Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Arts, musique & bouquins

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 05/09/2013, 08h55
Avatar de snoopy
snoopy snoopy est connecté maintenant
Jojo Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: octobre 2006
Messages: 7 484
snoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Stark
Et en attendant que les autres posts de la discussion sur le sujet "Les Livres...3 soient fusionnés ici, voici une conférence d'Emmanuel Laurentin (qu'on retrouve sur France Culture notamment avec son émission "La Fabrique de l'Histoire") sur "Etes-vous Hammetien ou Chandlerien?", une conférence que j'ai trouvé très intéressante à écouter.
http://plus.franceculture.fr/partena...ecrivains-deux
__________________
Réponse avec citation
  #32  
Vieux 05/09/2013, 09h01
Avatar de Achille Talon
Achille Talon Achille Talon est connecté maintenant
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 18 202
Achille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant Morrison
Citation:
Posté par HiPs!
Voir le message
C'est vrai que ça serait cool. Il s'agit des posts #2234 à #2251, en gros et pour l'essentiel.
Hop!
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 05/09/2013, 09h37
Avatar de HiPs!
HiPs! HiPs! est déconnecté
- . ... .- .-.. ..- .
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: 93
Messages: 10 315
HiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'Elektra
T'es le meilleur.
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 08/09/2013, 00h04
Avatar de snoopy
snoopy snoopy est connecté maintenant
Jojo Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: octobre 2006
Messages: 7 484
snoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Starksnoopy pisse du haut de la Tour Stark
Fini de lire cet aprem Le Grand Nulle Part de James Ellroy.

J'avais adoré le Dahlia Noir. Je crois que j'ai encore plus aimé ce roman.
Je comprends à présent pourquoi vous disiez qu'il a été très loin dans la noirceur.
Encore une fois, l'histoire m'a passionné (pour preuve, j'ai lu quasiment 500 pages en 3 jours alors que normalement il m'aurait fallu 2 à 3 fois plus de temps en temps normal). Les crimes et le modus operandi sont impressionants (d'horreur). La noirceur du récit m'a par moments vraiment laissé sur le cul (tout ce qui touche au tueur, la nature des crimes, les relations entre certains persos). Dire qu'on est loin d'un happy end est un euphémisme.
J'ai beaucoup aimé également l'accélération brutale de l'avancement de l'histoire aux environs des 2/3 du roman. Jusqu'alors, l'histoire avançait bien (l'enquête avançait, de nouvelles pistes apparaissaient. Et tout d'un coup, BIM!, les choses deviennent folles pour ne plus s'arrêter jusqu'à la fin). C'était captivant.
Je parle mal du roman. Mais je l'ai adoré. Je ne vais pas lire la suite tout de suite (là aussi je comprends pourquoi on m'a conseillé de faire une pause). Mais une chose est sûre : je lirais la suite avec grand plaisir.
__________________
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 08/09/2013, 00h14
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 069
mr nix est une petite crotte de super héros pourri
Tu n'as encore rien vu.
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.
Réponse avec citation
  #36  
Vieux 09/09/2013, 03h50
Avatar de Magda
Magda Magda est déconnecté
Queen Mob
 
Date d'inscription: août 2013
Localisation: Belle Reve
Messages: 3 063
Magda est une petite crotte de super héros pourri
Citation:
Posté par snoopy
Voir le message
D'ailleurs, j'ai vu que ce roman est inspiré d'une histoire vraie (non résolue elle). Savez-vous jusqu'à quel point James Ellroy s'est servi des faits dans son histoire ? Le meurtre par exemple a-t-il été aussi atroce que dans le livre ? Le Dalhia Noir avait-elle vraiment un tel passé ?
L'oeuvre de Ellroy est quand même plus romancé bien entendu, mais le crime est aussi atroce, il existe de nombreuses photographies qui circulent sur internet ou que l'on peut retrouver dans les ouvrages à ce sujet. Il est aussi glauque, d'ailleurs pendant il y avait une mode à la c** d'imiter le meurtre dans le domaine de la photographie, un peu comme le crime de Sharon Tate... faut vraiment m'expliquer ce qu'il y a d'intéressant à reproduire un crime, surtout quand on affirme que c'est pour l'art. Enfin bref le crime fut aussi atroce. Pour ce qui est de son passé, il y a de nombreuses rumeurs et donc Ellroy a écrit autour. En tout je te recommande les livres à ce sujet, tu verras c'est tout aussi intéressant.
__________________
"Si tous tiraient dans la même direction, le monde basculerait."
----------

"my feminism will be intersectional, or it will be bullshit." Kelly Sue Deconnick
“Conscience. Conscience is the ultimate measure of a man.” G. Willow Wilson
"Magneto would be all, "Mutants shall rule all" and Sex Giraffe would be all, "One second there, broski." Gail Simone
Réponse avec citation
  #37  
Vieux 09/09/2013, 10h58
Avatar de Sparkler
Sparkler Sparkler est déconnecté
I know your secret wish
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: Bretagne et Pays de la Loire
Messages: 1 255
Sparkler change la caisse du FauveSparkler change la caisse du FauveSparkler change la caisse du Fauve
Que de bons auteurs déjà cités !
Je renchéris sur Ken Bruen. Sa série "R&B" est idéale pour rigolé un bon coup après des histoires plus sombres.
Snoopy, puisque tu aimes Ellroy, jette aussi un oeil sur l'oeuvre de David Peace et notamment son "Quatuor du Yorshire" : 1974, 1977, 1980 et 1983. J'ai rarement lu plus éprouvant. Un style qui broie au final.
Et j'ajoute un autre préféré : Donald Harstad dont le "Onze jours" reste un très bon souvenir. Autre décor pour celui-ci : le polar rural !
__________________
Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien
Réponse avec citation
  #38  
Vieux 09/09/2013, 11h44
Avatar de Achille Talon
Achille Talon Achille Talon est connecté maintenant
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 18 202
Achille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant MorrisonAchille Talon vend de la drogue à Grant Morrison
Avec White Jazz, Ellroy passe à une écriture assez radicale, quasi-mécanique, très austère, resserrée. C'est bien de faire une pause avant de s'y lancer.

On a parlé de Richard Stark, dont Darwyn Cooke a adapté déjà 3 romans (parus en VF chez Dargaud) avec son personnage, Parker.

Comment les romans se situent-ils par rapport à la BD? C'est assez fidèle, dans l'athmosphère, le ton?
Réponse avec citation
  #39  
Vieux 09/09/2013, 12h16
Avatar de HiPs!
HiPs! HiPs! est déconnecté
- . ... .- .-.. ..- .
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: 93
Messages: 10 315
HiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'Elektra
Citation:
Posté par Magda
Voir le message
Pour ce qui est de son passé, il y a de nombreuses rumeurs et donc Ellroy a écrit autour. En tout je te recommande les livres à ce sujet, tu verras c'est tout aussi intéressant.
Bémol ouane: je ne sais pas vraiment de quels livres tu parles mais en tout cas s'agissant de Ellroy, il a surtout mêlé les détails autour du meurtre du dahlia à celui de sa mère, tuée dans des circonstances analogues une décennie plus tard, et inventé tout le reste. Si tu t'intéresses au Dahlia snoopy, je crois que l'ouvrage le plus intéressant (pas lu perso) est celui de Steve Hodel "l'affaire du dahlia noir", un ancien flic de LA qui est persuadé que le meurtrier est son propre père! Sinon, évite celui où Ellroy refait l'enquète du meurtre de sa mère "ma part d'ombre" qui est très chiant.

Citation:
Posté par Sparkler
Voir le message
Snoopy, puisque tu aimes Ellroy, jette aussi un oeil sur l'oeuvre de David Peace et notamment son "Quatuor du Yorshire" : 1974, 1977, 1980 et 1983. J'ai rarement lu plus éprouvant. Un style qui broie au final.
Bémol tou: clairement Peace est un fan de Ellroy et surtout de white jazz dont il reprend l'écriture syncopée. Il n'hésite pas, comme son modèle, à plonger les mains dans la merde et la pourriture. Mais il lui manque amha ce supplément d'âme, cette attirance mystique pour les "merveilles" et les femmes qui distingue Ellroy de la masse de ses suiveurs. "1974" m'avait bien plu mais les suivants de moins en moins. Même plus sûr d'avoir fini le dernier d'ailleurs tellement je m'emmerdais. Manque d'un poil de lumière dans toute cette noirceur. On peut se contenter de voir la mini-série british "the red riding trilogy" avec Andrew Garfield (aka the new peter parker) très bien dedans.

Dernière modification par HiPs! ; 09/09/2013 à 14h58.
Réponse avec citation
  #40  
Vieux 09/09/2013, 21h37
Avatar de Jean-Moul
Jean-Moul Jean-Moul est déconnecté
Old & Creepy
 
Date d'inscription: juillet 2011
Localisation: Un peu à l'Ouest
Messages: 8 587
Jean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec LéonJean-Moul mange des moules avec Léon
C'est marrant mais bizarrement je trouve que cette "attirance mystique" d'Ellroy envers les femmes est un peu l'arbre qui cache la forêt.
Bon je n'ai lu que Le Dahlia Noir et American Tabloïd donc dur de faire une généralité mais j'ai trouvé les personnages féminins assez inintéressants et caricaturaux. Oui elles motivent les actions des hommes des récits mais on a l'impression qu'elles ne sont que des esquisses et c'est probablement dû au fait qu'aucun personnage féminin n'est scruté comme les protagonistes masculins.
J'ai adoré American Tabloïd, clairement, mais il manquait un petit truc. Quant à la fin du Dalhia Noir, elle m'a laissé sur la mienne (de faim, suivez, un peu!), justement à cause de personnages féminins trop... je ne sais pas comment dire, il y a il me semble un côté très misogyne dans la vision d'Ellroy, et cela affadit de mon point de vue les femmes qui parcourent ses récits.
__________________
Si ça continue faudra que ça cesse!
Réponse avec citation
  #41  
Vieux 10/09/2013, 09h35
Avatar de HiPs!
HiPs! HiPs! est déconnecté
- . ... .- .-.. ..- .
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: 93
Messages: 10 315
HiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'ElektraHiPs! a le phone d'Elektra
Citation:
Posté par Jean-Moul
Voir le message
C'est marrant mais bizarrement je trouve que cette "attirance mystique" d'Ellroy envers les femmes est un peu l'arbre qui cache la forêt.
Bon je n'ai lu que Le Dahlia Noir et American Tabloïd donc dur de faire une généralité mais j'ai trouvé les personnages féminins assez inintéressants et caricaturaux. Oui elles motivent les actions des hommes des récits mais on a l'impression qu'elles ne sont que des esquisses et c'est probablement dû au fait qu'aucun personnage féminin n'est scruté comme les protagonistes masculins.
J'ai adoré American Tabloïd, clairement, mais il manquait un petit truc. Quant à la fin du Dalhia Noir, elle m'a laissé sur la mienne (de faim, suivez, un peu!), justement à cause de personnages féminins trop... je ne sais pas comment dire, il y a il me semble un côté très misogyne dans la vision d'Ellroy, et cela affadit de mon point de vue les femmes qui parcourent ses récits.
Ah mais totalement. Ellroy est un phallocrate de droite, un vrai, un dur, un tatoué, qui s'assume parfaitement comme tel. Les femmes ne sont que des accessoires aux obsessions et cauchemars des hommes. Ce ne sont pas de vrais personnages. Il n'empêche qu'elles font partie intégrante de l'équation du chaos ellroyen, elles en sont la matrice, et que tu ne peux les en soustraire.

En réalité, pour trouver des personnages féminins consistants, il faut se rendre à son dernier en date "Underworld USA". Peut-être l'amorce d'un virage?
Réponse avec citation
  #42  
Vieux 10/09/2013, 17h25
Avatar de Magda
Magda Magda est déconnecté
Queen Mob
 
Date d'inscription: août 2013
Localisation: Belle Reve
Messages: 3 063
Magda est une petite crotte de super héros pourri
Je pense aussi qu'il a une certaine peur envers les femmes, je ne sais pas vraiment comment l'exprimer, mais si on lit son dernier ouvrage, ou bien qu'on l'écoute parler (ce qui est super intéressant quand les gens choisissent bien leurs questions et évitent des banalités) il y a un amour des femmes et une crainte, crainte qui lui vient de son père et du comportement qu'il avait avec celles-ci, il en parle très bien dans ses dernières mémoires The Hilliker Curse: My Pursuit of Women , bien que parfois le style soit ampoulé même si c'est un peu trop fort comme terme. Je le vois ainsi en tout cas.

Sinon son prochain livre sort à la fin de l'année même si pour le moment il n'y a pas trop de nouvelles à ce sujet malheureusement. Il s'agit d'un quatuor de roman se déroulant durant la dernière guerre mondiale, on y retrouvera certains de ses personnages clés, il nous parlera des camps de prisonnier au Japon, du trafic clandestin. Le nom du premier ouvrage est Perfidia.
__________________
"Si tous tiraient dans la même direction, le monde basculerait."
----------

"my feminism will be intersectional, or it will be bullshit." Kelly Sue Deconnick
“Conscience. Conscience is the ultimate measure of a man.” G. Willow Wilson
"Magneto would be all, "Mutants shall rule all" and Sex Giraffe would be all, "One second there, broski." Gail Simone
Réponse avec citation
  #43  
Vieux 10/09/2013, 17h36
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 069
mr nix est une petite crotte de super héros pourri
Citation:
Posté par Halnawulf
Voir le message
On a parlé de Richard Stark, dont Darwyn Cooke a adapté déjà 3 romans (parus en VF chez Dargaud) avec son personnage, Parker.

Comment les romans se situent-ils par rapport à la BD? C'est assez fidèle, dans l'athmosphère, le ton?
Disons que ca ne trahit pas et que c'est une interpretation possible parmi plein d'autres, y-compris celle que se fait le lecteur. Comme n'importe quelle adaptation de bouquin faite correctement.
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.
Réponse avec citation
  #44  
Vieux 11/09/2013, 16h35
Avatar de Rorschach
Rorschach Rorschach est déconnecté
t'emmerde
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Dans ta meuf
Messages: 4 864
Rorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur StrangeRorschach soigne les hemorroides du Docteur Strange
Tiens, je remets mes messages aussi qui avaient du passer inaperçu:

Citation:
Le Grand Nulle Part est un de mes livres préférés. Je l'avais lu plutôt jeune, après avoir lu le Dahlia Noir plusieurs fois le même été. L'histoire originale de ce dernier, pareil, je m'en fous un peu, mais c'est la manière dont Ellroy réussit à faire vivre cette obsession et cette frustration qui est forte, pareil que toi Zen, donc.

Bref, revenons en au Grand Nulle Part, c'est vraiment fantastique comme livre, si noir, si sans espoir. C'est riche, informatif, ça fait voyager dans une époque qu'on a tous idéalisés et qui nous est montrée telle qu'elle est, en en faisant un endroit où on n'aurait pas voulu être. Ca bouscule, ça choque, mais c'est jamais gratuit, ça raconte toujours quelque chose, ça parle toujours d'un groupe, d'un individu, d'une "caste", d'une couche de la société.

C'est ce que j'aime chez Ellroy, chez cet Ellroy là: Il n'est jamais dans l'étalage malgré une virtuosité complètement folle. Ca sert toujours son histoire, et on sent que c'est des choses qu'il VEUT raconter, il écrit autant pour nous que pour lui.

J'en relirais bien putain!
Citation:
Lis du Chandler, lis en plein!

Ses nouvelles, ses romans, ses romans pas finis. C'est fantastique ce qu'il fait. Et j'aime ce qu'il me fait, il me plonge dans un univers à travers des personnages super bien écrits. C'est peut être mon auteur préféré, si je devais n'en citer qu'un, celui qui me parle sur le plus de niveaux.

J'aime ses intrigues tortueuses en spirale, j'aime Marlowe, j'aime sa gouaille, sa manière d'être humain avant tout, d'être passif et du coup nous montrer l'histoire avancer, être actif juste quand il faut. Puis surtout, bordel de bite, j'aime le style de Raymond!

Ce mec a le don de choisir le mot juste, la phrase juste, le ton, tout.

D'ailleurs, les trads sont très biens aussi, et j'avais été étonné à l'époque de voir que Le Grand Sommeil avait été traduit par Vian (qui a aussi traduit du Van Vogt en S-F)

Et pour ceux que ça intéresse, ne passez pas à côté des échanges épistolaires de Chandler aussi, qui sont une mine d'infos pour un écrivain ou qui que ce soit qui s'intéresse à l'art et la manière d'écrire des mots. Ses essais sur le genre sont inclus dedans, un truc fantastique et encore d'actualité sur le film noir à Hollywood.
Citation:
P.S. Mention spéciale aux spécialistes qui interviennent à la fin de chaque issue de Criminal de Brubaker afin de livrer des infos, des références sur le film/livre noir.
Citation:
Sinon (excusez moi du trop plein de messages qui se suivent), y a Jim Thompson, c'est du méga mortel aussi. Grifters, Pop. 1280, The Getaway etc.

Ces trois romans ont été adaptés par Frears, Tavernier et Peckinpah, rien que ça.

D'ailleurs, ceux là, je les ai lus et le savais, par contre, je savais pas pour Série Noire de Corneu adapté de A Hell of a Woman.

Bref, c'est vachement bien aussi, il fait partie de ces mecs qui ont un style, une voix, c'est du très noir, mais très humain, ça suit souvent des ratés et des gens socialement et moralement troubles, c'est très bien.
__________________
"That's some catch, that Catch-22," Yossarian observed.
"It's the best there is," Doc Daneeka agreed.
Réponse avec citation
  #45  
Vieux 12/09/2013, 14h09
Avatar de Muet d'hiver
Muet d'hiver Muet d'hiver est déconnecté
Super Héros pété de thunes
 
Date d'inscription: octobre 2009
Messages: 169
Muet d'hiver est une petite crotte de super héros pourri
Ah Ellroy, je suis fan. J'ai lu pas mal de choses cet été, mais je recommande particulièrement La ville rouge, de Paolo Roversi. Ca se passe à Milan dans les années 60, et c'est le destin croisés de deux personnages, tous les deux marqués un braquage historique. Le premier décide de devenir flic, le second voyou. Ils ont 13 et 8 ans, et leur avenir va s'écrire en lettres de sang. C'est un excellent polar qui capte aussi l'état d'esprit d'une époque, sur fond de pop culture; il rappelle témoigne également de l'extrême violence qui régnait en Italie ces années là : braquages à répétition, affrontements entre la police et les étudiants, terrorisme politique...
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
La SF sans peine Ransom Arts, musique & bouquins 673 22/05/2017 12h08
Est ce que ça vaut la peine, de reprendre du X-MEN? BruceWayne Comics Culture 62 19/10/2010 22h46
Comment faire un clip sans budget et sans idée ? Jean miX.L. Arts, musique & bouquins 5 20/04/2009 17h41
roman de super-héros, paradise william45 Comics Culture 7 07/02/2008 10h07
Roman STAR TREK en poche ericvil Ventes des Particuliers 0 15/08/2007 11h44


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h36.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !