Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui suicide Harley Quinn... > > Rétro

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 02/04/2005, 09h34
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri
Les parutions vf : Titans



TITANS N°72
Lug, janvier 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : RETOUR A STENOS (22 pages)
(Return to Stenos, in Star Wars #71, mai 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Tom Palmer.

Résumé :

Luke et Lando arrivent sur la planète Sténos, à la recherche des chasseurs de primes Bossk et IG-88 qui, espèrent-ils, pourront les renseigner sur l’endroit où se trouve Yan Solo. Ils commencent leurs recherches en se rendant au bar le plus proche. Pas de chance, Lando est reconnu par un homme qu’il a escroqué et qui offre 10.000 crédits à qui lui ramènera sa tête. Après une fusillade, Luke et Lando parviennent à s’éclipser et se perdent dans les ruelles de la ville. Luke se cache dans une bâtisse, et a la surprise d’y trouver Rick Duel et Dani, que les Sténaxes n’ont pas tués lors de leur précédente rencontre.

Peu après, Luke retrouve Lando et sème Rick et Dani. Lando pense savoir où se trouve Yan : il a aperçu deux hommes transportant une caisse en métal semblable au cercueil de carbonite dans lequel se trouve Yan. Luke et Lando suivent les deux hommes jusque dans un entrepôt. Surprise à l’intérieur : ce n’est pas Yan dans la caisse mais Chihdo, le compagnon de Rick Duel. Cette découverte s’accompagne d’une autre : Bossk et IG-88 leur ont tendu un piège.


Commentaire :

Evidemment, un épisode dont une scène se déroule dans un bar extraterrestre ne peut être foncièrement mauvais. Même si dans ce cas précis Ron Frenz bâcle honteusement ses arrière-plans, ses extraterrestres et sa mise en scène.

La réapparition de Rick Duel et ses deux compagnons était prévisible et Mary Jo Duffy ne s’embarrasse pas de vraisemblance pour les réintroduire dans l’histoire. Le personnage de Dani étant plutôt amusant, on lui pardonnera pour cette fois.


A noter :

Rick Duel, Dani et Chihdo ont été introduits dans l’épisode précédent.


Casting :

Luke Skywalker, Lando Calrissian, Chiktabba, Dédeux.

Rick Duel, Dani, Chihdo.

Bossk, IG-88, Drebble.


MIKROS : PUNCH (16 pages)

Scénario, dessin et encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Dans le Bronx, un boxeur masqué, Red Mask, fait sensation en remportant tous ses combats. Sous ce masque se dissimule Crabby, toujours recherché par la police. Il reçoit pourtant la visite de l’agent du FBI James Carrington, accompagné de l’organisateur de matchs Foxy Face-de-Rat. Ce dernier lui propose un duel au sommet face à un autre revenant : Johnny Punch, un champion disparu de la circulation depuis un accident de voiture. Johnny semble avoir recouvré toutes ses capacités, si ce n’est qu’il est muet. Foxy offre à Crabby un million de dollars pour affronter Johnny. Le combat doit se dérouler au Madison Square Garden. Mais peu avant, Foxy annonce à Crabby qu’il doit se coucher durant le combat. Crabby refuse. Foxy lance alors Johnny, qui semble en réalité être un robot, contre Crabby.


Commentaire :

Encore une fois, beaucoup d’invraisemblances dans ce récit. Qui plus est, plutôt que de faire durer le suspense quant à l’identité de Red Mask ou au fait que Foxy manipule à distance Johnny Punch, Mitton joue toutes ses cartes d’entrée de jeu. Très médiocre.


Casting :

Crabby, Mikros, Saltarella.

Johnny Punch.

Foxy Face-de-Rat, James Carrington, Slim.




DAZZLER : RAZ DE MAREE (1ère Partie) (11 pages)
(Tidal Wave, in Dazzler #31, mars 1984)

Scénario : Jim Shooter.
dessin : Frank Springer.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Dazzler assiste au tournage d’un film dont l’acteur et cascadeur principal est Bill Remington. Elle le rencontre après le tournage est n’est pas insensible à son charme. Elle le revoit un peu plus tard dans le cours de danse dont elle est le professeur pour arrondir ses fins de mois dans l’attente de décrocher un rôle. Ce qui pourrait ne pas arriver tout de suite, puisque Harry Osgood lui annonce au téléphone qu’il cesse d’être son impresario, et lui conseille d’en trouver un à Hollywood, qui sera plus à même de l’aider à décrocher des contrats.

Dazzler retourne voir Bill lors du tournage d’une nouvelle cascade, qui manque de peu de mal finir. Mais l’acteur s’en sort indemne et invite Dazzler au restaurant.


Commentaire :

Si l’on est de bonne composition, le personnage de Bill Remington est plutôt amusant, et ses réparties du genre « vous préférez peut-être que je vous offre un verre ou une voiture de sport » peuvent faire sourire. Pour le reste, cet épisode marque un nouveau départ pour Dazzler : nouveau job, nouvel appartement, Harry Osgood qui cesse de s’occuper d’elle, etc.


Casting :

Dazzler.

Bill Remington, Kate Remington, Harry Osgood, Lance, Cassandra.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Le Maléfice de Bélasco (20 pages sur 22)
(Do you believe in… Magik ?, in New Mutants #14, avril 1984)

Scénario : Chris Claremont.
dessin : Sal Buscema.
Encrage : Tom Mandrake.
Couverture : Tom Mandrake.

Résumé :

De retour sur Terre, après avoir passé huit années dans les limbes (voir la mini-série Magik, décembre 1983 à mars 1984, trad. in Magik, Récit Complet Marvel n°10, mai 1986), Illyana se sent mise à l’écart par les autres mutants de l’école, auxquels elle n’ose révéler qu’elle possède désormais des pouvoirs mystiques. Elle n’est pas seule à avoir quitté les limbes : S’ym est sur ses traces. Profitant que les élèves sont partis en ville acheter de quoi organiser une fête, il attaque le Professeur Xavier. Puis il attaque les Nouveaux Mutants à leur retour à l’école. Illyana va utiliser ses pouvoirs magiques et son épée mystique pour combattre S’ym. Elle parvient à le vaincre et le renvoie dans les limbes après lui avoir fait jurer allégeance.

Lors de la fête qui suit, à laquelle participent les X-Men, Illyana est invitée à danser par le Professeur X. Il lui faut quelques secondes avant de réaliser qu’il peut marcher. Un peu plus tard dans la soirée, Kitty reçoit la visite de Doug Ramsey, qui lui annonce qu’il a été accepté à l’académie du Massachusetts, une école pour surdoués dirigée par le Club des Damnés.


Commentaire :

Un épisode faisant directement suite à la mini-série Magik, et donc centré essentiellement sur le personnage d’Illyana. Claremont élargit par la même occasion son champ d’action, faisant entrer le surnaturel dans l’univers des Nouveaux Mutants. A noter la fin très étrange, qui voit le Professeur X se remettre à marcher, sans qu’aucune explication ne soit donnée.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Professeur X, Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Les X-Men : Serval (Wolverine), Tornade (Storm), Colossus, Diablo (Nightcrawler), Malicia (Rogue), Kitty Pryde.

Kitty Pryde, Doug Ramsey, Stevie Hunter.

S’ym.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h09.
  #2  
Vieux 02/04/2005, 09h46
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°73
Lug, février 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : CHASSE A LA PRIME (20 pages sur 22)
(Fool’s Bounty, in Star Wars #72, juin 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Tom Palmer.

Résumé :

Sous la menace de Bossk et IG-88, Luke et Lando sont sauvés par l’arrivée inopinée de Rick Duel et Dani venus leur prêter main forte et secourir leur camarade Chihdo. Après quelques échanges de tir, Luke et Rick parviennent à s’échapper, mais Lando et Dani sont capturés. Luke contacte Chiktabba et Dédeux, restés à bord du Faucon Millénaire, mais ces derniers ont déjà atterri sur Sténos et se sont lancés à leur tour à la recherche de Yan Solo. Après diverses péripéties, tout ce petit monde se retrouve dans une usine où se trouve une machine à carbonisation. Bossk et IG-88 comptent bien faire subir aux Rebelles le même sort qu’a connu Yan Solo, mais après l’intervention de Chiktabba, épaulé par un groupe de guerriers Sténaxes, ce sont eux qui tombent dans la cuve et sont… carbonisés ?

Luke et son petit groupe quittent Sténax bredouilles, mais découvrent après le décollage qu’une passagère clandestine s’est introduite à bord du Faucon Millénaire : Dani.


Commentaire :

Mary Jo Duffy semble avoir décidé de ne pas se prendre au sérieux sur la conclusion de cette histoire. On en oublie même la raison pour laquelle les Rebelles sont venus sur Sténos (trouver des informations sur la disparition de Yan Solo) pour plutôt se courser dans les rues, courir dans tous les sens et se croiser sans se voir. Le rythme est frénétique, les coïncidences improbables, mais finalement on s’amuse davantage ici que dans les épisodes précédents.

Seul bémol : le trait de Ron Frenz est plutôt agréable dans l’ensemble, mais ses scènes d’action sont franchement calamiteuses dans leur réalisation. Cette réserve notée, l’épisode est tout à fait agréable à lire.


Casting :

Luke Skywalker, Lando Calrissian, Chiktabba, Dédeux.

Rick Duel, Dani, Chihdo.

Bossk, IG-88, Drebble.


MIKROS : PUNCH (2ème Round) (16 pages)

Scénario, dessin et encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Crabby ne fait pas le poids face aux bras téléscopiques de Johnny Punch et se retrouve rapidement au tapis. Alors que Johnny s’apprête à lui briser la main gauche, Mikros et Saltarella interviennent, rétament Johnny et mettent en fuite Foxy Face-de-Rat et ses hommes de main. Lorsque Crabby recouvre ses esprits, les trois amis décident d’aller fêter leurs retrouvailles dans un fast-food. Mais le gérant prévient l’armée et bientôt le restaurant est encerclé par des troupes en armes. Les trois héros s’enfuient et se rendent chez les parents de Crabby, où ils tombent une nouvelle fois sur Foxy. Ce dernier leur annonce que les parents de Crabby sont en lieu sûr et qu’il ne leur arrivera rien… à condition que Crabby accepte de monter sur le ring face à Johnny Punch, et de perdre le match. Crabby accepte.


Commentaire :

Beaucoup d’action dans cet épisode, qui se laisse lire agréablement. L’intrigue est toujours aussi peu vraisemblable (Crabby est recherché par toutes les forces de police du pays, mais il va participer à un match de boxe au Madison Square Garden) mais ça n’a rien d’inhabituel dans cette série.


Casting :

Crabby, Mikros, Saltarella.

Johnny Punch.

Foxy Face-de-Rat.




DAZZLER : RAZ DE MAREE (2ème Partie) (10 pages)
(Tidal Wave, in Dazzler #31, mars 1984)

Scénario : Jim Shooter.
dessin : Frank Springer.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Bill Remington invite Dazzler dans sa maison de bord de mer. Mais un tremblement de terre sous-marin a eu lieu et un tsunami est annoncé. Les autorités font évacuer les côtes, mais Bill décide néanmoins de ne pas faire demi-tour. Lui qui a connu une enfance très pauvre ne peut se résoudre à abandonner sa résidence. Dazzler l’accompagne. Sans que Bill ne le sache, elle va utiliser ses pouvoirs pour briser la vague qui menace de détruire la maison, manquant de peu de périr lors de son intervention. Bill la retrouve sur la plage, inconsciente.


Commentaire :

L’épisode qui avait débuté sur un ton très léger s’achève sur une note plus sombre. Bill Remington a des pulsions suicidaires, qui le conduisent à prendre tous les risques lors du tournage de ses films, et qui l’ont amené également dans cette maison malgré le raz-de-marée annoncé. Sa personnalité fait de cet épisode de Dazzler un romance comics plutôt correct, même si Dazzler à l’inverse y apparaît assez niaise dans ses réactions.


Casting :

Dazzler, Bill Remington.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Au Secours de Kitty ! (22 pages + 1 page et 2 panels – p.2 pn 6-7 & p.3 de la vf - extraits d’Uncanny X-Men #180)
(Scaredy Cat, in New Mutants #15, mai 1984)

Scénario : Chris Claremont.
dessin : Sal Buscema.
Encrage : Tom Mandrake.
Couverture : Tom Mandrake.

Résumé :

Illyana est inquiète d’être sans nouvelle de Kitty depuis son départ pour le Massachusetts. Elle envoie son corps astral jusqu’à l’Académie du Massachusetts et y découvre Kitty prisonnière d’Emma Frost, la Reine Blanche. Emma Frost prend conscience de la présence d’Illyana et lui envoie une rafale psychique. A l’institut du Professeur X, Illyana se met à hurler et cracher des démons, réveillant toute la maison. Psyché fait disparaître les démons en invoquant leur pire cauchemar : l’image d’Illyana.

Les Nouveaux Mutants décident de venir en aide à Kitty. Mais Xavier et les X-Men ne sont pas là, et même les Vengeurs et les FF sont injoignables. Ils cassent donc leur tirelire et prennent le bus, direction le Massachusetts. Ils pénètrent sans mal dans l’académie et trouvent l’endroit où est retenue prisonnière Kitty, mais il s’agit en réalité d’un piège que leur a tendu Emma Frost.


Commentaire :

Il ne se passe pas grand chose dans cet épisode, mais le voyage en bus en particulier permet de développer un peu plus les relations entre les différents personnages. Le résultat se laisse lire sans déplaisir.


A noter :

Si les Vengeurs et les FF sont injoignables, c’est que vient de débuter la maxi-série Secret Wars, à laquelle ils participent.

Il est une nouvelle fois fait référence à l’expérience dont on été victimes Solar et Félina dans Marvel Team-Up #6 (1983, non traduit).


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Kitty Pryde, Doug Ramsey, Jarvis.

Emma Frost.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h10.
  #3  
Vieux 03/04/2005, 23h31
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri
Marvel



TITANS N°74
Lug, mars 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Lahsbane (20 pages)
(Lahsbane, in Star Wars #73, juillet 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Tom Palmer.

Résumé :

Le Faucon Millénaire a atterri sur la planète Lahsbane, peuplée de petits êtres pelucheux baptisés Lahsbees, pour y récupérer des documents se trouvant dans un vaisseau rebelle qui s’est écrasé peu de temps avant. Lando, Chiktabba et Dédeux doivent réparer le Faucon, incapable de redécoller à cause d’un pollen local bouchant toutes les valves du vaisseaux. Pendant ce temps, Leia et Dani, qui ne s’apprécient guère, décident par défi de partir ensemble chercher les documents, sans prévenir les autres. Après avoir échappé à une patrouille impériale, elles se rendent dans une ville étrange, bien trop grande pour les petits Lahsbees. Après avoir récupéré les documents, elles font une découverte de taille, la même que fait Lando Calrissian à quelques kilomètres de là : lorsqu’ils arrivent à maturité, les gentils Lahsbees se transforment en Huhks, créatures monstrueuses presque aussi fortes que les Woukys. Lando et sauvé par l’intervention de Chiktabba, Leia et Dani par celle de Luke Skywalker. La mission terminée, Dani s’empare d’un vaisseau impérial, dont elle remplit les soutes de trésors volés dans la cité des Huhks, et quitte la planète.


Commentaire :

Un épisode tout à fait amusant, avec ses bébêtes pelucheuses se changeant en gorilles meurtriers, ses crêpages de chignon entre Dani et la Princesse Leia, sans parler du pauvre Sispéo que personne ne prend la peine d’écouter. Et la prestation de Ron Frenz est meilleure que sur l’épisode précédent, sans passage à vide.


Casting :

Luke Skywalker, Leia Organa, Lando Calrissian, Chiktabba, Sispéo, Dédeux.

Dani.

Les Lahsbees, les Huhks.


MIKROS : Punch (16 pages)

Scénario, dessin et encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Tandis que Crabby combat Johnny Punch sur le ring du Madison Square Garden, Saltarella part délivrer ses parents, retenus prisonniers par Carrington, tandis que Mikros tente de désactiver le système électronique permettant à Fpxy Face de Rat de téléguider Johnny Punch. Lorsqu’il y parvient, Punch devient comme fou, et se met à attaquer Crabby avec ses bras téléscopiques, devant une foule qui crie aussitôt au scandale. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, Saltarella réussit à pénétrer dans les locaux du F.B.I. où Carrington détient M. et Mme Crabb, et les fait s’évader. Crabby peut alors mettre Johnny Punch K.O. sans crainte.


Commentaire :

Une conclusion qui, comme le reste de l’arc, ne présente pas grand intérêt, mais reste distrayante à suivre.


Casting :

Mikros, Crabby, Salterella.

M. et Mme Crabb.

Johnny Punch, Foxy Face de Rat, Carrington.




DAZZLER : Clair de Lune (1ère Partie) (13 pages)
(Moonlighting, in Dazzler #32, juin 1984)

Scénario : Mike Carlin.
dessin : Mark Bright.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Alors que Dazzler anime un cours de gym-tonic, Médusa et Gueule d’Or se matérialisent au milieu des élèves, semant la panique. Ils sont venus demander l’aide de Dazzler, mais celle-ci refuse de les accompagner à Attilan, souhaitant désormais mener une vie normale. Un peu plus tard, en sortant d’un café, Dazzler aperçoit Médusa qui promène Gueule d’Or (« il a besoin d’une petite promenade pour se remettre de sa téléportation »). Elle accepte de l’accompagner sur la Lune si elle a la garantie d’être rentrée le lendemain matin.

Sur place, en compagnie des autres Inhumains, elle découvre une tâche noire récemment apparue à proximité d’Attilan. Tous ignorent qu’à l’intérieur se dissimulent Pierre de Lune et Blackout, venus sur le satellite pour récupérer des pierres qui procurent à Pierre de Lune son pouvoir. Dazzler utilise son pouvoir pour percer la masse sombre.


Commentaire :

Un épisode nettement plus super-héroïque que ces derniers mois, mais pas forcément meilleur pour autant. On notera néanmoins que Frank Springer cède ici sa place à Mark Bright, et malgré l’encrage de Colletta, certaines planches sont plutôt jolies.


A noter :

Le MCP situe cette apparition des Inhumains entre Thing #3 (septembre 1983, non traduit) et Fantastic Four Annual #18 (1984, trad. in Strange Spécial Origines n°305, juin 1995). Dazzler les avait déjà rencontrés dans Dazzler #19 (septembre 1982, trad. in Titans n°53, juin 1983).

Pierre de Lune et Blackout étaient apparus ensemble pour la dernière fois dans Avengers #238 (décembre 1983, trad. in Ombrax-Saga n°254, mars 1987).


Casting :

Dazzler.

Médusa, Gueule d’Or (Lockjaw), Flèche Noire (Black Bolt), Gorgone, Triton, Karnak, Vif-Argent (Quicksilver), Crystal, Luna.

Janet McEntee.

Pierre de Lune (Moonstone), Blackout.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Sauve-qui-peut ! (22 pages)
(Away Game, in New Mutants #16, juin 1984)

Scénario : Chris Claremont.
dessin : Sal Buscema.
Encrage : Tom Mandrake, Kim DeMulder.
Couverture : Tom Mandrake.

Résumé :

La Reine Blanche envoie les troupes du Club des Damnés pour capturer les Nouveaux Mutants, mais ceux-ci leur échappent grâce à Magma qui crée un mini tremblement de terre. Il décident ensuite de se séparer pour partir à la recherche de Kitty Pryde. Illyana et Psyché s’emparent de costumes de gardes, Magma et Rocket attaquent la salle des générateurs au sous-sol, Solar et Félina visitent les étages supérieurs.

Mais bientôt, les Nouveaux Mutants vont devoir affronter certains élèves de l’académie également dotés de super-pouvoirs. Solar et Félina affrontent le particulièrement costaud Thunderbird et Roulette, capable de manipuler les probabilités. Rocket et Magma combattent Empath, un télépathe, et Jetstream, aux pouvoirs assez semblables à ceux de Rocket. Enfin Illyana et Psyché luttent contre Tarot, qui peut donner vie aux figures ornant son jeu de cartes, et la féline Catseye. Rapidement, les Nouveaux Mutants sont capturés, à l’exeption d’Illyana et Psyché qui parviennent à se téléporter au loin.


Commentaire :

Ainsi dont l’institut de Xavier n’est-elle pas la seule école pour mutants. Claremont crée ici leur concurrents directs, dirigés par la toujours intéressante Emma Frost. Certains possèdent des pouvoirs bizarroïdes, Tarot et Roulette en particulier, les autres sont plus classiques. L’épisode est consacré pour l’essentiel au combat entre les deux groupes, et s’intéresse donc avant tout à présenter leurs pouvoirs plutôt que leurs personnalités.


A noter :

Première apparition des Hellions.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Kitty Pryde, Doug Ramsey.

Les Hellions : Catseye, Empath, Jetstream, Roulette, Tarot, Thunderbird.

Emma Frost.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h10.
  #4  
Vieux 02/06/2005, 22h05
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°75
Lug, avril 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : L’Effet Iskalon (22 pages)
(The Iskalon Effect, in Star Wars #74, août 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Tom Palmer.

Résumé :

Toujours à la recherche de Yom Argo et Tay Vanis, les deux Rebelles disparus au cours d’une mission, Luke, Leïa, Lando, Chiktabba et les deux droïdes arrivent sur Iskalon, une planète entièrement recouverte d’eau. Ils sont accueillis par Primor, le gouverneur de la planète, et son fils Mone, de vieilles connaissances de Lando, qui leur apprennent que les Impériaux se sont installés sur la planète, ainsi que sur le monde voisin de Gamandar où ils ont bâti une immense forteresse. C’est là que Yom Argo et Tay Vanis ont été vus pour la dernière fois. Lando et Chiktabba décident de se rendre sur Gamandar, accompagnés de Mone. Pendant ce temps, Primor donne quelques leçons de plongée à Luke et Leïa. Tandis qu’ils nagent, ils découvrent le corps de Kendle, la femme de Mone, grièvement blessée. Au même moment, sur Gamandar, les impériaux lancent un missile qui va exploser à proximité de la base sous-marine où se trouvent les Rebelles, et créer un tsunami.


Commentaire :

Un épisode assez longuet à se mettre en place, trop bavard, et qui ne devient intéressant que dans les derniers pages. Le duo Frenz/Palmer offre quant à lui un travail de qualité.


Casting :

Luke Skywalker, Leïa Organa, Lando Calrissian, Chiktabba, Sispéo, Dédeux.

Primor, Mone, Kendle.


MIKROS : Outre-Monde (16 pages)

Scénario, dessin et encrage : Jean Mitton.

Résumé :

En survolant la France, Mikros, Saltarella et Crabby captent un signal radio qui semble être l’appel de détresse d’une abeille. Ils découvrent son origine dans un chalet en Suisse, plus exactement dans l’abri anti-atomique qui se trouve dessous. En réduisant leur taille ils parviennent à y entrer, mais un jet de gaz les plonge dans le sommeil. Saltarella se réveille dans un décor étrange, face à une abeille géante. Elle trouve refuge dans un tunnel d’où sort soudain le TGV qui percute l’abeille. Puis Saltarella est assommée par la chute d’un cube d’enfants. Elle se réveille une nouvelle fois, cette fois en compagnie de Mikros et Crabby, à l’intérieur du TGV. Tout trois ont perdu leurs pouvoirs, et ils sont seuls à bord du train, lancé à 300 km/h dans un décor surréaliste.


Commentaire :

Jean Mitton tente de maintenir le suspense sur l’endroit où se trouvent ses héros, mais ce genre d’histoire a été fait et refait tant de fois que ça ne fonctionne pas.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.




DAZZLER : Clair de Lune (1ère Partie) (13 pages)
(Moonlighting, in Dazzler #32, juin 1984)

Scénario : Mike Carlin.
dessin : Mark Bright.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Les rayons de Dazzler parviennent à percer les ténèbres, et les Inhumains découvrent Blackout et Pierre de Lune. Cette dernière riposte. Son pouvoir renforcé par celui de Flèche Noire, Dazzler redouble d’efforts et Blackout s’effondre. Privée de l’oxygène que maintenait autour d’eux Blackout, Pierre de Lune s’évanouit à son tour. Dazzler est ramenée sur Terre par Gueule d’Or, mais elle n’a pas le temps de dormir avant de devoir aller donner ses cours de gym.


Commentaire :

Avec ou sans super-vilains, la série continue d’être aussi inintéressante.


Casting :

Dazzler.

Médusa, Gueule d’Or (Lockjaw), Flèche Noire (Black Bolt), Gorgone, Triton, Karnak, Vif-Argent (Quicksilver), Crystal, Luna, Banth.

Mr. Fantastic.

Pierre de Lune (Moonstone), Blackout.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Dernier Round ! (22 pages)
(Getaway !, in New Mutants #17, juillet 1984).

Scénario : Chris Claremont.
dessin : Sal Buscema.
Encrage : Tom Mandrake & Kim DeMulder.
Couverture : June Brigman & Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Après leur victoire contre les Nouveaux Mutants, les Hellions participent à un débriefing, mais la tension monte entre les divers membres, en particulier Empath et Jetstream. La Reine Blanche parvient à calmer ses élèves. De leur côté, les Nouveaux Mutants et Kitty Pryde ont été enfermés dans un dortoir et leurs pouvoirs neutralisés. Dans les Limbes, Illyana et Dani reprennent des forces avant de retourner au combat. Illyana les renvoie dans l’Académie du Massachusetts, où elles découvrent que les Nouveaux Mutants font désormais partie des Hellions. Elle réalise alors que sa téléportation les a envoyées un an dans le futur. Elle parvient à revenir dans le présent, une semaine après leur départ, et trouve la pièce où sont enfermés ses camarades. Mais les Hellions les y attendent. Jetstream propose un duel entre un membre de chaque équipe : si les Nouveaux Mutants gagnent, ils seront libres de partir. Rocket relève son défi. Le combat a lieu dans la salle des combats de l’école, et Rocket parvient à prendre le dessus sur Jetstream. Mais Emma Frost arrive à cet instant, accompagnée de Sebastian Shaw. Les Nouveaux Mutants ne peuvent pas grand chose face à leur pouvoir, mais Kitty Pryde crée une diversion en perturbant le système électrique de la salle, et Illyana parvient à téléporter l’équipe jusqu’à l’école de Xavier.


Commentaire :

Conclusion de ce premier affrontement entre Nouveaux Mutants et Hellions. On en découvre un peu plus sur les pouvoirs d’Illyana, et on apprend que le nouveau Thunderbird est bien le frère de l’ancien membre des X-Men, tué lors de sa première mission. Les Hellions apparaissent comme un groupe assez disparate, certains membres (Empath en particulier) semblant vraiment dangereux, d’autres beaucoup plus innocents.


A noter :

Cette apparition de Sebastian Shaw se situe après Uncanny X-Men #182 (juin 1984, trad. in Spécial Strange n°48, janvier 1987).

La précédente apparition de S’ym a eu lieu dans New Mutants #14 (avril 1984, trad. in Titans n°72, janvier 1985).


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Kitty Pryde.

Les Hellions : Catseye, Empath, Jetstream, Roulette, Tarot, Thunderbird.

Emma Frost, Sebastian Shaw, S’ym.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h11.
  #5  
Vieux 02/06/2005, 22h41
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°76
Lug, mai 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Raz de Marée (22 pages)
(Tidal, in Star Wars #75, septembre 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Tom Palmer.

Résumé :

Après la destruction du Pavillon, la station sous-marine où ils se trouvaient, Luke et Leïa échappent de justesse à la noyade grâce à une bouteille d’oxygène et en suivant Kendle puis un Iskalien qui fait fuir cette dernière. Il s’appelle Kiro et c’est lui qui a tenté de tué Kendle, qu’il accuse de travailler pour l’Empire.

Lando, Chiktabba et les deux droïdes arrivent sans encombres à la forteresse impériale de Gamandar. Mais malgré leurs déguisements, les impériaux savent qu’il s’agit de Rebelles, grâce à un informateur qui les a repérés sur Iskalon. Ils trouvent néanmoins le droïde de Tay Vanis qui contient des renseignements capitaux.


Commentaire :

Rien de très palpitant encore dans cet épisode, malgré les efforts de Frenz et Palmer pour donner vie à cette histoire. L’ensemble est trop lent et trop bavard pour retenir vraiment l’attention.


Casting :

Luke Skywalker, Leïa Organa, Lando Calrissian, Chiktabba, Sispéo, Dédeux.

Primor, Mone, Kendle, Kiro.


MIKROS : Outre-Monde (2ème partie) (16 pages)

Scénario, dessin et encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Le TGV à bord duquel sont coincés Mikros, Saltarella et Crabby percute un cube géant en plastique rouge puis approche d’un pont inachevé, mais s’arrête juste à temps. En sortant du train, les trois héros tombent à l’eau et sont attaqués par des poissons rouges géants. Ils trouvent refuge dans un château médiéval, où les attend un robot tirant des obus. Après l’avoir fait tomber, ils doivent se jeter dans une trappe pour échapper à un pluie de cubes en plastique. Crabby atterrit dans une voiture de course, Mikros et Saltarella dans une autre, et les voitures démarrent sans qu’ils puissent les arrêter. La route sur laquelle ils se trouvent croise une voie ferrée, sur laquelle le TGV arrive à toute vitesse...


Commentaire :

Si la nature de la menace responsable des mésaventures de nos héros ne fait aucun doute, sinon pour eux, reste que cette succession de péripéties est plutôt distrayante à suivre de par son rythme assez frénétique.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.




DAZZLER : Thriller (1ère partie) (11 pages)
(Chiller, in Dazzler #33, août 1984)

Scénario : Mike Carlin.
dessin : Mark Bright.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture :Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Dazzler et son amie Janet McEntee vont au cinéma voir un film d’horreur, mais Dazzler, effrayée, quitte la salle avant la fin. De retour chez elle, elle reçoit un coup de fil de son manager, Roman Nekoboh, qui l’invite à une soirée. Là, elle rencontre Robert Benson, le réalisateur du film qui l’a effrayée, qui lui propose de tourner dans un clip. Quelques minutes plus tard, la voiture de Benson explose. Par chance, Benson est indemne.



Commentaire :

Hum. Bon. Voilà quoi.


Casting :

Dazzler.

Janet McEntee, Roman Nekoboh, Robert Benson.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Chasse à l’Ours (21 pages)
(Death Hunt, in New Mutants #18, août 1984 (20 pages sur 22) + 1 page (p.20 de la vf) extraite de New Mutants #20)

Scénario : Chris Claremont.
dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Rachel Summers, après avoir quitté le futur d’où elle est originaire, se rend à l’école de Xavier pour le rencontrer. Elle est accueillie par Illyana, qui lui apprend que le professeur est absent, et s’enfuit.

Sur une planète lointaine, Warlock, un extraterrestre, tente d’échapper au Magus. Ce dernier le retrouve pourtant et détruit la planète. Mais Warlock a pu s’échapper à temps.

Après avoir lutté depuis plusieurs jours dans la salle des dangers contre l’ours qui a tué ses parents, Dani Moonstar décide de faire face à son démon et l’invoque. Elle le tue, libérant l’âme de ses parents, mais est grièvement blessée lors du combat.


Commentaire :

Changement radical de ton pour la série, avec l’arrivée au dessin de Bill Sienkiewicz (après Sal Buscema, le changement est effectivement brutal). Celui-ci, libéré des influences qui marquaient encore son travail lors de ses précédentes prestations, offre des planches de toute beauté (la mort de Xavier dans le futur, l’entrée en scène de l’ours, etc.). Malheureusement, cette édition française ne rend pas hommage à son travail, ni à celui de Claremont, en sautant les épisodes 19 et 20 et proposant une fin prématurée et sans intérêt à l’affrontement entre Psyché et le Grizzli (voir les commentaires de Michel sur ces épisodes).


A noter :

Première apparition de Rachel Summers en dehors du l’univers futuriste dans lequel on l’a découverte (in Uncanny X-Men #141-142, trad. in Spécial Strange n°35-36, mars-juin 1984).

Première apparition de Warlock et de Magus, son père.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Rachel Summers, Lockheed, Warlock, Magus.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h11.
  #6  
Vieux 21/04/2006, 22h34
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°77
Lug, juin 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Dédeux à la Rescousse ! (21 pages)
(Artoo-Detoo to the Rescue, in Star Wars #76, octobre 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Tom Palmer.

Résumé :

Sur Iskalon, Luke, Leïa et Kiro viennent en aide aux survivants du bombardement. Mais Kendle, la femme de Mone, ordonne à ses compatriotes de les pourchasser.

Sur Gamandar, Lando, Chiktabba, Sispéo et Mone sont prisonniers des impériaux. L’amiral Tower s’apprête à les interroger, mais il est interrompu par l’arrivée surprise de Dark Vador. Mécontent du bombardement d’Iskalon ordonné par Tower, au risque de tuer Skywalker, Vador fait exécuter l’amiral. Pendant ce temps, Lando et ses compagnons s’évadent grâce à Dédeux qui a trafiqué les ordinateurs de la citadelle impériale. Ils parviennent ainsi à quitter la planète à bord du Faucon Millénaire sans être inquiétés.

Sur Iskalon, Luke, Leia et Kiro résistent difficilement à leurs agresseurs. Ils sont sauvés in extremis par l’arrivée du Faucon Millénaire. Kendle est tuée durant le combat. Kendle demande alors à Luke et ses amis de ne plus revenir sur Iskalon tant que leur combat contre l’Empire n’est pas terminé.


Commentaire :

Un épisode assez routinier, qui enchaîne machinalement les scènes d’action.


Casting :

Luke Skywalker, Leïa Organa, Lando Calrissian, Chiktabba, Sispéo, Dédeux.

Mone, Kiro.

Dark Vador, amiral Power, Kendle.


MIKROS : Outre-Monde (3ème Partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Les formules 1 à bord desquelles se trouvent Mikros, Saltarella et Crabby évitent de justesse le TGV. Mais à peine le danger passé, elles redémarrent, slaloment entre un camion, une pelleteuse et des cubes géants, avant que celle où se trouve Crabby ne s’écrase contre un gigantesque ours en peluche. Celle de Mikros et Saltarella est attaquée par un chat de plusieurs mètres de haut. Ils parviennent à s’en extraire avant qu’elle ne soit déchiquetée par l’animal. Mikros est blessée à la jambe par la chute d’une poupée, puis sauvé d’une nouvelle attaque du chat par l’intervention d’une guêpe que lui et Saltarella vont chevaucher. Mais deux mains gigantesques se referment sur eux.

Mikros et Saltarella se réveillent dans une ville peuplée d’animaux sauvages en plastique. Ils sont attaqués par des robots et trouvent momentanément refuge dans un monnayeur, dans lequel ils sont poussés par une gigantesque pièce de monnaie.


Commentaire :

Action et rebondissements non-stop dans cet épisode comme dans le précédent. L’accumulation lasse rapidement, surtout que les héros sont les seuls à ne pas avoir compris dans quelle situation ils se trouvent. Côté dialogues, Mitton n’a jamais fait dans le subtil, mais on trouve ici une de mes répliques préférées, déclamée par Saltarella : « Quel espoir vain et insensé nous pousse vers cette gare ? Est-ce l’attente du train qui nous emporterait vers un bonheur… inaccessible ? ». Un délice.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.




DAZZLER : Thriller (2ème partie) (12 pages)
(Chiller, in Dazzler #33, août 1984)

Scénario : Mike Carlin.
dessin : Mark Bright.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Dazzler se décide à accepter la proposition de Bob Benson de jouer dans le clip qu’il réalise. Sur le plateau, elle passe deux heures en salle de maquillage et en sort avec le visage d’une morte-vivante : dans ce clip les danseurs jouent le rôle de zombies (remember Thriller de Michael Jackson ?).

Peu avant le début du tournage, Dazzler surprend Benson qui appelle la télévision pour leur annoncer qu’un accident a eu lieu durant le tournage. Puis elle se rend sur le plateau et est enterrée dans une tombe. Mais il n’y a aucun système d’aération et, après plusieurs minutes de tournage, alors qu’elle n’est toujours pas sortie de la tombe et que les caméras de télé arrivent, Bob Benson tente de la sortir de là. C’est alors que sa main surgit de sous terre et agrippe Benson. Terrifié, celui-ci s’enfuit, bientôt poursuivi par Dazzler, toujours maquillée en zombie, qui l’accuse de l’avoir tuée. Benson avoue tout devant les caméras, il cherchait à se faire de la publicité. Il ne réalise que trop tard que Dazzler n’est pas morte.


Commentaire :

Est-il vraiment besoin de commenter ?


Casting :

Dazzler.

Robert Benson, Teddy.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Surprise-Partie ! (19 pages)
(Slumber Party !, in New Mutants #21, novembre 1984 (16 pages) + 1 page de New Mutants #18 (p.1) + 2 pages de New Mutants #20 (p.2-3)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Sur son lit d’hôpital, Dani Moonstar reçoit la visite de Tornade et du Guérisseur, un Morlock qui aide à soigner ses blessures. Puis se sont ses parents, libérés de leur malédiction, qui arrivent à son chevet.

Quelques mois plus tard, un soirée entre filles est organisée à l’école pour fêter la convalescence de Dani. La soirée manque plusieurs fois de tourner au drame : Amara est sur le point de perdre le contrôle de ses pouvoirs lorsqu’elle se sent humiliée par une remarque de l’une de ses camarades. Et Rahne se retient tout juste de se métamorphoser lorsque plusieurs filles se jettent sur elle, non pas pour l’agresser, mais pour la maquiller. L’opération sera une réussite, Sam ne la reconnaissant pas tout de suite lorsqu’il la rencontre un peu plus tard.

L’Astéroïde M où se trouve Magnéto est détruit par ce qui ressemble à première vue à une météorite mais est en réalité un extraterrestre, Warlock. Il s’écrase dans un lac proche de l’école et est recueilli par Sam et Bobby qui le conduisent à l’école.


Commentaire :

Première partie d’un épisode double, précédé dans cette vf par trois pages servant à conclure la Demon Bear Saga. Le ton est radicalement différent ici, l’heure est à la fête, mais le dessin de Sienkiewicz donne une ambiance plus inquiétante à l’ensemble : tout menace de tourner mal à chaque instant. De son côté, Claremont continue de présenter Amara et Rahne comme des marginales, ayant les plus grandes difficultés à trouver leur place dans cet univers si différent de celui d’où elles viennent.


A noter :

Le MCP situe cette apparition de Magnéto entre Marvel Super-Heroes Secret Wars #12 (avril 1985, trad. in Spidey n°77, juin 1986) et Uncanny X-Men #188 (décembre 1984, trad. in Spécial Strange n°50, mai 1987)


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Professeur X, Tornade (Storm), William Lonestar, Lockheed.

Warlock, Magnéto.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h12.
  #7  
Vieux 21/04/2006, 22h36
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°78
Lug, juillet 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Chanteuse des Etoiles (22 pages)
(Chanteuse of the Stars, in Star Wars #77, novembre 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Ron Frenz & Tom Palmer.

Résumé :

De retour sur Arbra après l’échec de leur mission, les Rebelles apprennent qu’un de leurs amis détient les informations qu’ils recherchent : Yan Solo, toujours porté disparu. Il est décidé que Lando, Chiktabba et les deux droïdes partiraient à sa recherche, tandis que Luke et Leïa, accompagnés de Plif et quelques Hoojibs (les extraterrestres originaires d’Arbra), se rendraient à la station spatiale de Kabray pour retrouver la trace de Vanis et des informations qu’il a obtenu sur l’Empire.

Luke et Leïa découvrent sur Kabray une foule cosmopolite, notamment des Zeltrons, les extraterrestres aux mœurs très libres dont ils ont déjà rencontré une représentante en la personne de Dani. Pour ne pas être ennuyés par les gardes impériaux stationnés sur la base, Luke et Leïa se présentent comme membres de la délégation conduite par Plif.

Luke découvre qu’un attentat est sur le point d’être perpétré contre le gouverneur impérial (on a empoisonné sa soupe), ce qui risque de déclencher un grave incident diplomatique. Dans le même temps, Leïa, pour ne pas être repérée, se trouve contrainte à se faire passer pour Shirley, alias la chanteuse des étoiles, et monte sur scène. A peine le récital a-t-il commencé qu’un Lahsbee qui se trouvait dans le public atteint sa maturité et se transforme en Huhk. La bousculade qui s’ensuit est l’occasion pour Luke de renverser le plateau repas du gouverneur impérial. Mais le Huhk attaque Luke. Pour le calmer, Plif conseille à Leïa de chanter. Les effets apaisants sont immédiats.


Commentaire :

Après un arc assez médiocre, Mary Jo Duffy se montre ici nettement plus inspirée et l’on retrouve les mêmes qualités que dans ses premiers épisodes : un très bon sens du rythme et une galerie d'extraterrestres hauts en couleurs. C’est avec plaisir qu’on retrouve les demoiselles Zeltrons et les Lahsbees. Ron Frenz se montre tout aussi inspiré et peuple la station spatiale d’aliens aux physionomies les plus variées.


A noter :

Les Rebelles avaient précédemment rencontré des Lahsbees, des Huhks et une Zeltron (la contrebandière Dani) dans Star Wars #73 (juillet 1983, trad. in Titans n°74, mars 1985).


Casting :

Luke Skywalker, Leïa Organa, Lando Calrissian, Chiktabba, Sispéo, Dédeux.

Plif, les Hoojibs, les Lahsbees, les Huhks, les Zeltrons.


MIKROS : Outre-Monde (4ème partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Mikros et Saltarella atterrissent dans un flipper géant, bientôt rejoints par Crabby. Dans le ciel, ils aperçoivent le visage gigantesque de Microbios. Menacés d’être écrasés par une bille d’acier géante, nos héros parviennent à faire tilter le flipper. Aussitôt ils recouvrent leurs super-pouvoirs et reprennent leur taille normale. Ils découvrent alors, écroulée à côté du flipper, une petite fille portant le masque de Microbios. Ils réalisent également que toutes leurs dernières mésaventures ont eu lieu sur une grande maquette qui occupe la majeure partie de l’abri anti-atomique dans lequel ils se trouvent.

Entrent alors les parents de la fillette. Celle-ci, Adeline, a eu un grave accident vasculaire six mois plus tôt. Elle ne réagit plus à aucun stimulus, à l’exception de tout ce qui concerne l’univers des super-héros, sa grande passion. Ses parents ont donc eu l’idée de capturer les trois héros pour obtenir une réaction d’elle.

Mikros, Crabby et Saltarella rapetissent jusqu’à atteindre une taille microscopique et pénètrent dans le cerveau d’Adeline. Après avoir évité l’attaque d’anticorps et de globules blancs, ils trouvent le caillot qui obstrue l’artère temporale, et Mikros l’élimine à coups de rayons gamma. Lorsqu’ils reprennent leur taille normale, Adeline a déjà repris conscience et commence à aller mieux.


Commentaire :

Conclusion sans surprise d’un récit prévisible de bout en bout.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Adeline, ses parents.




DAZZLER : Mais où sont passés les Mannequins ? (1ère partie) (11 pages)
(Where have all the Models gone, in Dazzler #34, octobre 1984)

Scénario : Mike Carlin.
dessin : Geof Isherwood.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Janet McEntee annonce à Dazzler qu’elle va travailler comme mannequin pour l’agence Millie. Elle lui conseille de tenter sa chance elle aussi. Dazzler décide alors de réaliser un press-book qu’elle envoie à l’agence. Quelques jours plus tard, Millie reçoit les photos et décide de donner sa chance à Dazzler. Millie a cruellement besoin de mannequins : trois d’entre elles ont mystérieusement disparu au moment où elles défilaient.

En arrivant chez Millie’s Models, Dazzler rencontre Chilie Storm, une vieille ennemie de Millie. Puis cette dernière reçoit Dazzler et l’engage.


Commentaire :

Tout cela est incroyablement palpitant.


Casting :

Dazzler.

Janet McEntee, Roman Nekoboh, Millie, Chilie Storm, Steve.




LES NOUVEAUX MUTANTS : L’Intrus (18 pages)
(Slumber Party ! (2ème partie), in New Mutants #21, novembre 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Laissé seul dans le laboratoire, Warlock reprend conscience et se met à rechercher une source d’énergie. Lorsqu’il touche une matière organique, animale ou végétale, celle-ci se transforme en un objet techno-organique dont Warlock peut absorber l’énergie.

Lockheed est le premier à percevoir la présence de l’extraterrestre et regagne l’institut, suivi par Illyana. Ils l’attaquent, mais le feu que crache le dragon comme l’épée mystique de la jeune fille demeurent sans effet. Le reste de l’équipe arrive à son tour, mais leurs pouvoirs sont tout aussi inefficaces. Psyché obtiendra un résultat en matérialisant la pire frayeur de Warlock : l’image de son père.

Warlock trouve refuge dans la salle des dangers. Les mutants s’y rendent, accompagnés de Doug Ramsey. Ce dernier, grâce aux ordinateurs de la salle, va parvenir à communiquer avec Warlock. Il leur apprend qu’il est originaire d’une planète dont les habitants sont une synthèse de l’homme et de la machine. Chaque enfant, lorsqu’il atteint l’âge adulte, doit affronter son père dans un duel à mort. Warlock a refusé de respecter cette tradition et s’est enfui. Mais son père, le Mage, est à sa poursuite. Poussés par Rahne, émue par le sort de cette créature perdue en terre étrangère, les mutants décident d’aider l’extraterrestre. Lorsque le professeur Xavier revient à l’institut, ils lui annoncent que Warlock va rester à l’institut. Xavier accepte.


Commentaire :

Warlock est un extraterrestre assez différent de ceux que l’on rencontre en règle générale dans les comics, en particulier physiquement. Bill Sienkiewicz en a fait un être à l’aspect étrange, changeant, ni robot ni tout à fait humanoïde. Sa personnalité apparaît ici plus classique, c’est un adolescent en fuite, ce qui fait qu’il trouve tout naturellement sa place dans le groupe, quand bien même il ne s’agit pas d’un mutant.

Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Warlock.

Professeur X, Rachel Summers, Lockheed, Doug Ramsey.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h12.
  #8  
Vieux 21/04/2006, 22h39
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°79
Lug, août 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Retour en arrière (21 pages)
(Hoth Stuff, in Star Wars #78, décembre 1983)

Scénario : David Michelinie.
dessin : Luke McDonnell.
Encrage : Bob Layton.
Couverture : Bob Layton.

Résumé :

Luke Skywalker, la Princesse Leïa et le lieutenant Hightower explorent un vaisseau en provenance de Hoth, l’ancienne base rebelle. Luke espère trouver à son bord Wedge Antilles, dont il est sans nouvelles depuis son départ de Hoth. Le vaisseau est vide, mais un message audio a été enregistré. Luke reconnaît la voix de Wedge et écoute son récit.

Au moment de l’évacuation de Hoth, l’Aile-Y de Wedge et de son co-pilote Janson fut abattu par un patrouilleur impérial. Wedge en sortit indemne, mais Janson fut gravement blessé. Ils trouvèrent refuge dans la carcasse d’un patrouilleur, pendant que les Impériaux passaient la base rebelle au peigne fin. Lorsque les lieux furent enfin vides, ils allèrent s’installer dans la base où ils trouvèrent des réserves de nourriture. Le centre de communication fonctionnait encore, mais Wedge découvrit que des chasseurs impériaux étaient restés en orbite autour de la planète, et qu’il ne pourrait envoyer aucun message sans les alerter. Il prit son mal en patience et s’occupa de Janson, dont l’état s’aggravait.

Un jour, au retour d’une patrouille, Wedge découvrit le corps de Janson, assassiné, et toutes leurs réserves détruites. Les coupables : les nécrophages, des pirates de l’espace pillant les champs de bataille. Après avoir enterré Janson, Wedge créa une diversion qui lui permit de s’emparer du vaisseau des nécrophages. Ces derniers le prirent en chasse, mais furent abattus par les chasseurs impériaux. Wedge n’était pourtant pas sorti d’affaire : le vaisseau tomba en panne de carburant, et ses réserves de nourriture furent très vite épuisées.

Le message s’achève ainsi, sans que Luke ne puisse le dater. C’est alors que Leïa et Hightower aperçoivent une silhouette à l’extérieur : c’est Wedge, en train de réparer la coque du vaisseau. Après avoir enregistré son message, deux jours plus tôt, il a trouvé dans les soutes de quoi remettre le vaisseau en état. Il part en compagnie de ses amis vers la base rebelle d’Arbra.


Commentaire :

Un fill-in très réussi, qui permet aux fans de retrouver un personnage rencontré dans La Guerre des Etoiles et l’Empire contre-attaque. L’histoire de Wedge est dramatique à souhait, et Michelinie maintient le suspense jusqu’au bout. De son côté, Luke McDonnell signe une belle prestation, aussi à l’aise pour mettre en scène ses héros que la quincaillerie s-f habituelle de cette série.


Casting :

Luke Skywalker, Princesse Leïa, Lieutenant Hightower.

Wedge Antilles, Janson.

Arns Grimraker, les Nécrophages.


MIKROS : Le Mur de la lumière (1ère partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Charles Morand, le directeur du service Cyclotron au CERN de Genève, dont Mikros et ses amis ont sauvé la fille, convoque ses collègues, les professeurs Otto Kleiner, Giancarlo Di Montecatini, Anthony Chester et Louis Henri Pélissier. Il leur montre une boite d’allumettes, qu’il a pu sans mal faire entrer au CERN, et de laquelle surgissent Mikros, Crabby et Saltarella. Une fois ses collègues remis de leur stupeur, il leur fait part de son projet : faire voler les trois héros à une vitesse proche de la lumière en utilisant le cyclotron afin de vérifier les théories d’Einstein. Mikros et Saltarella acceptent, mais Crabby préfère assister à l’expérience depuis la salle de contrôle.

L’expérience se déroule bien, jusqu’à ce que le professeur Pélissier, jugeant cette expérience diabolique, ne fasse dépasser à Mikros et Saltarella le mur de la lumière. Crabby tente de l’arrêter, mais Pélissier sort de son attaché-case un revolver et lui tire une balle en pleine tête.


Commentaire :

Intéressante tentative de Jean Mitton de décrire en détail l’expérience scientifique à laquelle participent ses héros. Voilà le genre de souci de réalisme dont aucun scénariste américain de l’époque ne se serait embarrassé. Le rythme de l’épisode en souffre forcément, mais dans le cadre de cette série il s’agit plutôt d’un changement bienvenu.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Charles Morand, Otto Kleiner, Giancarlo Di Montecatini, Anthony Chester, Louis Henri Pélissier.




DAZZLER : Mais où sont passés les Mannequins ? (2ème partie) (11 pages)
(Where have all the Models gone, in Dazzler #34, octobre 1984)

Scénario : Mike Carlin.
dessin : Geof Isherwood.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Lors du défilé auquel Dazzler participe, les filles disparaissent les unes après les autres, laissant derrière elles leurs vêtements. Dazzler est l’une des dernières à se volatiliser de la sorte. On les retrouve plus tard, dans une grande cellule, vêtues de vêtements différents. Leur ravisseur est un certain Tom Divin, créateur de mode sans succès ni talent. Il a décidé de kidnapper ces modèles, grâce à une organisation baptisée Revanche S.A., pour les obliger à défiler avec ses créations.

Dazzler fait fondre un barreau de la cellule (en faisant croire à ses compagnes d’infortune qu’elle a utilisé une lime à ongles) et tout le monde se trouve libre. Divin tente de s’enfuir, mais Chilie Storm l’assomme d’une droite. Dazzler décide d’abandonner la carrière de top-model.


Commentaire :

On a donné de l’argent à Mike Carlin pour qu’il écrive ça.


Casting :

Dazzler.

Janet McEntee, Roman Nekoboh, Millie, Chilie Storm.

Tom Divin.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Sombre Présage (18 pages)
(The Shadow within, in New Mutants #22, décembre 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.


Résumé :

Diablo et Colossus aident Rocket et Solar à améliorer leurs pouvoirs. Diablo tente de tisser des liens avec Rahne, mais celle-ci ne parvient pas à passer outre son aspect démoniaque. Enfermée dans sa chambre, elle rédige un conte, dans lequel elle est Alystraea et, sous sa forme féline, part à la recherche de la Sorcière d’Argent et du Baron Noir qui ont volé l’âme de son fiancé, le Prince Duncan.

Dans la boutique qu’il gère, Friedrich von Roehm reçoit la visite de Selene, dont il est le grand prêtre. Il propose de l’introduire dans le Club des Damnés.

Commentaire :

Début d’un nouvel arc, qui donne une suite aux évènements survenus dans Marvel Team-Up Annual #6, épisode resté inédit en France. Plusieurs scènes ici renvoient à cette histoire, en particulier l’hallucination dont est victime Solar et la présence de la Cape et l’Epée dans le conte de Rahne.

Graphiquement, Bill Sienkiewicz signe comme toujours des planches magnifiques, en particulier celles dédiées au conte de Rahne. L’introduction est elle aussi admirable, Diablo y apparaît dans toute son étrangeté, et Sienkiewicz autant que Claremont soulignent remarquablement bien la façon dont les jeunes mutants peuvent percevoir leurs aînés.


A noter :

Le MCP situe cette apparition de Colossus et Diablo après Marvel Team-Up #150 (février 1985, non traduit).

La précédente apparition de Selene a eu lieu dans Uncanny X-Men #184 (août 1984, trad. in Spécial Strange n°49, mars 1987).


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Warlock, Magma.

Diablo (Nightcrawler), Colossus, Professeur X, Moïra McTaggert.

Selene, Friedrich von Roehm, Sebastian Shaw, Emmanuel Da Costa.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h13.
  #9  
Vieux 21/04/2006, 23h07
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°80
Lug, septembre 1985.




LA GUERRE DES ETOILES : Profession : Escroc ! (22 pages)
(The Big Con, in Star Wars #79, janvier 1984)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Ron Frenz & Tom Palmer.

Résumé :

Lando Calrissian et Chiktabba se rendent sur Arcan IV à la recherche de Yan Solo. Sous l’identité de Capitaine Drebble et Wouky, ils prennent contact avec Lémo, Sanda et leur bande de pirates stellaires. Après quelques verres, ils apprennent que Yan est détenu par Jabba, mais doivent presque aussitôt s’enfuir, les pirates ayant décidé de les éliminer. Après une course poursuite dans les rues de la ville, ils regagnent leur vaisseau et quittent la planète.


Commentaire :

L’intrigue est assez confuse – les pirates sont à la recherche d’artefacts que, comme par hasard, Lando a en sa possession – mais propose des moments assez drôles. A commencer par le déguisement de Lando, qui est la réplique quasi-exacte de celui d’Albator, le fameux personnage de manga. Mary Jo Duffy revisite avec amusement quelques scènes obligées du space opera (le bar extraterrestre, la poursuite) et Ron Frenz donne vie à une foule de personnages hauts en couleurs (extraterrestres, pirates, prostituées, etc.). Les meilleurs épisodes de la période Duffy/Frenz sont ceux oeuvrant dans le registre de la comédie, celui-ci en fait partie.


Toute ressemblance avec un personnage célèbre est faite exprès...


A noter :

Le véritable Drebble était apparu dans Star Wars #71 (mai 1983, trad. in Titans n°72, janvier 1985).


Casting :

Lando Calrissian, Chiktabba.

Lémo, Sanda, Koruu, Dafi, les pirates.


MIKROS : Le Mur de la Lumière (2ème partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Mikros et Saltarella passent le mur de la lumière et sont expulsés hors du cyclotron. L’infime trou qu’ils percent ainsi dans l’appareil crée une fuite d’hydrogène dans le laboratoire, qui va prendre feu lorsque Pelletier va tirer sur Morand. Tout le monde parvient à fuir, à l’exception de Pelletier, et de Crabby, qui gît sur le sol du labo, une balle dans la tête. En quittant les locaux du CERN, les scientifiques aperçoivent des Migs soviétiques, puis une explosion nucléaire détruit Genève.

De leur côté, Mikros et Saltarella ont perdu leurs pouvoirs et retrouvé leur taille normale. Ils reprennent conscience au milieu d’un paysage désert et calciné. Ils se rendent à pied jusqu’à Lyon, qui n’est plus que ruines fumantes. Nulle part ils n’aperçoivent la moindre trace de vie. Après des heures à errer au milieu des décombres, ils découvrent au centre de la ville un cratère gigantesque, causé par une explosion nucléaire. Ils entendent enfin des voix humaines de rescapés enfermés dans la station de métro Bellecour. Lorsqu’ils ouvrent la porte, une horde de créatures monstrueuses se jette sur eux.


Commentaire :

La visite guidée de Lyon en ruines est très spectaculaire et réussie. Jean Mitton fait peser une ambiance de fin du monde tout au long de son récit. Pour une fois on lui pardonnera ses dialogues toujours aussi ampoulés.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Charles Morand, Otto Kleiner, Giancarlo Di Montecatini, Anthony Chester, Louis Henri Pélissier.




DAZZLER : Hollywood Blues (1ère partie) (11 pages)
(The Human Touch, in Dazzler #36, mars 1985)

Scénario : Linda Grant.
dessin : Geoff Isherwood.
Encrage : Mike Gustovich.
Couverture : John Byrne.

Résumé :

Une chanteuse qui doit débuter le soir même au Reilly’s Club s’enfuit après avoir été menacée par le Loqueteux. Quelques heures plus tard, Dazzler se présente au club pour auditionner et est embauchée par le propriétaire, Rick Conti. Elle rencontre également la pianiste du bar, Julia Walker, une ancienne star de comédies musicales. Alors qu’elle est raccompagnée chez elle en voiture par Janet McEntee, le Loqueteux crève les deux pneus arrière. Tandis que Janet part chercher de l’aide, Dazzler est kidnappée par le Loqueteux qui la conduit dans les égouts. Il lui demande à elle aussi d’abandonner sa carrière. Elle réussit à lui fausser compagnie et rejoint Janet.


Commentaire :

Si l’on passe le ridicule du vilain du mois et de certaines scènes (le Loqueteux sortant d’une bouche d’égout pour crever les pneus de la voiture de Janet arrêtée à un feu), on se réjouira presque du fait que cet épisode propose un début d’intrigue pas si inintéressant que ça. Sisi.


A noter :

La précédente apparition du Loqueteux a eu lieu dans Ghost Rider #55 (avril 1981, trad. in Le Globe infernal, Le Motard Fantôme n°5, décembre 1982).


Casting :

Dazzler.

Janet McEntee, Rick Conti, Julia Walker.

Le Loqueteux (Tatterdemalion).




LES NOUVEAUX MUTANTS : Une Ombre au Tableau (20 pages)
(Shadowman, in New Mutants #23, janvier 1985)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Roberto Da Costa déprime dans un bar. Lorsque Colossus le retrouve et tente de le faire retourner à l’école, Roberto devient agressif et s’attaque à lui. Prévenus par le Professeur Xavier, Rocket et Psyché se rendent sur les lieux et trouvent les deux mutants K.O. Plus tard dans la soirée, Psyché reçoit un appel téléphonique et demande à Rocket de la conduire dans un grand hôtel new-yorkais. Là, ils retrouvent Félina, qui n’a aucun souvenir de ce qu’elle fait ici. Psyché trouve un médaillon que porte Félina. Elle reconnaît ce même médaillon sur une photo accompagnant un article parlant d’une jeune femme attaquée en pleine ville par un loup. La jeune fille en question est Tandy Bowen, alias l’Epée. Elle et la Cape ont perdus leurs pouvoirs et sont à l’hôpital. C’est là que Psyché et Rocket les retrouvent pour leur demander de l’aide. Ils les ont déjà rencontrés (in Marvel Team-Up Annual #6, octobre 1983, non traduit) et c’est à cette occasion qu’on a injecté à Solar et Félina des drogues semblables à celles ayant donné leurs pouvoirs à la Cape et à l’Epée. Et c’est visiblement ces drogues qui sont à l’origine des troubles physiques et psychiques que connaissent actuellement les deux mutants. Pendant que Rocket et Psyché tentent de convaincre la Cape et l’Epée de les aider, le Professeur X et Moira McTaggert étudient le cas de Roberto, sans succès. C’est alors que ce dernier est pris d’une crise de furie et s’attaque au Professeur.

Le Club des Damnés organise une réception en l’honneur de ses deux nouveaux membres du Cercle Intérieur : Emmanuel Da Costa et Lady Selene.

Magneto, accompagné de Lee Forester, retourne s’installer sur l’île où il avait affronté les X-Men.


Commentaire :

Chris Claremont poursuit ici une intrigue lancée par Bill Mantlo dans Marvel Team-Up Annual #6). Le fait que ce récit n’ait jamais été traduit n’aide évidemment pas le pauvre lecteur français à la compréhension de cet épisode, puisqu’il ignore tout de l’expérience que Félina et Solar ont subi, ainsi que des liens existant entre les Nouveaux Mutants et La Cape et l’Epée. Cela ne les aura néanmoins pas empêché d’apprécier à sa juste valeur le travail de Bill Sienkiewicz, aux planches toujours aussi étonnantes.


A noter :

L’apparition de Magnéto et Lee Forrester se situe après Uncanny X-Men #188 (décembre 1984, trad. in Spécial Strange n°50, mai 1987), épisode dans lequel Magnéto est repêché par Lee.

Cette apparition de la Cape et l’Epée se situe après celle dans Marvel Fanfare #19 (mars 1985, non traduit).


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane).

Colossus, Professeur X, Moïra McTaggert.

La Cape (Cloak), l’Epée (Dagger).

Selene, Sebastian Shaw, Emmanuel Da Costa, Harry Leland.

Aleytys ‘Lee’ Forrester, Magnéto.
  #10  
Vieux 21/04/2006, 23h53
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°81
Lug, octobre 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Ellie (22 pages)
(Ellie, in Star Wars #80, février 1984)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Ron Frenz & Tom Palmer.

Résumé :

Toujours à la recherche de Tay Vanis et des documents qu’il devait remettre à la Rébellion, Luke, Leia et Sispéo se rendent sur une planète occupée par les impériaux. Dans l’astroport local, ils se renseignent sur Vanis auprès d’un androïde, Ellie 914, mais sont attaqués par les Impériaux avant d’avoir obtenu leur réponse. Ils s’enfuient, accompagnés par Ellie 914, qui les conduit au dernier endroit où Vanis s’est rendu, le château où siégeait autrefois le gouvernement de cette planète (avant que toute sa population ne soit exterminée par les Impériaux). A proximité du château, ils trouvent l’épave de l’Aile-X de Vanis, et un message de sa part à leur attention. Ils apprennent ainsi que les documents sont en la possession de son androïde, qui n’est autre que Ellie 914. Mais l’androïde s’est éclipsé. Ils gagnent alors le château, occupé part les Impériaux. Fait prisonnier, l’un d’entre eux leur montre où se trouve la cellule de Valis. A l’intérieur, ils trouvent son corps sans vie. Ils sont alors rejoints par Ellie 914, qui leur remet le document qu’ils étaient venus chercher, avant de s’autodétruire, détruisant en même temps le corps de son maître.


Commentaire :

Conclusion correcte mais pas particulièrement inspirée de la recherche de Tay Vanis, qui vaut surtout pour le très bon travail de Ron Frenz, qui a définitivement trouvé ses marques sur cette série (série qu'il quittera pourtant très bientôt).


Casting :

Luke Skywalker, Leia Organa, Sispéo.

Ellie 914.


MIKROS : Le Mur de la Lumière (3ème Partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Poursuivis par les zombies du métro, Mikros et Saltarella réussissent à traverser la Saône en escaladant les débris d’un pont. Lorsque les zombies tentent de les suivre, le pont s’effondre. Il leur lancent alors tout ce qui leur tombe sous la main. Saltarella reçoit une pierre sur le crâne et s’évanouit. Mikros va poursuivre sa route en la portant.

Sur le parvis de la cathédrale St Jean, Mikros est interpellé par un homme qui, visiblement ivre, l’invite à entrer. A l’intérieur se trouvent d’autres survivants, qui comme lui faisaient la fête dans une cave au moment où Lyon était détruite. Néanmoins les radiations ne les ont pas épargnés, et tous ont sombré dans la folie et l’alcool. Ils voient en Saltarella une nouvelle Eve, qui assurera la survie de l’humanité. Une nouvelle fois, Mikros s’enfuit, emportant Saltarella dans ses bras.

Il se rend à Radio Lyon, seul endroit où l’électricité fonctionne encore. Il écoute les enregistrements des derniers flashs d’information avant la catastrophe, et comprend que tout cela est le résultat d’une guerre nucléaire déclenchée par leur expérience au CERN. Mikros et Saltarella se transforment grâce à l’électricité qui fonctionne toujours dans le bâtiment et se rendent au CERN. Au milieu des ruines, ils trouvent le corps de Crabby, ainsi que Pelissier, mourant mais encore en vie. Celui-ci a réalisé sa responsabilité dans ce qui est arrivé. Il explique à Mikros et Saltarella qu’il peut inverser le processus qui les a conduits dans le futur. Aussitôt ils se miniaturisent, montent dans le canon accélérateur de particules, que Pélissier met en marche. Ils en ré-émergent au moment où Pélissier s’apprête à tirer sur Crabby et le désarment. Puis ils s’en vont tous les trois.


Commentaire :

Conclusion réussie pour cette histoire. Le Lyon apocalyptique mis en image par Mitton est définitivement impressionnant, il se dégage de ces planches une ambiance sinistre particulièrement réussie. L’un des meilleurs récits de la série.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Charles Morand, Otto Kleiner, Giancarlo Di Montecatini, Anthony Chester, Louis Henri Pélissier.




DAZZLER : Hollywood Blues (2ème partie) (10 pages)
(The Human Touch, in Dazzler #36, mars 1985)

Scénario : Linda Grant.
dessin : Geoff Isherwood.
Encrage : Mike Gustovich.
Couverture : John Byrne.

Résumé :

Alors qu’elle fait du shopping, Dazzler tombe sur sa pianiste, Julia Walker, et l’invite à prendre un café. Celle-ci lui parle de sa gloire passée, puis des années qui ont suivi, où les média l’ont oubliée petit à petit, et où Michael son mari l’a quittée.

Le soir même, alors que Dazzler chante, accompagnée au piano par Julia, le Loqueteux fait irruption sur scène. Il menace de s’en prendre à Dazzler, mais lorsque Janet le supplie de ne pas lui faire de mal, il s’enfuit. Dazzler le poursuit et, grâce aux sons provenant d’un club de rock voisin, le met K.O. d’une rafale. Puis il le conduit chez Julia, et retire son masque : il s’agit de Michael, son ancien mari. Celui-ci ne supportait pas de voir de jeunes femmes voler la vedette à son ex-épouse. En larmes, il lui demande pardon. Dazzler les laisse tous les deux.


Commentaire :

La fin est téléphonée et larmoyante, l’intrigue convenue, et la lecture de cet épisode soporifique.


Casting :

Dazzler.

Janet McEntee, Rick Conti, Julia Walker.

Le Loqueteux (Tatterdemalion).




LES NOUVEAUX MUTANTS : Le Mal mystérieux (22 pages)
(The Hollow Heart, in New Mutants #24, février 1985)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Après avoir frappé le Professeur X, Solar, qui possède désormais les pouvoirs de la Cape, s’apprête à absorber Moira McTaggert dans les ténèbres qu’il génère. Il est interrompu par l’arrivée de Rahne, physiquement transformée et détentrice quant à elle des pouvoirs de l’Epée, qui va chasser les ténèbres en irradiant une lumière surnaturelle. Lorsque Rocket et Psyché arrivent à leur tour sur les lieux, Solar et Félina se téléportent. Le Professeur X reprend conscience et lit dans l’esprit de ses élèves ce qui est arrivé à Solar et Félina.

Ceux-ci ont trouvé refuge dans l’église du père Bowen (l’oncle de l’Epée). Rahne pénètre dans les ténèbres de Roberto, à la recherche de Colossus qu’il a absorbé dans le laboratoire de Xavier. Colossus revit sans cesse le même cauchemar, les deux femmes qu’il a aimées, Kitty et Zsaji (qu’il a rencontré lors des Guerres Secrètes) mourant par sa faute sous ses yeux. Rahne parvient à l’extraire des ténèbres. Lorsqu’elle se rematérialise dans l’église, le Professeur X, Malicia et les Nouveaux Mutants sont là. Psyché tente de pénétrer l’âme de Roberto, mais ses pouvoirs se déclenchent sans qu’il puisse les contrôler. Grâce à son épée magique, Illyana réussit à trancher le lien reliant Psyché à Solar, mettant ainsi un terme momentané à la crise. Puis elle se téléporte avec Rahne et Roberto dans les limbes, mais ceux-ci réagissent très violemment, unissent leurs pouvoirs contre Illyana, et la contraignent à revenir sur Terre.

De leur côté, Tandy Bowen et Tyrone Johnson, désormais privés des pouvoirs de la Cape et l’Epée, ont quitté l’hôpital et errent dans les rues. Dans un bar, ils sont accostés par un malfrat leur offrant de les aider, et l’envoient paître. Mais sans leurs pouvoirs, ils sont impuissants à l’empêcher de s’en prendre à d’autres jeunes paumés. Tyrone tente de convaincre Tandy de le laisser pour mener la vie qu’elle mérite, sans succès. C’est au contraire elle qui va réussir à le décider à aller voir le Professeur X pour lui proposer leur aide.


Commentaire :

L’épisode précédent n’était pas tout à fait clair quant à la situation exacte de Félina et Solar et la nature de leurs nouveaux pouvoirs, celui-ci est beaucoup plus explicite. L’intrigue est intéressante, le traitement des personnages – notamment le couple Tandy et Tyrone, réalisant progressivement leur nouvelle situation et ce qu’elle implique – réussi, et une fois encore Claremont offre à Sienkiewicz la possibilité de faire montre de tout son talent (en particulier la scène fantasmée que vit Colossus dans les ténèbres, superbe).


A noter :

On croise brièvement Lee Forrester et Magnéto, toujours sur l’île de ce dernier, et qui semble progressivement s’humaniser au contact de la jeune femme.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Illyana.

Colossus, Professeur X, Moïra McTaggert, Malicia (Rogue).

La Cape (Cloak), l’Epée (Dagger), Michael Bowen.

Aleytys ‘Lee’ Forrester, Magnéto.
  #11  
Vieux 22/04/2006, 00h45
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°82
Lug, novembre 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Retrouvailles (22 pages)
(Jawas of Doom, in Star Wars #81, mars 1984)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer & Tom Mandrake.
Couverture : Tom Palmer.

Résumé :

Après leur victoire sur l’Empire, les Rebelles se reposent sur Endor. Yan Solo tente d’emprunter de l’argent, sans succès. Il décide alors de se rendre sur Dintouine. La Princesse Leia et Dédeux l’accompagnent. Sur place, ils laissent l’androïde au hangar pour qu’il se recharge et se rendent en ville. Yan découvre que son compte a été gelé et ne peut retirer d’argent. De retour au hangar, Dédeux a disparu. Il a été enlevé par les Jawas. Yan et Leia s’emparent de landspeeders et partent à la poursuite de la jeep des Jawas, qu’ils attaquent. Ils reçoivent l’aide inattendue du peuple des sables, qui attaque également la jeep. En montant à bord du véhicule, Yan découvre que Dédeux n’est pas la seule prise des Jawas : Boba Feet se trouve également là. Il n’a pas été dévoré par le Sarlaac mais a été recueilli et remis en état par les Jawas. Ce n’est que temporaire : la jeep a été endommagée durant le combat, les Jawas l’ont quitté, et elle fonce tout droit vers le Sarlaac. Yan parvient à sauter à temps, pas Boba Feet.


Commentaire :

Premier épisode dont l’action se déroule après Le Retour du Jedi. Un épisode extrêmement routinier et à peu près sans intérêt.


A noter :

Le Sarlaac est l'espèce de ver des sables géant que l'on voit au début du Retour du Jedi.

Le Peuple des Sables et les Jawas apparaissaient dans La Guerre des Etoiles.


Casting :

Yan Solo, Leia Organa, Dédeux, Sispéo, Luke Skywalker, Chiktabba, Lando Calrissian, Wedge.

Boba Feet, les Jawas, le Peuple des Sables, les Ewoks, le Sarlaac.


MIKROS : Passeport pour l’Infini (1ère Partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean-Yves Mitton.

Résumé :

Mikros, Crabby et Saltarella ont décidé de vivre comme des humains normaux et de ne plus utiliser leurs super-pouvoirs. Aussi, pour pouvoir aller de Genève à Lyon, les voilà contraints de faire de l’auto-stop. Et les quelques automobilistes qui s’arrêtent en apercevant Saltarella redémarrent aussitôt qu’ils ont vu ses deux compagnons. Jusqu’à ce qu’un camion s’arrête à leur hauteur, suivi d’une grosse berline. En sort un dénommé Hubert de la Cocardière, fondé de pouvoir de feu Raoul de Roquemaure, l’ex-mari de Saltarella aujourd’hui disparu. Il est venu remettre à Saltarella la Psi-Record qui appartenait au comte. Les trois amis embarquent à bord du véhicule, direction Lyon. Ils sont suivis à distance par plusieurs voitures et un avion. L’ordinateur de bord répond à tous leurs ordres, jusqu’à ce qu’ils atteignent le tunnel de Fourvière. La Psi-Record échappe alors à leur contrôle et prend une direction dont ils ignorent tout.


Commentaire :

Nouvelle histoire, qui débute très lentement. Mitton s’amuse des possibilités qu’offre la Psi-Record, qui roule à 600 km/h, vole, plonge, etc. On attend que l’intrigue débute véritablement.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Hubert de la Cocardière.




DAZZLER : La Revanche de Diana ! (1ère partie) (10 pages)
(The Girl in the Machine, in Dazzler #37, mai 1985)

Scénario : Bob DeNatale.
Dessin : Tom Morgan.
Encrage : Danny Bulanadi.
Couverture : Mary Wilshire & John Byrne.

Résumé :

Dazzler est contactée par une vieille amie, Diana Simon, qu’elle n’a pas vue depuis des années. En arrivant à sa propriété, elle est accueillie par deux dobermans menaçants, puis par un dénommé Peter Koestler, qui lui apprend que Diana est morte six mois plus tôt. Koestler la fait entrer dans la propriété, où se trouve le père de Diana, ainsi que deux autres hommes, Abrams et Donald. Lorsqu’ils sont seuls, M. Simon dit à Dazzler qu’elle est en danger et l’invite à partir dans les plus brefs délais. Evidemment elle n’en fait rien, et part visiter la maison. Dans une pièce, elle découvre une installation étrange. Peter lui apprend qu’il s’agit d’un jeu vidéo utilisant des hologrammes. Ils font une partie ensemble, et Dazzler gagne alors qu’elle ne touche même pas les commandes. Reprenant ensuite sa visite, elle découvre dans une autre pièce Diana, mal en point et liée par des câbles à un ordinateur. Diana lui raconte ce qui est arrivé : une organisation se faisant appeler Revanche S.A. l’a contrainte à participer à une expérience et l’a reliée à un ordinateur. Elle a dû alors pirater des programmes pour leur compte. Après quelques temps, elle a réussi à se faire passer pour morte, et se prépare à se venger de ses tortionnaires. Mais elle ne peut laisser aucun témoin, et annonce donc à Dazzler qu’elle doit la tuer.


Commentaire :

Contrairement aux habitudes, il se passe beaucoup de choses dans ce demi-épisode. De là à dire qu’il s’agit de choses intéressantes…


A noter :

Dazzler a déjà eu affaire à Revanche S.A. dans Dazzler #35 (janvier 1985, trad. in Titans n°78-79, juillet-août 1985).


Casting :

Dazzler.

Diana Simon, M. Simon, Peter Koestler, Abrams, Donald.




LES NOUVEAUX MUTANTS : La seule Chose à craindre… (18 pages sur 20)
(The only Thing to fear…, in New Mutants #25, mars 1985)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

La Cape et l’Epée offrent au Professeur X de l’aider à guérir Rhane et Roberto. La Cape est effrayé, mais Xavier entre en contact télépathique avec lui et réussit à le calmer. Il demande ensuite à Illyana de téléporter tout le monde dans les limbes. Là, avec l’aide télépathique de Xavier, Malicia va absorber les pouvoirs de Roberto, puis de Rhane, avant de les rendre à la Cape et à l’Epée. De retour sur Terre, tout est revenu à la normale. Xavier offre à la Cape et l’Epée de s’installer à l’Institut, mais ils déclinent la proposition, préférant œuvrer dans les rues de New York.


Commentaire :

Conclusion réussie pour cet arc, qui offre quelques moments tout à fait intéressants – la discussion entre Xavier et la Cape, l’inquiétude que suscitent les pouvoirs d’Illyana auprès de ses compagnons – et comme toujours des planches passionnantes signées Bill Sienkiewicz.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Illyana.

Professeur X, Malicia (Rogue).

La Cape (Cloak), l’Epée (Dagger), Michael Bowen.
  #12  
Vieux 22/04/2006, 01h33
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°83
Lug, décembre 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Diplomatie (21 pages sur 22)
(Diplomacy, in Star Wars #82, avril 1984)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : M. Hands.
Couverture : Ron Frenz & Tom Palmer.

Résumé :

Sur Endor, Luke Skywalker s’entraîne en compagnie des Ewoks, lorsqu’il reçoit la visite de l’amiral Ackbar, accompagné de Lando, Sispéo et Chiktabba. Ackbar lui explique que, l’Empire disparu, il est nécessaire d’unifier les planètes civilisées pour éviter que le chaos ne s’installe. Il lui demande de jouer le rôle d’émissaire et de partir pour une tournée interplanétaire. Luke accepte, et part en compagnie de Plif le Hoojib.

Sa première étape est Iskalon, la planète entièrement recouverte d’eau sur laquelle il s’est récemment rendu, et qui a été durement frappée par l’Empire. Sur place, il trouve un vaisseau, et à son bord des visages connus : Dani la Zeltronne, Rick Duel et Chihdo. Ceux-ci sont venus piller la planète, et en particulier sa capitale, Pavillon, abandonnée par ses habitants. Luke tente de les convaincre de renoncer à leurs projets, lorsqu’ils sont attaqués par un Chiaki, une créature des mers géante. Puis c’est tout un groupe armé d’Iskaloniens qui arrive. Le combat est interrompu par l’arrivée de Kiro, puis de Mone, le nouveau dirigeant de la planète. Luke lui fait part de la proposition de l’Alliance. Il refuse, suivant ainsi la volonté de son peuple. Luke doit partir, mais Kiro demande à l’accompagner. Il accepte, et Kiro quitte ainsi son peuple.


Commentaire :

Contrairement à l’épisode précédent, celui-ci tire parti des opportunités offertes par la conclusion du Retour du Jedi. L’Alliance se donne ici un nouveau but, et Luke se voit offrir une nouvelle mission. Ce qui n’empêche pas pour autant Mary Jo Duffy de continuer à utiliser l’univers et les personnages qu’elle a créé précédemment, et ce de manière très habile.


A noter :

Luke Skywalker s’était rendu sur Iskalon dans Star Wars #74 à 76 (août à octobre 1983, trad. in Titans n°75 à 77, avril à juin 1985). Il avait croisé la route de Rick Duel et Dani dans Star Wars #72 (juin 1983, trad. in Titans n°73, février 1985).


Casting :

Luke Skywalker, Plif, Lando Calrissian, Chiktabba, Sispéo, amiral Ackbar.

Kiro, Mone, les Iskaloniens.

Dani, Rick Duel, Chihdo.


MIKROS : Passeport pour l’Infini (2ème Partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean-Yves Mitton.

Résumé :

La Psi-Record conduit Mikros, Saltarella et Crabby à Paris, et se pose dans la cour de l’Elysée, où les trois héros sont accueillis par François Mitterrand, qui les fait chevaliers de la Légion d’Honneur. Puis les trois amis sont séparés et Mikros et conduit à Taverny, au siège de la F.A.S. (Forces Aériennes Stratégiques) où il rencontre le général Duschmol (sic) et Hubert de la Cocardière, qui s’appelle en réalité Hubert de la Martinière et est le chef des services secrets français. Duschmol demande à Mikros de travailler pour la France en utilisant ses pouvoirs pour remplacer la fusée Ariane. S’il refuse, Saltarella et Crabby en paieront le prix. Mikros n’a d’autre choix que d’accepter, mais il réalise bien vite que la France compte l’utiliser pour davantage que la mise en orbite de satellite, et lui demande d’espionner le territoire américain ou des pays du Pacte de Varsovie.


Commentaire :

L’idée et astucieuse et traitée de manière tout à fait amusante. Mitton dresse un portrait peu flatteur des services secrets français, et notre héros apparaît sans défense dans un tel contexte. Très réussi.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Hubert de la Cocardière, général Duschmol, François Mitterrand.




DAZZLER : La Revanche de Diana ! (2ème partie) (11 pages)
(The Girl in the Machine, in Dazzler #37, mai 1985)

Scénario : Bob DeNatale.
Dessin : Tom Morgan.
Encrage : Danny Bulanadi.
Couverture : Mary Wilshire & John Byrne.

Résumé :

Abrams a découvert que Diana est vivante et s’apprête à l’annoncer à ses complices, Peter et Donald, lorsqu’il s’effondre, mort. C’est alors le père de Diana qui leur annonce que sa fille est vivante et s’apprête à les éliminer. Donald le tue. Lorsque Dazzler arrive à son tour, elle n’a pas le temps de faire quoi que ce soit : un hologramme issu du jeu vidéo qu’elle a testé précédemment se jette sur eux. Elle parvient à le retenir grâce à ses pouvoirs, mais l’hologramme tue Donald d’une rafale. La seule solution pour Peter et Dazzler est de retourner dans la pièce où se trouve Diana. Pour tromper les caméras de surveillance de celle-ci, Dazzler crée un hologramme de son père. Peter entre alors dans la pièce, et s’apprête à abattre Diana, lorsque Dazzler le désarme d’un tir de laser. L’hologramme entre à son tour, mais au lieu de les attaquer, il s’en prend aux ordinateurs auxquels est reliée Diana. Elle révèle alors à Dazzler qu’elle n’avait pas l’intention de la tuer, mais seulement de tromper les ordinateurs pour pouvoir se suicider. Dazzler et Peter s’enfuient alors que la maison explose. Dazzler est inconsciente. Peter hésite à la tuer, mais choisit de ne pas le faire.


Commentaire :

N’importe quoi.


Casting :

Dazzler.

Diana Simon, M. Simon, Peter Koestler, Abrams, Donald.




LES NOUVEAUX MUTANTS : David (16 pages sur 21)
(Legion, in New Mutants #26, avril 1985)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin &encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

A la demande de Moira McTaggert, le Professeur X et les Nouveaux Mutants, accompagnés de Sean Cassidy, se rendent sur l’île de Muir. Moira demande à Xavier d’examiner l’un de ses patients, David, un mutant autiste. Xavier apprend rapidement que David est le fils de Gabrielle Haller, avec qui il a eu une liaison des années plus tôt. Xavier tente de pénétrer l’esprit de David, mais un mur psychique l’en empêche et le repousse brutalement. Il demande alors à Gabrielle de lui en dire davantage sur son fils.

Pendant ce temps, les Nouveaux Mutants se promènent sur l’île, et sont mal accueillis par la population locale, menée par le révérend Craig, qui considère Rahne comme un suppôt de Satan. Dans le même temps, ils continuent de découvrir les étranges capacités de Warlock, comme celle de communiquer avec le Blackbird.

A l’Académie du Massachusetts, Emma Frost convoque Empath à qui elle reproche son récent comportement. Empath tente de prendre le contrôle de son esprit, mais Emma résiste sans mal à son pouvoir et l’avertit une dernière fois.

Dans le Triangle des Bermudes, Lee Forrester assiste à une crise de Magnéto, dont les pouvoirs se déclenchent alors qu’il dort. Elle parvient à le calmer, et ils finissent la nuit ensemble.

Alors que Rahne rend visite à Moira dans son laboratoire, elles perçoivent un appel psychique de David, ce qui semble être un appel au secours en arabe. Elles n’ont pas le temps de réagir : le laboratoire explose.


Commentaire :

Début d’un classique de la série, introduisant le personnage de David Haller. Le temps de poser la situation, Claremont en profite pour s’intéresser également à Rahne, toujours aussi peu sûre d’elle, et à Warlock, l’extraterrestre aux capacités décidément étranges. Le scénariste développe également le passé de Xavier, que l’on découvre un peu plus au travers de sa relation passée avec Gabrielle Haller.


A noter :

Chris Claremont avait introduit le personnage de Gabrielle Haller dans Uncanny X-Men #161 (septembre 1982, trad. in Belasco, X-Men n°6, novembre 1985). Le personnage était réapparu dans New Mutants #1 (mars 1983, trad. in Titans n°59, décembre 1983) où elle demandait à Moira McTaggert de l’aider à soigner David. Le lecteur apprenait par la même occasion que Xavier est le père de David. Elle n’est pas réapparue entre New Mutants #1 et New Mutants #25.

Première apparition de David Haller.

L’apparition d’Emma Frost et d’Empath se situe juste après la mini-série Firestar (mars à juin 1986, trad. in Firestar, Un Récit Complet Marvel n°16, novembre 1987).

Il manque dans cette édition les 5 premières pages de cet épisode (pages qui paraîtront en France dans Les Nouveaux Mutants : Face à Face, Super Héros n°45, Comics USA, janvier 1991). On retrouvait dans ce prologue Tom Corsi et Sharon Friedlander (protagonistes rencontrés dans la saga de l’Ours-Démon, in New Mutants #18 à 20), témoins d’une première crise de David Haller. Ce sont eux que l’on aperçoit page 6, panel 1, tombés en catatonie.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Psyché, Félina (Wolfsbane), Warlock, Doug Ramsey.

Moira McTaggert, Sean Cassidy, Gabrielle Haller, David Haller, Tom Corsi, Sharon Friedlander.

Révérend Craig.

Emma Frost, Empath.

Magnéto, Lee Forrester.
  #13  
Vieux 01/05/2006, 10h56
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°84
Lug, janvier 1986.



LA GUERRE DES ETOILES : Marché d’amour (22 pages)
(Sweetheart Contract, in Star Wars #82, mai 1983)

Scénario : Linda Grant.
Dessin & encrage : Bob McLeod.
Couverture : Bob McLeod.

Résumé :

Lando Calrissian se trouve sur Droghera où, en compagnie de Danu, la sœur de la reine Sarna, il est attaqué par des révolutionnaires. Après avoir échappé à l’attaque, il rencontre Sarna, qui lui demande de l’aider à lutter contre les révolutionnaires. Ceux-ci ont transformé une ancienne mine en Q.G. Lando parvient à y pénétrer, avec pour mission de faire exploser les réserves d’eau pour noyer la mine. Il y parvient, bien que les révolutionnaires l’aient repéré. L’un d’entre eux est capturé, et Lando s’occupe de l’interroger. Mais le prisonnier est abattu par Harlech, le confident de Sarna. Lando commence à réaliser qu’on lui cache quelque chose, et qu’une personne proche de Sarla renseigne les révolutionnaires. Toutes ses certitudes vont être remises en question lorsque, dans un bar, il apprend que les révolutionnaires en question veulent faire de Droghera une démocratie. Il décide alors de retirer son soutien à Sarna. Elle décide aussitôt de le faire arrêter, mais Danu lui vient en aide. C’est elle qui aide les révolutionnaires. Lando tente de kidnapper Sarna pour quitter la planète. C’est à ce moment que les révolutionnaires passent à l’action et prennent d’assaut le palais de Sarna. Danu demande à Lando de quitter la planète et d’emmener Sarna avec lui.


Commentaire :

Un fill-in assez mouvementé, à l’intrigue correcte sans plus, qui vaut surtout pour le travail de Bob McLeod, très inspiré.


Casting :

Lando Calrissian.

Sarna, Danu, Harlech.


MIKROS : Passeports pour l’Infini (3ème Partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean-Yves Mitton.

Résumé :

Dans la villa où ils sont détenus par l’armée française, Saltarella et Crabby découvrent le rôle que font jouer à Mikros les services secrets français. Ils apprennent également que leurs anciens fans les considèrent désormais comme des vendus.

Mikros est conduit à la villa, et c’est à Crabby que le général Duschmol confie la mission suivante : lancer un missile nucléaire sur l’atoll de Mururoa. Un peu plus tard, en survolant la France, il passe à proximité d’Aix-en-Provence, et se souvient des amis qu’il a rencontré dans la région, les Delmas. Il tente de se rendre chez eux, mais l’armée quadrille les environs. Mais Hopla, le chien de Julien, a senti la présence de Crabby et accourt vers lui. Celui-ci lui remet un message à l’attention des Delmas, puis repart avant d’éveiller les soupçons de ses supérieurs.


Commentaire :

Un épisode qui piétine quelque peu, mais l’idée demeure intéressante et bien traitée dans l’ensemble.


A noter :

Mikros, Crabby et Saltarella avaient rencontré les Delmas dans Titans n°51 (avril 1983).


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Hopla.

Hubert de la Martinière, général Duschmol.




DAZZLER contre les X-Men ! (1ère partie) (11 pages)
(Challenge, in Dazzler #38, juillet 1985)

Scénario : Archie Goodwin.
Dessin : Paul Chadwick.
Encrage : Jackson Guice.
Couverture : Jackson Guice.

Résumé :

Dans un bar mal famé de San Francisco, un chasseur de primes sème la panique grâce à son chien d’attaque, Cerbère, puis capture le truand en liberté conditionnelle qu’il recherchait. Un appel radio lui annonce que sa prochaine cible se trouve à San Diego.

C’est justement là que se trouve Dazzler. Elle travaille dans un bar dont le propriétaire voudrait qu’elle ne se contente pas de chanter mais se montre également gentille avec les clients. Devant son refus, le patron veut employer la manière forte, et Dazzler utilise ses pouvoirs pour le ramener à la raison. Elle s’apprête à partir, lorsqu’elle tombe sur Serval et Colossus, qui la prennent en chasse. Elle s’enfuit, tandis que dans l’ombre quelqu’un observe la scène.


Commentaire :

Changement d’équipe pour la série, avec l’arrivée du vétéran Archie Goodwin au scénario et du débutant Paul ‘Concrete’ Chadwick au dessin. Dès les premières pages, Goodwin réinstalle la série dans l’univers mutant, marquant ainsi une évolution notable par rapport aux épisodes précédents. Quant à Chadwick, son style apparaît ici encore assez maladroit et surtout très inégal, malgré quelques planches plutôt réussies.


A noter :

Cette apparition de Colossus et Serval se situe entre Uncanny X-Men #192 (avril 1985, trad. in Spécial Strange n°50, juillet 1987) et Uncanny X-Men #193 (mai 1985, trad. in Nemrod, X-Men n°12, 1988).


Casting :

Dazzler.

Serval (Wolverine), Colossus, Cyclope (dans l’ombre) (Cyclops).

O.Z. Chase, Cerbère (Cerberus).




LES NOUVEAUX MUTANTS : Au Fond de l’Abîme (23 pages)
(Into the Abyss, in New Mutants #27, mai 1985)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Le Professeur X et les Nouveaux Mutants retrouvent Moira McTaggert et Rahne en état de catatonie dans les décombres du laboratoire. Pour leur venir en aide, Xavier doit gagner le plan astral, en compagnie de Psyché. Ils sont aussitôt attaqués par Félina, coincée dans une forme intermédiaire de sa mutation. Dans le même temps, un nouvel assaut mental de David entraîne à leur tour sa mère et Doug Ramsey dans le plan astral. Xavier doit alors tenter de percer le mur élevé par David autour d’eux. Se faisant, il parvient à créer un lien avec David, et réalise alors que le garçon est son propre fils, ce que Gabrielle lui avait caché jusqu’à présent. Puis c’est une entité composée de plusieurs personnalités et se faisant appeler la Légion qui entre en contact avec lui, juste avant qu’il n’atteigne un endroit cauchemardesque, synthèse délirante de Paris et de Beyrouth surplombé d’un immense dôme opaque. Attaqué par des armes de guerre fantasmatiques, Xavier est sauvé par un certain Jack Wayne, archétype de l’aventurier à l’ancienne et faisant partie de la Légion.

De leur côté, Gabrielle, Psyché et Doug partent à la poursuite d’un jeune Arabe. Gabrielle le reconnaît : il s’agit d’un terroriste qui a manqué de peu de tuer David dans un attentat à Paris quelques années plus tôt. En le poursuivant, ils vont retrouver Moira et Félina, et rencontrer une jeune femme, Cindy, une autre composante de la Légion. Ils se dirigent ensemble vers le dôme où est enfermé l’esprit de David.


Commentaire :

Un voyage astral assez stupéfiant, extraordinairement mis en image par Bill Sienkiewicz. Un festival d’inventivité permanent, à la fois effrayant et superbe. A dévorer des yeux.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Professeur X, Psyché, Félina (Wolfsbane), Warlock, Doug Ramsey.

Moira McTaggert, Gabrielle Haller, David Haller.
  #14  
Vieux 10/01/2007, 21h30
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°85
Lug, février 1986.



LA GUERRE DES ETOILES : A la Recherche de Seoul (22 pages)
(Seoul Searching, in Star Wars #84, juin 1984)

Scénario : Roy Richardson.
Dessin : David Mazzucchelli.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Roy Richardson & Tom Palmer.

Résumé :

Yan Solo et Chiktabba se rendent sur la planète Zhotta 3 pour en rencontrer les dirigeants. Leur mission accomplie, Yan se rend dans un bar où il joue aux cartes. Son adversaire mise un étrange cristal, capable de transformer les ondes mentales en énergie (il en fera la démonstration en faisant léviter Chiktabba). Il joue également une carte menant à Séoul Cinq, planète détruite lors d’une guerre cosmique. Yan remporte la mise mais, accusé d’avoir triché, doit s’enfuir sous les tirs des clients du bar.

A bord du Faucon Millénaire, Yan et Chiktabba se rendent sur Seoul Cinq. Ils arrivent dans une ville en ruine, et se rendent au pied d’une statue où est censé se trouver un passage secret. Mais ils ne sont pas seuls sur la planète : un groupe d’anciens soldats de l’Empire est là aussi, mené par Ssssk, une créature féline télépathe. Yan trouve l’ouverture du passage secret, échappant ainsi aux tirs des Impériaux. Il arrive dans une salle où se trouvent de nombreux cristaux similaires à celui qu’il a gagné. Il trouve également deux archéologues ligotés, le Dr. Xathan et son assistante Fem Nu-Ar. Ils sont venus étudier les cristaux, mais les Impériaux ont découvert que ceux-ci peuvent alimenter leur vaisseaux en énergie, et ont donc décidé de s’en emparer. Les Impériaux arrivent, toujours menés par Ssssk. Celui-ci lance une attaque mentale contre Yan, mais grâce au cristal, il parvient à résister et à renvoyer les ondes mentales vers Ssssk qui s’effondre aussitôt. Puis Yan dépose son cristal dans une machine, déclanchant une réaction en chaîne : en compagnie de Xathan et Fem Nu-Ar, il n’a que le temps de regagner le Faucon Millénaire et décoller avant que la planète n’explose.


Commentaire :

Encore un fill-in, encore une nouvelle équipe aux commandes, et cette fois encore le résultat est plutôt réussi. L’histoire de Richardson (dont ce doit être l’un des rares scénarios qu’il a écrit, on l’a beaucoup plus souvent rencontré au poste d’encreur) tient la route, et David Mazzucchelli, qui débutera son premier run sur Daredevil dès le mois suivant, est impeccable de bout en bout.


Casting :

Yan Solo, Chiktabba.

Dr. Xathan, Fem Nu-Ar.

Ssssr.


MIKROS : Passeports pour l’Infini (Acte 2, 1ère Partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean-Yves Mitton.

Résumé :

Alors que des manifestations ont lieu à Paris et ailleurs contre Mikros et ses amis, Hubert de la Cocardière et le général Duschmol, contre les ordres du gouvernement français, confient une dernière mission à Saltarella : mettre en orbite un satellite doté de missiles nucléaires, puis détruire tous les satellites russes et américains.

Dans le même temps, Julien Delmas a reçu le message de Crabby. En compagnie de son chien Hopla, il fait du stop pour rejoindre Taverny où sont détenus les héros. Malgré tous les moyens mis en œuvre par l’armée et la police, il parvient à échapper à leur vigilance.


Commentaire :

Un récit toujours aussi plaisant à suivre, rythmé et amusant. Mitton ne s’embarrasse pas vraiment de vraisemblance, mais pour une fois ne dramatise pas à outrance les situations, et la lecture n’en est que plus agréable.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Julien Delmas, Hopla.

Hubert de la Martinière, général Duschmol.




DAZZLER contre les X-Men ! (2ème partie) (11 pages)
(Challenge, in Dazzler #38, juillet 1985)

Scénario : Archie Goodwin.
Dessin : Paul Chadwick.
Encrage : Jackson Guice.
Couverture : Jackson Guice.

Résumé :

Quelques temps plus tôt, Dazzler s’était rendue chez les X-Men et s’était entraînée avec l’équipe. Elle refusa de rejoindre l’équipe, de peur que sa célébrité ne nuise à leur anonymat. Mais elle demanda au Professeur X d’organiser un test surprise pour qu’elle puisse juger de ses capacités au combat. C’est ce que Serval et Colossus sont venus faire à San Diego.

Lorsque les deux mutants retrouvent Dazzler dans la chambre où elle s’est cachée, ils sont surpris de découvrir qu’elle porte un nouveau costume, lequel lui permet d’amplifier et de mieux contrôler ses pouvoirs. Elle les aveugle ainsi et s’enfuit en direction des quais. Là, elle fait tomber Colossus à l’eau, et parvient même à arrêter Serval en générant un rayon laser. Fou de rage, Serval s’apprête à poursuivre le combat, mais une rafale optique de Cyclope, qui dans l’ombre a assisté à tout le combat, le ramène à la raison. Pour Dazzler, le test est concluant.

O.Z. Chase rencontre Dust, qui lui demande d’arrêter Dazzler et de la lui amener.


Commentaire :

Cette seconde moitié de l’épisode confirme l’impression laissée par la précédente, un recentrage très net du titre et du personnage. Le changement de costume est un élément supplémentaire de cette évolution. Malheureusement, les lecteurs français n’auront pas l’occasion de suivre ces changements, puisqu’il s’agit du dernier épisode publié dans Titans.


Casting :

Dazzler.

Serval (Wolverine), Colossus, Cyclope (Cyclops).

O.Z. Chase, Dust.

Flashback (pages 1 à 3) : Malicia (Rogue), Diablo (Nightcrawler), Professeur X.




LES NOUVEAUX MUTANTS : Casse-tête (23 pages sur 25)
(Soulwar, in New Mutants #28, juin 1985)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Dans le plan astral, le Professeur X, les Nouveaux Mutants, Gabrielle Haller, Moira McTaggert et deux des personnalités composant la Légion, Jack Wayne et Cyndi, escaladent le dome derrière lequel se trouve l’esprit de David. Après avoir affronté diverses menaces fantasmagoriques, ils repèrent où se trouve Jemail Karami, l’esprit du terroriste qui a failli tuer David, et le Professeur X, aidé de Psyché, le frappe d’une violente rafale mentale. Ils arrivent enfin à pénétrer le dome et retrouvent à l’intérieur Jemail. Celui-ci leur explique qu’il n’est plus une menace pour David, sa situation a ouvert son esprit et dissipé sa haine. Il a essayé de vaincre la schizophrénie dont souffre le jeune garçon en rassemblant ses différentes personnalités, sans succès. Psyché va convaincre Jemail d’unir ses pouvoirs à ceux de Jack Wayne, permettant ainsi de sortir David de son état catatonique – mais pas de guérir sa schizophrénie. Plus tard, à son réveil, le Professeur X va enfin pouvoir rencontrer son fils pour la première fois.

Après la nuit qu’ils ont passé ensemble, Magnéto tente de se rapprocher de Lee Forrester, mais celle-ci, effrayée, le rejette.


Commentaire :

Conclusion de cet arc. Une fois encore, dans le cadre surréaliste du plan astral, Bill Sienkiewicz fait des merveilles et profite pleinement de la liberté que lui offre le scénario de Claremont. L’histoire est parfois confuse, entre les différentes personnalités cohabitant au sein de David, mais offre au final une situation intéressante, qui sera développée plus en avant par la suite.


A noter :

Avec cet épisode, les Nouveaux Mutants disparaissent du magazine. Il faudra attendre Titans n°96, en janvier 1987, pour les y revoir. Les épisodes #29 à 34 ne seront jamais traduits par Lug.


Casting :

Les Nouveaux Mutants : Professeur X, Psyché, Félina (Wolfsbane), Warlock, Doug Ramsey.

Moira McTaggert, Gabrielle Haller, David Haller.

Magnéto, Aleytis ’Lee’ Forrester.
  #15  
Vieux 10/01/2007, 21h37
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


TITANS N°86
Lug, mars 1986.



LA GUERRE DES ETOILES : Le Héros (21 pages sur 22)
(The Hero, in Star Wars #85, juillet 1984)

Scénario : Mary Jo Duffy.
Dessin : Bob McLeod.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Bob McLeod.

Résumé :

Sur Endor, Yan Solo, Lando Calrissian et Chiktabba assistent à une réunion durant laquelle Mon Mothma et l’amiral Ackbar annoncent le projet de mettre en place un gouvernement interplanétaire et, pour ce faire, d’envoyer des émissaires aux quatre coins de la galaxie. Ackbar annonce également que Drebble, l’ennemi juré de Lando Calrissian dont il a usurpé l’identité à maintes reprises, est nommé héros de la galaxie et sera décoré dès qu’il sera localisé. Lando est effondré par cette nouvelle. Néanmoins, il se porte volontaire, ainsi que Yan et Chiktabba, pour se voir confier une mission d’émissaire de la Rébellion.

Les trois hommes se rendent sur Keyorin, la planète des chasseurs, où ils entrent en contact avec le gouverneur, avant d’aller se rafraîchir dans un bar. Pas de chance : le propriétaire n’est autre que Drebble ! Les Rebelles prennent la fuite et regagnent discrètement le Faucon Millénaire. Mais Drebble et ses hommes les y ont précédé et les capturent. Arrivent alors deux hommes travaillant pour Lemo, toujours à la recherche de la déesse dansante (voir Titans n°80), qui conduisent Yan et Chiktabba à leur boss. Lorsque Yan lui annonce que c’est Lando qui possède la statue, la bande retourne à l’endroit où Drebble retient prisonnier le Rebelle et lui ordonne de le relâcher. Pendant ce temps, Yan et Chitabba parviennent à se libérer et arrivent à leur tour sur les lieux. Une fusillade éclate, Lemo et ses hommes doivent se rendre. Lando remet à Drebble la déesse dansante en guise de trophée au nouveau héros de la Rébellion.


Commentaire :

Après deux fill-ins, Mary Jo Duffy revient à sa story-line et au nouveau rôle que doit jouer la Rébellion après la chute de l’Empire. La scénariste ici s’amuse surtout à imaginer une de ces intrigues rocambolesques dont elle a le secret, où l’on court dans tous les sens en tirant à tout va. Le résultat est comme souvent réussi et assez drôle dans son accumulation de péripéties.


A noter :

Lando Calrissian avait rencontré Lemo dans Star Wars #79 (janvier 1984, trad. in Titans n°80, septembre 1985), au moment où il se faisait passer pour Drebble.


Casting :

Lando Calrissian, Yan Solo, Chiktabba.

Mon Mothba, amiral Ackbar.

Drebble, Lemo, Bossk.


MIKROS : Passeport pour l’infini (Acte 2, scène 2) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean-Yves Mitton.

Résumé :

Grâce au camionneur qui l’a pris en stop, Julien Delmas approche de Taverny. Mais en début de soirée, à l’entrée du périphérique sud de Paris, impossible d’avancer : une foule en panique a pris d’assaut l’autoroute et bloqué toute circulation.

La faute à Saltarella qui, sur les ordres de Duschmol et de la Martinière, a détruit les satellites nucléaires soviétiques. L’URSS accuse les USA de cet acte, et la menace d’une guerre atomique est de plus en plus forte. Afin de mettre un terme à cette situation, François Mitterrand décide de lancer un assaut contre le QG des Forces Aériennes Stratégiques.

Grâce à une mobylette qu’il a pu récupérer, Julien continue sa route. Il évite de peu un barrage routier et parvient à s’introduire dans l’enceinte des FAS. Saltarella quant à elle s’attaque désormais aux satellites américains, mais ceux-ci sont protégés par des missiles téléguidés. Saltarella ne cesse de se poser une question : pourquoi, lorsqu’il lui a fait ses adieux, Mikros lui a-t-il dit ‘Good Lug’ et non ‘Good luck’ ?


Commentaire :

Le récit piétine quelque peu mais se lit néanmoins très plaisamment. L’un des arcs les plus réussis de la série, et l’un des plus amusants aussi.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Julien Delmas, Hopla.

François Mitterand, Mikhail Gorbatchev, Ronald Reagan.

Hubert de la Martinière, général Duschmol.




LA VISION ET LA SORCIERE ROUGE : Les Vengeurs de la Côte Ouest (33 pages sur 39)
(Teammates, in West Coast Avengers #1, octobre 1985)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : Al Milgrom.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Al Milgrom & Joe Sinnott.

Résumé :

Dans le Q.G. des Vengeurs de la Côte Ouest, Œil de Faucon et Oiseau Moqueur reçoivent une visite inattendue : celle de Hank Pym, leur ancien compagnon d’armes. Œil de Faucon pense qu’il est venu rejoindre les rangs de l’équipe, ce que Hank dément tout de suite. Il ne tient absolument pas à reprendre sa carrière super-héroïque.

Alors que Wonder Man et Tigra survolent la côte, ils tombent sur un combat opposant Iron Man à une armée de robots. Wonder Man se joint à la mêlée, mais une rafale le force à lâcher Tigra, qui tombe à l’eau. Iron Man et Wonder Man détruisent un bon nombre de robots et les survivants se replient.

Tout le monde se retrouve un peu plus tard au Q.G. des Vengeurs, y compris une Tigra trempée et choquée. Une alarme se déclenche lorsqu’un flux d’énergie anormal est détecté du côté de San Pedro. Sur place, l’équipe découvre que le signal provient d’un bateau ancré au port. A l’intérieur les attend Ultron. La cale est piégée et des barres d’adamantium jaillissent de toute part, encerclant les Vengeurs. Œil de Faucon parvient à bloquer le système grâce à une flèche en vibranium. Ultron quant à lui a disparu.

Au Q.G. des Vengeurs, Hank Pym a découvert que Goliath est désormais composé d’énergie ionique (comme Wonder Man), énergie à laquelle s’est mêlée le sérum de croissance qu'il a mis au point autrefois. Il est interrompu dans ses pensées par un appel de la Guêpe. Malgré le lourd passif entre eux, Pym prend l’appel. Il est soulagé de voir l’équipe rentrer peu après, et laisse Œil de Faucon prendre le relais. Lorsqu’elle apprend le retour d’Ultron, la Guêpe propose de dépêcher Thor en renfort, mais Œil de Faucon refuse fermement : il est le chef de cette équipe et entend la diriger comme bon lui semble.

Une nouvelle fois, l’alarme se déclenche. Cette fois, Ultron se trouve à proximité. Œil de Faucon charge Iron Man de veiller sur Hank Pym, la cible probable d’Ultron, tandis que Tigra s’occupe de surveiller Goliath. Le reste du groupe part à la recherche du robot. Mais contrairement à ce que Œil de Faucon pense, Hank Pym n’est pas la cible d’Ultron. D’ailleurs celui-ci ignore même que son créateur se trouve ici, jusqu’à ce qu’il l’apprenne de la bouche de Wonder Man.

Quelqu’un s’introduit dans le hangar où est détenu Goliath : le Gorille Blanc. Tigra s’interpose, mais elle est vite vaincue lorsque Ultron se mêle au combat. Ce dernier s’attaque ensuite à la salle où se trouvent Hank Pym et Iron Man et parvient à kidnapper son créateur. De leur côté, Goliath et le Gorille Blanc affrontent le reste de l’équipe et parviennent à les vaincre. Le trio maléfique quitte alors les lieux, emportant avec eux Hank Pym et Wonder Man. Lorsqu’il reprend conscience, Œil de Faucon comprend quel est le lien entre les trois vilains : le Moissonneur, ancien leader de la Légion Mortelle et frère de Wonder Man.


Commentaire :

Pour entamer sa nouvelle série, Steve Englehart ressort l’un des adversaires historiques des Vengeurs, Ultron, auquel il adjoint une paire d'acolytes également bien connus des fans du groupe. Le résultat est rythmé et plaisant à suivre, même si l’originalité n’est pas vraiment au rendez-vous. Englehart a opté pour une approche très classique, tout comme Al Milgrom, dont la simplicité du trait est renforcée par l’encrage sans aucune fioriture de Joe Sinnott.

Entre deux scènes d’action, Steve Englehart parvient à donner vie à ses personnages, notamment Hank Pym, pas encore remis des problèmes qu’il a eu à affronter et qui l’ont poussé à abandonner sa carrière de super-héros, et Tigra, le personnage le moins connu du groupe, que le scénariste montre luttant contre la part d’animalité qui est en elle et qui l’effraie. D’emblée Englehart semble maîtriser ses personnages, ce qui donne une bonne partie de son intérêt à ce récit.

Dans l’ensemble un bon début.


A noter :

Cet épisode se situe après la mini-série West Coast Avengers (parue en France seulement en 1988, mais dont Cytrash a parlé ici ) et après Iron Man Annual #7 (résumé par Michel ), récit dans lequel Goliath fut capturé par les Vengeurs.

La précédente apparition d’Ultron a eu lieu dans Emperor Doom (Fatalis Imperator, Top BD n°12, 1987).

La précédente apparition du Gorille Blanc a eu lieu dans Avengers #79 (août 1970, trad. in Thor n°14, Arédit, juin 1981).

La précédente apparition d’Hank Pym a eu lieu dans Iron Man #194 (mai 1985, trad. in Nova n°102, juillet 1986).


Casting :

Les Vengeurs de la Côte Ouest : Œil de Faucon (Hawkeye), Oiseau Moqueur (Mockingbird), Wonder Man, Iron Man, Tigra.

Hank Pym, la Guêpe (Wasp).

Ultron, Goliath, le Gorille Blanc (Man-Ape).
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h48.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !