Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #46  
Vieux 18/11/2015, 17h18
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Boom Studios Lantern city #7

LANTERN CITY #7 (/12)

Où comment les certitudes de Sander vont s'écrouler quand Kilian va lui annoncer que ses hommes ont trouvé la trace de son épouse. Les retrouvailles (ou pas ?) n'en seront que plus cruelles, la guerre amenant chacun à des prises de positions qui peuvent sembler radicales.
Vous l'aurez compris Matthew DALEY et Mairghread SCOTT savent mener leur récit et continuent à nous proposer une évolution cohérente avec le format maxi (12 épisodes). D'ailleurs je commence même à regretter ce format car l'univers de Lantern City est suffisamment riche pour continuer plus loin que le #12, ce numéro proposant d'ailleurs un twist allant dans ce sens (et surement en lien avec les projets web, roman et télévisuel).

/5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #47  
Vieux 19/11/2015, 18h10
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 10 071
Slobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John ConstantineSlobo part en virée avec John Constantine
Batman & Robin Eternal 7 (DC ; Scénario James Tynion IV & Scott Snyder ; Script Genevieve Valentine ; Dessin Alvaro Martinez ; Encrage Raul Fernandez)

Pitch : Dick, Cassie & Harper sont à Prague dans une annexe hors gotham de la Batcave pendant de Jason & Tim eux tente de remonter une autre piste à Gamorra.
Avis : On a bien compris que Mother à plusieurs métro d'avance sur les partenaire de Batman. Ce numéro permet néanmoins de continuer de creuser les duo Harper/Cassie & Tim/Jason. Dick solo se fait lui mener par le bout du nez et Steph est totalement absente. Malgré tout je continue à trouver le travail de TynionIV (Car je persiste à pensé qu'il est plus que Snyder à l'origine de ces histoires) intéressant. Après 7 numéros (Sur combien d'ailleurs) faudrait malgré tout pensé à passé la seconde au risque de ronronner. Coté dessin le duo de Fernandez (Lien de relation ?) fait un très bon travail, je me sens pas le moins du monde trompé comme parfois on peut l'être lorsque les artiste de weekly sont absent et remplacer par des seconds couteaux.
En parlant de couteau si les auteurs s'attendait à ce qu'on soit ébahi devant le cliffanger moi je me demande juste qui c'est ?

Conclusion : Hello Mother ...

Black Knight 1 (Marvel ; Scénario Frank Tieri ; Artist Luca Pizzari)

Pitch : Dane Whiteman est devenu le roi d'une partie du Weirdworld qu'il a renommé new avalon. Comment en est-il arriver là ? quel est son nouveau rôle ? pourquoi ne part-il pas ?
Avis : Après les preview j'avais un doute sur le fait d'aimer ou non car les dessins sont pas ma tasse de thé. La première partie sur le passé de Dans passe bien. Le présent me gène un peu, surement j'adhère pas au look de l'armure et les visage sont pas encore tip-top travaillé. Mais coté sénario je trouve que l'auteur nous fait plutôt bien entré dans le vif du sujet. Puis viens le passage ou sir perceval rappel à Dane pourquoi il est là et le poids de la malédiction de l'épée (Je comprends pas pourquoi il a lâcher le sabre photonique perso). Et vient le cliffangers avec les envahisseurs que Dane attendait sans surprise ...

D'ailleurs cette dernière page se rapproche beaucoup du style de dessin de

Conclusion : And I can't never go back ... Pour l'instant difficile de juger, j'attends le 2 pour me faire une idée plus précise.

Deadpool 2 (Marvel ; Scénario Gerry Dugga ; Dessin Mike Hawthorne ; Encrage Terry Pallot)

Pitch : Les faux deadpool sont envoyer faire une nouvelle mission qui paie pas. Alors pour leur apprendre Deadpool les envoie sur une qui paie mais a un gout amer pour nos mercenaires.
Avis : Toujours plein d'humour la grande force de ce numéro est le cliffanger.

Les dessin sont un peu moins bon car j'aime le coté comique mais il colle très mal au moment de violence que nos tarés peuvent d'un coup faire explosé. Ou au moment plus dramatique comme l'avant cliffanger (Peu convaincu par le visage).
Conclusion : Maybe ... Hydra is hiring ? Je l'ai pris comme ça & peut être prendrais je la suite, ou peut-être pas on verra.

Ms.Marvel 1 (Marvel ; Scénario G.Willow Wilson ; Art Takeshi Miyazawa & Adrian Alphona).

Pitch : Pour Kamala le monde à faillit se terminer mais il est devenu meilleur. Elle est une vengeurs et rien ne pourrait mal aller. Quoi que comment a-t-elle pu raté que Bruno à une petite copine & qu'un industrielle utilise l'image de Ms.Marvel sans son consentement ?
Avis : Ceux qui comme moi avait peur après le premier All New All different Avengers, vont surement comme moi avoir peur après les première page avec les vengeurs peu inspiré voir un peu forcé j'ai trouve. Mais ne vous en faites pas on retrouve vite la Kamala qu'on aime et son univers par un Willow Wilson qu'on aime aussi. Miyazawa fait même mieux par la suite lui aussi surement pas à l'aise sur le début. Et puis Alphona termine avec délice & le récit de Bruno sur sa rencontre avec Mike (Michaella). Du pure génie le coté romance, le coté aventure, le coté jeune adulte. Vive Kamala Khan !
Conclusion : Getting of bed this morning was clearly a mistake ... Mais pas acheté ce comics

Steam Man 2 (Dark Horse ; Histoire John Lansdale ; Script Marl Alan Miller ; Art Piotr Kowalski)

Pitch : Second numéro qui nous présente l'histoire du Dark Rider.
Avis : J'ai pas aimé le 1 mais avait pré-commandé le 2, me voilà donc à le lire. On commence avec l'équipe du Steam Man qui se réveille doucement avant d'avoir l'histoire du Dark Rider. Une histoire déjà vu puisque copier coller à la machine à remonter le temps jusqu'à un certain point. Mais là où les auteurs souhaité surement faire hommage à Wells, moi j'y vois un mauvais plagiat, ou un très mauvais clin d'oeil.
Coté dessin j'aime les efforts sur les décors même si les personnages ont toujours se coté peut mobile, voir avec un ballais dans le ... Et le coté tremblez qui ne va pas aux visages.
Donc encore moins convaincu par le 2 et j'ai encore le 3 sur mes listes de commande
Conclusion : And I let the darkness take me ... Et moi je m'ennuie. (PS : Vous êtes sur qu'on est pas chez Avatar ?)

The Uncanny Inhumans (Marvel ; Scénario Charles Soule ; Dessin Steven McNiven ; Encrage Jay Leisten).

Pitch : Medusa & Black bolt font une réunion de crise (De guerre même) alors que Kang bouge contre les inhumains dans le passé (Heureusement qu'ils ont beast pour s'en rendre compte et les protéger).
Avis : Désolé d'avoir douté après un 1 un peu ennuyeux. L'aventure commence vraiment ici. Toujours rien a voir avec ce qui était promis dans le Marvel FCBD, mais j'ai beaucoup aimer la monté en puissance de l'ennemi jusqu'à la dernière page splendide
Je suis juste un peu ennuyer de savoir Crystal surement effacer aussi (Même si sont titre commence bientôt mais comme nos héros vont régler tout ça dans le passé c'est comme si ça n'était pas arrivé). J'ai aussi aimé la petite pique à l'encontre de Johnny qui rappel qu'il était jadis sortie avec Crystal.
Conclusion : Yep. I don't leave friend Behind ... Et on se retrouve emporté et pas à la traine Johnny. Mais cela avec un anymore ça aurait eut plus d'impact ... Malgré tout je le sens sous-entendu.
Réponse avec citation
  #48  
Vieux 20/11/2015, 15h55
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Valiant Unity #24

UNITY #24 (James ASMUS / Karl MOLINE et Mark PENNINGTON)

Le scénario reste sympathique (Asmus meilleur que Kindt) à lire mais graphiquement ce n'est pas à la hauteur. On se croirait revenu à l'époque des mauvais fill-in. La mise en couleur de Andrew Dalhouse bave et empêche une lecture agréable.
Allez plus qu'un numéro avant que la série ne se termine.

et un demi /5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #49  
Vieux 20/11/2015, 15h57
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
C'est un supplice pour les yeux et c'est bien dommage, car le reste (conséquences de Armor Hunters, enfin les membres travaillent en équipe) est bien venu mais trop tard. Allez plus qu'un numéro humoristique pour conclure et on tournera la page de cette série.
Réponse avec citation
  #50  
Vieux 20/11/2015, 16h02
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Valiant Imperium #10

IMPERIUM #10 (Joshua DYSART / Juan Jose RYP et CAFU)

Avis mitigé. Je m'attendais à un numéro dans la droite ligne du précédent avec des intrigues et de beaucoup de tension et à la place on a le droit à un flashback se passant en 1968 sur le premier contact entre Toyo Harada et les Vines. Passé cette déception Dysart mène bien sa barque et en profite pour étoffer le passé de l'univers Valiant (raccord avec X-O Manowar) et celui de son personnage fétiche, Harada. Graphiquement comme on a droit à deux époque il y a deux dessinateurs et Ryp qui assure la plus grosse partie (le flashback) assure car il est dans le retenue par rapport au niveau grotesque qu'il est capable de produire.
Au niveau de l'écriture, cela reste bien fait et intéressant car Dysart ne se contente pas de peu mais au contraire cherche en permanence à donner de la densité aux protagonistes, ce qui donne une histoire qui ne se lit pas en 5 min et qui est plus complexe qu'elle n'y parait. Le lien entre passé et présent coule de source et est écrit de manière intelligente.

et un demi /5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #51  
Vieux 20/11/2015, 16h12
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
C'est toujours un régal cette série, Dysart gère bien ses scènes d'action et de dialogues, à chaque fois on a droit à quelque chose qui ne stagne pas, une des séries qui sert de socle au Valiant Universe.
Seul regret de voir Ryp sur d'autres projets que Clone.
Réponse avec citation
  #52  
Vieux 20/11/2015, 16h13
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Image Southern bastards #12

SOUTHERN BASTARDS #12 (Jason LATOUR / Chris BRUNNER)

On reste dans l'univers de SB et ce numéro présente la suite du #11 (ce qui n'était pas gagné vu l'équipe au commande). Cela dépote toujours autant chez les redneks et le fils de Eugene Maples préfère s'occuper du fantôme du chien de Tubb que de son fils qui prend une dérouillée mémorable (et atroce). Surement influencé par l’écriture de Jason Latour (Aaron a pris des vacances), SB fait une excursion dans la parodie et le délire. Je n'ai pas été complètement convaincu (surtout la place accordée). Par contre la fin est à la hauteur de ce que l'on attend : quelque chose de méchant, crasseux et inquiétant. L'interprétation graphique de Chris Brunner ne jure pas avec celle de Jason Latour, au contraire il faut lire les crédits pour s'en rendre compte.

Encore une bonne lecture mais en dessous des épisodes précédents, la Aaron touch manquant assurément.

/5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #53  
Vieux 20/11/2015, 16h23
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 281
EsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe AméricaineEsseJi a la Classe Américaine
Je suis étonné que cet épisode fill-in soit en fait si important pour la trame principale, et j'espère que ce n'est qu'une exception et que cela ne se renouvelle pas trop.
Réponse avec citation
  #54  
Vieux 20/11/2015, 16h27
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Même sentiment. Je pense que Aaron a du largement en discuter avec Latour. Les pages psychédélique font quand même remplissage.
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #55  
Vieux 20/11/2015, 16h55
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Image

THE AUTUMNLANDS #7 (Kurt BUSIEK / Benjamin DEWEY)

Kurt Busiek et Benjamin Dewey sont de retour après un excellent premier arc introductif où ils ont su nous ravir avec ce nouvel univers parfaitement en place et des aventures pleines de rebondissements. Il est clair qu'ils sont attendus au tournant pour voir si les promesses se concrétisent.
Ce numéro n'est que sur 20 pages (on a été trop bien habitué ma p'tite dame) et Busiek enchaine directement sur les évènements précédents, la désormais habituelle double page de début se chargeant de récapituler l'histoire en cours. Après une incursion dans la cité déchu (et au passage la présentation d'un nouveau protagoniste) le scénariste choisi de rapidement nous donner des nouvelles de Seven-Scars, Dusty et du champion, et surtout de suivre ces deux derniers héros. C'est bien écrit, cela permet de consolider les personnages tout en apportant des éléments à leur relation, assez particulière.
Jamais avare de texte (mais sans jamais être envahissant), Busiek nous en dit plus sur le monde de Autumland (avec même une référence au pourquoi de la saison) mais aussi sur le passé du champion. Mais ce que j'ai préféré c'est les quatre dernières pages qui non seulement sont magnifiques de la part d'un Benjamin Dewey très en forme mais surtout ouvre à Busiek un champ des possibles qu'il me tarde d'explorer avec lui.

/5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #56  
Vieux 20/11/2015, 18h37
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
DC Batman europa #1

BATMAN EUROPA #1 (Matteo Casali et Brian Azzarello / Giuseppe Camuncoli et Jim Lee)

Que dire que tant d'attente pour lire une telle déception.

C'est cher, il y a plus de page que d'habitude et cela se lit trop vite (peu de texte, des splash pages et des planches à 3 cases). Je n'ai rien compris à la façon dont Batman, le meilleur détective, arrive à remonter la piste du virus à Berlin, ce qui fait que du coup on aurait préféré que l'introduction soit abrégée (en plus elle ne sert pas à grand chose mis à part que Jim Lee fait du Hush, Killer Croc à la clé). Je me demande si Azzarello ne sert pas comme assurance dans l'écriture tant on ne reconnait pas la pâte de ce scénariste chevronné dans une histoire pourtant taillée à sa mesure.
Graphiquement cela commence donc mal puis Camuncoli et Jim lee sortent progressivement de leur zone de confort pour nous proposer des choses intéressantes (le suivi du gangster dans Berlin avec jeu d'ombre). Il y a un effort certains sur la représentation de Berlin avec un travail de recherche sur son histoire et ses monuments. Par contre les couleurs font trop comics de super slip. On a du mal à se croire dans cette grande capitale européenne.

donc un gros bof

/5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #57  
Vieux 21/11/2015, 11h38
Avatar de archerhawke
archerhawke archerhawke est déconnecté
.
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2007
Messages: 2 069
archerhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrisonarcherhawke vend de la drogue à Grant Morrison
Citation:
Posté par arrowsmith
Voir le message
THE AUTUMNLANDS #7 (Kurt BUSIEK / Benjamin DEWEY)

Kurt Busiek et Benjamin Dewey sont de retour après un excellent premier arc introductif où ils ont su nous ravir avec ce nouvel univers parfaitement en place et des aventures pleines de rebondissements. Il est clair qu'ils sont attendus au tournant pour voir si les promesses se concrétisent.
Ce numéro n'est que sur 20 pages (on a été trop bien habitué ma p'tite dame) et Busiek enchaine directement sur les évènements précédents, la désormais habituelle double page de début se chargeant de récapituler l'histoire en cours. Après une incursion dans la cité déchu (et au passage la présentation d'un nouveau protagoniste) le scénariste choisi de rapidement nous donner des nouvelles de Seven-Scars, Dusty et du champion, et surtout de suivre ces deux derniers héros. C'est bien écrit, cela permet de consolider les personnages tout en apportant des éléments à leur relation, assez particulière.
Jamais avare de texte (mais sans jamais être envahissant), Busiek nous en dit plus sur le monde de Autumland (avec même une référence au pourquoi de la saison) mais aussi sur le passé du champion. Mais ce que j'ai préféré c'est les quatre dernières pages qui non seulement sont magnifiques de la part d'un Benjamin Dewey très en forme mais surtout ouvre à Busiek un champ des possibles qu'il me tarde d'explorer avec lui.

/5
Bonne nouvelle ça, j'ai adoré le premier tpb! On y voit déjà que Busiek a laissé beaucoup de place pour les flashback sur le champion et pour développer ce monde animal et magique. Très intéressant et magnifique
__________________
les boobs c'est la vie !!
Ma Wishlist Comics
Réponse avec citation
  #58  
Vieux 21/11/2015, 23h29
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Marvel Extraordinary X-Men #2

Citation:
Posté par michel
Voir le message

A coté de ça, Extraordinary X-Men #1 ne peut évidemment être que mieux, et il fait le job d'un bon numéro d'introduction. Graphiquement, c'est du bon Ramos (y a juste son Piotr qui me fait tiquer). Le nouveau statu-quo commence à être mis en place, et il s'est visiblement passé pas mal de choses dans les huit mois après Secret Wars. Mais je dois quand même émettre quelques bémols sur certains détails qui me semblent étranges.



Lemire joue sur le fait qu'on n'a pas encore les éléments pour tout comprendre, espérons qu'il ne tardera quand même pas trop à nous donner des explications.
Il était effectivement bien sympa ce premier numéro de Jeff Lemire même si un peu long à se mettre en place.

Extraordinary X-Men #2 est plus intéressant que le premier dans le sens où en moins de page il est finalement plus dense.
Jeff Lemire continue de jouer avec les nerfs des lecteurs sur ce qu'il s'est passé depuis la fin de Secret Wars même si les paroles de Storm semblent explicites sur le destin de Cyclops (mais on peut lire un autre sens, ce que j'ai fait d'ailleurs).
Le scénariste ramène sur le devant de la scène un vilain bien connu de l'univers X (à l'honneur également dans SW) qui vient avec une nouvelles bandes aux membres intéressants. Et surtout Humberto Ramos le croque magnifiquement bien.
On sait désormais où se trouve X-Haven, lieu bien choisi dans le respect de la continuité des précédentes aventures des X-Men (bien joué).
Sinon le recrutement de la future équipe continue offrant de bons passages (et au passage on notera que Lemire est immédiatement à l'aise avec Old Man Logan) et surtout un aveux : AXIS est toujours en vigueur avec une inversion entre le rôle et la place des Inhumains et des mutants sur terre. L'ado agressé que Jean vient secourir à de terribles paroles : I'm not a mutant I'm an Inhuman !
Ramos déchire tout. Il est très inspiré pour l'instant par les scénarios d'un Jeff Lemire qui a une écriture solide, intéressante et qui semble renouer avec le comics d'équipe.

et un demi /5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #59  
Vieux 22/11/2015, 00h15
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
Valiant Bloodshot reborn #8

BLOODSHOT REBORN #8 (Jeff LEMIRE / Butch GUICE)

La traque touche à sa fin, mais quelle scénario de folie de la part de Jeff Lemire qui se surpasse.
Un numéro bien étrange qui ne cesse de monter en puissance jusqu'à la révélation finale qui boucle le cercle infernal entamé avec le #1. Tout est si logique, jusqu'au début de Bloodsquirt (qui revient ).
Pourtant tout commence mal avec une désagréable impression pour nos yeux devant les couleurs de David Baron qui ne semblent pas rendre grâce aux dessins de Butch Guice. Et puis on se rend compte que l'on lit vite, trop vite car il y a peu de textes, peu de cases .... et puis on se prend au jeu, on remarque que Lemire et Guice ont adopté un rythme cinématographique qui dynamite l'histoire avec les deux traques (celle de Bloodshot et des deux inspecteurs) qui se rejoignent dans une alternance de point de vue.
Entre temps Lemire n'aura pas oublieé comme dans The Valiant, de confronter son anti-héros à la relation Eros-Thanatos et au choix cornélien et destructeur que va devoir à nouveau affronter Ray Garrison/Bloodshot ou bien est ce désormais le contraire ?

C'est donc encore une fois un superbe numéro que j'ai lu. Le prochain, qui termine le deuxième arc devrait conclure la première phase du relaunch de Lemire et entrainer ce New Bloodshot vers de nouvelles aventures. Mais dans quel état, c'est là tout l'intéret de Bloodshot Reborn #9 ?

et un demi /5

PS : bien vu le clin d'oeil à Bloodshaft vu dans Unity.
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #60  
Vieux 22/11/2015, 14h52
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 330
arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!arrowsmith est GLOP!
IDW Jem and the holograms #9

JEM AND THE HOLOGRAMS #9

Un titre girly qui s'assume. Kelly Thompson connait son public et ne cherche pas à faire de ce titre autre chose que ce qu'il prétend être. Il y a donc des bons sentiments, des amours contrariés mais qui finissent bien et des discussions hautement importantes pour l'avenir du monde. Graphquement Emma Viecelli peine un peu mais nous gratifie d'une superbe double page avec vu sur l'appartement place to be, la scénariste se chargeant d'assurer le texte qui va bien.
Par contre c'est la fin qui déçoit car si elle annonce Dark Gem, le futur arc attendu, elle est tombe un peu comme un cheveux sur la soupe, le lecteur se demandant si il ne lui manque pas des pages.

/5
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Sorties singles 2015 (Semaine du mercredi 30 décembre 2015) EsseJi Singles 517 29/12/2015 10h21
MON TOP 10 de NOVEMBRE 2015 / DECEMBRE 2015 gourvy Gourvy comics - le comic shop VO 0 15/10/2015 09h07
DC novembre 2015 scarletneedle Sollicitations éditeurs 15 09/09/2015 15h32
Les codes Diamond de septembre 2015 (aka vos commandes VO de novembre 2015) Fin Fang Foom Comics Culture 8 26/08/2015 13h13
IDW novembre 2015 Dhargo Sollicitations éditeurs 3 20/08/2015 21h55


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h10.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !