Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Retro - Hall of Heroes

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 05/09/2009, 16h09
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
Planetary #3
Dead gunfighters. 22 pages
Cover date: 06/99



Pitch: A Hong Kong, le fantôme d'un flic en quête de justice revient hanter les rues.

What you need to know about this issue: A Hong Kong tout va vite comme dans un film d'action. Les voitures foncent, les balles fusent et les vies sont courtes. Ainsi dans la perle capitaliste de la Chine, personne ne s'étonne pas d'y trouver un fantôme de flic qui continue à faire la loi, surtout pas la responsable de l'antenne locale de Planetary. D'après elle c'est même un fait: il se doit d'avoir un fantôme de flic à Hong Kong. En tant que spécialistes du paranormal notre trio d'investigation de Planetary (Snow, Wagner & Drummer) savent que l'on trouve plus facilement un esprit tourmenté sur le lieu de sa mort physique, et c'est pour cela que ce sont des pros. Ils retrouvent donc le fantôme de Shek Chi-Wai, le policier assassiné, ainsi qu'une énorme machine que le spectre identifie comme Dieu. Non satisfait de se venger de ceux qui l'ont tué, le fantôme avec un badge est bien décidé à continuer à faire payer les criminels dans cette vie, persuadé qu'il n'y a pas de jugement après la mort.

Comments: Hong Kong, flics et voyous et action à 200%,: tous les éléments sont réunis pour reconnaître d'emblée les films locaux de l'époque et en particulier ceux de John Woo. D'ailleurs cet épisode de Planetary évoque fortement un film, au mieux un story board bien ficelé, tellement que l'art séquentiel de la bande dessinée renvoie fortement à celui du cinéma. C'est ce genre de découpage que l'on retrouvera à loisirs dans Authority et Global Frequency. Mais outre cet hommage aux films de Hong Kong qui saute aux yeux il en existe un plus discret. Si vous racontez à une goule DC l'histoire d'un flic assassiné qui revient missionné par Dieu pour traquer les malfrats il vous répondra que vous lui parlez du Spectre, l'incarnation de la vengeance divine. En effet, à cette époque DC faisait savoir qu'il voulait redéfinir le statut du Spectre, ce qu'il ont fait trois mois plus tard que la sortie de cet épisode avec Day of judgmentHal Jordan est devenu le nouvel hôte de la colère de Dieu. Surfant sur l'annonce qui avait été faite Warren Ellis propose donc avec cet épisode à la fois un hommage et une relecture du personnage.
Quelques mots sur l'évolution de la série et des nouvelles informations glanéesur l'organisation, on apprend dans ce numéro 3 que Jakita Wagner rencontre pour la première fois quelqu'un qui fait parti de Planetary depuis plus longtemps qu'elle. L'organisation est donc à ce niveau autant un mystère pour ses membres que pour les lecteurs.

La phrase de l'épisode: It's a fairy tale for the weird, you know?



Bonus:


Dernière modification par EsseJi ; 05/09/2009 à 16h38.
Réponse avec citation
  #32  
Vieux 05/09/2009, 16h14
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Aventurier d'imaginaire
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 19 515
Ben Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John Constantine
Ah, pour "La phrase de l'épisode", j'aurais cité le dialogue de la dernière case, juste magnifique. Bravo encore.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 05/09/2009, 16h19
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message
Ah, pour "La phrase de l'épisode", j'aurais cité le dialogue de la dernière case, juste magnifique. Bravo encore.
Merci,

je suis d'accord le dernier dialogue est très bien aussi:
Did he say "justice"?
No, just us.


Mais j'avais déjà pris la dernière phrase de l'épisode pour le #1 et je trouvais que celle que j'ai choisit avait plus de poésie.
Pour certains épisodes, comme le #7 je n'arrive pas à choisir tellement que cet épisode est un florilège de phrases chocs.
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 05/09/2009, 16h33
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Aventurier d'imaginaire
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 19 515
Ben Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John ConstantineBen Wawe part en virée avec John Constantine
Mon coeur pencherait grandement entre la diatribe anti-Thatcher et l'avant dernière réplique de fin de John Carter.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 08/09/2009, 15h17
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
Planetary #4
Strange harbours. 22 pages
Cover date: 07/99



Pitch: Un vaisseau extraterrestre est découvert sous les décombres d'un immeuble détruit par un attentat.

What you need to know about this issue: Jim Wilder, conseiller personnel de mademoiselle Hark, des entreprises du même nom est envoyé enquêter sur la destruction d'un des immeubles de la corporation. Planetary est sur place, car à la place du ground zero du bâtiment en cendres un étrange objet est révélé enterré. Il s'agit d'un vaisseau écrasé sur Terre depuis la nuit des temps et qui attends qu'un équipage de sept super humains puisse le piloter. C'est en marchant sur la pointe déterrée du vaisseau que Jim Wilder entre à l'intérieur, tape la discussion avec le vaisseau et se voit transformé en héros en armure par ce dernier. Transcendé du statut d'être humain lambda en être supérieur il décide de commencer une quête pour trouver un équipage capable de piloter le vaisseau.

Comments: En comparaison avec les épisodes précédents celui-ci est moins axé sur les références à la culture populaire. Il y a évidemment ce personnage: Jim Wilder, dont on sait accessoirement qu'il est orphelin, ce qui aide à l'identifier comme un hommage à Billy Batson, l'alter ego du Captain Marvel de chez Fawcett. Sa course poursuite après un inconnu qui l'amène à entrer dans le vaisseau est un hommage à la scène d'introduction aux origines de Captain Marvel, où Billy Batson suit un étranger dans le métro pour découvrir l'antre du sorcier Shazam. Mais dans cet épisode pas de sorcier, Jim Wilder est simplement frappé au torse d'un éclair qui évoque fortement celui de Big red cheese. Dommage que sa transformation en super être ne se fasse pas sous l'impulsion d'un mot.
En fait ce numéro 4 sert à Warren Ellis à étoffer l'univers de Planetary et à lier la série à un autre titre qu'il écrit et qui vient de commencer chez Wildstorm: Authority. Premièrement le nom de l'organisation qui est attaquée dans la destruction d'un de ses building renvoie à celui d'un des personnages qui faisait parti du groupe de Doc Brass dans le #1: Hark, un Fu Manchu à la sauce Ellis. Ensuite Jim Wilder, transformé par le vaisseau, commence une quête pour trouver six autres super humains. Avec lui il faut exactement sept personnes aux capacités exceptionnelles pour piloter le vaisseau, exactement comme le vaisseau de Authority qui est habité par Jenny Sparks, Jack Hawksmoor, Swift, Apollo, Midnighter, The Engineer et The Doctor. Enfin nous sommes une fois de plus en présence d'un multiverse en forme de flocon de neige, seule info supplémentaire: les terres qui peuplent le multiverse sont séparées par une zone tampon appelée la plaie.
Une fois n'est pas coutume je m'arrêterais sur le travail de Cassaday, ce dernier était encore hésitant sur les premiers épisodes de la série, autant sur les expressions de ses personnages que sur les détails de ses décors. On peut dire que c'est avec ce numéro qu'il commence agréablement à se sentir à l'aise et qu'il trouve ce ton qui fera sa renommée. Les scènes à l'intérieur du vaisseau sont tout bonnement magnifiques. Notons tout de même la reprise de deux cases du récit à un autre moment de l'histoire, à l'identique juste rétrécies avec un logiciel adapté.
Pour finir cet épisode s'enchaine directement avec le suivant, en effet dans les dernières scènes Elijah Snow décide de rendre visite à Doc Brass qui est dans une chambre voisine où Jim Wilder se repose dans le centre de soins de Planetary.

La phrase de l'épisode: Aside from a few yarns my boss tells after four bottles of sake, i had no idea the world was other than advertised.


Dernière modification par EsseJi ; 13/09/2009 à 12h52.
Réponse avec citation
  #36  
Vieux 09/09/2009, 22h04
Avatar de cytrash
cytrash cytrash est déconnecté
Geek sénile faignant
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2004
Localisation: Recherche Kory et Donna
Messages: 19 613
cytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagarcytrash se prélasse sur Thanagar
C'est malin , SJ : j'ai envie de relire mes Planetary maintenant





encore une fois pour cette excellente initiative !
voila l'une des raisons qui me fait apprécier Buzz
__________________
La vieillesse est inévitable, la maturité est en option, rire de soi est une thérapie.
Réponse avec citation
  #37  
Vieux 09/09/2009, 22h28
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
Merci, c'est un plaisir d'écrire ces chroniques. Et si je peux refiler mon envie de relire cette énorme série c'est tout bénéf'.
Réponse avec citation
  #38  
Vieux 10/09/2009, 00h38
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 069
mr nix est une petite crotte de super héros pourri
Tiens un mystere supplementaire que je n'ai jamais pu resoudre. Je crois que ca arrive surtout sur des cases du numero 1 mais c'est possible que ce soit le cas dans d'autres numeros. L'encrage des contours du bon docteur y est different, plus epais, que sur les autres persos. Quelqu'un a une theorie la dessus?

Sinon pour l'episode Shazamesque, je crois qu'il y a definitivement aussi des relents d'Adam Strange et John Carter (pour l'enlevement par un phenomene mysterieux et les retours dans des tenues exotiques aliens) et l'archetype du heros de comic sf en general comme Flash Gordon et surtout Buck Rogers. L'esthetique retro n'est d'ailleurs probablement pas un hasard..
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.

Dernière modification par mr nix ; 10/09/2009 à 00h44.
Réponse avec citation
  #39  
Vieux 10/09/2009, 01h16
Avatar de Baboussa
Baboussa Baboussa est déconnecté
Dieu de l'Olympe
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Béjaia
Messages: 1 931
Baboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que LoboBaboussa a plus de poils sous les bras que Lobo
A cause de toi sj j'ai tout relue(vo apres le catastrophique all star sup de pannini j'ai arreter la fv), et merci mr nix pour la correction de l'expression .
je travaille dans le domaine technique donc mon vocabulaire au travaille c'est du genre : ro ,m st ,v r......ca aide pas pour apprendre a bien parler francais!!

pour planetary je revient commenté quand tu sera au 12 !
Réponse avec citation
  #40  
Vieux 10/09/2009, 19h54
Avatar de Achille Talon
Achille Talon Achille Talon est déconnecté
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 18 159
Achille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur ThanagarAchille Talon se prélasse sur Thanagar
J'ai tout relu... en VF.

Cassaday utilise souvent la copie agrandie de case. Dans le n° 17, notamment.

Quand je pense à ce qui vient dans les épisodes dont tu n'as pas encore parlé, j'exulte!

En VF, on est arrêté à l'épisode 18 depuis mai 2007, attendant la confrontation finale entre Planetary et ....
Réponse avec citation
  #41  
Vieux 13/09/2009, 12h48
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
Planetary #5
The good doctor. 22 pages
Cover date: 09/99



Pitch: Doc Axel Brass et Elijah Snow évoquent les souvenirs de leurs longues vies.

What you need to know about this issue: Elijah Snow rend visite à Doc Brass qui est en convalescence. Les deux hommes découvrent qu'ils ont de nombreuses choses en commun: leur date de naissance (le 1er janvier 1900), des connaissances comme Jenny Sparks ou John Cumberland.

Comments: Cet épisode enchaine directement sur la fin du précédent quand Planetary est dans un de leurs centre de soins où se repose Jim Wilder, Elijah Snow dit qu'il a une connaissance dans le bâtiment à qui il aimerait rendre visite et nous voilà au début de cet épisode. Même si on a bien compris dès sa première apparition dans Planetary #1 que Doc Brass est Doc Savage, Warren Ellis prend le temps d'un épisode pour assoir son hommage, jusque dans le logo de la couverture qui reprend la forme ondulée de celui de l'homme de bronze. Le récit est original car il alterne des pages de bande dessinées classiques et d'autres qui évoquent celles des pulps avec du texte, une illustration et une légende.
Mais en fait l'hommage à Doc Savage est surtout fait sur la forme de l'épisode comme précisé plus haut, sur le fond l'auteur continue le travail commencé dans le numéro précédent c'est à dire il étoffe la mythologie de Planetary et intègre sa série dans l'univers Wildstorm. Tout d'abord encore ce nom de Hark, l'ancien ennemi de Doc Brass qui est devenu son allié avant de mourir dans leur base des Adirondacks qui est une fois de plus associé à une corporation dirigée par sa fille, dont on sait désormais le prénom: Anna. Ensuite il y a Jenny Sparks, connaissance commune à Snow et Brass, et qui partage avec eux la même date de naissance, permet un lien de plus avec l'autre série de l'auteur britannique chez Wildstorm: Authority. Les événements du premier arc de ce comic book avec la série d'attentats perpétrés dans plusieurs grandes capitales est évoqué lors de leur discussion. Autre élément qui relie la série à l'univers Wildstorm: un combat que Brass et son équipe aurait eu à Paris en 1939 contre les Demonites. Enfin, la description d'un vaisseau qui disparaît de notre dimension par un passage coloré de sang renvoie à la Plaie.
Le vrai but de la conversation entre les deux hommes est que Snow a besoin de se confier car il ne fait pas encore confiance entièrement à ses collègues de Planetary, d'ailleurs lui même est encore recouvert de zones d'ombres, quand Brass lui demande où il était lors de ses glorieuses aventures des années 30 il répond qu'il était simplement occupé...
Une note sur une des connaissances communes aux deux centennaires: John Cumberland. Cumber peut être traduit par embarrassant, est-ce que ce héros soit disant disparu dans les années 70 est un autre hommage au Captain Marvel de chez Fawcett? On peut le penser car d'une il embarrassait DC quand l'éditeur ne l'avait pas encore racheté et c'est dans les années 70 que Marvel a mis un copyright sur le nom Captain Marvel, contraignant les propriétaires du personnage à lui trouver un autre nom de comic book pour l'exploiter. C'est une piste envisageable car son costume est pratiquement, l'éclair sur la poitrine et les couleurs en moins, une copie de celui du World's Mightiest Mortal.

La phrase de l'épisode: Between them, they could save the world. From itself.

Réponse avec citation
  #42  
Vieux 13/09/2009, 16h40
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 069
mr nix est une petite crotte de super héros pourri
Je crois pas trop a cette theorie. D'abord parce que "cumbersome" est plus un embarassement au sens physique (objet encombrant, tache encombrante) que social, ensuite parce que Cumberland est un nom de lieu qui existe (il y a un comte de Kent et il y a eu un comte de Cumberland en Angleterre), l'analogie est peut etre plus la, du cote de Superman, surtout qu'il a des origines tres proches de celui-ci.
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.
Réponse avec citation
  #43  
Vieux 13/09/2009, 17h03
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
J'ai fait des tonnes de recherches sur Cumberland, les lieux, les personnes et je n'ai trouvé aucune justification sur l'utilisation du nom. Et vu que chez Ellis le choix des noms est rarement innocent je me suis creusé la tête quant au pourquoi du choix de ce nom. Donc je persiste car l'image du héros cité renvoie plus à Captain Marvel qu'a Shazam. Ensuite je ne connais pas une critique ou une étude de texte où tout est parole d'évangile. Ce n'est que mon interprétation en attendant quelqu'un de plus pointu.
Réponse avec citation
  #44  
Vieux 13/09/2009, 17h09
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 069
mr nix est une petite crotte de super héros pourri
Tout a fait, c'est une des trucs rigolos a faire avec Planetary, d'essayer de trouver des explications et des connections (et dans le cas de Cumberland, plutot de Stormwatch, mais ca reste Ellis). La piste The High/Superman me parait juste plus evidente (John Cumberland/Clark Kent, avec le jeu de mot geographique), et plus en phase avec ce qu'Ellis essayait de faire a l'epoque Stormwatch avec lui.
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.
Réponse avec citation
  #45  
Vieux 13/09/2009, 17h14
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
Le truc bien dans le concept de mettre des critiques en ligne sur un forum c'est les échanges avec les lecteurs et le bouton éditer. Je pense sérieusement à corriger mes chroniques en fonction des éléments que les buzzukis peuvent apporter et créer une liste de remerciements aux contributions.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h00.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !