Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 09/09/2013, 14h54
Avatar de Crisax
Crisax Crisax est déconnecté
ZIP... POW !
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 3 149
Crisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan Didio
Citation:
Posté par Adinaieros
Voir le message
Plutôt 120 en fait (après le #50, la série passe au #200 ancienne numérotation tout ça)
Oups oui merci, en plus je le savais
Réponse avec citation
  #32  
Vieux 09/09/2013, 16h56
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 418
EsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power Girl
Dark Horse

The Star Wars #1 : une impression de déjà vu à travers un miroir déformant. Cette version, présentée comme le script originel de Lucas, est déconcertante sans ce ça soit un frein à la lecture. En fait nous qui sommes habitués aux mondes parallèles et versions alternatives on pourrait se dire que c'est ce genre d'exercice de style qu'on est en train de lire, alors que la vérité voudrait que la version cinéma populaire est la versions alternative. Il faut un temps pour se faire au fait que les personnages que l'on connait avec une certaine histoire ont peut-être le même nom sans que ça soit les mêmes. Pareil pour l'univers, ça y ressemble sans que ça ait la même saveur.
Chapeau à Mike Mayhew pour avoir joué du crayon pour mettre en image ce monde qui n'est que le brouillon de celui qui a fini sur pellicule.
Au delà de la surprise et du jeu des comparaison ce Star Wars est bien écrit, le potentiel distraction est là et je me dis que passé un nombre d'épisode on peut très bien s'approprier ce monde pour ce qu'il est, tel que Lucas l'avait imaginé au début et presque oublier le standard.
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 09/09/2013, 17h07
Avatar de Magda
Magda Magda est déconnecté
Queen Mob
 
Date d'inscription: août 2013
Localisation: Belle Reve
Messages: 3 063
Magda est une petite crotte de super héros pourri




All-New X-men #16

SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

Ma réaction à la lecture de ce numéro fut au début un léger mmmmm puis hhhhhhhhhhhhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa...

Ce numéro est excellent, bien plus intéressant que le précédent clairement. La rencontre entre les différentes et surtout les différentes caractérisations montrent chez Bendis une connaissance des personnages qu'il n'avait pas, ou n'utilisait pas durant son run des Avengers et ses personnages interchangeables. Ici c'est vraiment excellent. Le jeune Scott s'en est pris plein les dents d'où le bordel de l'avenir et j'aime bien sa manière d'être comme celle de la jeune Jeannie qui montre bien qu'elle ne soit pas l'idiote que l'on pourrait penser.
Elle sait que tout le monde manipule tout le monde et donc on la voit méfiante, elle essaye d'échapper à tout cela (l'utilisation du Blackbird et le fait qu'elle ne puisse pas lire dans les pensées des mutants du futur) bref c'est top niveau gestion.
Pour l'équipe de renégat, Magnus est l'homme fort de cette partie selon moi, il a la distance nécessaire et surtout on sent qu'il peut changer les choses, je ne sais pas, il y a un truc.
Le moment le plus amusant/touchant est le passage avec Logan qui reconnait chaque membre futur des X-Men, Bendis utilise un des dons de Logan de manière intelligente et cela donne ma fois des moments amusants (Deadpool/Logan) ou tendre (Kitty/Logan) voir déstabilisant (le petit fils de Charles.) Bendis ne se contente pas de réutiliser des X-men, mais prend d'autres mutants, c'est une bonne chose, d'ailleurs j'aime beaucoup la révélation concernant Xorn, on ne s'y attend pas et avoir une bonne surprise c'est toujours un plus.
Après on pourrait se plaindre qu'il n'y a pas assez d'action, mais personnellement, je n'ai pas besoin de cela pour prendre mon pied, ici Bendis fait avancer les choses autrement et c'est bien, il faut juste espérer que ce ne soit pas trop décompressé comme dans d'autres de ses oeuvres, mais pour le moment, il maitrise assez bien même si ce n'est que le début du récit bien entendu et qu'il reste encore huit chapitres avant de se faire un avis définitif sur la qualité de l'histoire, mais je garde confiance au vu de ses derniers écrits concernant les mutants.

Il y a beaucoup de dialogues, mais ce n'est pas gênant, au contraire ici cela avance assez vite et les choses commencent à s'éclaircir lentement, en tout cas plus on en découvre et plus on a le sourire aux lèvres. L'avenir est sombre pour nos mutants, mais pour nous je sens que le plaisir sera au rendez-vous en espérant que les scénaristes évitent de tomber dans le piège/la facilité de tuer un mutant, car bon à force.

Les dessins de Immonen sont magnifiques, sérieusement ce sont les meilleurs à ce jour sur un titre mutant, on est bluffé par la vie qui se dégage de chaque planche, des visages des personnages, il y a une vraie vie, de vrais interactions, c'est magnifique et le travail de Marte Gracia apporte beaucoup également. Les planches sont superbes et épousent parfaitement le scénario de Bendis.

En tout cas pour le moment cet event pour les 50 ans de nos mutants est très bon et j'espère qu'il sera toujours autant par la suite, il n'y a qu'à voir les surprises durant la lecture, enfin bref, je veux la suite.


__________________
"Si tous tiraient dans la même direction, le monde basculerait."
----------

"my feminism will be intersectional, or it will be bullshit." Kelly Sue Deconnick
“Conscience. Conscience is the ultimate measure of a man.” G. Willow Wilson
"Magneto would be all, "Mutants shall rule all" and Sex Giraffe would be all, "One second there, broski." Gail Simone
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 09/09/2013, 21h37
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 418
EsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power Girl
Marvel

Infinity #2 : l'event cosmique à niveau humain. Même si on assiste à des compositions superbes mettant en valeur le ciel du Marvel Universe l'essentiel de l'histoire se situe dans les relations entre les personnages. Nous voyons évoluer un énorme échiquier où s'affrontent rois, fous, cavaliers et aussi les pions. Hickman voit grand pour ses jouets et tout vient de loin, aussi loin que ses Fantastic Four car au final ce ne sont pas les Avengers qui sont au cœur de l'intrigue mais bien les Inhumans. Son style nous propose des scènes fortes et des caractérisation profondes, et on tient surement là la moelle de cet event.
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 09/09/2013, 22h38
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 418
EsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power Girl
Vertigo

Trillium #2 : Jeff Lemire à la pointe du storyteling. Après avoir raconté deux histoires liées se déroulant sur 2000 ans d'écarts sous la forme d'un flip-book l'auteur s'essaie à un récit où les protagonistes ne se comprennent pas. Avec ce procédé le lecteur se met une page sur deux du côté des deux personnages qui ne parle pas la même langue, une idée ingénieuse qui fait de cette rencontre quelque chose d'unique. Tout un épisode rythmé par ce concept pourrait être pompeux mais encore une fois Lemire sait doser avec parcimonie, c'est d'une poésie rare et d'un rythme très addictif. Jusqu'ici le single à lire du mois de septembre!
Réponse avec citation
  #36  
Vieux 09/09/2013, 22h50
Avatar de Mast
Mast Mast est déconnecté
Marvel Digital Knight
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Nantes
Messages: 25 312
Mast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant MorrisonMast vend de la drogue à Grant Morrison
Je savais pas où le dire, juste, retrouver Miguel O'Hara dans Superior Spidey, ça m'a quand même bien fait plaisir. Spider-Man 2099, c'est toute ma jeunesse. Et magique blurb final: "The battle you'll be waiting 86 years for is finally here"
Il manque plus qu'un fill-in par Leonardi.
Globalement, je suis plutôt content de cet arc narratif avec Doc Ock, c'est frais et le côté connard insolent d'Otto est bien rendu.
__________________
Super-Mélenchon: le Comic-Book: https://fr.ulule.com/super-melenchon/

La liste des comics sur lesquels j'ai bossé chez MARVEL.
Ma Boutique de ventes de prints signés, planches originales et comics dédicacés.
Réponse avec citation
  #37  
Vieux 09/09/2013, 23h01
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 486
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Citation:
Posté par SJ
Voir le message
Trillium #2 : Jeff Lemire à la pointe du storyteling. Après avoir raconté deux histoires liées se déroulant sur 2000 ans d'écarts sous la forme d'un flip-book l'auteur s'essaie à un récit où les protagonistes ne se comprennent pas. Avec ce procédé le lecteur se met une page sur deux du côté des deux personnages qui ne parle pas la même langue, une idée ingénieuse qui fait de cette rencontre quelque chose d'unique. Tout un épisode rythmé par ce concept pourrait être pompeux mais encore une fois Lemire sait doser avec parcimonie, c'est d'une poésie rare et d'un rythme très addictif. Jusqu'ici le single à lire du mois de septembre!
Oh oui. un pur moment de lecture....
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #38  
Vieux 09/09/2013, 23h14
Avatar de Al Pennyworth
Al Pennyworth Al Pennyworth est déconnecté
Bring back our Doop
 
Date d'inscription: juillet 2013
Localisation: Orléans
Messages: 2 115
Al Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalonAl Pennyworth porte un slip rouge par dessus son pantalon
Citation:
Posté par SJ
Voir le message
Trillium #2 : Jeff Lemire à la pointe du storyteling. Après avoir raconté deux histoires liées se déroulant sur 2000 ans d'écarts sous la forme d'un flip-book l'auteur s'essaie à un récit où les protagonistes ne se comprennent pas. Avec ce procédé le lecteur se met une page sur deux du côté des deux personnages qui ne parle pas la même langue, une idée ingénieuse qui fait de cette rencontre quelque chose d'unique. Tout un épisode rythmé par ce concept pourrait être pompeux mais encore une fois Lemire sait doser avec parcimonie, c'est d'une poésie rare et d'un rythme très addictif. Jusqu'ici le single à lire du mois de septembre!
Une très bonne nouvelle de savoir que la série tient la route. Le premier m'avait vraiment enthousiamé.
Réponse avec citation
  #39  
Vieux 09/09/2013, 23h16
Avatar de Crisax
Crisax Crisax est déconnecté
ZIP... POW !
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 3 149
Crisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan DidioCrisax a proposé before watchmen à Dan Didio
Rah du coup n'hésite à attendre le TP ou à me récupérer les 2 premiers singles.
Réponse avec citation
  #40  
Vieux 10/09/2013, 09h44
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 418
EsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power Girl
Image

Sheltered #3 : un épisode qui confirme la tendance crescendo du titre. Après un numéro 1 qui posait des bases assez fortes pour intriguer le lecteur et un deuxième qui montrait toute la force sous-jacente de l'intrigue voici un troisième épisode explosif qui laisse voir tout le vrai potentiel de ce comics. Sheltered se présente comme une intrigue où tout est prêt à péter, une cocotte minute sous pression qui met les personnages et les lecteurs dans une situation où la tension accumulée se doit d'être évacuée, que cela plaise ou non c'est les lois de la physique, ou en l'occurrence de la narration. Ne laissez pas plus de temps s'écouler sur ce titre avant que le buzz fasse vraiment surface et soyez là pour témoigner que ce titre peut s'imposer comme un must du catalogue Image.

Dernière modification par EsseJi ; 10/09/2013 à 09h58.
Réponse avec citation
  #41  
Vieux 10/09/2013, 11h52
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 486
arrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starmanarrowsmith est cool comme Starman
Marvel Daredevil dark nights #4

DAREDEVIL DARK NIGHTS #4 (David LAPHAM)
A Man Named Buggit part 1



Pas facile de passer après la très bonne prestation de Lee WEEKS. Et pourtant je trouve que David LAPHAM (scénario et dessin) s’en sort très bien car il a pris un point de vue différent de Lee Weeks pour traiter notre chère tête à corne.
Ici pas d’ambiance sombre et crépusculaire mais plutôt une histoire dans l’air du temps du DARDEVIL de Mark WAID où l’on va suivre le diable rouge virevoltant sur les toits de New York à la poursuite d’un gnome alors que son alter égo était tout simplement convié à la défense d’un homme lié la mafia locale !!!!
C’est un récit assez enlevé, aux bons jeux de mots avec des situations plutôt cocasses auquel nous sommes conviés. Et cela marche très bien. De plus les dessins de LAPHAM vont également dans le sens de la légèreté. Le scénariste se permet même de convier d’autre personnages de l’univers Marvel ce qui rajoute à la douce folie de ce numéro sans oublier en toile de fond l’affaire suivi par Matt Murdock (moins réjouissante).

Si vous aimez la prestation actuelle de Mark WAID sur Daredevil je ne peux que vous conseiller de lire ce récit de David LAPHAM.
__________________
amateur de comics

Dernière modification par arrowsmith ; 07/10/2013 à 16h50.
Réponse avec citation
  #42  
Vieux 10/09/2013, 12h53
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 418
EsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power Girl
Et sinon un petit mot pour dire qu'elles sont vraiment de la gueule les covers 3D du Villain's Month, pour l'instant j'ai la Two-Face et la Count Vertigo et sur cette dernière l'effet de relief donne vraiment le tournis.
Réponse avec citation
  #43  
Vieux 10/09/2013, 22h17
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 418
EsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power GirlEsseJi défie la gravite comme Power Girl
Marvel

Superior Foes of Spider-Man #3 : Des fois on est content de s'être trompé. Au premier abord cette série surfait sur une narration copiée sur celle de Hawkeye, avec surtout énormément d'humour graveleux. Même si le petit côté Hawkeye est encore un peu là, l'humour lui a su évoluer en une forme qui parle aux geeks, en effet à la lecture de cet épisode c'est le bon gros lecteur de la maison des idées qui rit avec cet univers qu'il connaît si bien. Les références vont des Thunderbolts de Busiek au Punisher de Remender, soit que des arcs mémorables pour leur qualité et qui sont ici moqués d'un point de vue externe. De plus bien que ce titre nous vend les aventures d'une équipe, les quatre autres membres des Sinister Six (il n'y a pas d'erreur dans le compte) ne sont là que comme supporting cast de Boomerang. Spencer utilise ce personnage connu et pourtant peu exploité pour lui-même et lui crée des ennemis, des ennuis et un caractère de cochon. Ce qui fait qu'une alchimie se forme et que ce titre a passé un cap, désormais le ton est posé et il est plus engageant qu'à ses débuts.
Réponse avec citation
  #44  
Vieux 11/09/2013, 03h07
Avatar de Magda
Magda Magda est déconnecté
Queen Mob
 
Date d'inscription: août 2013
Localisation: Belle Reve
Messages: 3 063
Magda est une petite crotte de super héros pourri
Infinity #2


J'aime les écrits de Hickman et le voir sur un crossover, c'était clairement une de mes grosses attentes.
Le premier numéro était intéressant, allant à 100 à l'heure, le second numéro est différent, mais tout aussi captivant. Ici Hickman montre qu'il sait ce qu'il fait et nous propose un panel intéressant de ce qui se passe dans l'univers Marvel durant le départ des Avengers.
J'aime beaucoup sa manière de gérer les personnages et de nous montrer comment ils perçoivent les évènements en cours. On pourrait dire qu'il fait du surplace, mais il n'en est rien et au contraire il nous montre comment l'équilibre des forces est fragile clairement.
Il n'y a pas vraiment besoin de lire pour le moment les tie-in, cela nous change, bon après il reste encore quatre parties donc je pense que la Marvel pourrait avoir envie de bousculer un peu les choses, on ne sait jamais. En tout cas quand on voit les équipes en place, je garde confiance.
En effet sans les mastodontes protecteurs de la Terre, sa protection est faible et les ennemis le savent. Ici le scénariste met ses pions en place tranquillement et on sent que quand tout va partir, ça va être grandiose. Ici, Hickman a moins de temps que sur d'autres séries pour faire avancer les choses et donc les choses avancent vite. Les révélations sont intéressantes et je me demande si elles font échos aux travaux de Bendis sur la série des Illuminatis. Après je peux me tromper, mais sait on jamais. On sait qu'il collabore de temps en temps ensemble et surtout ils aiment utiliser des personnages ou des concepts de ce type. En tout cas on sent que les choses vont changer et que le bordel instauré par Thanos et ses sbires vont être énormes
J'aime bien en tout cas la stratégie en place des personnages et j'ai hâte d'en voir plus.
Les dessins sont très bons encore une fois, le dessinateur propose un meilleur travail que ses dernières planches et donnent vraiment de l'ampleur à des scènes pouvant paraitre simple. Pour le moment en tout cas cette histoire est excellente.
Cela faisait longtemps que nous n'avions pas eu un crossover qui passe vraiment pour ce qu'il est.
__________________
"Si tous tiraient dans la même direction, le monde basculerait."
----------

"my feminism will be intersectional, or it will be bullshit." Kelly Sue Deconnick
“Conscience. Conscience is the ultimate measure of a man.” G. Willow Wilson
"Magneto would be all, "Mutants shall rule all" and Sex Giraffe would be all, "One second there, broski." Gail Simone

Dernière modification par Magda ; 11/09/2013 à 03h13.
Réponse avec citation
  #45  
Vieux 11/09/2013, 10h16
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 757
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Citation:
Posté par SJ
Voir le message
Superior Foes of Spider-Man #3 : Des fois on est content de s'être trompé. Au premier abord cette série surfait sur une narration copiée sur celle de Hawkeye, avec surtout énormément d'humour graveleux. Même si le petit côté Hawkeye est encore un peu là, l'humour lui a su évoluer en une forme qui parle aux geeks, en effet à la lecture de cet épisode c'est le bon gros lecteur de la maison des idées qui rit avec cet univers qu'il connaît si bien. Les références vont des Thunderbolts de Busiek au Punisher de Remender, soit que des arcs mémorables pour leur qualité et qui sont ici moqués d'un point de vue externe. De plus bien que ce titre nous vend les aventures d'une équipe, les quatre autres membres des Sinister Six (il n'y a pas d'erreur dans le compte) ne sont là que comme supporting cast de Boomerang. Spencer utilise ce personnage connu et pourtant peu exploité pour lui-même et lui crée des ennemis, des ennuis et un caractère de cochon. Ce qui fait qu'une alchimie se forme et que ce titre a passé un cap, désormais le ton est posé et il est plus engageant qu'à ses débuts.
Encore une preuve que, non, un premier numéro raté ne veut pas dire une série ratée!
La meilleure façon de juger un titre comic, c'est encore de lire le run entier.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Valiant septembre 2013 scarletneedle Sollicitations éditeurs 23 03/07/2013 07h27
IDW septembre 2013 EsseJi Sollicitations éditeurs 3 02/07/2013 10h49
Vos commandes de septembre 2013 EsseJi Comics Culture 10 19/06/2013 00h21
DC septembre 2013 scarletneedle Sollicitations éditeurs 42 16/06/2013 13h52


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 16h03.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !