Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui pense très fort à toi Bouzouk !! > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 09/07/2004, 04h08
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Marvel Les Inédits Marvel: Rom, Spaceknight

Propulsé par ma lancée, je vous propose aussi ce mois-ci une chronique sur les inédits de ROM!
Premier arrêt: Rom 8 et 9. Si Rom 8 fut publié presque entièrement (à l'exception de 2 pages), la trame du numéro fut par contre modifiée par Lug. Deux pages seulement du n°9 furent publiées pour boucler l'épisode de Rom de Strange 140. Lug a une nouvelle fois appliqué la recette: 2 épisodes en un...

ROM 8 et 9
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Covers: Michael Golden!



Dans ROM 8, Rom quitte l'hôpital où Steve Jackson (copain cocu de Brandy) a réussi à le ranimer. Artie Packer, ami policier de Steve, se meurt des blessures ingligées par les Thornoïds (plantes carnivores envoyées par les spectres dans l'épisode précédent).
Rom suit une fausse procession mortuaire des spectres. Il arrive à obtenir d'un des spectres la localisation de son neutraliseur, volé par les spectres dans Rom 5. Mais une Aile Noire (Deathwing), invoquée par un des spectres le paralyse et il tombe dans un gouffre dissimulé au fond d'une tombe. Il est en fait dans la tanière de Serpentyne, un gros lézard orange avec couteau et pistolet laser.

Ce qui est inédit dans ce numéro:
- toutes les séquences avec Serpentyne.
- la séquence de transformation du spectre aux mains de Rom, alors que l'Aile de la Mort aproche.

Vous croyez qu'il va lacher le morceau?

En fait, les plus grosses modifications sur ce numéro sont d'ordre scénaristique.
En effet, c'est Serpentyne qui va tuer un des spectres qui s'apprête à avertir ses supérieurs d'une erreur que les spectres ont fait en arrivant sur Terre: leurs extraits de naissance sont datés du même jour, ce qui attire la curiosité du coroner de la ville. Mais Lug ne veut paspublier Rom 9, à cause de l'apparence monstrueuse de Serpentyne. Donc, Serpentyne est purement effacé et remplacé par un vulgaire voleur qui attaquerait "par hasard" le spectre en question.

Et hop, un coup de gomme et l'ombre de Serpentyne devient celle d'un vulgaire voleur!

Rebelote plus loin: Rom ne peut pas tomber dans l'antre de Serpentyne donc , dans la version française, l'épisode s'achève avec l'aveu du Spectre aux mains de Rom alors que l'Aile de la Mort approche derrière eux. En v.o., l'aile de la mort attrape le spectre et le tue tandis que Rom, frolé par l'Aile, tombe chez Serpentyne.


Une des plus belles covers jamais faites par Michael Golden

Dans Rom 9, Rom se réveille avec ses propulseurs endommagés dans une crevasse donnant sur le cimetière. Il explore le réseau de cavernes et tombe sur des cadavres de spectres. Serpentyne se présente et tous deux taillent un bout de gras.

Une bonne vieille origine des familles

Serpentyne est en guerre avec les spectres après que ceux-ci aient massacré sa communauté de mutants. Il est fait référence à une rencontre entre Serpentyne et Miss Marvel qui libéra des esclaves humains du joug de Serpentyne. Serpentyne, pris d'un accès de folie, attaque ROM en apprenant que celui-ci ne se sert de son arme que pour bannir les spectres. Il veut se l'approprier à la place de Rom. Rom quittera finalement le repère de Serpentyne, en route vers le projet Safeguard.

Ce qui est inédit en français:
- Tout, sauf une séquence de 2 pages durant laquelle on apprend la mort d'Artie et l'arrestation de Steve Jackson, nécessaires à la suite de la série.

L'épisode avec Serpentyne est un peu léger au niveau scénario mais a la mérite de nous montrer que Rom n'est pas seul dans sa lutte contre les spectres. Et puis, aller chercher Serpentyne, il fallait vraiment s'appeler Mantlo pour le faire! Rom 9 se lit très rapidement, contrairement à Rom 8 qui profite d'une histoire beaucoup plus riche. Niveau dessin, rien à dire, Sal Buscema assure. On préférera quand même Rom 8, le Serpentyne de Sal Buscema étant un peu ridicule, surtout si on le compare à celui, magnifique, de Michael Golden en couverture!


Manifestement, Maman Lézard n'a jamais dit à Serpentyne qu'il ne fallait pas courrir avec des objets pointus. Ca va mal finir....

Dernière modification par sim theury ; 31/10/2015 à 22h19.
  #2  
Vieux 09/07/2004, 04h09
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Et hop, suivant! Passons à l'inédit du mois de Rom (inédit antérieur à 1984, nous vous parlerons des inédits postérieurs à la publication française dans quelques mois, après que Rom soit délogé de Strange. Avec un peu de chance, on va même peut-être réussir à être raccord en continuant au rythme d'un vieil inédit par mois. 8) )

Ce mois-ci, on va vous causer de ROM n°17 et 18, deux épisodes qui, une fois n'est pas coutume, ont fini avec la bonne vieille technique Lug du 2 en 1, en une seule fournée de 23 pages dans Strange 148!

ROM 17
Scénario: Bill Mantlo, avec les conseils de Chris Claremont
Dessin et encrage: Sal Buscema
Cover: Frank Miller (encré par Al Milgrom?)


Et oui! Miller sur Rom! Dommage que l'encrage soit peu soigné...

ROM 18
Scénario: Bill Mantlo, avec les conseils de Chris Claremont et Jo Duffy
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Al Milgrom et Frank Giaccoia
Cover: Frank Miller (encré par Terry Austin?)


Arg, cette fois, c'est l'intérieur qui est baclé...

Dans Rom 17, le Professeur Xavier envoie ses X-Men à Clairton, patrie de Rom, suite à une alerte de Cerebro. A Clairton, le coroner se rend chez les Clark pour leur faire part de sa découverte sur les dates de naissance identiques des personnes "tuées" par Rom. Il y découvre Rom, assis tranquillement dans le salon (Rom a été adopté par Clairton après son intervention lors du mariage de Brandy (Rom 15) et sa bataille avec le Garde Spectre (Rom 16)). Après quelques explications, Rom Découvre qu'il reste un spectre à Clairton grâce aux registres de naissance et que ce spectre, appelé Jacobs Marks, a réussi à enfanter avec une terrienne!!
Rom se rend sur place avec Brandy et Steve et ils découvrent avec horreur que la ferme autrefois florissante des Jacobs est devenu un mourroir. En effet, Jacob Marks n'a pas pu cacher bien longtemps l'existence de son fils aux Elders, spectres doués pour la magie. Son fils Jimmy est petit à petit devenu un monstre, tuant les animaux, battant son père et terrorisant sa mère avant d'imposer à celle-ci un vieillissemment accéléré.
Alors que Brandy et Clark emménent Mme Marks à l'hopital, Rom entre en conflit avec Jimmy, qui se fait appeler Hybrid pour des raisons évidentes. Rom découvre qu'Hybrid est surpuissant et impitoyable: il ne peut rien faire pour sauver Jacob d'un empalement fourché (adjectif peu usité )! Alors que le neutraliseur de Rom semble inefficace contre Hybrid, celui-ci reprend son apparence d'enfant: les X-Men sont arrivés et ne voient qu'un robot meutrier voulant s'en prendre à un enfant.

Mais que fait la censure?!!


Dans Rom 18, alors qu'Hybrid séme la confusion parmi les rangs des X-Men en forçant Storm à créer un blizzard aveuglant, Rom se bat malré lui contre des X-men assez désemparés. En effet, quelque chose poursuit Sprite (ne riez pas, elle aurait pu s'appeler Coca-Cola! ) dans la tempête et Colossus a manqué de mourir étouffé... Sprite découvre la vraie apparence d'Hybrid et avertit Wolverine en train de se coltiner avec Rom (Storm est occupé par le contrôle de la tempête, Colossus et inconscient et Diablo en profite pour lui rouler des pelles ).
Hybrid débarasse Rom de son neutraliseur qui devrait pouvoir détruire Hybrid si celui-ci est utilisé en mode "bannir+tuer" et qu'Hybrid soit trop désorienté pour se protéger. Seule Sprite, grâce à son pouvoir de phase arrive à utiliser le neutraliseur correctement mais elle bannit Rom en même temps qu'elle détruit Hybrid. Rom est projeté dans les limbes, son neutraliseur étant resté sur Terre, dans la neige.

Diablo ne perd pas le Nord: il ne bougera plus de tout l'épisode! C'est où qu'on signe pour être X-Man?!


Ce qui inédit en français dans Rom 17( 15 pages (de mémoire) furent traduites, reste 7 pages inédites):
- un petit speech du Professeur pour brieffer ses X-men avant le départ.
- une slash page dans laquelle on découvre Hybrid dans toute sa beauté. Trop horrible pour la vf.
- toute la séquence de combat entre Hybrid et Rom avant l'arrivée des X-men dans la maison.
- des dialogues de Rom tendant à relativiser la vision du combat manichéen avec les spectres.

C'est ce qu'on appelle "grimper aux rideaux"!

Ce qui est inédit dans Rom 18 (8 pages (de mémoire) furent traduites, reste 14 pages inédites):
- un résumé de 2 pages des événéments de Rom 17.
- les premières scénes de combat entre Rom et les X-Men, avec notamment les interventions d'Hybrid usant de sa télékinésie pour brouiller les pistes et levant une tempête grâce au pouvoir de Storm.
- la séquence durant laquelle Hybrid s'approche de Rom alors que celui-ci est immobilisé par le phasage de Sprite
- Diablo qui fait du bouche à bouche à Colossus
- Wolverine qui combat Rom
- Sprite pourchassée par Hybrid pendant ce temps
- Wolverine qui essaie d'utiliser le neutraliseur de Rom
- Sprite qui utilise le neutraliseur de Rom Sur Hybrid sans grand effet alors que celui-ci se rapproche d'elle
- Rom qui explique à Sprite comment rebooter le neutraliseur pour le mettre dans la position "bannir et tuer"
- une splash page finale où l'on voir tomber dans les Limbes (décors à la Dr Strange de Ditko)

Forcément, déja, avec ces 3 panels, on comprend mieux....

Inutile de préciser que la vf est un véritable massacre . Le conflit entre les X-men, Hybrid et Rom est réduit à une infime partie, ce qui réduit considérablement l'impact de la menace d'Hybrid. La résolution du combat reste assez bancale en vf, faute des panels expliquant le cheminement de la bataille. Dommage aussi que n'aient pas été traduits ces dialogues dans lesquels Rom relativise le mal que représentent les spectres et Hybrid, qui ne sont pas nés maléfiques mais qui ont été éduqués vers le Mal, bref insistant sur le fait que c'est la Culture qui fait les individus, l'acquis, et non pas la naissance ou l'inné.
Rom 18 marque le passage de témoin de Jo Duffy à Al Milgrom (grand pote de Mantlo) en tant qu'éditeur. Celà marque aussi la fin de Sal Buscema en qualité d'encreur/dessinateur . Il est exceptionnelment encré pour le n°18 par Milgrom et Giaccoia, de manière absolument immonde: on ne verra pas de numéro de Rom plus laid avant l'arrivée de Mel Candido pour Rom 51. Si Mantlo fait des merveilles dans sa description de la famille Marks (la détresse des parents de Jimmy est touchante ) et celle du caractère horrifique et dégoutant d'Hybrid, il est un peu moins à l'aise dans la caractèrisation de X-Men, à l'exception notoire de Sprite, qui est un peu la "star" de Rom 18.

Avec des couvertures de Miller, une apparition des X-Men, Hybrid en guest-star, comment douter encore du caractère hautement indispensable de ces 2 numéros!?
  #3  
Vieux 13/09/2004, 22h49
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Bon, on va vous causer ce mois-i de Rom 32, qui n'est pas un inédit mais qui marque le retour d'un forme appuyée de censure dans la série alors que celle-ci se dirige de plus en plus vers l'horreur. On va en profiter pour vous faire un petit topo sur la censure des 32 premiers épisodes.

ROM 32
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Joe Sinnott
Cover: Al Milgrom


Encore une cover ignoble d'Al Milgrom...

Si vous avez raté l'épisode précédent:
La confrérie des Muvais mutants s'est échappée du pénitencier mais seuls les membres féminins ont pu s'enfuir grâce à l'intervention de Rom. Mystique, Malicia et Destinée se réfugient dans une vieille demeure occupée par Hybrid, qui a réussi à se reconstituer.

Hybrid disparaitra du premier plan dans la vf: il est dégoutant et surtout, il bave!!

Résumé:
Après un petit brin de baston, Hybrid et la confrérie découvrent qu'ils ont des ennemis communs: les X-men et Rom! Ils décident donc de s'allier porvisoirement. Rom, de retour à Clairton, apprend par Torpedo, blessé, qu'Hybrid est revenu. Torpedo a été récupéré par le journaliste Mack Killburn qui souhaite rejoindre Rom dans sa croisade. Pendant ce temps, des évadés qui espionnaient la maison ou s'est réfugié la confrérie se font attraper par Hybrid qui les fait tournoiller dans l'air jusqu'à que leur chair et tout le reste soit éparpllé aux 4 vents. Yurk! La confrérie découvre que leur allié est une abomination. Ils se préparent car destinée a senti l'arrivée imminente de Rom.
S'ensuit un combat durant lequel Rogue, en contact avec Rom découvre un homme qui l'attire. Destinée apprend qu'Hybrid a l'attention d'abuser de la Confrérie pour les engrosser, ce qui leur plait moyennement... Rogue va donc préter main forte à Rom et son intervention sera décisive dans la défaite d'Hybrid.

Une scéne touchante de l'épisode.

Un numéro spécial pour plusieurs raisons:
- il marque les débuts d'Ann Nocenti comme editor du titre. Elle tirera le titre vers l'horreur et fera voyager Rom de par le monde.
- il s'agit du dernier numéro encré par Joe Sinnott. Autant sur Incredible Hulk, son encrage très sage et net rendait affreux les dessins de Sal Buscema, autant sur Rom, il apportera une finesse et un éclat indéniables, qui seront éclipsé par Akin et Garvey.
- le premier numéro donc d'un Rom avec des thémes proches de l'horreur avec la scéne gore des prisonnniers, le contact dégoutant d'Hybrid avec Rogue et la menace d'une vie d'esclaves sexuels pour la confrérie.

Tiens, Hybrid fait une fixation sur les rousses (il rêve de la Scarlet Witch)! Un lien de parenté avec Corbulon?

Un numéro quelque peu censuré donc. Mais si la censure n'est pas très importante en terme de quantité de pages, elle est pour le moins audacieuse: l'ordre des panels en arrive à être changé , un panel inventé!

Page inédite. Sans comics code, je vous raconte pas à quoi ressemblerait le sol!


Un panel supprimé car jugé trop dégoutant. Il sera remplacé par, tenez-vous bien, un agrandissement du panel de la page ci-dessus avec Mystique en haut de page, accompagné d'une bulle dans laquelle Mystique s'exclame: "C'est horrible!" Effectivement!

Mantlo fait un très bon travail de caractérisation de la confrérie, notamment pour Rogue qui s'avère un personnage touchant. Mack Killburn le journaliste, pour lequel Mantlo avait des projets ne sera finalement pas développé et ne refera une apparition remarquée que pour le n° 51. Ce retour d'Hybrid est on ne peut plus réussi, surtout que cette fois-ci, Milgrom ne vient pas gâcher les dessins de Sal Buscema.

Panels supprimés dans le montage de panels qui compacte les 2 dernières pages en 1 en vf

Sinon, voici les quelques règles principales qui ont présidé à la censure des numéros de Rom, et qui étaient aussi valables pour les autres titres: (extraits de différents numéros de Rom pré-32)

Pas de personnages qui bavent ou qui ont les dents pointus!

En vf, les chiens ne bavent plus!

Quant des monstres sont représentés, éviter leur prolifération, jouer l'économie!

Allez, hop, jouons de la gomme et effaçons quelques Thornoïds en vf!

Pas de violence exagérée!

Encore une performance! Ce panel de Rom 21 sera remplacé par un zoom sur un bout de la couverture que voici:


Aucune arme ou rayon ne transpercera un corps!

En vf, le rayon s'arrête au corps, le reste est effacé.

Pour finir, LA page inédite de Rom 30, qui les accumule un peu:


Au mois prochain, pour un premier topo sur la censure des numéros suivants. Et dites vous bien que le meilleur reste à venir!
  #4  
Vieux 22/10/2004, 18h58
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Et Hop, on attaque Septembre qui s'annonce comme un mois spécial "rendez votre repas!", au vu de ce qui vous attend aujourd'hui et pour la chronique du prochain inédit de Spider-Woman (susssspensse! ).

Alors, pas encore d'inédit Rom ce mois-ci mais un nouveau topo sur la censure des numéros vf, du n°33 au n°45. Le mois prochain, on vous parlera du n°46 tout seul, dernier numéro en français, qui fut un des plus massacrés!

Voici donc, comme nous l'avions fait le mois dernier pour Rom 1-32, quelques exemples de "modifications" apportées par l'équipe de Lug aux planches de Rom. Cette censure se fait plus sentir dès le n°33 avec l'arrivée d'Akin et Garvey, qui vont sublimer les planches de Sal Buscema (même si lui n'est pas du même avis..), rapprocher Rom d'un comics d'horreur, et le faire voyager de part le monde, le tout sous la houlette du nouvel editor du titre , Ann Nocenti!


Le chien de l'enfer est effacé en vf! Tout ce qui est menace envers les enfants est moyennement apprécié donc une seule solution: la gomme! (tiré de Rom 33)



Itou! La main du chien au premier plan est effacée mais cette fois parce qu'elle véhicule l'idée de noyade, un autre "tabou" made in Lug. (tiré de Rom 33)



Une page inédite en français de Rom 36 pour cause de transformation en monstre, d'éclaboussement de spectres et surtout de strangulation, qui est unes des interdictions les plus fortes. Dommage puisqu'il s'agit de la page où Rom tue son premier spectre...



La manie des spectres de se jeter en groupe sur quelqu'un plaira de moins en moins à Lug qui commencera à prendre l'habitude d'effacer la moitié des spectres quand ils sont nombreux, ce qui réduira considérablement la menace qu'ils représentent. (tiré de Rom 36).



Panel inédit en français, tiré de Rom 38, qui cumule scéne de groupe avec des spectres, strangulation et têtes de spectres qui bavent et montrent les dents! A noter l'apparence plutôt bizarre de ces spectres, avec des petits pics sur la tête et des corps asez fins, une tentative de Buscema ou des encreurs qui ne durera que quelques panels.



Panel inédit pour cause de transformation en monstres. Bizarrement, Rom 34 avec des transformations bien pires avec Namor ne fut lui pas censuré!



Grosse surprise: pas de censure de cette scéne où une enfant se fait quand même décapitée! Juste une petite altération: le jet de sang et les bruitages seront effacés. (tiré de Rom 39)



La phobie des dents commence: les dents pointues sont interdites! Exit donc la machoire du gardien. C'est vrai que c'est terrifiant! 8) (tiré de Rom 40)



Vous connaissez la chanson: en vf, 2 fois moins de spectres, avec des bouches fermées , sans bave , ni dents, ni griffes...sigh... Ca devient grave...(tiré de Rom 42)



Comparez avec la dernière page de cet épisode en vf et pleurez! (tiré de Rom 42)

Pour l'aventure de Rom avec Quasimodo, Lug ouvrira spécialement sa section "beauté"pour retoucher tous les hommes en décomposition qui fourmillent dans cette aventure!


"T'as un bel oeil , tu sais!" (tiré de Rom 43)



Tout en un: strangulation, décomposition, dents, griffes, bave...Inédit en vf bien sur! (tiré de rom 43) Pour info, c'est le Dr Druid qui se fait étrangler!



"Oups, z'avez perdu un boyau mon bon Monsieur!"
Beaucoup plus présentable en vf où Rom n'a que quelques pustulles (Yerk!) (tiré de Rom 43)




"Mets ta main devant ta bouche quand tu parles!" (tiré de rom 43)
Une version plus horrible et un brin dégeu des spectres, qui postillonent comme pas permis et font la grève du dentiste! Impossible en vf, où au mieux, on effacera la bave, les dents et les mains crochues et , au pire, carrément les spectres ou le panel.



Nouvelle lubie dentaire du retoucheur Lug, qui tourne carrément au ridicule: désormais, les personnages n'ont plus le droit d'avoir des dents différenciées mais uniquement un aplat blanc. Rom et le Gremlin héritent donc de nouvelles mâchoires et l'habituel maquillage "mort-vivant" est appliqué sur Rom. (tiré de Rom 44)

Au mois prochain pour une performance spéciale du Salon de Beauté Lug!
  #5  
Vieux 08/01/2005, 09h23
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Un chevalier qui surgit hors de la nuit,
Court vers l'aventure....au galop!
Son nom, il se signe à la pointe de son neutraliseur,
D'un R qui veut dire Rom Rom!
Rom, Rom! Rom, Rom! Rom, Rom!


Je ne suis pas peu fier de vous présenter le premier inédit post-vf de:

ROM N°47
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Akin et Garvey
Cover: Bill Sienkiewicz



Bill Sienkiewicz aurait été le remplaçant parfait d'Akin et Garvey à leur départ. Malheureusement.... En attendant, savourez-moi ça!

Résumé:
Rom et Starshine vienne de quitter l'URSS. Ils volent tranquilles, en se tenant la main... Mais Rom, plutôt peu épargné par les derniers évènements impliquant Quasimodo et les spectres, ne peut croire à ce bonheur possible entre deux cyborgs et s'éloigne de Starshine à pleins turbos! Alors que Starshine lui vole après, elle remarque qu'ils survolent une île pour le moins étrange qui semble sortie d'un conte pour enfants avec chateau fort, plantes, crâne de repaire de pirates etc...
Il s'agit du repère du défunt Mordillo, ennemi de Shang-Shi, qui n'est plus occupé que par son fidéle serviteur, un robot-enfant polymorphe un peu timbré et très joueur. Il actionne toutes les armes cachées dans les diverses attractions de l'île qui attaquent donc Starhine et Rom. Pas de très grosse menace pour nos 2 héros qui finalement attrapent le sacripan qui leur raconte son histoire en faisant jouer à Shang-Shi le mauvais rôle. Pas de chance pour lui, Rom a rencontré Shang-Shi et se doute bien que tout ça n'est que mensonge. Devant tant de démence robotique, Rom s'enfuit de plus belle, avec à nouveau Starshine à ses trousses. Quant au robot-enfant, il est content, il s'est débarassé de ces visiteurs. Mais il n'arrive pas à retrouver le squelette de Mordillo, avec qui il avait de grandes discussions avant qu'ils arrivent et qu'il trimballait partout...
Pendant ce temps, aux alentours de Clairton, Johnny Ross et une certaine Mary-Lou rencontrent 1 créature répugnante alors qu'ils sont en panne de voiture: la créature attrape Johnny et lui perce le cerveau avec sa langue puis lui suce le cerveau, pour ensuite prendre son apparence. Alors que mary-Lou coure en hurlant (ou hurle en courant ), elle tombe sur une deuxiéme créature qui lui fait de même juste après l'avoir terrorisé en lui chatouillant le visage de sa langue. Ces créatures sont des spectres noirs (Dire Wraiths), ceci est leur vraie apparence et vous venez d'assister à leur rite de passage à l'âge adulte!


Ah ben oui, un squelette, c'est encombrant! Il ne le retrouvera jamais, celui-ci s'étant enfoncé dans des sables mouvants.

Un épisode atypique, qui fera date dans la série!
Tout d'abord, événement: jusqu'ici, nous n'avions vu que l'apparence transitoire des spectres, et pas leur vraie apparence, qui est celle que vous voyez sur la cover, bien plus impressionante! Ce nouveau design est l'oeuvre de Bill Sienkiewicz et avec ce numéro, on entre de plein pied dans les meilleurs épisodes de la série, qui n'a cessé de progresser depuis l'arrivée d'Akin et Garvey.
Inspiré, Bill Mantlo va ouvrir chaque épisode menant au numéro 50 par une scéne de 6 pages nous montrant les agissements de certains spectres: il commence par ce rite d'initiation, petit bijou d'horreur, qui justifie à ui tout seul l'achat de ce numéro. Alors que Bill Mantlo peut parfois avoir la prose un peu lourde , il signe ici un texte parfait, accompagnant des dessins encore plus réussis que sur les derniers épisodes parus, pourtant déja de toute beauté!
Le reste de l'épisode est nettement plus anecdotique, le principal intérêt de cette histoire étant l'utilisation du robot de Mordillo et des références àla série Master of Kung-Fu, ce qui est rarissime dans l'univers Marvel. Graphiquement, c'est impeccable et parfaitement maîtrisé. La série fonce vers le n°50, avec des numéros exceptionnels à plus d'un titre et un final d'une grande audace dont la série ne se remettra paradoxalement pas.


Et un dépucelage spectral, un! Miam, ça a l'air bien bon tout ça!

Toute personne ayant suivi les aventures de Rom dans Strange étant jeune se doit de posséder cet épisode!
  #6  
Vieux 08/01/2005, 09h42
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
ROM 48
"Renunciation! Or what happens when a spaceknight's had enough"
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Akin et Garvey
Cover: Akin et Garvey



Cette idée des spectres grimaçant tout autour est très bien rendue!

Résumé:
La scéne d'ouverture de ce numérose situe au siège vide des nations Unies où se rencontrent 2 types de spectres. Les spectres mâles, tournés vers la science et honteux de leur forme naturelle qu'ils dissimulent sous leur forme transitoire, et les spectres femelles, qui sont des sorcières, tournées vers la magie et les arts obscurs et qui ont gardé leur apparence naturelle, qu'on a découvert au numéro précédent. On apprend que, 200 ans plus tôt, ce sont les spectres mâles qui ont incité leur peuple à conquérir d'autres planètes. Donc leurs soeurs les tiennent responsables de l'échec de leur invasion et ont décidé de se passer de leur service: un combat s'engage entre les deux groupes et ce sont les spectres femelles qui en sortent vainqueurs, avec l'aide de chiens de l'enfer et des aîles de la mort.
Pendant ce temps, Rom et Starshine ont une joute verbale en plein ciel: Rom ne comprend pas l'attitude de Brandy qui selon lui, ne mesure pas encore la teneur du sacrifice qu'elle a consenti en devenant Starshine. Sa planète vaut-elle vraiment le prix de ce sacrifice? Rom lui propose de partir ailleurs pour vivre tous les 2 mais Brandy ne l'entend pas ainsi et compte bien se battre pour défendre sa planète. Starshine retourne sur la terre ferme et empêche des voyous de violer une jeune femme qui rentrait chez elle. Rom débarque sur ces entrefaits et lui demande si elle pense vraiment que ce genre d'individus qui composent entre autres l'humanité méritent leurs sacrifices à tous les deux. Brandy n'a jamais douté du fait que l'humanité est imparfaite et elle ne va certainement pas ne pas se battre pour elle parce que la terre n'est pas aussi parfaite que peut l'être Galador. La dessus, Rom rebondit et lui dit que Galador n'est pas plus parfaite que la Terre. Il réalise que c'est sa nostalgie de Galador après tant d'années de combat qui lui en a fait dresser un portrait aussi utopique. Mais ce portrait est faux et la Terre, tout comme Galador, méritent que l'on combatte pour elles. Le doute est levé et la lutte va se poursuivre. Si seulement ils savaient tous les deux ce qui les attend....


Rom réalise que Galador n'est pas telle qu'il l'a décrite.

Nous y sommes: ce numéro est sans doute le meilleur de la série. Pas de bataille, juste une discussion entre Rom et starshine mais tellement bien écrite et représentée visuellement avec ses différentes étapes (le ciel, l'espace puis le retour sur terre dans une ruelle) que la lecture en est un vrai plaisir. On ne voit pas le temps passer qu'on est déja au bout du numéro, bluffé. Rom n'a jamais été un comics où la réflexion prenait une place importante, ce qui rend ce numéro d'autant plus réussi. Bill Mantlo réussit à transformer une des faiblesses de la série à ses débuts (le manichéisme primaire entre Galador et les spectres) en sujet de réflexion et réussi à transformer celle-ci en force avec une logique imparable.
La scéne d'ouverture est elle aussi un grand moment, qui nous en révèle plus sur les spectres que les 45 numéros précédents. Arriver à enrichir la série d'une telle manière aprés 4 années de parution est un vrai coup de maître!
Visuellement, c'est magnifique, totalement maitrisé, la machine est alors bien huilée mais ne faiblit pas, bien au contraire! Buscema, Akin et garvey réussissent l'exploit de faire transparaître de l'émotion sur des faciès de cyborg statiques sans utiliser de mimiques caricaturales mais en utilisant les ombres, les lumières et le langage corporel.


Le sexe faible va prendre le dessus! Gare à toi, Rom!

Un numéro parfait en tous points, sommet de la série, à en tomber baba!
  #7  
Vieux 02/04/2005, 21h14
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Allez fermer votre porte à double tour.....baissez la lumière...Voilà:

ROM N°49
"Massacre"
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Akin & Garvey
Cover: Al Milgrom



A encadrer dans le salon: une coverstupéfiante d'Al Milgrom! 8)

Résumé:
Comme d'habitude depuis 2 numéros, une scéne d'ouverture: des sorcières spectres s'approchent de nuit en plein brouillard d'une petite ville: c'est Clairton! Alors qu'elles se dirigent vers la maison de Mary-Lou (la fille morte dans Rom 47), elles pénètrent dans quelques maisons et tuent des habitants tout en prenant leur place. La famille de Mary-Lou est ainsi massacrée mais aussi Steve Jackson qui faisait un bout de mécanique avec Johnny, l'autre victime des spectres qui accompagnait Mary-Lou. Steve/spectre s erend alors chez les parents de Brandy....qui sont aussi assassinés! Fin de la séquence...
Rom et Starshine retournent à Clairton. Rom est toujours aussi à plat et c'est Starshine et son humanité qui lui donnent encore une raison de poursuivre... Ils vont voir Brock Jones, la Torpille, en train d'entraîner des enfants au rugby. Ils se rendent ensuite tous chez les parents de Brandy afin de les rassurer sur le sort de Brandy (la denrière fois que les habitants de Clairton ont vu brandy/Starshine, elle était sous l'emprise du Doctor Dredd. Mais Rom trouve érange la réponse émotionnelle des parents de Brandy et veut utiliser son analyseur sur eux. Brandy en est outrée, surtout que Torpille qui posséde un analyseur dans son viseur peut voir que les parents de Brandy ne sont pas des spectres!
Tandis que Rom broit du noir, Brandy trouve elle aussi que se parents sont un peu distants mais celà s'explique par sa nouvelle apparence. Alors que ses parents préparent une réunion d'amis pour souhaite rla bienvenue aux chevaliers de l'espace, Brandy réussit à convaincre Rom à se joindre à sa famille. Mais alors que Brandy leur fait une démonstration de l'étonnante lumière vivante qui l'habite, celle-ci lui révèle l'horrible vérité: ils sont entourés de spectres! avant qu'ils ne puissent réagir, ils sont envoyés à travers un labyrinthe de portes dimensionnelles savamment préparées. Ils sont dans la Shadow Dimension, elle n'est pas accueillante et ils ne savent pas comment en sortir. Rom essaie de faire comprendre à starshine qu'il n'y a plus d'espoir de "sauver" ses parents et que la guerre fait des victimes...
Sur la colline, un vaisseau extra-terrestre atterrit et des formes humanoïdes aux oreilles pointues en sorte...


Un autre point fort: pas de gore ou d'horreur à foison. Certaines scénes horribles seront exposées et d'autre non, un savant mélange!

Commentaire:
Ce numéro est encore une fois d'une quasi-perfection. Même Al Milgrom a réussit une cover impressionnante, ce qui n'est pas peut dire! La séquence d'ouverture est angoissante et poignante et le chagrin qui assaille soudain Brandy qui était si pleine d'énergie est vraiment touchant. Le scénario, inspiré de films d'horreur est d'une efficacité redoutable.Sal Buscema et Akin et Garvey excellent et arrivent à respecter l'équilibre parfois précaire entre l'horreur et le côté toujours un peu outré des visages ou des situations dans ce genre d'exercice difficile. Il y a de l'émotion, une grande tension mais aussi un certain plaisir coupable à être au courant du "stratagème" des spectres.
C'est une réussite totale et c'est d'une audace rarement vue dans un comics mainstream avec 50 numéros derrière lui, d'autant plus quand il est tiré d'une ligne de jouets...


La réponse à la question que vous vous posez: "Et l'analyseur de Torpille alors?" le mois prochain!

Bref, c'est limite magistral et c'est absolument et totalement indispensable pour toute personne qui a lu Rom dans Strange!
  #8  
Vieux 03/04/2005, 09h04
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
ROM 50
"...the Extraterrestrials"
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Akin & Garvey
Coveras la moindre idée....



Beuark les couleurs.....:smiley qui vomit:

Résumé:
Un vaisseau skrull débarque de nuit à Clairton, qui est infestée par les spectres qui ont capturé Rom et Starshine et tué nombre de ses habitants, dont la famille de Brandy et Steve. C'est au tour de la Torpille de passer ad patres... Avant de mourir le cerveau sucé, Brock Jones apprend de la bouche des spectres qu'ils ont en fait altéré sa vue, ce qui explique que bien que son viseur-analyseur fonctionne, il n'ait pas pu découvrir l'invasion de Clairton par les spectres. Pendant ce temps, Starshine reste prostrée tandis que Rom se fait atttaquer dans le Shadow Realm. Elle se transformera en une nouvelle Starshine, froide et vengeresse, à la nouvelle armure désignée par Walt Simonson! Elle arrivera aussi à les ramener sur Terre alors que Clairton est en flammes: les Skrulls pourchassent les spectres dans la ville pour les éliminer, le reste de la population de Clairton encore humaine pris entre les deux camps... Finalement, Rom et Starshine rencontreront les skrulls et Rom bannira les derniers spectres tandis que Starshine les tuera avant de détruire sa maison. Brandy Clarke n'a plus d'humanité et diverge d'avec Rom sur la punition à donner au spectre, le banissement ou la mort. Avant de partir, les skrulls révelent à Rom que les Spectres sont en fait une branche déviante de leur propre race, d'où leur similarité.


Explication de texte sur "pourquoi Torpille n'a rien vu venir!"

Commentaire:
Voila le numéro-anniversaire qui marque la fin d'une grande période pour Rom. Mantlo est allé telement loin qu'il a cassé ses jouets et se retrouvera bien démuni pour la suite de la série. Clairton était un élement essentiel de la série: sa quasi-disparition accompagnée de celle de Steve, la Torpille et de toute la famille de Brandy fait table rase parmi toute un casting de personnages secondaires dont le manque se fera vite sentir... On peut aussi dire que le personnage de Brandy clarke meurt aussi dans cet épisode tellement cette "nouvelle" Starshine n'a rien à voir avec la précédente et sera un personnage des plus basiques et des plus barbants, toujours à beugler au meutre des spectres et à la vengeance.... La série va s'engager dans une nouvelle direction qu'elle ne pouvait réellement éviter vu son implication dans le Marvel Universe: la guerre contre les spectres va devenir une guerre publique, sujet on ne peut plus casse-gueule.... C'est donc un numéro historique à plus d'un titre puisqu'il marque la fin d'une époque pour la série, le massacre des 2/3 des persos secondaires et révèle la filiation skrull/spectre.


Il ne reste plus rien de la brandy Clarke qu'on aimait tant! Maintenant, on aura MégèreShine!

C'est l'assistant editor month chez Marvel ce mois-là mais ce numéro ne se prétant que peu à la comédie ou au pastiche, Rom n'aura droit qu'à une histoire d'une page écrite et dessinée par Bob Harras de fort jolie manière (avec un encrage de Terry Austin) sur Brandy et Rom, Space Toaster! . A signaler aussi des fiches-poster sur Rom, Hybrid, the Dead (les morts de la série), the heroes (les héros alliés de Rom), the Dire Wraiths et le Spaceknight Squad (vu dans Rom Annual 2 dont on vous parle le mois prochain).


Un bien grillé pour la table 8!

Un numéro indispensable, un millésime qui marque le passage à une période de Rom moins glorieuse...
  #9  
Vieux 29/04/2005, 20h10
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
En attendant notre reprise des chroniques de Rom le mensuel, voici un annual inédit!

ROM Annual N°2
Publié en 1983 par Marvel, 40 pages.
"To Save a Spaceknight"
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Keith Akin et Brian Garvey
Cover: Bill Sienkiewicz



"Bite my Shiny Metal Ass!"

Résumé:
Cette histoire se situe avant l'arrivée de Rom sur Terre, alors que les chevaliers de l'espace ont repoussé l'invasion de Galador par les spectres. Rom, qui poursuit un paquet de derniers vaisseaux qui se séparent dans diverses directions, suit l'un d'entre eux sur Wraithworld. Mais il tombe dans un piège tendu par les spectres...
Sur Galador, the Prime Minister décide (ah bah non, ça peut pas être Raffarin alors! ) d'envoyer le Spaceknight Squadron pour aller chercher Rom. Le Spaceknigth Squadron est composé de spaceknigths aux pouvoirs et design moins évolués que les autres, du moins est-ce ce qu'on constate, des précisions seront données plus tard dans la série sur leur origine.
Le Spaceknight Squadron est composé de:
- Volla the Trapper et ses filets
- Plor the Pulsar et ses ondes casseuses
- Unam the Unseen qui peut se rendre invisible
- Tarm the Seeker et Skera the Scanner qui sont rien des fouines
- Raak the Breaker, qui est une sorte de micro-onde ambulant
Après bien des épreuves dont un combat contre des monstres élémentaires, ils trouveront finalement Rom, qui est le jouet d'un sort des spectres qui lui fait voir des ennemis partout, qu'il combat sans fin. Unam se montrera le plus courageux et arrivera à le tirer de sa "transe" alors que Raak le vantard n'utilisait que le violence!
Rom prête serment de suivre les derniers vaisseaus spectres jusque sur les mondes qur lesquels ils ont pu atterrir pour empêcher les spectres d'envahir d'autres mondes! Vous connaissez la suite....


Quelques membres du Spaceknight Squadron.

Commentaire:
Un Annual précieux à plus d'un titre:
- c'est une des seules aventures de Rom, outre les Tales of Spaceknights, qui se situe avant son arrivée sur tere et donc avant ROM n°1;
- on retrouve tout un bestiaire et un background très riche, et on fait la connaissance du Spaceknight Squadron dont on apprendra plus tard qu'il s'agit d'un premier "essai" de spaceknights.
- le dessin de cet annual est on ne peut plus soigné. L'encrage est particulièrement travaillé, avec des décors fournis, des textures diverses mises en valeur par la technique d'encrage très spéciale d'Akin et Garvey et des efforts de design très appréciables!
L'histoire, si elle est assez basique et sans surprise, se laisse lire sans probléme et est surtout une invitation à l'émerveillement visuel!


Cet annual est un prétexte à un étalage des capacités d'Akin et Garvey en matière de textures et décors!

Un annual très réussi, qui est un des sommets graphiques de la série!
  #10  
Vieux 28/02/2007, 20h47
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Et hop, on reprend les chroniques du toaster le plus chauuud de l'univers:
Pour les épisodes inédits précédents, rendez-vous ICI, pour une chronique de ce qu'on peut considérer comme une des meilleures périodes de la série.



ROM N°51
Publié par Marvel en février 1984.
"Gloves off!", 22p.
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Mel Candido
Cover: Mike Zeck?



Rappel: le nouveau look guerrier de starshine est l'oeuvre de Walt Simonson!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
STARSHINE force un ouvrier à remonter un pont afin de coincer quelque spectres qui tentent de fuir la région en voiture, déguisés en humain: elle les exterminent avec ses yeux, rovoquant une panique folle, dont elle n'a que faire. ROM intervient,sauve un petit garçon qui manquait d'être piétiné puis va parler au calme à Brandy, qui ne vit plus que pour venger sans pitié le massacre de Clairton et de sa famille par les spectres:


Rom invite Brandy non pas au bal....mais à un enterrement!

A Clairton, un défilé de cercueils (vides!) parmi les ruines de la ville attire l'attention des télévisions locales qui suivent le journaliste MACK WILBURN qui les ménent jusqu'au cimetierre où les attendent Rom et Starshine...avec une explication:


Vous me reconnaissez? (sous l'encrage calamiteux de Candido?)

ROM et STARSHINE commencent leur récit, STARSHINE mettant le tout en images grâce à ses pouvoirs sur la lumière. ils racontent l'invasion des spectres, leur combat, comment ils sont devenus ce qu'ils sont,alors que les caméras tournent et retransmettent en direct l'évènement! ROM a décidé de changer de tactique et de révéler publiquement l'invasion des spectres! Il clame qu'il sera désormais sans merci, tuant les spectres, car la Terre est désormais en guerre!
Bien entendu les spectres sont rapidement au courant de cette déclaration de guerre et sont prêts à en découdre...


Si,si, il n'y a pas si longtemps, ces grosses boites étaient censées être des caméras portatives!

Commentaire:
2 gros changements dans ce numéro, qui est en fait une sorte de gros résumé très raccourci de la série, censé permettre aux nouveaux lecteurs de prendre le train en route et de se familiariser avec la série alors que celle-ci va profiter d'une exposition plus importante grâce à la Wraith War! C'est Ralph Macchio, editor du titre qui est à l'origine de cette médiatisation de la série, qui profitera de pas mal de pub et dont la storyline débordera sur Uncanny X-men.
Outre la Wraith War, ce numéro voit aussi le départ d'Akin et Garvey, remplacés par Mel Candido.... Ce pauvre Candido va absolument massacrer les planches de Buscema: son encrage très approximatif, baveux et gras va enlaidir d'un coup la série... Sal Buscema quittera assez vite le navire.



Deux spectres tartares pour la 5, deux!

Après avoir quasiment fait disparaître tout le cast dela série au numéro précédent, Mantlo se lance dans cette storyline Wraith War très ambitieuse, censée mettre un terme au sub-plot sur l'existence des Spectres sur Terre. Malheureusement, Mantlo va vite se montrer très maladroit, donnant une vision héroïque de la guerre, osant même faire l'apologie du meurtre par l'intermédiaire de Rom qui annonce que puisque c'est la guerre, il va désormais tuer les spectres!
Militarisme et patriotisme de mauvais goût ne sont pas loin... Mantlo semble en plus s'être fourré dans une impasse avec Starshine, qui commence déja à radoter avec ses discours de vengeance tempérés par Rom (au début de l'épisode, alors qu'il tient le même discours à la fin....va comprendre ). Il ne reste plus aucune trace de la personnalité de Brandy et on se retrouve fâce à un personnage sans plus aucun relief...
A noter la réapparition de Mack Wilburn, journaliste adopté par Clairton, pour lequel Mantlo avait de grands projets (il aurait chroniqué les exploits de Rom) qui ne virent jamais le jour. Le personnage fut donc délaissé jusqu'à son "retour" dans ce numéro.


Pour rappel: voila la "vraie" apparence des spectres, créée par Bill Sienkiewicz.



Un numéro-résumé qui marque le début de la Wraith War sous de bien mauvais auspices...

Dernière modification par sim theury ; 29/08/2012 à 08h26.
  #11  
Vieux 16/04/2007, 20h34
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon

ROM Spaceknight N°52
Publié par Marvel en Mars 1984.
"Total War", 22p.
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage de merde: Mel Candido
Cover: Bill Sienkiewicz



Ahh, révons ensemble de Bill encreur sur le titre!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Devant la révélation télivisée de ROM sur leur présence sur Terre, les Dire Wraiths décident d'attaquer ouvertement la Terre et de se lancer dans une guerre ouverte aux humains! Ils déciment une ville de Virginie...
ROM, Starshine et l'armée constatent les dégats et sauvent le peu de survivants.


Sigh...Cap america va être au chomage! 8)

Rom fait la connaissance du général Locklin, qui supervise le Projet Wraithwatch, censé repérer et stopper les Dire wraiths. ROM et Starshine sont accueillis au sein du projet. ROM conseille à Locklin d'avertir la population de la possibilité d'une attaque similaire et donc la région s'arme:


L'Amérique s'arme, Youpi tralala, c'est beau, je vais verser une larme...

Sur une nappemonde géante, ROM et Starshine font apparaître toutes les concentrations de spectre en Amérique du Nord. Or, la base même est indiquée! Starshine montre d'un jet de lumière la vérité: Wraithwatch a été infiltré! S'ensuit un combat féroce, durant lequel les militaires du projet se défendent, aidant Starshine et Rom à tuer les Dire Wraiths. Oui, vous avez bien lu, tuer! ROM ne les bannit plus! C'est la guerre! (en langage américain, ça veut dire: "tout est permis!" )


Certaines séquences saccagées laissent entrevoir ce qu'elles auraient pu être.

Commentaire:
Les choses sérieuses commencent avec ce numéro. Faisons tout de suite un sort au côté graphique de la chose: c'est une horreur! Mel Candido saccage les planches de Sal Buscema qui en devient méconnaissable! Du coup, tous les gimmicks horreur de la série, que Sal Buscema maitrise parfaitement, disparaissent sous un encrage lourd, gras et imprécis. Hstoire de rajouter au tableau, les couleurs sont d'un amateurisme criant: 1 couleur pour les spectres, 1 couleur pour les soldats, du jaune pisseux pour les décors et voila! Ah, et j'oubliais le lettrage, trop gros/gras, qui rend la lecture difficile!


Vous apprécierez le choix des couleurs: 6 dans tout ce numéro...

Niveau scénario, Mantlo met les pieds dans le plat. Avec cette guerre ouverte, montent à la surface des scénes d'une lourdeur éléphantesques (le sauvetage des nenfants; les soldats qui se bagarrent contre les spectres pour sauverleur planète...) mais surtout des dialogues et idées des plus douteuses: esprit militaire à gogo; racisme sous jacent avec par exemple cette réplique du général galvanisant ses collègues:

"Earth is for earthmen, ugly! Go back where you belong"!


... ou encore la population qui s'arme ou, le pompom, Rom qui se met à tuer "parce que c'est la guerre". A noter que si ça n'est pas nouveau pour Starshine, celà l'est pour Rom mais n'est dit que dans un récitatif qui se contredit avec une autre séquence et avec les autres épisodes à venir.
Ce sujet, la guerre, est bien trop casse gueule et Mantlo vient de se manger méchamment la première marche en plein menton...


Même le lettrage bat de l'aile...



Un numéro au mauvais goût aussi sur que ses dessins.8)

Visitez le topic soncacré à ROM!

Dernière modification par sim theury ; 29/08/2012 à 08h26.
  #12  
Vieux 29/04/2007, 08h51
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
ROM, Spaceknight N°53
Publié par Marvel en Avril 1984.
"Paranoïa Strikes Deep...", 22p.
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Mel Candido et Bill Sienkiewicz
Cover: Bill Sienkiewicz



Fais attention, t'as un Rom sur le nez! [/I][/U]

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
L'Hellicarrier du SHIELD est sauvagement attaqué par les spectres! Nick Fury ne doivent leurs salut qu'à une manoeuvre osée: monter jusqu'à l'espace pour geler leurs ennmis puis plonger, brulant ceux qui restent en rentrant dans l'atmosphère!


L'incroyable douple page d'attaque du Shield, bien entendue encrée par Sienkiewicz!

Nick Fury, persuadé de la menace des spectres, présente Rom et Starshine à Ronald Reagan et l'informe du sérieux de la situation.
Le Pentagon rentre en branle, et on fait visiter à Rom la nouvelle cellule de guerre contre les spectres. Pour ne pas faire la même erreur que dans l'épisode précédent, Rom analyse les officiers supérieurs, sans trouver de spectre.
Soudain, nos héros, Nick Fury et quelques autorités choisies sont témoins d'unedéclaration privée du président:


"Et le gagnant de la Star Academy est...."

Celui-ci annonce l'existence des spectres et de la guerre qu'ils viennent de déclarer à la race humaine. Il annonce aussi qu'il a obtenu une alliance historique entre les nations de la Terre pour contrer ces envahisseurs. En l'absence de beaucoup de héros (disparus pour les Guerres Secrètes), il présente leursalliés, Rom et Starshine!


Une utilisation fort intelligente des couleurs!

Commentaire:
Une nouvelle étape est franchie dans ce numéro, qui marque l'entrée en guerre des gouvernements (mais on ne verra quasiment que l'Amérique en action) contre les spectres.
Bien entendu, il faut passer outre la grosse couleuvre qui voudrait que toutes les nations s'allient contre une menace, ce qui est totalement impossible, iréel et infantile.
On pourra trouver aussi un peu lourd le fait que de simples agents du SHIELD arrivent à tuer quelques chiens de l'enfer avec leurs lasers plutot que d'être simplement massacrés, tout ça parce qu'il s'agit de militaires représentant l'Amérique......


L'encrage de sienkiewicz donne tout de suite une autre stature aux spectres!

Niveau dessin, excellente surprise qui laissait augurer d'un avenir radieux pour le graphisme de la série: Bill Sienkiewicz encre la double page d'attaque de l'Hellicarier + les 8 dernières pages de l'épisode avec Reagan! Tout de suite, on se trouve plongé dans une ambiance qui convient parfaitement à la série: Sienkiewicz fait des merveilles avec ses jeux d'ombre et de lumière sur Rom et Starshine et l'émotion est là, tandis que les planches massacrées par Candido sont fades , moches et sans vie.
Apparemment, Sienkiewicz semblait bien impliqué dans ce renouveau de la série (il créa le nouveau design des spectres et signe les covers): s'il avait encré la série à la place de Candido, celle-ci aurait pu atteindre des sommets avec ces épisodes, faisant oublier les maladresses et lourdeurs scénaristiques de Mantlo pendant la Wraith War.


Rhââ, Alpha Flight par Sal Buscema/ Bill sienkiewicz, ça aurait eu de la gueule!


Un épisode qui montre bien à quel point l'encrage peut êtr eun poste clé dans le ressenti d'un scénario par le lecteur.

Visitez le topic soncacré à ROM!

Dernière modification par sim theury ; 29/08/2012 à 08h27.
  #13  
Vieux 27/05/2007, 10h38
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Citation:
ROM Spaceknight N°54
Publié par Marvel en Mai 1984. "The Blood-Trail!", 22p.
Scénario: Bill Mantlo. Dessin: Sal Buscema. Encrage: Mel Candido et Kelley Jones.
Cover: Bill Sienkiewicz.

Révons....Ah si Bill avait ne serait-ce qu'encré Rom....

Critique de l'épisode précédent...

Rom, Starshine et des hommes du projet Wraith-Watch découvrent dans les égouts d'Atlanta, en Georgie, des cadavres de personnes disparues que les spectres ont vidées de leur sang! En combattant les spectres présents, ils découvrent que leurs ESPERS (unité télépathique du SHIELD leur permettant de tracer les spectres), sont vulnérables à la magie des spectres qui prennent à malin plaisir à les éliminer.


On comprend que Lug ai jeté l'éponge.....il aurait fallu tout effacer.

Rom fait donc appel à Doctor Strange qui vient dans l'helllicarrier jeter un sort qui augmente les défenses psychiques des Espers contre la magie des spectres. Un des Espers sent que quelque chose de terrible se trame au Mercy Hospital, un des plus grands hopitaux du sud des USA.



L'intervention anecdotique de Doc Strange.

Et effectivement, les Spectres s'y rendent en douce, pénètrent dans la salle où on garde les réserves de sang et lancent un sort leur permettant de mélanger/remplacer les poches de sang avec du sang contaminé par leur magie qu'ils ont amené avec eux, pris sur les humains disparus.
Et regardez qui vient justement de rentrer à l'hopital pour souci de santé:


Rick Jones vient revigorer un cast décimé depuis Rom 50.

Et oui! Rick Jones apprend qu'il a, comme Captain Marvel, un cancer, dû à son exposition aux rayons gamma dans la série Hulk, scénarisée aussi par Bill Mantlo. Ce cancer est incurable. son seul espoir, c'est de subir des transfusions massives à répétition. Justement, voila qu'on apporte de quoi faire la première....


On devine à quel point cette scéne aurait pu être très réussie si un peu plus soignée à l'encrage et aux couleurs.

Ce numéro marque l'arrivée d'un nouveau membre du cast de la série, Rick Jones, qui, après Cap America, Hulk, Captain Marvel et les Avengers, va devenir le side-kick de Rom! Le perso semble asseé désabusé par ses exploits passés. Son côté guitariste du Dimanche est toujours aussi ringard....8)
Mantlo signe un épisode assez intéressant, qui pourrait souffrir d'un encrage qui varie beaucoup, mais comme Mel Candido est l'encreur régulier, c'est plutôt un avantage!
Starshine apparait comme un personnage définitivement perdu pour le lecteur, rabachant qu'elle n'est plus Brandy Clarke (et oui, elle est atteinte du syndrôme Alain Delon, elle parle d'elle à la 3iéme personne! ) et qu'elle va exterminer tout ses "space-scum"!
Bien entendu, cette histoire de sang contaminé trouvera un écho particulier quelques années plus tard....


Sans le savoir, Mantlo signe une histoire alors d'actualité.



Un numéro fort honorable, qui a beaucoup perdu au niveau graphique, mais heureusement, Kelly Jones met un peu la main à la patte sur ce numéro à la place de Mel Candido.


Dernière modification par sim theury ; 29/08/2012 à 08h27.
  #14  
Vieux 13/08/2007, 21h33
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Citation:
ROM N°55
Publié par Marvel en Juin 1984. "The ennemy Within!", 22p.
Scénario: Bill Mantlo. Dessin: Sal Buscema. Encrage: Mel Candido et Bill Sienkiewicz (non crédité).
Cover: Butch Guice.

Une curiosité: un Rom au look très organique!


Critique de l'épisode précédent...

Rom, Starshine et les hommes du Projet Wraithwatch débarque à l'hôpital et découvrent que des humains ont été transformés en monstre par les spectres! C'est un vrai massacre et pour stopper ce massacre, nos héros doivent tuer ces monstres!


Des roses, des jaunes, des marrons, des verts, des violets, il y a forcément un monstre qui vous est assorti!

Nos héros tombent alors sur Rick Jones qui leur explique que ce sont les réserves de sang que les spectres ont contaminé! Rick a assité à la transformation d'un interne en monstre qui trucida son infirmière. Rick alla à son secours à coups de guitare mais...trop tard. Nos héros doivent encore combattre plein de monstres sur la route les menant à la réserve...


On se demande comment rick Jones peut bien faire pour sortir des dialogues pareils en de telles circonstances...

Mais finalement ils y parviennent et détruisent les réserves de sang, empêchant toute nouvelle transformation. Rick lance alors un "Then that means everyhting's...okay?" et...


C'est ce qu'on appelle se faire rembarrer!

Un épisode très linéaire, avec Rom et Starshine combattant plein de monstres plus bizarres les uns que les autres. Ce numéro marque la rencontre de Rick Jones avec nos héros, qu'ils ne quittera plus. après Cap Marvel, Cap america et Hulk, voila que Rick s'intéresse à un homme en métal.... il les lui faut tous!
Niveau dessin, Sal Buscema semble s'être bien amusé à en faire des tonnes dans le gore avec ses monstres (un peu comme cette aventure avec Namor dans rom 36) mais la colorisation est catastrophique et l'encrage...ben l'encrage est de Mel Candido, c'est tout dire....sauf...


Bill Sienkiewicz a beau faire un passage éclair de 2 panels, on voit tout de suite qu'il aurait apporté beaucoup à cette histoire!

Niveau scénario, si on peut regretter des dialogues répétitifs et pas naturels, il faut reconnaître une portée non voulue du récit, qui fait échos au SIDA et au scandales des transfusions. Les Spectres sont en guerre et utilisent de nouveaux moyens, attaquant la race humaine par d'autres biais, retournant la "Nature" contre eux. C'est ce qui se passera ainsi dans l'"arc" suivant avec la pollution d'une grande étendue d'eau.
Dommage que cet épisode fasse plus rire avec ses monstres que peur...la faute en revient à l'incapacité totale de Mel Candido et du coloriste de donner un semblant d'ambiance au récit. A noter que plusieurs pages ont un aspect flou, ce qui arrive de toute manière souvent avec l'encrage disgracieux et imprécis de Candido (et pan, prends ça!).


Toujours la même rengaîne....nianiania spacecum....nianiania...humans...



Un numéro qui aurait pu être émouvant, terrifiant avec un encreur adéquat.... là, il est juste...bof.



Dernière modification par sim theury ; 29/08/2012 à 08h28.
  #15  
Vieux 15/08/2007, 07h52
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 327
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Citation:
ROM N°56
Publié par Marvel en Juillet 1984. "Clear Waters Remembered!", 22p.
Scénario: Bill Mantlo. Dessin: Mark Bright. Encrage: Mel Candido.
Cover: John Byrne.

La créature du Lagon?!

Critique de l'épisode précédent...
Tandis que Rick Jones discute avec le Général Locklin de la couverture média du massacre de l'hôpital de l'épisode précédent, Rom et Starshine débarque à Bevearly Valley, un coin canadien dont les eaux, jugulées par un barrage, sont terriblement polluées à cause du travail minier qui y était effectué. Apparemment, les spectres ne sont pas loin...Et justement, coïncidence, Alpha flight (enfin Snowbird, Sasquatch, Shaman et Marrina) sont aussi aux abords de la rivière, soupçonnant une anomalie de la nature.


Alpha flight à la pêche au saumon phosporescent!

Soudain, des espéces de monstres marins humanoides sortent de l'eau et attaquent la population! Rom et Starshine se joignent à Alpha flight pour repousser l'envahisseur. Rom révèle qu'il s'agit de...saumons pollués transformés
par la magie des spectres!


Un combat épique commence....

Grâce à une poudre sortie de sa sacoche que Marrina diffuse dans l'eau, Shaman retransfrome les monstres en poissons mais ceux-ci meurent, ne pouvant plus s'adapter aux eaux polluées. Nos héros comprennent que les spectres doivent se cacher dans la mine et préparer quelque chose de plus sérieux. Effectivement, ils viennent de transformer les eaux de la rivière en polluant extrême, hostile à toute vie! Et ils viennent de faire exploser le barrage: un raz de marée polluant se prépare à submerger la vallée!!!


Les spectres jouent aux billes?!

Cet épisode est absolument affreux niveau dessin: Mark Bright, invité avant l'ultime numéro de Sal Buscema le mois prochain, est méconnaissable sous l'encrage toujours aussi brouillon et déformant de Candido. Les monstres sont ridicules et Alpha Flight méconnaissable (Sasquatch est tout petit/maigrichon !)


Marrina n'est bonne qu'à touiller!

L'histoire continue de tourner autour de la "pollution" du milieu naturel de l'homme, ce qui est une bonne idée mais qui tourne au ridicule avec cette attaque d'hommes-saumons.
Et Mantlo n'est pas très à l'aise avec Alpha Flight, ni même avec le reste du cast de la série, qui ne débite que des dialogues démonstratifs pas naturels et inutiles. Bref, c'est la cata....


La rengaine habituelle de casse-couilles-Starshine !



Un numéro qui ne vaut que pour sa superbe cover et la participation d'Alpha Flight.

Visitez le topic soncacré à ROM!

Dernière modification par sim theury ; 29/08/2012 à 08h28.
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h36.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !