mourrir sans que celui-ci ne le sache, sans que cela détruise son aspect de Morphée d'ailleurs, c'est étrange. Overture n'éclaircit pas vraiment le mystère, et si quelqu'un a une théorie là-dessus, j'en serais très intéressé.

-Nouvelle scène, en 1915, avec le Corinthien. Il s'agit bien sûr du premier Corinthien, qui commence à prendre goût à parcourir le monde de l'éveil, à tuer des jeunes hommes et à dévorer leurs yeux. Nous savons que cela le mènera à inspirer un grand nombre de serial-killers en Amérique, et que cela le mènera à sa destruction.

-Le mystère de la mort de Dream s'épaissit, alors que Death en discute avec Destiny. Elle confirme qu'elle l'a pris, et qu'il n'est pas encore au courant de cela.

-Nous voyons pour la première fois Morphée, dans son aspect "humain", dans son office londonienne. Il porte en évidence son rubis. On apprend que le Corinthien a d'ores et déjà déçu Morphée, et qu'il l'a convoqué pour le détruire. On y apprend incidemment qu'il y a une cour, des relations presque d'ordre politiques en Onirique; Morphée ayant convoqué le Corinthien seul à seul à Londres pour que ses amis au château ne le voient pas se faire détruire. On peut en déduire que le Corinthien est influant en Onirique, car il est peu probable que Morphée, en particulier à cette époque, se préoccupe des sentiments de ses sujets.
Alors Morphée est "attiré", "appelé" ailleurs (dans ce que l'on découvrira être une assemblée des ses différentes formes), il y résiste un temps (sans doute grâce au rubis que l'on voit briller fortement) mais se rend en son palais pour se préparer.
Le Corinthien en profite pour fuir et reprendre ses activités. Une fuite et des activités qui dureront plus de 70 ans.

-Nouvelle scène en Onirique. On peut s'apercevoir que Lucien et Merv étaient déjà proches en ce temps là. Et que Lucien, qui n'était pas encore le bras droit de Morphée mais seulement le libraire, a eu un pressentiment sur ce qui allait se passer. Il est aussi le seul à qui Morphée parle et assure qu'il reviendra. Ce qui peut être une des raisons pour laquelle Lucien restera, seul, dans le château en ruine après toutes ces années sans son seigneur.

-L'épisode s'achève sur l'assemblée des Morphées. Qui surprend autant le lecteur que Dream. Williams s'éclate à dessiner des Morphées de tous styles et avec des techniques différentes.

-Début du second épisode: si la fin de l'épisode précédent était intrigante, le début de celui-ci surprend. On change complètement de ligne temporelle pour se retrouver après la fin de Sandman, en compagnie de Daniel et Lucien. Daniel a un impératif, et malgré ses autres rendez-vous, il ne peut se soustraire au Temps (nous apprendrons plus tard qui est le Temps pour Dream). Un petit mot pour dire qu'il est toujours sympathique de voir Gaiman écrire Daniel mais je pense qu'il n'a pas grand chose à en dire. Ou qu'il ne veut pas trop en dire. Morphée était un romantique gothique et distant, il avait sans doute beaucoup en commun avec Gaiman. Daniel n'apparait que dans le cadre de ses fonctions et obligations et n'a pour toute caractérisation que d'être un Dream "more gentle".

-Daniel va voir une vielle connaissance des lecteurs de Vertigo et de Gaiman: Mad Hettie, ou plutôt Henrietta comme il la nomme. Hettie est déjà apparu dans Sandman et a un rôle assez important dans la première mini-série Death. L'objet qu'il retrouve dans son rêve fut/sera important dans la suite de la mini.

-L'assemblée des Morphées continue, et l'on commence à comprendre qu'une décision de Dream a causé tout cela. Que les Endless sont les enfants du Temps et de la Nuit (première mention de cela?), et que les différents aspects de Dream se fondent progressivement en un seul, à mesure que le point de vue se resserre. Un de ses aspects, une forme de grand chat, retient particulièrement l'attention.

-Les règles et les lois, auxquelles chacun, et en particulier les Endless, sont soumis, ont toujours été vagues dans Sandman. On les apprenait, ou on les devinait, quand on avait besoin de le savoir. Mais leur organisation, la hiérarchie universelle, tout cela restait flou. Ici, on nous parle du Premier Cercle, et Dream et ses aspects (sauf le chat, tient), se servent du rubis pour parler à un représentant de ce Premier Cercle. On imagine que cet être est haut, très haut placé dans la hiérarchie de cette réalité. Nous faisons alors la connaissance de Glory du Premier Cercle. Alors là, j'ai été assez étonné. Car Glory est déjà apparut dans une histoire de Gaiman, en dehors de Sandman. La seule autre fois où je l'ai vu est dans la mini Books of Magic, où il a une fonction de Gardien d'un marché magique. Fonction de responsabilités donc, mais bien moins importante qu'ici. Si quelqu'un a des infos sur le statut de Glory, ou des théories, je suis preneur.
On apprend qu'une étoile est devenue folle, et que c'est la faute de Dream, qui a laissé vivre un enfant, il y a longtemps. Les lecteurs comprennent qu'il s'agit du fameux Vortex, que Dream n'a pas tué et dont il fera mention durant l'incident avec Rose Walker lors de Doll's House.

-Une femme, une mère, se baigne dans les ténèbres. Nous y reviendrons.

-Dream est réuni dans un seul de ses aspects, mais le chat est toujours là; ils vont voir leur père.



A suivre…
__________________
"Elle était de ce monde où les plus belles choses
Ont le pire destin
Et Rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L’espace d’un matin."

François de Malherbe
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
The Sandman : Overture #1 EsseJi Singles 40 18/03/2014 21h55
Sandman VF alanachantelune Achats et Recherches 8 04/10/2011 15h04
Sandman hellshock11 Comics Culture 4 23/12/2008 06h30
Sandman doop Critiques VO et VF des forumers 182 11/10/2005 20h20


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h22.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !