Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Moovies, Télé & Jeux vidéo > Moovies

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #61  
Vieux 05/03/2006, 14h34
Avatar de Paulie Walnuts
Paulie Walnuts Paulie Walnuts est déconnecté
Banni
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: danny the street
Messages: 4 313
Paulie Walnuts est une petite crotte de super héros pourri
Ouais, les Coen ne sont pas humanistes, ils ne parlent pas d'humains mais de personnages. Ils ne font pas passer les humains pour des cons totaux mais les "héros" (chaque developement d'intrigue n'étant basé que sur la connerie totale de tout personnage, sur la base du "il fait toujours la chose la plus stupide qu'il pourrait faire"). Je vois en quoi on pourrait trouver ça trop postmoderne de ne fonctionner que dans des fictions parlant de fiction, mais pas automatiquement cynique.

et Miller's Crossing n'est pas aussi "sérieux"en apparence qu'un Barton Fink mais la complexité de son intrigue est directe là où l'extreme complexité de Big Lebowski (bien plus complexe que tout flim d'eux) ne se réalise qu'après quand t'essaye de raconter l'histoire mais n'y parait à la première vision.
Réponse avec citation
  #62  
Vieux 05/03/2006, 15h03
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 222
Zen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur ThanagarZen arcade se prélasse sur Thanagar
Citation:
Posté par Paulie Walnuts Am Stoopid!
Ouais, les Coen ne sont pas humanistes, ils ne parlent pas d'humains mais de personnages. Ils ne font pas passer les humains pour des cons totaux mais les "héros" (chaque developement d'intrigue n'étant basé que sur la connerie totale de tout personnage, sur la base du "il fait toujours la chose la plus stupide qu'il pourrait faire"). Je vois en quoi on pourrait trouver ça trop postmoderne de ne fonctionner que dans des fictions parlant de fiction, mais pas automatiquement cynique.

et Miller's Crossing n'est pas aussi "sérieux"en apparence qu'un Barton Fink mais la complexité de son intrigue est directe là où l'extreme complexité de Big Lebowski (bien plus complexe que tout flim d'eux) ne se réalise qu'après quand t'essaye de raconter l'histoire mais n'y parait à la première vision.
Ouais, j'hésitais à employer le terme post-moderne, même si j'y avais pensé, et je suis prêt à reconnaitre qu'il est plus à propos que celui de cynisme.
On dira donc que j'ai un peu de mal avec le post-modernisme à la sauce Coen.

Miller's crossing fonctionne mieux pour moi parce qu'il fonctionne comme un drame et que ses aspects post-modernes me semblent estompés par la puissance des codes dramatiques du matériau qu'ils mettent en scène.
Réponse avec citation
  #63  
Vieux 05/03/2006, 15h56
Avatar de John Keats
John Keats John Keats est déconnecté
par la grande galaxie
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Paris
Messages: 10 572
John Keats est une petite crotte de super héros pourri
Barton Fink et Big Lebowski, mes deux préférés pour sur, le premier surtout géniallissime.
__________________
johnkeats.space-blogs.com
Réponse avec citation
  #64  
Vieux 06/03/2006, 03h10
Avatar de Rorschach
Rorschach Rorschach est déconnecté
t'emmerde
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Dans ta meuf
Messages: 4 864
Rorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur Strange
dans mes bras monsieur keats je suis tout a fait d'accord avec toi pour ce qui est des meilleurs coen (marque deposée).je m'explique:

barton fink est un des rares films parlant du syndrome de la page blanche et de ses aboutissants dans un monde aussi fou que celui de l'industrie cinematographique d'hollywood.le film est delirant par moment mais reste malgré tout touchant et emprunt d'une noirceur et d'un realisme cinglant le tout soutenu par des acteurs magistraux comme john turturro ou john goodman.de plus le film est un bon film "d'epoque",l'intrigue ayant lieu dans un temps ou les studios regnaient en maitre sur le tout hollywood et engageaient n'importe qui pour faire n'importe quoi.un chef d'oeuvre non humoristique qui fera quand meme rire tout en nous impliquant dans un desespoir des plus sombres.

Big Lebowski,autant pour miller's crossing on pourrait dire merci hammett,ici c'est MERCI monsieur Raymond Chandler.en effet l'intrigue completement decousue et construite avec des spirales constantes fait reference evidemmet a la belle epoque du film noir ou un loser allait a l'aventure dans la jungle d'asphalte remplie de beau et de glauque et demellait les fils du tapis en secouant le monde a ses bases et en en sortant loser toujours mais grandi quand meme.c'est ce type de film qu'etait le grand sommeil et c'est ce meme type de film qu'est big lebowski,un hommage a peine masqué du personnag de philip marlowe.nous retiendront qu'a l'epoque le fond etait The Big One (la seconde guerre mondiale) et qu'ici c'est la premiere guerre du golfe qui sert de fond historique a les deux ne se passaient pas sur terrain americain,les deux etaient de vraies boucheries mais la ou l'une a eu pour final la plus grande catstrophe du siecle qui a ebranlé l'inconscient mondial et a appuyé l'egoisme et la paranoia ave la bombe H,l'autre a mis en place la guerre des medias et la guerre virtuelle autre forme de paranoia donc mais cette fois ci non justifiee par des evenements reels.big lebowski est donc un film noir au meme titre que plein d'autres,de par son idealisme,son absurdité et les aboutissants des branches de l'arbre scenaristique.
chef d'oeuvre aussi.vraiment
__________________
"That's some catch, that Catch-22," Yossarian observed.
"It's the best there is," Doc Daneeka agreed.
Réponse avec citation
  #65  
Vieux 06/03/2006, 03h42
Avatar de Rorschach
Rorschach Rorschach est déconnecté
t'emmerde
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Dans ta meuf
Messages: 4 864
Rorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur Strange
ah et sinon je me suis pris en occaz a gibert le zone 1 double de "the getaway" de sam peckinpah ecrit par le genial walter hill?le film n'a pas pris une ride et demontre encore une fois que peckinpah est un peintre exceptionnel de la cruauté et des autres sentiments divers et variés que peut avoir un Homme.un film exceptionnel,on peut en parler si vous voulez,sinon vous pouvez aussi le voir comme une tranche de ma vie passionante de misanthrope cinephage.

EDIT:steve mcqueen est super bon et les seconds roles sont tres bien rendus et surtout,un perso non secondaire,Ali Mcgraw est une femme sublime et je l'aime de tout mon coeur
__________________
"That's some catch, that Catch-22," Yossarian observed.
"It's the best there is," Doc Daneeka agreed.

Dernière modification par Rorschach ; 06/03/2006 à 03h56.
Réponse avec citation
  #66  
Vieux 06/03/2006, 13h04
Avatar de John Keats
John Keats John Keats est déconnecté
par la grande galaxie
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Paris
Messages: 10 572
John Keats est une petite crotte de super héros pourri
big lebowski, quand je pense à tous les russes blancs qu'on a bu avec rebroff à l'époque où on a vu ça.
barton fink, dont wildside a encore fait une bien belle édition dans nos contrées il y a un an ou deux, m'a ébloui aussi, je me l'étais fait dans un dyptique avec Adaptation de Jonze sur le trip de la création de scénarios, avec des regards différents mais complémentaires quelque part. ce que j'aime ici c'est le fait que justement tu as une intrigue paraissant réaliste, reproduisant l'industrie du cinoche des années 30 et 40 (j'aime ça) et que tu as cet élément délirant et fantastique qui se mêle à la sauce. tu perds pied avec turturro, tu dérapes en même temps que lui et la montée est douce, douce. goodman est terrible en diable. "I do this for a living!".
__________________
johnkeats.space-blogs.com
Réponse avec citation
  #67  
Vieux 06/03/2006, 13h33
Avatar de Paulie Walnuts
Paulie Walnuts Paulie Walnuts est déconnecté
Banni
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: danny the street
Messages: 4 313
Paulie Walnuts est une petite crotte de super héros pourri
Attends, j'adore Barton Fink, il fut longtemps mon favori des frangins. Mais s'il n'a pas ausi bien survécu aux multiples visionnages c'est par une pretention habituellement moins visible chez eux, un côté "flim doteur" affiché, "c'est notre flim sérieux" là où il est techniquement plus simpliste, qui donne des atentes plus importantes donc vaguement déçues.
de toutes façons, Fink, Lebowski, O'Brother, Blood Simple, Fargo sont tous excellents, et Miller's C ou un Man who wasn't there n'en sont pas loin. on ne tape pas dans des réalisateurs à daube (même les deux derniers, qu'ils n'ont pas écrit, aussi faiblards et oubliables qu'ils soient, ont peu de défaut au delà de leur manque d'ambition. il n'y a que le grand Saut qui rate, et Raising Arizona qui ne va pas jusqu'au bout), pas du genre capable de faire du Kundun ou du Dune ou du Fisher King
Réponse avec citation
  #68  
Vieux 06/03/2006, 13h45
Avatar de John Keats
John Keats John Keats est déconnecté
par la grande galaxie
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Paris
Messages: 10 572
John Keats est une petite crotte de super héros pourri
euh les deux derniers ils puent du cul quand même, je ne me vois pas défendre ladykillers et celui d'avant là dont j'ai même pas envie d'écrire le nom. si y avait pas geoffrey rush et son catogan je lui vomirais bien dessus sans élan.
__________________
johnkeats.space-blogs.com
Réponse avec citation
  #69  
Vieux 06/03/2006, 15h40
Avatar de Paulie Walnuts
Paulie Walnuts Paulie Walnuts est déconnecté
Banni
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: danny the street
Messages: 4 313
Paulie Walnuts est une petite crotte de super héros pourri
ouais, c'est pas bien, hein, ça se zappe et s'oublie. Mais en tant que tel, ça n'a pas de mauvais plan, c'est bien joué, bien caracterisé, on ne s'y fait pas chier. ça n'est enervant que par ce gachi evident de talent, c'est All-Star Superman, quoi.
Réponse avec citation
  #70  
Vieux 06/03/2006, 15h55
Avatar de John Keats
John Keats John Keats est déconnecté
par la grande galaxie
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Paris
Messages: 10 572
John Keats est une petite crotte de super héros pourri
ladykillers pour moi c'est plus que ça, c'est bête cliché et pas intéressant un seul instant, celui d'avant ok là on est d'accord, mais putain ladykillers je peux pas, vraiment pas.
__________________
johnkeats.space-blogs.com
Réponse avec citation
  #71  
Vieux 06/03/2006, 16h34
Avatar de Paulie Walnuts
Paulie Walnuts Paulie Walnuts est déconnecté
Banni
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: danny the street
Messages: 4 313
Paulie Walnuts est une petite crotte de super héros pourri
Si, je reste sur les scènes d'introduction des personnages (les 5/6 premières), toutes limite parfaites, je reste sur Garth Pancake, excellent de bout en bout, même tom hanks que je ne peux pas piffrer y marche très bien, décors, costumes, rythme et direction d'acteur y sont exemplaires. Le flim est mauvais, oui, la fin est lamentable, mais je suis sur qu'il n'y a pas plus de trois mauvaises scènes au total. comme je doute qu'il y ait ce nombre de bonnes scènes dans un scarface, genre.
Qu'on dise du mal de ce truc, oui oui, très, mais pas de la bouche de quelqu'un pour qui Spielberg est un "grand" (comme genre ASS, je disse et deplore ce comicbook mais rirai de critiques faites dessus par un fan de Byrne ou de Johns)
Réponse avec citation
  #72  
Vieux 06/03/2006, 17h19
Avatar de John Keats
John Keats John Keats est déconnecté
par la grande galaxie
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Paris
Messages: 10 572
John Keats est une petite crotte de super héros pourri
bah venant d'un ultra fan de bringing out the dead ça me fait ni chaud ni froid, tout comme les branlouilleries de Lynch d'ailleurs.
__________________
johnkeats.space-blogs.com
Réponse avec citation
  #73  
Vieux 06/03/2006, 19h00
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Eh, eh, qui c'est qui a trouvé une belle édition d'Epouses et concubines d'occase pour 15 €, c'est MOI!!!
Réponse avec citation
  #74  
Vieux 06/03/2006, 19h23
Avatar de Paulie Walnuts
Paulie Walnuts Paulie Walnuts est déconnecté
Banni
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: danny the street
Messages: 4 313
Paulie Walnuts est une petite crotte de super héros pourri


non, c'est MOI
Réponse avec citation
  #75  
Vieux 13/03/2006, 14h51
Avatar de John Keats
John Keats John Keats est déconnecté
par la grande galaxie
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Paris
Messages: 10 572
John Keats est une petite crotte de super héros pourri
enfin vu To Have and Have not de Hawks. la naissance d'une star en une scène, un regard à faire tomber les slips et les vieux flegmatiques. encore un film où Bogart s'attaque à Vichy, encore un scénario de Faulkner (ici sur un bouquin d'Hemingway), encore un chef d'oeuvre.
prochain sur la liste High Sierra, 1941, toujours Bogart.
__________________
johnkeats.space-blogs.com
Réponse avec citation
Réponse

Tags
cinéma

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 08h54.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !